Début janvier, Nikon a dévoilé son zoom ultra grand-angle 14-30mm f/4 de la série S pour sa nouvelle monture Nikon Z. Cet objectif est intéressant sur plusieurs points : sa compacité et légèreté, sa lentille frontale plane et sa construction tout temps.

Nous avons eu l’occasion de prendre en main le Nikkor Z 14-30 mm f/4 S et de réaliser quelques photos près de la rédaction, voici notre premier ressenti.

Fiche technique du Nikon Z 14-30 mm f/4 S

Voici un rappel de la fiche technique de l’objectif :

  • Distance focale : 14-30mm
  • Compatible plein format monture Z
  • Ouverture maximale : f/4
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 14 lentilles en 12 groupes (dont 4 lentilles en verre ED, 4 lentilles asphériques, des lentilles avec traitement nanocristal et une lentille avant traitée au fluor)
  • Diaphragme : circulaire à 7 lamelles
  • Rapport de grossissement maximal : 0,16x
  • Angle de champ : 114° à 72° (format FX) et 90° à 50° (format DX)
  • Système de mise au point : interne
  • Distance minimale de mise au point : 0,28 m
  • Diamètre du filtre : 82 mm
  • Pare-soleil : oui, amovible
  • Stabilisation : non (capteur Nikon Z 6 et Z 7 stabilisé)
  • Autofocus : oui, système AF multi-groupes avec moteurs pas à pas (STM
  • Poids : 485 g
  • Dimensions : 89 x 85 mm replié
  • Monture compatible : Nikon Z

Pour en savoir plus sur l’objectif, je vous invite à relire notre article de présentation.

NIKKOR Z 14-30mm f/4 S : un ultra grand-angle compact et léger pour les hybrides Nikon Z 6 et Z 7

Nikon Z 14-30 mm f/4 S : léger et encombrement réduit pour un UGA plein format

Avec un poids de 485g et une longueur de 89mm (replié) pour 85mm de largeur, le Nikon Z 14-30 mm f/4 S monté sur un Nikon Z 6 ou Z 7 offre une solution ultra grand angle relativement compacte pour un boîtier plein format.

Face à des objectifs reflex Nikon comme le 14-24mm f/2.8 (qui pèse 1kg, mais avec une ouverture constante f/2.8) et le 16-35mm f/4 (qui pèse 680g mais a une plage de focale décalée et moins grand angle), ce nouvel ultra grand angle offre une plage étendue de 14 à 30 mm qui ravira les amateurs de paysages et d’architecture à la recherche du très grand angle mais aussi d’une focale plus standard, comme ce 30mm.

Sur le Nikon Z 7, cet objectif offre un très bon équilibre de poids, et sans y regarder de trop près on pourrait le confondre avec le 24-70mm f/4 S. Il utilise d’ailleurs aussi un objectif rétractable, pour un encombrement moindre lorsqu’il est replié. Si les autres objectifs zooms de la gamme S utilisent ce même fonctionnement, que l’on aime ou non cela aura le mérite d’homogénéiser le comportement face aux optiques.

Filtre 82mm pour une surface frontale plane

Les amateurs de zoom ultra grand-angle le savent, les filtres sont souvent très difficiles à utiliser (voire impossible sur certains modèles) en raison de la lentille frontale qui est généralement très bombée.

Grâce à la monture Z à large diamètre, les ingénieurs de Nikon ont pu réaliser un objectif dont la lentille frontale est très plane, mais aussi avec une définition jusque sur les bords, ce que nous verrons plus bas dans la partie sur la qualité d’image.

Le Nikon Z 14-30 mm f/4 S peut donc se passer de porte-filtres (même si les professionnels utilisent déjà ce système avec d’autres objectifs) et utiliser un filtre circulaire de 82mm.

Qualité d’image du Nikon Z 14-30 mm f/4 S

Passons maintenant à la qualité d’image obtenue avec ce Nikon Z 14-30 mm f/4 S et un Nikon Z 7. Nikon nous a indiqué que la version que nous avons testé est un objectif de pré-série (l’objectif sera disponible à la vente mi-avril seulement). Les images que nous avons pu réaliser avec sont donc, selon Nikon, à prendre avec des pincettes si jamais nous relevions des comportements étranges.

Une chose que nous avions remarqué, c’est que malgré une exposition normale du boîtier, les images obtenues avec l’objectif avaient tendance à être un peu sombres (les nôtres comme celles de certains de nos confrères qui ont pu prendre en main l’objectif). Toutes les photos postées ci-dessous ont donc été corrigées un minimum.

Cliquez sur les images pour les voir en résolution originale (Nikon Z7), puis clic-droit pour les télécharger.

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 14-30mm f/4 S - 14 mm - ¹⁄₁₅ s - ƒ / 9,0 - ISO 160

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 14-30mm f/4 S – 14 mm – ¹⁄₁₅ s – ƒ / 9,0 – ISO 160

La première chose à dire, c’est qu’à 14mm, les lignes partent très vite, et il faudra donc faire attention lors d’un cadrage pour ne pas avoir trop de déformations, de même si vous placez des sujets sur les bordures de l’image.

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 14-30mm f/4 S - 30 mm - ¹⁄₃₀ s - ƒ / 4,0 - ISO 140

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 14-30mm f/4 S – 30 mm – ¹⁄₃₀ s – ƒ / 4,0 – ISO 140

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 14-30mm f/4 S - 14 mm - ¹⁄₂₀ s - ƒ / 4,0 - ISO 125

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 14-30mm f/4 S – 14 mm – ¹⁄₂₀ s – ƒ / 4,0 – ISO 125

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 14-30mm f/4 S - 24 mm - ¹⁄₂₀₀ s - ƒ / 4,0 - ISO 125

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 14-30mm f/4 S – 24 mm – ¹⁄₂₀₀ s – ƒ / 4,0 – ISO 125

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 14-30mm f/4 S - 14 mm - ¹⁄₁₂₅ s - ƒ / 4,0 - ISO 125

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 14-30mm f/4 S – 14 mm – ¹⁄₁₂₅ s – ƒ / 4,0 – ISO 125

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 14-30mm f/4 S - 30 mm - ¹⁄₆₀ s - ƒ / 4,0 - ISO 125

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 14-30mm f/4 S – 30 mm – ¹⁄₆₀ s – ƒ / 4,0 – ISO 125

Dans l’ensemble, nous avons obtenu une excellente qualité d’image avec cet objectif, notamment grâce son homogénéité même à pleine ouverture. On garde des détails sur les bords de l’image alors qu’habituellement cela peut être un peu mou, même avec des optiques professionnelles. Ici, la monture Z montre l’un de ses avantages.

Par contre, à f/4, on observe un vignetage comme on peut le voir sur cette comparaison d’une photo prise à f/4 et f/7.1.

La faible distance de mise au point minimale (à 28cm) permet également de photographier des éléments de très près, pour leur donner plus d’importance et obtenir un bel arrière plan flou, même à 14mm f/4.

NIKON Z 7 - NIKKOR Z 14-30mm f/4 S - 14 mm - ¹⁄₅₀ s - ƒ / 4,0 - ISO 125

NIKON Z 7 – NIKKOR Z 14-30mm f/4 S – 14 mm – ¹⁄₅₀ s – ƒ / 4,0 – ISO 125

Conclusion de notre prise en main

En conclusion de cette première prise en main, on peut dire que Nikon propose un objectif de qualité, bien construit et qui répond à un soucis de compacité exprimé par de nombreux photographes de paysage. La qualité optique, malgré le peu d’images que nous avons pu réaliser, nous montre que cet objectif intègre la gamme S avec raison.

Pour rappel, l’objectif NIKKOR Z 14-30mm f/4 S sera disponible à partir du mois d’avril 2019 au prix conseillé de 1449 €.

En savoir plus sur le site de Nikon.