Avant la saison hivernale, Ricoh dévoile son nouveau compact baroudeur, résistant et étanche jusqu’à 14 mètres de profondeur, à zoom optique 5x, qui filme en Full HD à 30 i/s et qui intègre un anneau de six LED pour faciliter la prise de vue rapprochée : le WG-60.

WG-60 : le même que le WG-50, plus le Wifi (mais via carte SD Wifi)

Autant le dire tout de suite : aucune différence notable ne figure sur la fiche technique de ce nouveau baroudeur WG-60 qui reprend également le look brut et costaud de la précédente version WG-50.

Le WG-60 intègre un capteur 1/2.3″ de 16 Mpx, couplé à un zoom optique 5x équivalent à un 28-140 mm f/3.5-5.5. Il est résistant à des chutes de 1,6 mètres de hauteur, à la poussière et à des températures allant jusqu’à -10 °C et étanche à l’eau jusqu’à 14 mètres de profondeur. Il reprend l’écran LCD de 2,7 pouces et d’une faible définition de 230 000 points.

Le baroudeur est équipé d’un mode sous-marin (qui permet de prendre à chaque déclenchement deux photos : une photo avec et une sans flash) et de six LED encerclant l’objectif pour faciliter la prise de vue rapprochée ou l’éclairage en portrait. Son mode vidéo un peu dépassé se limite au Full HD à 30 i/s seulement. L’appareil n’intègre toujours pas de stabilisation optique, mais se contente de la stabilisation électronique.

Comme son prédécesseur, le WG-60 est compatible avec une gamme d’accessoires optionnels et devient compatible avec les cartes mémoire Wifi FlashAir de Toshiba.

Au vu de la trop faible distinction réelle par rapport au modèle précédent, nous vous recommandons vivement de vous orienter vers le Ricoh WG-50 qui pourrait se retrouver moins cher et proposé en kit avec divers accessoires.

Prix et disponibilité du WG-60

Le WG-60 sera disponible en noir ou en rouge au prix indicatif de 249€ à partir du mois de novembre 2018. C’est le même prix actuel que le Ricoh WG-50, mais il faudra voir si ce dernier ne baissera pas suite à ce lancement.

Le marché des compacts résistants et étanches reste en berne, avec peu d’innovations. La sortie du WG-60 permet au fabricant de rappeler aux consommateurs sa présence sur le secteur, mais ne révolutionne rien. Seul Olympus se distingue réellement sur ce marché via sa série Tough TG et le TG-5 qui propose notamment la vidéo 4K ou slow-motion ainsi que le format RAW.