Très attendu, le 5D Mark III, successeur du 5D Mark II a enfin été dévoilé aujourd’hui par Canon. Il faut dire que le 5D Mark II a été lancé il y a presque quatre ans, une éternité dans le monde des réflex numériques. Mais surtout avec le succès qu’il a connu et l’attente de son successeur, les Canonistes mais aussi tous les photographes attendaient avec impatience un modèle innovant. Sans révolutionner sa formule, Canon semble avoir réussi à faire évoluer son boîtier : l’âge de la maturité ?

Voici un petit tour du propriétaire, avec parfois une rapide analyse des choix de Canon : 

  • Capteur de 22,3 Mpx. Canon peut paraître un brin conservateur. Il faudra attendre les vrais tests pour valider ou non ce pari, mais le choix est fait (sur le papier) de privilégier une meilleure qualité de capteur et d’image (plutôt que la course aux mégapixels diront certains).
  • Sensibilité : de 100 à 25 600 ISO en natif (50 en low et 102 400 en high). Il faudra voir les images pour analyser la gestion du bruit, mais les données s’annoncent prometteuses. Les rumeurs disent qu’on retrouve la même qualité d’image du 5D Mark II à 6400 qu’à 25 600 ISO sur le Mark III.
  • Processeur DIGIC 5+ (celui de l’EOS 1D-X, qui serait 17 fois plus rapide que sur le Mark II).
  • Auto Focus 61 points. On sent l’effort de Canon pour rattraper son retard sur Nikon à ce niveau. « Enfin ! » diront les possesseurs de 5D Mark II.
  • Viseur 100 % avec un grossissement de 0,7x.
  • Mode rafale : 6 images/seconde. Si le buffer suit ce mode rafale est impressionnant. On comprend mieux le choix de limiter la taille du capteur. Le nouveau processeur Digic 5+ sera mis à rude épreuve !
  • Mode silencieux à 3 i/s faisant gagner 10 db (le miroir est ralenti). Le gain semble conséquent, les photographes animaliers ou urbains vont apprécier.
  • En vidéo, meilleure gestion de l’aliasing et du bruit, avec niveaux audios et de la prise casque. Les modes 50 et 60 images/secondes raviront ceux qui jalousaient le 7D. Mais aussi pour les vidéastes, le mode video RAW (ALL-I et IPB)
  • Ecran de 3,2″ avec une résolution de 1 million de points.
  • Boîtier en magnésium et tropicalisation améliorée (joints toriques et coques clipsées). A ce sujet, tous les nouveaux accessoires dédiés sont eux aussi tropicalisés.
  • Double slot mémoire (CF et SD)
  • Un lot d’accessoires améliorés et innovants (modules Wifi, module GPS, flash 600 EX-RT annoncé aujourd’hui aussi, nouveau modèle de transmetteur sans fil pour flash), et le grip qui reprend le fonctionnement de la poignée du 1D-X avec, notamment, le deuxième joystick.

Ce 5D Mark III ne manquera pas d’être comparé au(x) nouveau(x) Nikon D800 (E) : avec un prix assez proche et une cible professionnelle, c’est bien normale. Gardez toujours en mémoire que l’approche des deux fabricants est bien différente et que la comparaison atteindra vite ses limites.

Si nous avons hâtes d’en savoir plus, et notamment de le prendre en main ou de voir des images issues de cette nouvelle génération, nous vous conseillons quelques lectures pour mieux connaître le nouveau né. DPreview fait une analyse détaillée du boîtier (en anglais), mais aussi Focus numérique (en français). Nous partageons également la première analyse de Lense, ou encore celle de Macandphoto.

Il est aussi possible de voir les premières images issues du Canon EOS 5D Mark III sur le site de Canon Japon : une quinzaine de photos et de vidéos permettent de se faire une première idée.

Ce 5D Mark III est annoncé pour avril 2012 à un prix qui devrait tourné autour des 3300€ (prix non officiel pour l’instant). Et comme souvent, le modèle précédent voit son prix baissé : le 5D Mark II se trouve maintenant à 1800 € sur Amazon ou Digit-Photo, soit un prix très intéressant pour un Full Frame.