Pixel

Bonsoir à tous ! Et oui, c’est (enfin dirons certains) le premier article que je publie sur Phototrend.fr. Si j’ai beaucoup contribué à sa création et son lancement, le temps et internet m’ont manqué pour réellement participer et nourrir ce blog. Mais ce soir, Internet actif chez moi, je me lance aux côtés de Damien, Zeni et Dolarz pour faire vivre ce site photo.

Pour mon premier billet, je souhaiterai parler d’un sujet simple mais que trop de gens oublient et qui s’avère toujours trompeur pour les néophytes : « plus de pixels » ne rime pas avec « meilleure photo » !

J’ai eu récemment plusieurs fois l’occasion de conseiller des ami(e)s pour l’achat d’un APN et ce thème est récurrent. En effet, ce qui fait la qualité technique d’une photo est avant tout l’objectif, puis le capteur. Le nombre de pixel ne fait que définir le nombre de point formant l’image. Or ceci n’intervient que si l’on souhaite faire des tirages de grandes tailles. Jusqu’à la taille A4 par exemple, un compact dopé au mégapixel ne fera aucune différence avec un concurrent. D’autre part, plus les points sont petits, moins l’image a de piqué et surtout de nuances (ne demandez pas pourquoi, je suis incapable de vous expliquer la physique derrière ce principe !).

Alors s’il vous plaît, oubliez les beaux discours des constructeurs ou des vendeurs de compacts numériques : 6 ou 7 millions, ça suffit ! Allez plutôt voir le rendu des photos dans différentes conditions sur le site lesnumeriques.com qui offre des face-à-faces complets pour comparer deux appareils de gamme équivalente ; comparez la puissance du zoom (en particulier les grands angles, idéals pour des photos de groupe ou de famille) et la rapidité de prise de vue ; pensez à l’autonomie si vous bougez souvent, ainsi qu’à la taille pour pouvoir l’emmener dans une poche. Ce sont des détails qui feront la différence, pas le nombre de pixel !

[EDIT] Suite au commentaire tout à fait pertinent de NightAngel, je pense qu’il est bon que je rajoute un point que j’avais omis: le recadrage. En effet, le nombre de pixel joue un rôle important dans la possibilité de recadrer/resserrer, en post-traitement, ses clichés. Si l’on souhaite supprimer la moitié de la photo pour ne garder qu’un élément particulier, alors on aura moitié moins d’éléments. Si le capteur avait un faible nombre de pixels, alors la photo risque de perdre en qualité et détails. Néanmoins, ce cas reste relativement rare, et peu de gens font des recadrages drastiques; de plus, la plupart des compacts offrent maintenant au minimun 7 millions de pixel, ce qui est amplement suffisant pour des retouches simples (suppression des bords superflus notamment).

En tout cas, merci à NightAngel pour sa remarque et sa participation!