Thomas Stewart est photographe de mariage. Depuis maintenant un certain temps, il est exaspéré par les smartphones (ou tablettes) qui envahissent ses photos de mariage à tel point qu’il vient de poster un message sur sa page Facebook pour convaincre les invités de ne pas utiliser leurs appareils durant la cérémonie, par respect pour les mariés et surtout pour permettre au photographe de faire correctement son travail.

Cette demande de la part des photographes de mariage n’est pas nouvelle, mais Thomas Stewart l’a tellement bien articulé (il suffit de voir la viralité de son message) que nous souhaitions le partager ici.

https://www.facebook.com/thomass.stewart.wedding.photographer/photos/a.150012211684544.24041.128448010507631/1089793941039695/?type=3

Voici les explications de Thomas Stewart que nous avons traduit en français pour vous aider à les comprendre :

Bon, j’en ai assez. Je veux vous parler à tous de ces invités qui utilisent leurs smartphones ou appareils photo durant les mariages. Je veux plaider pour vous et je vais aller droit au but : futurs mariés, s’il vous plaît faites une cérémonie de mariage complètement « débranchée » [unplugged dans le texte].

Regardez cette photo. le marié a dû être obligé de se pencher dans l’allée centrale pour voir sa future femme approcher. Pourquoi ? Parce que invités et leurs téléphones étaient dans l’allée et l’empêchaient de la voir.

Ça craint. Et je n’accuse pas ces invités en particulier ; je suis en réalité responsable en partie pour ce qui arrive. Dans le passé, j’aurai dû être plus précis avec mes clients en leur expliquant pourquoi les invités devaient être invités à ne pas prendre de photos. Eh bien, à partir de maintenant, je ne vais plus laisser passer cela.

Si vous planifiez un mariage, merci de considérer ces points :

1. Les invités avec des téléphones, des iPads ou des appareils photos se mettent en travers de la route de votre photographe. Ils ne savent pas rester en dehors du cadre. Ils ruinent souvent beaucoup de nos photos et les rendent plus moches. Vous payez pour un photographe une somme d’argent importante, ce qui signifie que vous voulez de superbes photos. Nous ne pouvons pas faire de notre mieux avec des gens qui se mettent en travers de notre route.

2. Ces mêmes invités se mettront en travers de VOTRE route. Vous allez rater des moments de votre propre jour de mariage parce qu’il y aura un iPad sur votre chemin. Vous n’allez pas pouvoir voir le visage de votre partenaire dans l’allée centrale.

3. Les photos des invités sont généralement pourries. Je suis désolé, mais c’est la vérité. Vous ne pouvez pas faire de superbes photos avec votre smartphone en vous penchant dans l’allée centrale d’une église sombre pour photographier un sujet en mouvement. Merde, même de nombreux professionnels ont du mal avec ce type de photos.

Et enfin, le point le plus important :

4. Imaginez que vous êtes au milieu de votre cérémonie de mariage. Vous êtes aux anges. Vous décidez de jeter un coup d’œil rapide vers vos invités pour être certain qu’ils partagent ces moments heureux avec vous, voire même versent une larme. Que voyez vous ? AUCUN VISAGE CAR ILS SONT TOUS CACHES DERRIERE DES TELEPHONES OU DES APPAREILS PHOTO ! Je doute fortement que ce soit la manière dont vous voulez vous souvenir de votre cérémonie de mariage.

Dans vos invitations, dites à tout le monde que vous faites un mariage débranché : pas de technologie, s’il-vous-plaît, écrivez-le sur un tableau que les invités peuvent voir lorsqu’ils arrivent ce jour là. Dites à votre officiant / pasteur / prêtre de le dire à vos invités au début de la cérémonie. LOUEZ UN AVION POUR L’ECRIRE DANS LE CIEL !

Et, les invités, vous avez été conviés à ce mariage pour partager et célébrer la joie que deux personnes ressentent l’une pour l’autre. Ils ne vous ont pas invité pour prendre des photos qu’ils ne vont d’ailleurs certainement jamais regarder. Ils vous veulent avec eux dans le coeur et l’esprit et ils veulent voir vos yeux remplis de larmes tandis que vous faites partie de leur cérémonie de mariage. Vous êtes les témoins de leur mariage donc, pour l’amour de Dieu, regardez-les avec vos yeux et vos esprits et non avec vos téléphones.

Les invités, s’il-vous-plaît, pour moi et pour les deux personnes qui se marient, laissez vos appareils photo à la maison et éloignez vos téléphones et iPads.

// Fin du coup de gueule //

Je crois qu’il n’y a rien d’autre à ajouter, tout est clair n’est-ce pas ?

Crédit photo de couverture : Thomas Stewart

  • Mmmh… D’accord et pas d’accord à la fois. D’un côté, je suis le premier à trouver absolument énervant et ridicule lors d’un concert, d’un événement, d’une cérémonie, d’avoir la vue gâchée par une forêt d’écrans éblouissants, et, de plus, de moins avoir l’impression de faire « un » avec les autres participants qui assistent au même événements car la plupart le vivent de manière « médiée », par l’intermédiaire d’un autre objet qui les vit à leur place. D’un autre côté, interdire aux participants à un mariage de faire des photos sous prétexte qu’il y a aussi un photographe qui est payé spécialement pour ça, c’est leur ôter une partie de ce qui leur permet de vivre à leur manière la cérémonie. Faire des photos, même des photos de merde, c’est aussi une manière d’être actif, impliqué émotionnellement dans la cérémonie, d’une manière plus intense qu’en étant simplement passif. C’est normal. Bon, je nuancerais en disant que ça marche pour les photos, mais pas pour les vidéos : vivre un événement en étant occupé à simplement tenir son écran pour filmer, et ne regarder l’événément que via l’écran de son smartphone, c’est au contraire être plus distancié qu’impliqué…

    Au final, il me semble que c’est plus une question de savoir-vivre en général qu’une question de photos ou de vidéo : un invité qui se fout au milieu de l’allée en bloquant la vue du marié tout ça pour pouvoir filmer, le problème n’est pas qu’il filme ou qu’il fasse des photos, le problème est qu’il n’ait aucun respect pour ce qui est en train de se passer, et qui fait passer son plaisir de filmer avec sa tablette avant la cérémonie elle-même, et avant l’enjeu pour les mariés eux-mêmes… Un invité qui fait quelques photos en restant à sa place et en veillant à ne pas gêner la cérémonie, ça n’a jamais posé de problème à personne…

    (De plus, le photographe officiel ne sait pas non plus tout voir et tout capturer, c’est évident : les photos mêmes pourries des invités capteront parfois des éléments que le photographe n’a pas vus, et qu’on est contents de pouvoir revoir par après…)

    • Anthony

      Je plussoie !

      Etant marié, j’ai eu comme beaucoup un officiel, mais j’ai été très content aussi de voir que mes amis/famille ont pu me renvoyer des tas de photos et perso, mon officiel a très bien géré ses photos, il a su voir qui prenait des photos pour ne pas être dérangé.
      Comme invité (car c’est le sujet de l’article), je fais aussi des photos, mais perso, j’ai rarement vu de tels extrêmes … pratiquement toujours du respect pour l’évènement ou pour l’officiel (vous avez vraiment pas de bol sinon). De plus j’ajouterais le point des photos pourries … j’en ai vu avec des smartphones bien plus belles que certains appareils, certes, pas exploitable en agrandissement ou autre (dommage d’ailleurs).
      Et dernier point, en officiel, je suis présenté en amont de la cérémonie/évènement, on m’explique le déroulement, je donne donc quelques instructions sur des moments précis et tout se déroule nickel !

      Quand je lis l’article je me suis fais aussi la réflexion, le « pro » voudrait en fait interdire aux gens de prendre des photos … oui mais, nous sommes en 2015 et là le numérique est à la portée de tous (téléphones, tablettes ou APN directement), alors je me pose la question ; l’officiel a surement la flemme de s’adapter à tout cela, ou bien, c’est la peur de voir un concurrent de taille « amateur » ?!

      Bref, chacun fait comme il le sent, personnellement, oui je trouve aussi lourd ce comportement, mais de l’autre, je comprend également l’envie des gens !

    • Linda

      Pour ma part je demande à ce que l’on recommande aux invités de rester à leur place durant la cérémonie, à ce qu’ils ne se mettent pas dans l’allée ni aillent vers le choeur. Ils peuvent faire des photos (quoi que le gros Ipad tendu à bout de bras c’est d’un laid !) mais sans se mettre dans le champ des photos pro.

    • Françoise

      Hélas, tout ceci dépend de la personnalité du photographe: au mariage de mon neveu, pas de consignes particulières, photographe très souriante, agréable, sachant photographier « à coté », cad les invités, et bien sur le mariage, … Résultat excellent, amusant, à la fois formel et informel… Au mariage de ma fille, photographe directive, râlant contre les invités avec leurs smartphones, tablettes et autres…Résultat à mon gout trop formel, de très belles photos, certes, mais les photos des invités, regroupées sur un autre site, sont autrement plus vivantes. Et tempérer tout ceci avec l’opinion elle même d’une photographe de mariage, évoquant les relations parfois désagréables entre la famille et le photographe lui-même… Bref, du relationnel, toujours le relationnel, avant même le professionnel

  • Snatchy

    Les gens sont vraiment très fatiguant et pires que des gamins avec leurs joujoux technologiques, vraiment insupportable.

  • Là j’interviens en tant que photographe de mariage et je soutiens à 200 % ! Je passe d’ailleurs facilement un quart d’heure dans mes rendez-vous avec les mariés pour leur expliquer ce point important avec les mêmes raisons évoquées par T.Stewart ! Pour moi : pas de photos des invités pendant les cérémonies. Et quand, le message – généralement passé par l’officiant – n’est pas suffisamment explicite c’est la catastrophe (je l’ai expérimenté pas plus tard qu’il y a 15 jours). Car aujourd’hui il n’y a malheureusement pas de demi-mesure : ce n’est pas juste un ou deux appareils qui seront braqués sur la mariée lors de son entrée ; c’est 20 à 30 minimum ! Les mariés ne s’attendent pas à ce comportement de leurs proches et en sont déçus, et les photos forcément moins esthétiques voire gâchées. Un peu de civisme et de respect des mariés qui préparent cette journée depuis souvent une année !

    • Damien Philippe

      Et d’autres qui sont heureux d’être populaires ce jour là qu’ils partage .  À vous lire tous les photographes amateurs seraient des fauteurs de trouble ? Des mariés qui ne s’attendent pas à l’enthousiasme de leurs invités ? Un mariage n’est pas un enterrement . On en revient au côté lucratif où seul le photographe payé peut vendre ses clichés à un maximum de personnes et souvent à des prix exorbitants .

    • Les mariés invitent leurs inviter pour partager le moment et non pour prendre des photos. Le problème réside surtout dans le fait qu’aujourd’hui comme je l’ai indiqué, le phénomène n’est pas en demi-mesure et nuit à la qualité de la cérémonie et des photos du professionnel qui lui est là pour faire les photos. Dans mon cas, et celui de la plupart de mes confrères, je suis payée par avance et je rends tous les fichiers en Haute Définition. Donc, à partir de ce moment là, je n’ai plus aucun intérêt financier : mon unique objectif est de rendre le meilleur travail possible. Avoir les invités avec des appareils ou des mobiles/tablettes devant le visage et/ou devant les mariés pendant leur cérémonie ce n’est à mon sens pas vraiment esthétique et dommage… Mes mariés partagent généralement ce point de vue.

  • Yves Daguet
    • Petapixel a en effet écrit un article sur le sujet (comme d’autres sites photo) mais la source pour moi a été plusieurs partages sur Facebook.

  • J’ai eu le cas aussi sur un mariage où je faisais des photos des mariés tranquillement à l’écart de la foule et sans que l’on se rende compte, on s’est retrouvé entouré d’iPad et autres compact en tout genre. J’ai du demander aux mariés de renvoyer les gens dans la salle pour bosser tranquillement.

    Je peux comprendre que les gens aient envie d’un souvenir mais pas à ce point là ! Quand je vais à un mariage comme invité, mon iPhone reste dans ma poche et j’attends les photos du photographe pour avoir les images de la journée.

    Je le rejoins à 100%

  • Romain B.

    D’habitude, je suis plutôt d’accord avec les photographes de mariage sur les photos des invités. Oui, ils gâchent parfois les photos, et oui les photos au smartphone sont la plupart du temps moche. Mais en tant que photographe amateur invité à plusieurs mariages, je ne me vois pas poser laisser mon appareil au placard pour laisser faire uniquement le photographe officiel, et ça pour plusieurs raisons :

    1) Sur les 3 mariages que j’ai fait cette année, je compte sur les doigts de la main les photos officielles prises de ma petite famille et mes amis. Il ne faut pas se cacher les choses, le photographe officiel fait souvent 95% de photos des mariés, des témoins et de la famille proches. Les autres invités ont intérêt à être particulièrement photogéniques pour se retrouver sur les photos officielles.

    2) J’ai envie d’avoir des souvenirs de cette journée selon mon point de vue, et pas uniquement via le point de vue d’un autre aussi talentueux soit-il

    3) Sur les trois mariages, les mariés étaient très content de voir le mariage vu par d’autres invités.

    4) Je laisse toujours la priorité au photographe officiel, même si parfois il pourrit mes photos en photographiant le baiser des mariés à 2m avec un 70-200 pour avoir un super gros plan, mais en interdisant toute photo des autres invités.

    Interdire purement et simplement les photos des invités est à la fois tyrannique et complétement antagonistes avec le fait d’invités des gens à son mariage. Et pourquoi pas, en tant que photographe, exiger que le mariage se passe à huit clos, pour garantir qu’aucun invité ne sera mal placé ?

    J’ai l’impression que les photographes de mariage oublient qu’ils sont avant tout des photographes de reportages qui doivent immortaliser (par les plus belles images possibles) le déroulement de la journée mais pas au détriment de l’authenticité de ce moment.

    Les invités, et leurs manies font partie de la difficulté du métier de photographe de mariage.

    J’imagine que le prochain coup de gueule viendra de photographe de guerre qui en ont marre de risquer leur vie, et qui exigeront des phases de combats à balles à blanc pour faire leurs photos en toute sécurité et en toute sérénité…

    • Je pense que tu as mal lu l’article. Les photos gênantes sont surtout aux moments clés où les mariés et les invités sont bien « positionnées » : la cérémonie, le découpage de la pièce montée, la première danse (je ne suis pas spécialiste).
      Pour le reste, je pense que tous les photographes s’accordent pour que les invités puissent se photographier entre eux, photographier les mariés.

    • Tout à fait d’accord ! Le but n’étant pas d’interdire toutes les photos autres que celles du photographe officiel ! L’idée est de lui laisser faire son job et se retrouver avec taty Jacqueline juste devant vous car elle veut prendre une photo de l’échange des anneaux avec son iPad, faut pas abuser !

      Après, tout est une question de respect. Si on respecte le travail du photographe officiel, ça ne pose aucun problème.

    • Romain B.

      Je comprends que La solution préconisée est quand même d’interdire toutes les photos, de laisser les appareils à la maison et de laisser les téléphones rangés en demandant un mariage « tech free ».
      Ce ne s’applique pas seulement aux moments clés selon les propos de ce photographe.

      S’il avait été plus mesuré en expliquant que pour quelques moments clés il demandait aux invités de ne pas se mettre devant (comme certains ont expliqués dans les commentaires) alors oui j’aurais été d’accord avec lui.

    • Renaud Delcuze

      c’est surtout pour l’eglise-mairie (et même uniquement), parce que y’a des débordements. Par exemple les gens qui se baladent partout en plein moment solennel.

  • Bonsoir,

    Je regrette d’avoir à partager totalement le point de vue de Thomas Stewart, photographe de Mariage à Burradoo en Australie.

    Il ne s’agit pas d’interdir aux invités à filmer ou à photographer le Mariage. Il s’agit de créer des priorités. Un photographe ou un réalisateur est employé pour saisir le Mariage dans sa spontanéité. Les photographes et réalisateurs sont LA MÉMOIRE. Les invités sont présents, AVANT TOUT, pour partager la magie du moment, pour rire, danser, chanter, pleurer.

    Avec l’arrivée des portables, les ambiances ont considérablement changé sur les Mariages. Je voudrais prendre pour simple exemple, une expérience qui est devenue, hélas, récurante. Par la passé, à la sortie d’une église, d’une mairie, d’une synagogue, on entendait HURLER la joie des invités. C’était des “VIVE LES MARIÉS”. Les invités jetaient riz, lavande, pétales, etc. Désormais, c’est quasiment le SILENCE. Quand je fais un contrechamp pour filmer la joie des invités, j’ai 50 iPhones, Samsung, etc.

    Pour contrer cela, les Mariés sont désormais nombreux à convier un témoin à demander aux invités, au début de chaque cérémonie, à ne pas photographier ou filmer. Je les en remercie pour cela…

    Pier-Yves Menkhoff pour LesFilmsDuRegard.Com

    Blog : http://pieryvesmenkhoff.info/blog/leblog.html

    • Je partage complètement. Je constate la même chose. J’ai des photos où les mariés sortent ; 1ere photo : les invités brandissent les smartphones, 2eme photo : les invités twittent/postent le nez sur le smartphone … Les mariés sont comme ‘seuls’ en sortant de la cérémonie … Sérieusement !? On ne peut pas organiser un mariage pendant un an et rêver de ça !

  • Damien Philippe

    Je vais me faire des ennemis mais parfois une photo prise sans « mise en scène » vaut bien plus qu’un cliché professionnel . Tout est question de discrétion et de mesure . Il y a aussi des photographes « pro » qui s’octroient le droit de mettre en scène comme ils l’entendent une cérémonie (écartant les convives pour avoir l’exclusivité) faisant parfois fi de la tradition et des désidératas de ses clients et oubliant régulièrement une bonne partie de l’assistance . Il suffit de passer devant des photographes ayant pignon sur rue pour s’apercevoir combien les clichés manquent cruellement d’originalité et de spontanéité et d’un banal avec les sempiternelles photos devant un parterre fleuri dans le parc de la ville, devant un monument, une voiture rétro, avec tel membre de la famille puis l’autre famille… Nombreux sont les convives qui pourtant auront « la photo » inoubliable . Pour enfoncer le clou plus on fait de tirages de photos plus, le photographe est content . Lorsqu’on voit le prix demandé pour un album de mariage, jouer sur le moment et les sentiments ce n’est pas toujours très fair play .

    • Renaud Delcuze

      Bonjour Damien,

      Bon… ça part dans tous les sens.

      les photos de groupe sont un passage un peu obligé, les mariés veulent des photos de famille, ils le demandent c’est normal. En tant que photographe je m’en passerai bien sûr, ce n’est pas ce qu’il y a de plus créatif.. donc aucun rapport avec le sujet.

      Les photographes « gentils organisateurs » qui interviennent à tout bout de
      champs, ok ça existe encore mais, c’est ringard et ça a peu à voir avec
      le sujet en fait.

      Spontanéité et créativité.. bien sûr que c’est ce qu’on recherche, c’est fini les poses kitch et les mises en scène ringardes (même si ça existe encore chez les faux-tographes), mais certainement pas des photographes qui ont « pignon sur rue »). Il en faut aussi pour tout les gouts et certains mariés sont demandeur de ça ! Je ne suis pas dans cette catégorie

      Mais alors comment doit on faire justement lorsqu’on voit une scène sympa (par exemple les mariés qui s’embrassent spontanément), qu’on a pris du recul justement pour rester discret et capter le moment le plus naturel possible et qu’un invité photographe passionné sans scrupule vient se mettre devant même s’il nous a vu. Parce que oui c’est bien ça le problème qu’on rencontre, des invités un envahissants et sans gêne.

      Autre exemple : Une entrée dans l’église, c’est difficile à capter, on a le bon matériel pro et pointu, on veut faire la photo sans flash parce que c’est beaucoup plus joli, mais c’est aussi plus difficile… un smart phone ne peut pas dans une église ! C’est trop sombre, alors les gens vont se mettre devant et galérer avec le contre jour, utiliser leur flash, le manque de lumière… ils ne vont pas y arriver, s’en rendre compte réessayer en restant au milieu.. pour finalement dire « j’ai pas réussi » j’ai droit à ça sur chaque mariage et moi qui aurait pu réussir une jolie photo que j’ai anticipé, et bien j’ai des gens au milieu (ou des bras, des tablettes ou autre) qui viennent gâcher ou masquer ma photo.

      On travaille sans flash.. si qq utilise sont flash ou moment ou on a déclenché, notre photos est brûlée, ratée, ça m’est arrivé plein de fois.

      Des exemples comme ça j’en ai à la pelle.

      Il y aussi ceux qui viennent nous coller parce que forcement si on est là c’est que c’est le meilleur angle, et dans certaines situations, mairies petites où il y a du monde, etc c’est très pénalisant. Alors on demande gentiment à ces personnes de faire attention, qu’ils risquent de nous gêner.. certains comprennent, d’autres pas ou s’en foutent royalement parce qu’il n’y pas de raison pour qu’il n’aient pas le droit de faire aussi des photos.. bien sûr, sauf que nous on a une obligation de résultat, les mariés ont payé pour avoir des photos réussies.

      « Nombreux sont les convives qui pourtant auront « la photo » inoubliable »
      Ha ? laquelle ? encore faut il s’entendre sur ce qu’est une photo inoubliable.
      Ça peut arriver en effet et je n’ai rien contre…. mais « nombreux » ? Et ça dépend du niveau d’exigence évidemment.

      On ne vend plus de tirages, les gens ne font plus de photos papier, ça reste une vente très rare. Vous même par exemple, faites vous tirer vos photos de vacances ?
      Donc c’est pas là dessus qu’on va s’enrichir et c’est certainement pas pour ça qu’on voudrait « empêcher » les gens de faire des photos.

      Tout ça n’a rien à voir avec un quelconque désir d’exclusivité, c’est juste que ça devient ingérable. Il y a même parfois des gens très impolis qui n’hésitent pas à nous pousser, dans leur désir de vouloir réaliser leur photo à eux (ils ne la font pas pour les mariés, ils voient bien qu’il y a déjà un photographe).

      D’ailleurs je préfère évidement travailler sans vidéaste pro car dans la même logique c’est plus restrictif même si lui sait qu’il doit me laisser un champs de travail contrairement à certains invités..

      Mais heureusement, ça se passe encore bien la plupart du temps et l’idéal c’est quand les mariés demandent à leurs invités de ne pas faire de photos (au moins dans l’église) là on peux travailler beaucoup plus sereinement et on fait de meilleur photos.

      Et parfois on se fait une raison. Alors au lieu d’avoir des portraits de gens.. on a des photos de gens qui font des photos.. on se dit que ça fait parti de l’époque.. c’est comme ça. Les gens vivent au travers de leur écran téléphone.

      Ca sera peut être culte plus tard 🙂

      Renaud

  • Zlap27 .

    Vous me faites bien marrez ! tout ça pour protéger votre gagne pain, n’importe quel quidam avec un téléphone portable peut faire des photos de nos jours et ça personne peut rien y faire. Vous imaginez un mariage avec des interdits genre pas de photo perso, pas de téléphone portable, pas de vidéo a part le pro ? c’est du délire. C’est au photographe professionnel de s’adapter ( il est quand même payé pour ça ) et puis s’il a vraiment du talent il arrivera toujours a faire des photos qui sortent du lot car faut pas oublier que ce n’est pas l’appareil qui fait le bon photographe.

    • GAUTHIER

      Si je comprends bien, empecher un photographe de faire correctement son métier c’est normal puisque le savoir vivre et les respect des autres n’existe plus. Il n’est pas question d’interdire aux invités des faire des photos mais seulement de leur demander de ne pas s’imposer à tout bout de champ avec les bras levées dans les moments les plus importants d’une cérémonie.
      il en est de meme lors des concerts ou des dizaines de personnes se lèvent pour photographier sans se soucier que les personnes dérrière eux ne voient plus rien. Tout cela pour tenter d’éxister et de pouvoir dire « j’y était » en éxhibant les photos pourries de leur smartphone !!
      Rendre le travail difficile d’un photographe dont c’est le gagne pain avec comme excuse « il est payé pour ça » est une bien pietre justification.

    • Damien Philippe

      Et l’enthousiasme, la spontanéité, l’exaltation ? C’est ce que vous appelez empêcher de faire votre boulot . Faites plutôt des enterrements . Le sujet est la photographie de mariage et pas au concert . Par cette remarque vous tentez vous aussi d’exister en expriment votre malaise . On peut aussi parler du comportement des gens dans les transports en commun pour élargir encore plus mais est-ce l’endroit pour l’exprimer . Aujourd’hui même les plus grands photographes utilisent leurs smartphones parce qu’ils réalisent des clichés très performants avec . Il Faut simplement s’adapter, et ne pas s’installer dans son confort .Il en est de même pour toutes les professions et seules celles qui s’adaptent résistent .

    • Michael Callewaert

      Vous ne connaissez visiblement rien au métier de photographe , si le public est bon , vous aurez des bonne photo techniquement et une belle photo , si le public fait n importe quoi vous aurez une bonne photo techniquement ,bien exposé ,mais inutilisable quand même ….ou moche comme vous preferez .. Le rôle du photographe , C est exposition et cadrage …si la moitié de l audience à un smartphone devant le visage ou les doigt dans le nez , C est leur responsabilité !! et C est un comble de dire que C est une question de bon ou mauvais photographe…..

      j irai même plus loin . si je devais refaire des mariage je demanderais un prix exorbitant comme ça je serais sur de tomber sur des gens qui savent se tenir ..et donc certitude absolue d avoir de bonne photo

  • calotype

    @damienphilippe:disqus
    Damien philippe, oui mais comment tu sais d’avance que le photographe qui est en train de faire des photos est en train de faire de mauvaise photos sans les avoir vues et que donc tu te sentes légitime de prendre le pas sur lui et de « peut être  » faire de meilleurs photos ???

    @ Zlap 27, tu est le comble du français et de l’individualiste.
    Français car en france gagner de l’argent en travaillant ( je ne parle même pas de s’enrichir) est perçu comme mauvais, ce qui est incroyable…
    individualiste, car comme certains l’on dit il existe une vraie addiction du joujou technologique/facebook et le défendre de la sorte montre bien la très mauvaise voie que tu prends.

    Par contre là où tu te trompes complètement, c’est que ce discourt est tenu aujourd’hui par un photographe car c’est le premier en en être impacté, mais ce discourt aurait tout aussi pu être tenu par la mariée … Imagine la mariée pendant son mariage qui se retourne en pleine cérémonie et te demande de ranger ton smartphone car cela la gêne elle. Tu vas lui répondre qu’elle te fais bien marrer à vouloir protéger ce moment de bonheur car elle le conçoit comme cela ?? Car je suis persuader que dans le futur ce seront les futurs mariées qui donneront ce mot d’ordre…

    Vous défendez ce droit comme si vous aviez payé très cher l’entrée au mariage.

    Enfin à tous les autres qui ont des opinions similaires, sachez que votre libertés individuelle exacerbée sur ce point est exactement le principal vecteur à ce que:
    Soit les tarifs des photographes augmentent.
    Soit le tarifs baisse et le niveau aussi avec le CD de 600 photos bouzes à 500€.(Photographe autoentrepreneur qui disparaitra du monde professionnel au bois d’un an et demi …je ne vous expliquerai pas pourquoi…)
    En gros ce qui se passe en période de crise et d’intolérance : creuser les écarts.

    Enfin dernière question à vous Damien philippe, Zlap27 et qui voudra.
    Pour vous ce serait quoi le « bon » tarif d’un photographe de mariage pro qui fasse de bonne photos pro tout en composant avec cet orages de smartphone ?
    Je tiens sincèrement à ce que vous répondiez à cette dernière question.

    Enfin sachez que je suis photographe, mais je ne fais pas de mariage, et que ceux qui se font de l’argent ne sont bien souvent jamais ceux que l’on croit.

    • Zlap27 .

      Introduire ici ton discours sur les Français qui soi disant n’aiment pas ceux qui travaillent pour gagner de l’ argent est complètement absurde et sans fondement déjà !!!!

      Mon propos a moi c’est d’essayer de mettre en évidence le discours corporatiste qui règne dans les commentaires et dans l’article car justement je ne suis pas photographe professionnel, juste un passionné de photo.

      C’est peut être ce que certains photographes pro ont oublié ! Ca doit être une passion d’abord avant d’être un travail, après si en plus tu gagnes ta vie en faisant ce que tu aimes c’est parfait pour toi et personne ne t’en voudra en France ou ailleurs !!

    • Damien Philippe

      @ calotype quand ai-je dit que je m’octroyai le droit de prendre le pas sur un photographe ? Où ai-je écrit que je savais d’avance que le pro ferait des photos nulles . C’est quoi ces leçons de morales à deux balles ? Parce qu’on parle d’argent ? Le sujet est photographie de mariage si vous n’en faites pas pourquoi vous sentez vous visé ? J’ai du mal à vous suivre c’est un peu confus ce que vous répondez sous le coup de la colère sûrement . Je maintiens que c’est du business lucratif visiblement cela vous touche et je comprends que vous le défendiez votre vision mais cela ne vous octroie pas le droit de juger et si vous ne pouvez composer avec l’évolution des technologies , changez de métier . Non tout le monde n’est pas avec son smartphone il y a aussi des appareils photos parce que souvent les mariés le demandent . Oui il y a aussi de bons photographes qui savent jongler avec ce que vous décrivez et que la concurrence ne dérange pas puisqu’ils sont certains de faire la bonne photo . Je ne sais pas quel genre de mariage vous faites mais les miens sont festifs . Photographe amateur j’offre mes photos gratuitement aux mariés et souvent de très bons clichés . Quand on me demande 20€ pour une photo où je suis avec les mariés je préfère encore faire un Selfie . Ne niez pas, il y a abus quand on fait payer 1000 € pour un album « inoubliable » avec des photos retouchées par ordinateur et le plus souvent au black (c’est mieux pour la compta et je vous fais un prix) . Où est le professionnalisme ? Je n’ai jamais mis tout le monde dans le même sac mais en 53 ans j’ai assisté à des mariages et jamais je n’ai vécu les scènes de « chaos » décrites par certains (oui j’ai connu les instantanés, le super 8 la méga caméra vidéo à l’epaule, les appareils photos ) . Cela a toujours existé . Enfin de plus en plus de photographes pros se plaignent des amateurs de photos au smartphone parce que ça fait aujourd’hui des jolies photos et des vidéos (avec le son c’est aussi un chouette souvenir) C’est au photographe de s’adapter et surtout d’être original s’il veut sortir du lot mais ceux là sont peu nombreux .

  • romain

    Un jour, alors que je couvrais un mariage, une quinzaine d’invités sont venus prendre en photo les échanges d’alliance en plein coeur de l’église. Ils ont entourés les mariés en pleine cérémonie. Résultat, aucune photo d’échange de bague, mais par contre une belle photo d’ensemble. Les mariés préfèrent-ils : la belle photo d’ensemble ou les photos d’échange de bague ?

  • romain

    Et je ne parle pas de l’entrée de la mariée dans l’église.

  • parmenie

    alors je vois que c’est un sujet houleux mais honetement j’adore cette photo prise pour exemple pour monter que les telephones gachent les photos de mariage. c’est tout a fait le genre de photos que je rechercherai si je me mariait. on voit très bien sur leurs visages qu’ils sont heureux d’être ici, et si leur facon de l’exprimer c’est d’essayer d’en garder un souvenir? apres c’est personnel, moi perso j’aime pas les photos de pro car justement le photographe cherche a gommer tout ce qui peut selon lui gacher la photo. mais moi j’aimerai trouver un photographe qui puisse tout rendre beau sur une photo : un fil electrique, un camion de livraison en arrière plan, ou une nuée de smartphone. c’est aux mariés de définir ce dont ils ont envie pour leurs photos de mariage, ce n’est pas au photographe. après, le photographe peut tout a fait refuser le contrat si les conditions de travail ne lui plaisent pas. c’est à cela apres tout que sert l’entretient « d’embauche » du photographe.

    • Patrice Hick

      si vous voulez des photos pourries de votre mariage,je me propose comme photographe ! 🙂

  • Pingback: Sunday Links()

  • julie

    Sujet houleux en effet. Je suis d’accord avec ce photographe, rien à voir avec le fait qu’il « protège son gagne pain  » ou cherche à garder l’exclusivité des images (et donc gagner honteusement plain de sous le vilain). Le problème est exactement le même si le photographe est un professionnel ou un amateur/ bénévole désigné par les mariés.
    Pour moi c’est une question de respect de la cérémonie (qui est un moment solennel, voire sacré s’il se déroule dans un lieu de culte), de respect des mariés (où est le respect quand le moité des invités est débout , téléphone à la main?) , et bien sûr de respect de la (ou les) personnes chargées de prendre des photos.
    Les photos prises à l’arrache avec un téléphone ou un petit appareil ont de fortes chances d’être ratées de toutes façons.
    Alors oui les photos prises par les invités avant la cérémonie, pendant le cocktail, le repas, la soirée… peuvent constituer des souvenirs uniques, prises sur le vif, très variées… mais pendant la cérémonie, il me semble qu’il y a un minimum de respect à avoir, c’est à dire garder sa place. Et regarder, écouter, et se réjouir pour les mariés;
    Notez bien que c’est exactement le même problème pour les messes de première communion, baptêmes et autres.

  • Dixtav

    Ayant peu fait de mariages, par choix, il est vrais que c’est des poisons surtout au moment de LA PHOTO DE GROUPE y’en a toujours un devant avec son tel, mais jusque la ça ma toujours fait rire car ils se prennent pour des photographes et adoptes des poses les plus ridicules comme si ils avaient des appareils PRO … Bref ce photographe à raison de pousser sa gueulante …

  • On Sight

    Il s’agit d’un débat sans fin, malheureusement…

    D’un côté certains invités qui veulent se faire plaisir (ou faire plaisir aux mariés parfois) en pensant avoir tous les droits et de l’autre un professionnel qui veut faire le meilleur boulot possible sans déranger personne.

    J’ai couvert plus de 120 mariages et j’ai souvent été confronté à l’invité pénible qui ne comprend pas qu’il est au milieu et qu’il prend des photos pourries. Une fois j’ai même une tante qui m’a dit que les mariés lui avaient demandé de prendre les photos….

    J’ai écrit un article là dessus il y a déjà 2 ans et je m’étais un peu fait défoncer : https://cedricmoulard.fr/blog/2014/06/26/lettre-aux-invites-de-mariage/

    Je ne me bats pas contre les invités, je souhaite que tout le monde profite au maximum du mariage, j’aimerais juste pouvoir offrir aux mariés ce qu’ils ont achetés (oui, on est payé). Maintenant je dis aux mariés une chose simple : les invités peuvent prendre autant de photos qu’ils veulent tant qu’ils restent à leurs places et qu’ils n’utilisent pas de flash. C’est le moins pire des compromis et ça marche assez bien.

    Pour finir j’en ai marre de cet argument « vous êtes un professionnel, c’est à vous de vous débrouiller ». Retirez la farine à un boulanger et demandez lui de faire du pain.

    • Pooformance Anxiety

      Un débat sans fin ? Il n’est pas question de débat pour moi. Il y a des limites à fixer, soit par le photographe soit par les mariés, soit par les 2. Un photographe qui ne fixe pas ces limites en amont s’expose à l’invité plus intrusif et moins bien élevé que les autres, ll prend des risques.
      SI je dis que moi il n’y a pas débat j’entends par là que je me demande bien quel photographe de mariage dira : « Bah, moi je m’en moque que Tonton Bernard se mette en plein milieu de l’allée pendant l’entrée des mariés dans l’église en prenant soin me cacher 50% des mariés ».
      Hormis les invités « intrusifs », il y a aussi ceux qui se prennent des coups. J’en ai donné plus d’un sans le faire exprès car les « invités-photographes » ne se doutent pas une seule seconde qu’un pro ben ça bouge tout le temps et ça a besoin d’un « périmètre » défini pour évoluer. J’ai réussi à fouler le poignet d’un mec venu se coller à 5 cm de moi dans mon dos sans que je m’en rende compte. Pensant l’espace dégagé j’ai reculé brusquement et BIM.
      Une chose qui m’agace aussi : pendant la cérémonie laïque/religieuse, j’aime bien shooter les visages émus des invités, et comme vous le savez certainement, il n’y a rien de moins expressif qu’un mec au regard de veau braqué sur l’écran de contrôle de son smartphone… -_-
      Bref, je ne sais pas si ça vous arrive encore mais moi ça ne m’arrive plus depuis un petit moment car dorénavant je prends un soin tout particulier à briefer les mariés dès le 1er rdv, et je refais systématiquement un autre brief le jour J dès que j’ai le maximum de monde autour de moi.

    • Patrice Hick

      je vous ai laissé un message sur votre site ! bonne soirée…

    • Vivien Malagnat

      Non mais les commentaires du genre « t’es pro deal with it » .. c’est juste magnifique ><

  • Pingback: Mariage "Unplugged"()

  • Cindy

    Ça serait vraiment génial de mettre le lien direct ou un screenshot du texte original, parce que les traductions, c’est pas tout le monde qui aime ça.
    Just my two cents.