Le record de la photo la plus chère du monde a encore été battu, et cette fois il s’agit d’une photo d’Andreas Gursky. Rhein II 1999, la photo en question, a été vendue lors d’une vente Christie pour la modique somme de 4,3 millions de dollars.

La photo la plus chère du monde

Le record précédent était une photographie de Cindy Sherman qui avait elle été vendue au prix de 3,89 millions.

Cette fois-ci nous allons essayer de comprendre un peu mieux pourquoi cette photo d’Andreas Gursky suscite tant la convoitise des acheteurs. Il faut également rappeler que cette photo d’Andreas Gursky n’est pas la seule à avoir été vendue plusieurs millions. Sa photo 99 Cent II Diptychon avait été vendue à 3,35 millions de dollars en 2006. 

Comment arrive-t-on à des prix aussi élevés pour une simple photographie ?

Pour qu’une photographie soit vendue plusieurs millions de dollars, il faut comprendre qu’à ce niveau là du jeu, il ne s’agit pas de la photo de Monsieur Tout le Monde. Ces photographies sont plutôt assimilées à des oeuvres d’art, comme les tableaux de certains peintres. Dès que l’on se place dans cette perspective, il est tout de suite plus simple de comprendre que le monde de la photo ne diffère pas tant que cela que le monde de la peinture. Un tableau d’un peintre célèbre peut facilement se vendre plusieurs millions sans poser de question, car cet ordre de prix est rentré dans les moeurs.

Pour une photographie, c’est plus compliqué, mais nous ne sommes pas si loin de la peinture. Gursky compose d’ailleurs ses photographies comme des peintures surréalistes, avec une attention toute particulière à la composition et aux détails. Vous pouvez voir quelques unes de ses photos dans cet article.

La technique et la taille de la photo influe également sur la manière d’appréhender sa valeur. Les photos de Gursky sont d’une qualité exceptionnelle et de très grande taille (plusieurs mètres de largeur et de hauteur) avec une résolution qui donne le tournis lorsque l’on s’approche.

Le prix est également lié à la rareté de l’oeuvre. Même si une photographie pourrait sembler reproductible à l’infini, il n’existe que très peu d’exemplaires de ces clichés inédits. Certains se trouvent d’ailleurs dans des musées renommés, comme le Moma, le Tate, ou le Pinakothek der Moderne à Munich, ce qui laisse penser à de véritables oeuvres d’art.

Bien entendu, ce prix pourra toujours sembler excessif, et certains diront que les photographes usent de tous les moyens à leur disposition pour se positionner sur le marché très lucratif des oeuvres d’art, mais ce sont les règles du jeu du business de la culture, comme on pourrait l’appeler.

Au fait, si vous voulez un cadeau, cliquez sur le lien suivant, et enregistrez la photo sur votre disque dur. Voilà, vous êtes maintenant en possession d’une oeuvre d’art à 4,3 millions de dollars !

  • Jsuis désolé mais je ne la trouve pas incroyable. Même si elle fait plusieurs mètres y a des photos bien plus belles (et pas forcément plus compliquée). Après c’est sur, c’est dur de discuter des gouts et des couleurs mais son prix reste abusivement abusé quand même :).

  • Bonjour !

    Je voudrais réagir sur quelques points :

    Pourquoi prendre tant de pincettes ? -> « Ces photographies sont plutôt assimilées à des oeuvres d’art, comme les tableaux de certains peintres. » ou encore : « ce qui laisse penser à de véritables oeuvres d’art »
    C’est de l’art nom dé diou ! et ce, depuis le début du siècle dernier.

    Peu après vous nous dites que le prix des photos n’est pas si loin des peintures. Pourtant, en peinture, les records flirtent avec les 150 millions…

    Enfin, pour répondre à la question « Comment arrive-t-on à des prix aussi élevés pour une simple photographie ?  » il ne faut pas oublier que l’art une valeure refuge. Il est donc logique qu’en temps de crise, les prix pêtent des records.

    En tout cas, merci de m’avoir fait découvrir cette photo qui est complètement dingue !

  • Pingback: EG-Actu 2011 - Semaine 48 | Emmanuel GEORJON()

  • cette semaine, j’ai vue un documentaire sur arté (a voir si vous pouvez ) sur Andreas Gursky , le processus a la création d’une de ses photos nous est dévoilé, repérage , étude des lumières , un matériel incroyable puis les clichés viens ensuite la retouche par un pro sous ses directives plusieurs tirages maxi grand format jusqu’à l’obtention de la photo souhaitée .
    c’est une photo 3mx4m qu’il tire dans sont atelier ( qui ressemble a une usine tellement il est grand ) il en a fais une seule a la fin un musée lui a acheté 3.4M dollars .
    je pense que peu de photographes travaillent a son échelle et avec une telle qualité
    il rend compte du mondialisme en nous mettant spectateur de ses visions

    • tomtom59

      Je suis photographe débutant, et j’en apprends tous les jour sur l’univers de la photo. Par contre la je tombe des nues, pour moi rien ne justifie un tel prix. Quand bien même il aurait un matériel de qualité ultime, le cliché, en soit, n’a strictement rien de rien d’exceptionnel à mes yeux, que ce soit en complexité, en timing, en choix des lumières etc… Il n’y a que le lieu qui est sympa pour le parallélisme des plans, mais le reste est d’un banal…
      Bref.

  • Pingback: Pourquoi la photo d’Andreas Gursky a-t-elle été vendue 4,3 millions de dollars ? | Phototrend.fr()

  • Je suis une passionnée de la photographie et quand je regarde la photographie d’Andreas Gursky qui a été vendue la plus chère du monde je ne comprends pas.
    Mise à part la qualité de l’impression et sa grandeur, elle est moche à regarder. C’est de l’injustice…Tant d’artistes aimeraient vivre de leur passion…
    Ayoye!

    Diane Simard, photographe d’aventure
    http://www.CollectionMannequinat.blogspot.com
    http://www.CollectionMexicaine.blogspot.com

  • gilles fit

    La et les photos de Gursky sont spendides et leurs valeurs sont comprehensibles. Cette derniere Rhein ll 1999 est vraiment tres belle ses lignes rectilignes et parraleles me font penser a un mouvement infini des couleurs de droite a gauche et gauche a droite perpetuel.

  • L’Humain

    y a pas de maison, y a pas de oiseaux , y a pas de chat ou chien , y a pas de cheval , y a pas de bateau , y a pas de soleil , y a pas d’étoiles , y a pas de voisins , y a pas d’arbres , y a pas une seul je dit bien une seul fleur , y a pas plaque indicatif , y a pas chaise public , y a pas de pluie , y a pas joie , y a pas de foin , y a pas lapin ,

    c’est la photo la plus triste que j’ai jamais vu de toute ma vie, si j’achete une comme ça pour me faire la peine , je mériterais bien un doigt d’honneur dans le cul.