Voici une interview d’un jeune artiste amateur, à l’origine du projet 60 Quotes Project sur Flickr.

Romain

1/ Avant de commencer, je vous laisse vous présenter à nos lecteurs.

Bonjour ! Je m’appelle donc Romain, j’ai 21 ans et je vis en Belgique. La photographie est devenue ma passion depuis bientôt 3 ans.

J’aimerais me lancer plus sérieusement dans ce domaine d’ici l’année prochaine. En attendant, je pratique la photographie en amateur. Mes préférences vont vers le portrait, les concerts, et plus récemment vers tout ce qui touche aux strobists (terme qui vient du blog Strobist cre?e? par David Hobby et qui traite de l’éclairage au flash).

beauty

2/ Sur votre compte Flickr, un projet étrange est apparu : 60 Quotes project. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Le 60 quotes project a pour but de réunir 60 images illustrant des citations, sur base de thèmes prédéfinis.

Je l’ai débuté en septembre 2009, un peu par hasard, avec la première image. Souhaitant donner un sens à la photo du verre, je m’en suis servi pour illustrer une citation.

coca cola glass

Par la suite, l’idée de donner plus de profondeur à la photo, de lui donner un cadre, m’a séduite. J’ai donc poursuivi sur ma lancée et créé ce projet.

Les thèmes sont assez vastes. Pour chaque image, je choisis l’un d’entres-eux, puis une citation, et enfin je réalise la photo. Parfois, pour certaines qui me tenaient à cœur, l’image est venue avant tout le reste.

3/ Sur Phototrend, nous avons abordé la question du projet 365, pouvez-vous nous dire ce qui vous a inspiré pour réaliser votre projet ?

Ces projets sont très à la mode actuellement. Celui de Dustin Diaz, entre-autres, a provoqué une énorme vague de 365.

Malheureusement, ces projets, bien qu’extrêmement enrichissants et difficiles à mener à terme, ont perdu une partie de leur intérêt. On en voit un peu trop à mon goût, j’ai l’impression qu’ils sont devenus banals. Tout le monde se lance dans ce type de projets. Ce qui ne les empêche pas d’être une méthode très efficace pour en apprendre beaucoup sur soi et la photographie.

Ceux-ci m’ont évidemment influencé. Bien que le 60 quotes project ai été amorcé par hasard, l’envie de fixer des règles à la série vient des 365.

En lui donnant des limites et en montrant sa progression, J’incite le public à le suivre et me motive à poursuivre la série.

4/ Actuellement, vous en êtes à votre 23ème photo sur 60. Quels sont les problèmes ou difficultés que vous avez pu rencontrer durant votre projet ? Par exemple, vous réalisez des photos dans la rue avec un parapluie…

Sortir avec ce genre de matériel n’est pas toujours évident. Les passants sont souvent intrigués et viennent poser des questions.

Il faut avouer qu’il n’est pas courant, par exemple, de croiser un photographe, accompagné par tout son matériel, tenant un couteau couvert de sauce à la main.

Construction de scène

4275473386_8f0af4151b_o

Autre exemple, lors de la prise de vue de la 17ème photo, j’ai été dérangé par des marathoniens qui semblaient penser que les photos leurs étaient destinées.

Au delà du côté burlesque, il arrive que de trop grands groupes de curieux se forment, et là, il est préférable de quitter les lieux rapidement. En fonction des régions, le climat d’insécurité peut être assez important. Les gens n’ont pas tous de bonnes intentions.

La météo est un facteur important, aussi. Sur cette même photo, j’ai du repartir rapidement à cause de la neige. Le vent est un ennemi redoutable pour les grands parapluies.

J’ai du laisser tomber certaines photos à cause du mauvais temps, le parapluie se renversant sans arrêt, même lesté.

Une dernière difficulté à prendre en compte est l’accès à certains endroits publics. La 24ème citation aurait du présenter une longue exposition d’escalators, si je n’avais pas été prié de quitter les lieux par la sécurité du centre commercial.

5/ Parlez-nous un peu de ces photos « dans les coulisses » que vous avez fait pour les citations n°17,18, 22 et 23…

Dans les coulisses

Plusieurs personnes m’ont demandé comment je procédais, où je plaçais la lumière, ce genre de choses.

Plutôt que de me répandre en explications, j’ai préféré me mettre à prendre des photos des setups. C’est plus clair pour tout le monde et la plupart des autres amateurs sont contents de voir le making-of.

A titre personnel, ça me permet en plus de garder un souvenir précis de la scène.

6/ Parlez-nous un peu du matériel que vous utilisez pour réaliser vos photographies ?

Côté boitier, j’utilise un Canon EOS 40D et un 400D.

Pour les optiques, mon parc est assez limité. Un 50mm f:1,4, un 70-200 f:2,8 et le 18-55 d’origine.

Pour la lumière, un speedlite 580ex II, un st-e2, et un parapluie 43″convertible. Deux nouveaux flashs ainsi que des triggers cactus v4 devraient rejoindre la famille d’ici une semaine.

Wall E Parapluie

Pour le reste : intervalomètre, trépieds, monopode, et un énorme vertex 300 pour transporter le tout.

7/ Quels conseils donneriez-vous à une personne qui débute en photographie ?

Fréquenter des forums et sites photos. Présenter son travail aux critiques. Continuer à apprendre quoi qu’il arrive.

Et s’il veut se lancer professionnellement dans le domaine, s’accrocher.

C’est un travail de longue haleine. Il est très difficile de trouver des personnes avec qui travailler, de créer son propre réseau.

8/ Avez-vous d’autres idées en tête après avoir terminé ce projet ?

Certaines personnes m’ont suggéré de produire un livre reprenant le projet. L’idée me plait, mais je déciderai de ça plus tard, suivant l’engouement général.

Les demandes de petits shootings commencent à se succéder et je cherche aussi activement à obtenir des accréditations pour des concerts.

23/60 Quote Project

Je n’ai pas encore prévu d’autres projets pour la suite.

Merci Romain pour toutes ces réponses, il ne reste plus qu’à indiquer à nos lecteurs l’adresse de votre compte Flickr pour qu’ils puissent découvrir votre travail.

Merci à vous aussi pour cette interview.

L’album du 60 quotes project sur Flickr et une page fan sur Facebook

Et pour terminer, mon site, encore en construction mais accessible : www.b-romain.net