argentique

12 avril, journée mondiale de la photographie argentique

Aujourd’hui, jeudi 12 avril, nous célébrons la journée mondiale de la photographie argentique. L'argentique a permi à l'histoire photo de s'écrire, se développer et s'exposer et aujourd'hui encore de nombreux photographes utilisent ce médium photographique. Dans cet article, nous revenons sur la photographie argentique et son retour au goût du jour.

Zoom photographe : Nobuyoshi Araki

Photographe japonais contre-culture et controversé, si Noboyushi Araki (en référence à anàkì (anarchie en japonais)) est réputé pour ses séries de "kinbaku" (bondage japonais) notamment et une passion pour le sexe féminin — c'est aussi une véritable passion de tous les instants pour la photographie qui l'anime. Connu depuis son livre "Voyage sentimental" qui documente sa nuit de noce avec sa femme Aoki Yōko puis sa maladie jusqu'à sa mort, le photographe n'a eu de cesse depuis, d'expérimenter le médium photographique pour briser les tabous et documenter l'intime.

Sur les rails avec Mike Brodie, le hobo moderne, témoin d’une jeunesse en quête d’évasion

Le jeune photographe Mike Brodie, aujourd’hui âgé de 32 ans, a su imposer son style brut et romanesque dans le monde de la photo documentaire en seulement quelques années alors qu’il n’avait qu’une petite vingtaine d’années. Il a notamment remporté le Baum Award pour les artistes émergents américains en 2008 pour son travail sur la jeunesse vagabonde des Etats-Unis.