Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo

Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art : le plus lumineux des objectifs ultra grand-angle

6 ans après son objectif 14 mm f/1,8 DG HSM Art pour reflex, Sigma dévoile une nouvelle focale fixe ultra grand-angle 14 mm à grande ouverture, cette fois-ci en monture Sony E et L. Le Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art devient ainsi la focale fixe ultra grand-angle professionnelle la plus lumineuse du marché. Retour sur les caractéristiques de cette optique qui devrait séduire les spécialistes d’astrophotographie.

Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art
SIGMA 14mm F14 DG DN |Art "The Ultimate Astrophotography Lens" by Jack Fusco [4K]

Ultra grand-angle 14 mm à ouverture lumineuse f/1,4 : un duo inédit

Jusqu’ici, Sigma disposait d’un 20 mm f/1,4 DG DN Art, la focale fixe ultra grand-angle la plus large dédiée aux appareils photo hybrides, annoncée en 2022. Elle venait compléter le 14 mm f/1,8 DG HSM Art lancé en 2017 pour reflex plein format et adaptée depuis en monture E et L.

Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art

On attendait donc tout naturellement une version native du 14 mm f/1,8 à venir, et Sigma surprend avec un objectif 14 mm pour montures hybrides Sony E et L … mais à ouverture f/1,4 !

Ainsi, cet objectif de la série Art devient le premier objectif ultra grand-angle à combiner focale ultra grand-angle et ouverture maximale à f/1,4 (hormis les optiques fisheye, a précisé Sigma lors de cette annonce).

Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art

D’ailleurs, Sigma a un bel historique dans le domaine des focales fixes ultra grand-angle lumineuses, avec le premier 20 mm f/1,4 et le premier 14 mm f/1,8 lancés respectivement en 2015 et en 2017. Sigma continue donc d’écrire son histoire dans ce domaine. D’ailleurs, Sigma dispose désormais de 6 optiques f/1,4 de la série Art pour hybrides, rien que ça.

Ce combo unique en fait une optique de choix pour les amateurs de ciels étoilés, capables de capturer le champ le plus large avec un maximum de lumière qui vient toucher le capteur.

Conception optique de haut vol et encombrement maîtrisé

Avec ce nouveau 14 mm f/1,4 DG DN Art de chez Sigma, nous aurons pu nous attendre à un poids et un encombrement bien supérieur au modèle existant f/1,8. Mais ce n’est pas le cas ! Cette version f/1,4 reprend ainsi peu ou prou le même gabarit que le modèle f/1,8 DG HSM Art – certes allongé pour être adapté à la monture E. On se retrouve ainsi avec un beau bébé de 1,170 kg (100 g de moins pour la monture L) pour 101,4 mm de diamètre maximal et 149,9 mm de longueur.

Pour autant, Sigma a réussi à intégrer ses dernières technologies en termes de conception optique au sein de cette optique. On retrouve ainsi 19 lentilles réparties en 15 groupes, dont 3 éléments FLD (dispersion faible), 1 élément SLD (très faible dispersion) et pas moins de 4 lentilles asphériques.

Construction optique Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art

Ces différentes lentilles complexes permettent d’éliminer les aberrations chromatiques tout en conservant la compacité de l’ensemble. Sigma indique offrir une correction complète de la coma sagittal, permettant d’obtenir des étoiles non déformées dans le ciel nocturne, même à f/1,4.

L’objectif est bien entendu également pensé pour la photographie de paysage, d’architecture, ou bien en photographie d’intérieur, notamment grâce à sa grande ouverture qui permet de réaliser des prises de vue à main levée même en condition de faible éclairage. L’objectif, bien que non stabilisé, saura tirer profit de la stabilisation du capteur des boîtiers hybrides.

Son autofocus, basé sur le nouveau moteur linéaire HLA (High-response Linear Actuator) introduit avec le 50 mm f/1,4 DG DN Art, lui permet de faire la mise au point automatique de manière précise, silencieuse et rapide par mécanisme interne. L’objectif est notamment présenté comme compatible avec les autofocus les plus rapides, comme celui du dernier A7R V.

Sigma mise également sur les corrections optiques intégrées pour offrir la meilleure qualité d’image.

Voici les caractéristiques complètes du Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art :

  • focale : 14 mm (21 mm en APS-C)
  • objectif pour capteur plein format
  • ouverture max : f/1,4
  • ouverture min : f/16
  • angle de champ : 114,2°
  • construction optique : 19 éléments en 15 groupes (dont 3 éléments FLD, 1 élément SLD, et 4 lentilles asphériques)
  • diaphragme : circulaire à 11 lamelles
  • distance minimale de mise au point : 30 cm
  • stabilisation d’image : non
  • tropicalisation : construction résistante à l’humidité et revêtement hydrofuge et oléofuge
  • grossissement max : 0,08x
  • mise au point : moteur HLA (High-response Linear Actuator) à mise au point interne
  • diamètre du filtre : N.A. (porte filtre arrière, compatible Sigma GP-11)
  • dimensions : ø 101,4 x 149,9 mm (D x L)
  • poids : 1,170 kg avec collier de pied
  • accessoires fournis : pare-soleil, bouchons d’objectif, collier de pied
  • montures compatibles : Sony E et L

Ergonomie et robustesse : série Art oblige

Cet objectif, membre de la série Art, est doté d’un fût robuste combinant polycarbonate TSC et magnésium, afin de réduire son poids tout en conservant un bonne résistance aux changements de température. L’objectif dispose également de plusieurs joints d’étanchéité permettant d’être résistant à la poussière et aux éclaboussures, ainsi que d’un traitement hydrofuge et oléofuge sur la lentille frontale.

Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art

L’objectif dispose également du commutateur MFL (Manuel Focus Lock) apparu sur le 20 mm f/1,4 DG DN Art. Ce dernier permet de désactiver complètement la bague de mise au point. Cette fonction sera très utile en astrophotographie pour conserver le point à l’infini.

On retrouve également une bague d’ouverture qu’il est possible de verrouiller en mode Auto et de décranter, pour un usage hybride en photo et vidéo. Un commutateur AF/MF ainsi qu’un bouton AFL personnalisable sont également présents sur le fût.

Tout comme les autres objectifs ultra grand-angle de Sigma, cet objectif est doté d’un porte-filtre arrière compatible avec les gélatines au format GP-11.

Cet objectif est également compatible avec les systèmes de chauffage pour objectif, qui permettent de réduire la condensation sur la lentille frontale sans causer de vignetage, utile lors de la prise de vue en pose longue de nuit, pour par exemple réaliser des photos de trainées d’étoiles (star trails).

Enfin, l’objectif, en raison de son poids, dispose d’un collier de trépied amovible (TS-141) compatible Arca Swiss. Ce dernier offrira un meilleur équilibre sur trépied.

Enfin, le bouchon d’objectif de ce 14 mm renferme deux slots pour filtres. Ce dernier dispose notamment d’un nouveau mécanisme de verrouillage qui devrait éviter de se détacher de la manière accidentelle.

Voici une sélection de photos réalisées avec le Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art (source Sigma) :

Prix et disponibilité du Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art

Le Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art est disponible en monture E et L au tarif de 1599 €.

L’objectif est disponible chez Digit-Photo, IPLN, Photo-Univers, Miss Numérique, Fnac ainsi que dans les magasins photo spécialisés.

Notre premier avis sur le Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art

Avec ce nouveau Sigma 14 mm f/1,4 DG DN Art, présenté par le PDG de Sigma Kazuto Yamaki lors d’un live sur Youtube, le constructeur japonais livre un objectif atypique et séduisant, qui s’insère dans une vraie niche photographique.

Visant à marier avec brio un large angle de champ avec une ouverture très lumineuse, cet objectif devrait faire la joie des astrophotographes, avec une excellente qualité d’image et une restitution exemplaire de la voûte céleste. Ce qu’il faudra évidemment confirmer sur le terrain.

Ces choix techniques amènent cependant Sigma à faire un compromis assez notable au niveau du poids et de l’encombrement, même si l’objectif se targue d’offrir un gabarit similaire au 14 mm f/1,8 de la série Art malgré le gain en termes d’ouverture. De même, l’ajout du collier de pied et un agencement des lentilles davantage vers l’arrière devrait offrir un meilleur équilibre avec le boîtier.

Son tarif de 1599 €, seulement 100 € de plus que le 14 mm f/1,8 DG HSM Art à sa sortie en monture E, devrait lui permettre de conquérir le cœur des amoureux des ciels étoilés, même si le Sony FE 14 mm f/1,8 GM se tient en embuscade, du moins pour les hybrides Sony.