En cette automne, le constructeur DJI dévoile sa nouvelle caméra d’action. Le pari de cette DJI Action 2 est osé : vidéo 4K 60 fps, gabarit (très) réduit et une construction modulaire originale. Nous avons eu l’opportunité de l’essayer en avant-première dans les Alpes : voici donc notre prise en main de la nouvelle caméra DJI Action 2.

Test Phototrend DJI Action 2

DJI de retour sur le terrain des caméras d’action

Fort de son expérience acquise dans le développement des drones grand-public, DJI n’en finit plus de se diversifier. Gimbals, mini caméra – et maintenant caméra cinéma, le constructeur chinois, décidément en pleine forme, lance sa nouvelle caméra d’action, la DJI Action 2.

Comme son nom l’indique, elle vient prendre la relève de l’Osmo Action. Lancée début 2019, cette dernière visait à détrôner l’américain GoPro et ses caméras Hero. Cet automne, DJI vient donc renouveler sa mini-caméra d’action. Et, comme sur ses récents produits, la mention « Osmo » a disparu, DJI cherchant sans doute à simplifier le nom de ses produits.

Test Phototrend DJI Action 2

Voici la liste des caractéristiques de la DJI Action 2 :

  • Capteur CMOS 1/1,7 pouce, 12 Mpx
  • Angle de champ : 155°
  • Ouverture : f/2,8
  • Plage ISO : 100-6400 ISO (photo et vidéo)
  • Vitesse d’obturation : 30s à 1/8000s
  • Définition photo max : 4000 x 3000 pixels
  • Vidéo :
    • 4K (4:3 – 4096 x 3072) : 24, 25, 30, 48, 50, 60 fps
    • 4K (16:9 – 3840 x 2160) : 24, 25, 30, 48, 50, 60, 100, 120 fps
    • 2,7K (4:3 – 2688 x 2016) : 24, 25, 30, 48, 50, 60 fps
    • 2,7K (16:9 – 2688 x 1512) : 24, 25, 30, 48, 50, 60, 100, 120 fps
    • 1080p (16:9 – 1920 x 1080) : 24, 25, 30, 48, 50, 60, 100, 120, 200, 240fps
    • Slow motion : 4K x4 (120fps) ; 2,7K x4 (120fps) ; 1080p x8 (240fps) / 4x (120fps)
  • Débit maximum : 120 Mbps
  • Stabilisation : électronique, Rocksteady 2.0 et HorizonSteady
  • Formats photo : JPEG + DNG
  • Vidéo : MP4 (H.264/H.265)
  • Écran : OLED, 1,76 pouces
  • Poids : 56 g
  • Dimensions : 39 x 39 x 2,3 mm
Test Phototrend DJI Action 2

Genève, vue panoramique – DJI Action 2, 2,3 mm, f/2,8, 1/730s, 100 ISO

DJI Action 2 : gabarit ultra-compact et modulaire

Ultra-compacte et modulaire. Voilà deux expressions que nous allons beaucoup employer au cours de cette prise. La nouvelle caméra de DJI se compose d’un module « principal », de forme cubique. Très minimaliste, il comporte seulement un objectif, un écran arrière de 1,76 pouce, 32 Go de mémoire et un unique bouton « à tout faire ».

Test Phototrend DJI Action 2

Mesurant 3,9 x 3,9 x 2,3 cm, ce module tient dans le creux de la main… et ressemble beaucoup à la GoPro Hero5 Session, lancée en 2017 – hélas disparue des écrans radar.

Test Phototrend DJI Action 2

À droite, la DJI Action 2 ; à gauche, la récente GoPro Hero 10

Cette compacité extrême lui procure bon nombre d’avantages. D’une part, ce module caméra se glisse dans votre poche et peut vous accompagner partout. D’autre part, il trouvera tout naturellement sa place sur la sangle d’un sac à dos, un casque de vélo… ou sur un drone FPV.

Étanche, elle pourra être immergée jusqu’à 10 mètres de profondeur sans nécessiter de caisson étanche.

Test Phototrend DJI Action 2

Lac d’Annecy, grand beau temps – DJI Action 2, 2,3 mm, f/2,8, 1/500s, 130 ISO

Mais surtout, ce module principal peut être accompagné d’un module « secondaire ». Ce dernier vient se clipser au module caméra grâce à un jeu d’aimants (aidés par de petits loquets qui sécurisent le montage des 2 éléments). DJI propose ainsi 2 modules secondaires.

Le premier fait office de batterie, et permet d’accroitre sensiblement l’autonomie du module principal. Le second est encore plus intéressant, puisqu’il ajoute un écran secondaire de 1,76 pouces… et un emplacement pour cartes micro-SD – ainsi qu’un port USB type C.

Test Phototrend DJI Action 2

Ces aimants qui vous veulent du bien

Le jeu d’aimants est au cœur de l’expérience proposée par DJI avec cette caméra Action 2. Il permet en effet d’attacher/détacher très rapidement les (nombreux) accessoires prévus par la marque.

Test Phototrend DJI Action 2

DJI propose notamment un collier magnétique : ce dernier vous permettra d’attacher la caméra sur votre poitrine pour capturer vos exploits. Nous avions déjà croisé ce mode de fixation sur la mini-caméra Insta360 Go, lancée en 2019.

Sur le principe, l’idée des aimants est très séduisante, puisqu’elle vous permet de vous préoccuper exclusivement de votre activité. Mais c’est ici qu’apparaît notre 1er reproche : si vous placer la fixation magnétique sous une veste ou un sweat-shirt, les aimants perdent en efficacité… et la caméra tombe (un peu) trop facilement. Il faudra donc se limiter à un tissu assez fin.

Test Phototrend DJI Action 2

Notre second reproche concerne la gestion de la batterie et de la mémoire. En effet, le module principal comporte seulement 32 Go de mémoire et une batterie LiPo de faible capacité (580 mAh). Pour demeurer compact (et étanche), le port microSD et le port USB-C sont « déportés » sur module secondaire.

Test Phototrend DJI Action 2

Ce dernier devient donc quasiment indispensable si vous souhaitez filmer plus de 15 minutes. Néanmoins, les modules « secondaires » n’étant pas étanches, il est donc nécessaire d’acquérir le caisson dédié si vous souhaitez profiter pleinement de votre caméra sous l’eau.

En clair, cette conception modulaire présente un certain nombre d’avantages… mais vient aussi apporter quelques zones d’ombres à cette nouvelle caméra d’action.

Annecy, virée dans la vieille ville – DJI Action 2, 2,3 mm, f/2,8, 1/240s, 100 ISO

Vidéo : 4K à tous les étages

Mais au-delà de ces considérations techniques, la DJI Action 2 demeure avant tout… une caméra. Et de ce point de vue, DJI met les petits plats dans les grands. L’Action 2 est capable de filmer en 4K jusqu’à 60 i/s en 4:3. Les cinéastes apprécieront de trouver un mode de capture à 24 i/s. La caméra propose également deux modes de ralenti : 4K et 2,7K à 120 i/s et Full HD à 240 i/s.

Malgré sa très petite taille, la caméra intègre un capteur de grande taille. De type 1/1,7 pouce, il s’approche des capteurs 1 pouce (taille référence pour les capteurs pour compacts experts, caméras d’action, drones, etc). À noter que le capteur utilisé par DJI n’est pas sans analogie avec celui employé par Sony sur son récent Xperia 1 III.

Très performant, ce capteur permet donc à la DJI Action 2 d’offrir une bonne gestion des fortes dynamiques. Même lorsque la scène possède des différences de luminosité très importantes, la caméra s’en sort avec les honneurs. De même, les photos et les vidéos présentent un niveau de détails très satisfaisant. Par défaut, les couleurs sont assez saturées ; heureusement, un détour par les réglages permet d’adopter un profil colorimétrique plus fidèle.

Grâce à son objectif ultra grand-angle ouvrant à f/2,8, la caméra permet d’obtenir des plans particulièrement larges – malgré une distorsion assez importante. Idéal pour capturer des plans immersifs. DJI propose également des modes de timelapse et hyperlapse, qui devraient ravir les vidéastes en voyage.

Virée à Lausanne – DJI Action 2, 2,3 mm, f/2,8, 1/1250s, 100 ISO

Le module « principal » compte un micro, accompagné de 3 micros dans le module « secondaire » pour offrir une meilleure captation du son en toute circonstance. Les algorithmes de la caméra doivent permettre d’annuler le bruit du vent, mais ce dernier était assez présent sur nos vidéos.

Stabilisation Rocksteady 2.0 et Horizon Steady

Les caméras de GoPro sont renommées pour leur stabilisation particulièrement performante – sans parler de leur compatibilité avec le logiciel ReelSteady Go, qui permet d’obtenir des séquences ultra-fluides grâce aux informations gyroscopiques de la GoPro.

Réponse du berger à la bergère, DJI dévoile son nouveau système de stabilisation électronique. Baptisé Rocksteady 2.0, il doit procurer une réduction des tremblements et des vibrations hors-pair, pour une fluidité inégalée sur toutes vos vidéos. Dans la pratique, le nouveau mécanisme logiciel de DJI semble offrir de bons résultats.

Lac d’Annecy, petit château – DJI Action 2, 2,3 mm, f/2,8, 1/320s, 100 ISO

DJI introduit également un nouveau mode « Horizon Steady ». Comme son nom l’indique, ce dernier vise à stabiliser l’horizon. Même si vous inclinez la caméra dans tous les sens, l’horizon reste impeccablement droit, grâce à l’exploitation des données des gyroscopes de la caméra.

Un point qui fait (beaucoup) penser au mode de maintien de l’horizon introduit par un certain GoPro avec la Hero9 Black fin 2020. Point notable, le mode « Horizon Steady » est uniquement disponible en filmant en 2,7K et Full HD, et impose un certain crop à l’image.

Interface et commandes

Comme indiqué ci-dessus, la DJI Action 2 comporte un unique bouton de commande sur le côté. Un double-appui permet de changer rapidement de mode de prise de vue (photo, vidéo, timelapse…). De même, un appui simple déclenche la capture d’une photo ou l’enregistrement d’une vidéo, selon le mode choisi.

Le reste des opérations se fait depuis l’écran tactile arrière du module principal (ou via l’écran avant du module secondaire). À noter qu’il n’est pas possible d’utiliser les 2 écrans en même temps, l’utilisation du 1er verrouillant le second pour éviter les manipulations accidentelles.

L’interface proposée par DJI s’avère simple et assez facile à prendre en main. Les différents modes de prise de vue et les options sont activables en glissant son doigt depuis les côtés de l’écran. Malgré sa petite taille, l’Action 2 demeure donc facile à utiliser.

Bien sûr, la caméra fonctionne de pair avec l’application DJI Mimo. Cette dernière est d’ailleurs indispensable pour récupérer les photos et vidéos présentes sur votre caméra si vous n’utilisez pas le module « secondaire » avec son port microSD. L’application permet également d’accéder plus facilement aux (nombreuses) options de la caméra et de contrôler la caméra à distance.

Enfin, notez que le port USB-C du module « secondaire » permet évidemment de le recharger (et de recharger la caméra, indirectement). Mais il offre également la possibilité de connecter la caméra à un ordinateur (PC et Mac). On peut ainsi récupérer les fichiers, mais aussi utiliser l’Action 2 comme webcam. Utile pour vos vidéoconférences sur Zoom.

Autonomie et chauffe de la DJI Action 2

Enfin, un mot sur l’autonomie de la DJI Action 2. Avec sa petite batterie LiPo de 580 mAh, le module « principal » est censé être capable de fonctionner pendant 50 minutes. Mais sur le terrain, en filmant en FHD à 30 i/s, nous avons seulement réussi à filmer pendant un peu plus de 11 minutes.

Heureusement, en attachant le module écran ou le module power (qui comprennent une batterie de 1300 mAh), l’appareil retrouve très rapidement des couleurs. Cela dit, l’écart entre les chiffres annoncés par DJI et les valeurs obtenues sur le terrain est étonnant.

Test Phototrend DJI Action 2

Le constructeur annonce une autonomie maximale de 160 minutes en couplant la caméra avec le module écran, et de 180 minutes avec le bloc power. Des chiffres qu’il faudra évidemment prendre avec une certaine prudence.

Problème : la DJI Action 2 chauffe beaucoup et très vite. En filmant en 4K à 60 i/s, la température monte très rapidement. Et il n’est pas rare que la caméra s’éteigne pour cause de surchauffe, au bout de quelques minutes seulement d’enregistrement 4K. Un point qui nous rappelle étrangement les débuts d’un certain Canon EOS R5

En diminuant la taille de l’image et le framerate, la chauffe est plus modérée, mais ce phénomène est assez préoccupant. Et il n’est à craindre qu’avec un si petit gabarit, la caméra ait beaucoup de mal à évacuer la chaleur générée par l’électronique embarquée. Espérons qu’une mise à jour firmware permette de corriger ce souci.

Prix et disponibilité de la DJI Action 2

La nouvelle DJI Action est disponible en deux kits.

Le bundle « DJI Action 2 Énergie » comprend la caméra et un module power, et est disponible en précommande à partir de 399 € avec une disponibilité fin novembre 2021.

De son côté, le bundle « DJI Action 2 Double Écran » inclut la caméra, le module écran, et est disponible immédiatement au tarif de 519 €.

La DJI Action 2 est disponible chez Miss Numérique, Studio Sport et Digit-Photo.

Chaque bundle comprend la caméra Action 2, un module supplémentaire avec câble d’alimentation, le support d’installation magnétique et la courroie magnétique. Le bundle double écran dispose également d’un support articulé.

Notre premier avis sur la DJI Action 2

Avec son design modulaire, la DJI Action 2 jette un pavé dans la mare. Légère, compacte et offrant une belle qualité d’image, la nouvelle caméra d’action vise les créateurs de contenu ayant besoin d’une caméra capable de les suivre partout et facile à accrocher n’importe où. Les pilotes de drone FPV devraient particulièrement apprécier cette Action 2, le moindre gramme de moins offrant quelques minutes de vol en plus. Le travail de miniaturisation effectué par les ingénieurs de la marque chinoise est impressionnant.

Mais à vouloir livrer un produit aussi compact, DJI a dû faire plusieurs sacrifices au niveau du module principal. Batterie LiPo à l’autonomie (très) réduite, chauffe importante, pas de port USB ni de port pour cartes Micro-SD… Dans la pratique, l’utilisation du module écran ou du module power est quasiment indispensable (sauf si vous ne capturez que de très courtes séquences). Et ceci limite singulièrement le côté modulaire de la caméra.

Mais malgré ces quelques défauts, la DJI Action 2 demeure une caméra d’action intéressante, au design original et novateur, et qui livre des images de bonne facture. Mais est-ce suffisant pour détrôner les caméras de GoPro ? Ceci reste sujet à discussion.

On notera d’ailleurs une légère similarité avec le côté modulable de la caméra Insta360 ONE R.