Pendant six ans, Sebastião Salgado a sillonné l’Amazonie brésilienne. De cette expérience, il vient de réaliser Amazônia, une exposition ainsi qu’un livre photo, qui retracent cette expérience de vie au plus près des communautés qui y vivent et de leurs savoirs ancestraux. L’exposition est à parcourir en images, entouré par les sons de la forêt, et les témoignages audio des communautés amérindiennes photographiées. Vous pourrez la découvrir du 20 mai au 31 octobre 2021 à la Philharmonie de Paris.

Une immersion époustouflante au coeur de la nature amazonienne

Une douzaine de tribus indigènes, organisées en communautés. Sebastião Salgado les a visitées et a su créer un lien privilégié avec elles. Leurs traditions, danses et rituels, leurs chamans et les formes qu’elles peignent sur les visages, mais aussi, leur mode de vie en communion avec la nature…

Archipel fluvial de Mariuá, Rio Negro, État d’Amazonas, Brésil, 2019 © Sebastiao Salgado

Dans un monde où ces repères se perdent, Amazônia nous immerge au plus près des communautés d’Amazonie et des beautés à couper le souffle dont la région regorge. Il nous rappelle la nécessité de préserver et de respecter la plus grande forêt tropicale de la planète, en espérant qu’elle ne devienne jamais un paradis perdu.

Zoom photographe : Sebastião Salgado

Cette exposition inédite et l’ouvrage publié aux éditions Taschen, offrent un rare témoignage de la vie quotidienne des Yanomami, des Asháninka, des Yawanawá, des Suruwahá, des Zo’é, des Kuikuro, des Waurá, des Kamayurá, des Korubo, des Marubo, des Awá et des Macuxi.

À noter que le livre sera également disponible en édition collector – comprenant un support de livre conçu par Renzo Piano – et quatre Éditions d’art. Leur support de livre est également signé Renzo Piano et elles contiennent une impression signée.

Images extraites du livre Amazônia © Taschen

« Ce livre est dédié aux peuples indigènes de l’Amazonie brésilienne. C’est une célébration de la survie de leurs cultures, de leurs coutumes et de leurs langues. Ce livre est aussi un hommage à leur rôle de gardiens de la beauté, des ressources naturelles et de la biodiversité de la plus grande forêt tropicale du monde, faisant face aux assauts répétés du monde extérieur. Nous leur sommes reconnaissants, à jamais, de nous avoir accueillis pour partager un peu de leur vie.»

Sebastião Salgado

Indiens Marubo, Vallée de Javari, État d’Amazonas, Brésil, 1998 © Sebastiao Salgado

La dimensions picturale poussée à son paroxysme

Dans la lignée du projet Genesis, dans lequel le photographe partait immortaliser les régions les plus reculées de la planète, Sebastião Salgado entreprend une nouvelle série de voyages. Cette fois, c’est la diversité naturelle de la forêt amazonienne du Brésil et les modes de vie des peuples qu’il saisit.

Rio Jaú, Etat d’Amazonas, Brésil, 2019 © Sebastiao Salgado

En immersion dans la vie quotidienne des habitants, en explorant l’essence des paysages qu’il dépeint, le photographe franco-brésilien confère à ses images une puissance inimitable. D’ailleurs, il réaffirme avec conviction le rôle primordial du temps dans la création de telles images. En ce monde saturé par les images, celles de Sebastião Salgado capturent l’attention.

Dès 2013, vaccins à jour, et après avoir effectué une quarantaine, il débute son voyage en direction de l’Amazonie. En effet, les peuples indigènes sont si isolés que l’entrée d’une quelconque maladie sur leur sol pourrait décimer leurs communautés. Une fois qu’il parvient à les rencontrer, Salgado passe du temps à leurs côtés. À tel point  qu’il finit par faire partie de la communauté et à vivre leur quotidien. « À ce moment-là, déclare t-il, vous ne prenez plus les photographies. Vous les recevez comme un cadeau de la communauté« .

Indienne Yaminawá, État d’Acre, Brésil, 2016 © Sebastiao Salgado

Désertant l’univers de la technologie, c’est vers les traditions que Salgado nous conduit. Vers ces communautés qui apportent tant à la nature, et qui vivent dans ce qui fut, un jour, le quotidien de tout brésilien. « Nous ne pouvons construire un futur, sans prendre conscience de notre passé », déclare le photographe. « Nous ne pouvons pas seulement vivre dans la modernité, nous devons respecter nos traditions ».

Famille Ashaninka, État d’Acre, Brésil, 2016 © Sebastiao Salgado

Salgado ose rêver d’un modèle économique plus responsable, qui inclurait ces communautés. Au travers de ces clichés, elles se manifestent et acceptent de nous ouvrir les portes de leur univers. Les paysages majestueux immortalisés dans le livre nous rappellent également toutes les plantes (notamment médicinales) qui fleurissent au milieu des arbres épars et du climat équatorial de l’Amazonie.

La grande exposition à la Philarmonie de Paris crée aussi un dialogue plus de 200 photographies de Sebastião Salgado et les œuvres musicales de Jean-Michel Jarre. Le musicien a imaginé une symphonie-monde à partir des sons concrets de la forêt. Le bruissement des arbres, le chant des oiseaux, les cris des animaux, ou encore le fracas des eaux, collectés in situ, au cœur de la forêt amazonienne, composent un paysage sonore d’une richesse époustouflante.

© Gil Lefauconnier

 « Pour moi, c’est la dernière frontière. Un univers mystérieux dans lequel la puissance de la nature est ressentie comme nulle part ailleurs sur Terre. Ici s’étale à l’infini la forêt qui abrite un dixième de toutes les espèces animales et végétales. Le plus grand laboratoire naturel au monde. »

Le photographe Sebastião Salgado lance un appel pour sauver les indigènes d’Amazonie face au Covid-19

Pour plus d’informations sur l’exposition, rendez-vous sur le site de la Philarmonie de Paris. L’ouvrage Amazônia compte 516 pages. Il est disponible aux éditions Taschen au tarif de 100 €. Enfin, l’album Amazônia de Jean-Michel Jarre est proposé en CD et en vinyle, aux tarifs de 16 et 24 €.

Infos pratiques :
Exposition Salgado Amazônia – Philarmonie de Paris
Du 20 mai au 31 octobre 2021
221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Horaires : du mardi au jeudi de 12h à 18h ; les vendredi de 12h à 20h ; les samedis et dimanche de 10h à 20h ; pendant les vacances scolaires de 10h à 20h.
Tarif : 12 €
Billets à réserver sur le site de la Philarmonie de Paris

En marge de cette grande exposition, la galerie Polka exposera également certaines images de la dernière série Amazônia de Sebastião Salgado du 11 juin au 11 septembre 2021.