Sony dévoile un nouvel objectif ultra grand-angle, le Sony FE 14 mm f/1,8 GM. Cette focale fixe vient compléter la série G Master. Résolument premium, elle promet un très haut niveau de performances, au centre comme sur les bords. Elle vise ainsi à séduire les photographes et vidéastes professionnels d’architecture, de paysage, mais aussi d’astrophotographie.

Nous avons eu l’opportunité de pouvoir la tester pendant une semaine en avant-première : voici donc notre prise en main du nouveau Sony FE 14 mm f/1,8 G Master.

La plus large des focales fixes de la gamme G Master

La famille G Master s’élargit (à tous les sens du terme). Avec ce nouveau Sony FE 14 mm f/1,8 GM, Sony propose la focale fixe la plus large de la gamme. Jusqu’à présent, l’optique la plus large de la gamme G Master était en effet le Sony FE 24 mm f/1,4 GM.

Pour mémoire, les objectifs de la gamme G Master visent à incarner la quintessence de Sony en matière d’optique, notamment au niveau de la résolution et du bokeh. Ce nouveau FE 14 mm f/1,8 GM a donc été conçu pour les capteurs ultra-définis, à l’instar de l’A7R IV et de ses 61 millions de pixels.

Phototrend-test-Sony FE 14 mm f/1,8 GM

« Avec ce nouveau 14 mm, nous voulions étoffer la gamme d’optiques pour les professionnels », nous a ainsi indiqué Sarah Gouabella, chef de gamme optiques chez Sony. « Nous souhaitons proposer une optique qui reprenne la philosophie du récent FE 12-24 mm f/2,8 GM, mais à travers une focale fixe. ».

Le choix de la focale de 14 mm ne doit rien au hasard : « il s’agit d’une focale très polyvalente, aussi bien pour la photo que pour la vidéo ». Offrant un angle de champ de 114 degrés, il s’adresse particulièrement aux photographes de paysage, d’architecture ou d’immobilier. Cependant, son ouverture très lumineuse à f/1,8 – assurée par un diaphragme circulaire à 9 lamelles – lui ouvre également les portes de l’astrophotographie.

Sony FE 12-24 mm f/2,8 G Master, zoom ultra grand-angle à haute performance

Voici les caractéristiques techniques complètes du Sony FE 14 mm f/1,8 GM : 

  • distance focale : 14 mm (20 mm en APS-C)
  • ouverture maximale : f/1,8
  • ouverture minimale : f/16
  • construction optique : 14 lentilles réparties en 11 groupes dont 2 lentilles XA (asphériques extrêmes), 2 lentilles ED et une lentille Super ED
  • diaphragme : circulaire, 9 lamelles
  • rapport de grossissement maximal : 0,1 x
  • angle de champ : 114°
  • distance de mise au point minimale : 0,25 m
  • diamètre du filtre : N.A.
  • tropicalisation : résistant à la poussière et aux éclaboussures
  • autofocus : oui, 2 moteurs linéaires XD
  • poids : 460 g
  • stabilisation : non, intégrée au boîtier
  • dimensions : 83 mm x 99,8 mm (D x L)
  • monture compatible : Sony FE
  • accessoires fournis : protège-objectif avant et arrière, housse souple et bandoulières, gabarit pour filtres gélatine

Un objectif très compact et léger

Comme pour le 12-24 mm f/2,8 GM, le cahier des charges de Sony était à la fois précis et ambitieux : produire un objectif professionnel compact et léger. Mesurant seulement 99,8 mm de long et 83 mm de diamètre, pour seulement 460 g sur la balance, cet ultra grand-angle compte est parmi les plus légers de sa catégorie.

Test Phototrend Sony FE 14 mm f/1,8 GM

Sur le terrain, le gabarit réduit de cette nouvelle optique Sony est très appréciable. Monté sur un Sony A7R IV, le duo pèse à peine plus d’un kilo, et peut être transporté facilement dans notre sac à dos sans provoquer un lumbago.

En comparaison, son principal concurrent, le Sigma 14 mm f/1,8 DG HSM Art, est largement plus gros et plus lourd : l’optique seule pèse 1 kilo et mesure 12,6 cm de long, pour 9,4 cm de diamètre.

Phototrend-test-Sony FE 14 mm f/1,8 GM

Grâce à plusieurs joints d’étanchéité, le FE 14 mm f/1,8 GM est résistant à la poussière et à l’humidité. 

À l’image du 12-24 mm f/2,8 GM, ce nouvel ultra grand-angle adopte une lentille frontale bombée, protégée par le pare-soleil intégré.

Phototrend-test-Sony FE 14 mm f/1,8 GM

Si l’utilisation d’un porte-filtre est plutôt compliquée, Sony se rattrape en proposant un porte-filtre arrière. Vous pourrez ainsi insérer très facilement des filtres en gélatine – Sony proposant d’ailleurs un petit gabarit dans la boîte.

Comme à son habitude, Sony place un commutateur AF sur le côté de l’objectif, de même qu’un bouton paramétrable. À l’instar des récents objectifs Sony FE 24 mm f/1,4 GM, 35 mm f/1,4 GM et 50 mm f/1,2 GM, on retrouve une bague d’ouverture manuelle crantée.

Phototrend test Sony FE 14 mm f/1,8 GM

Elle est accompagné d’un commutateur, qui permet de (dés)activer le « clic » de la bague : idéal pour la vidéo.

Au global, ce nouvel objectif signé Sony offre une excellente prise en main. Son gabarit le rend similaire à des objectifs comme le Samyang 14 mm f/2,8 AF ou le Zeiss Batis 18 mm f/2,8 ; toutefois, ces deux optiques s’avèrent moins lumineuses de 1 IL.

Nous avons été agréablement surpris par la compacité et la légèreté de cette optique. Elle peut ainsi nous suivre dans nos aventures sans devoir prendre rendez-vous chez l’osthéo après chaque shooting. On apprécie également la bague de réglage de la mise au point, qui se montre suffisamment souple (mais sans excès) et dont la course n’est ni trop longue, ni trop courte.

Test de l’ultra grand-angle Sigma Art 14 mm f/1.8 DG HSM en monture Sony E

Une formule optique très riche

Avec ce nouvel objectif, Sony déploie tout son arsenal technologique et fait montre de son savoir-faire d’opticien.

Le nouveau Sony FE 14 mm f/1,8 GM intègre ainsi 14 lentilles réparties en 11 groupes. À l’avant, on retrouve une lentille asphérique de type XA (extreme aspherical). Cette lentille frontale bombée reçoit le nouveau revêtement Nano AR II, qui réduit les reflets et l’effet de ghosting.

© Sony Europe

Une seconde lentille XA est positionnée à l’arrière de l’objectif, près du capteur. L’objectif inclut également deux lentilles ED (Extra-low Dispersion), ainsi qu’une lentille Super ED, destinées à supprimer les aberrations chromatiques.

Cette formule optique très soignée doit permettre de réduire les aberrations optiques comme l’astigmatisme, le coma ou la courbure du champ. Autant de points qui devraient séduire les photographes d’astres.

[1] Lentille asphérique extrême (XA) ; [2] Lentille asphérique ; [3] Lentille en verre Super ED ; [4] Lentille ED (Dispersion Extra faible). © Sony

2 moteurs XD linéaires pour un autofocus précis, rapide et silencieux

À l’instar du Sony FE 35 mm f/1,4 GM, l’ultra grand-angle Sony FE 14 mm f/1,8 GM emploie un double moteur linéaire XD (extreme dynamic). D’après Sony, cette motorisation doit permettre d’ajuster la position des lentilles très rapidement, tout en minimisant le risque de vibrations et de nuisances sonores.

Toujours selon Sony, cette motorisation doit être optimale en photo comme en vidéo. Elle doit ainsi être capable de supporter la rafale à 30 images par seconde d’un Sony A1, ainsi que le suivi d’un sujet en mouvement en vidéo.

Prise en main de l’objectif Sony FE 35mm f/1.4 GM

Qualité d’image du Sony FE 14 mm f/1,8 GM

Et sur le terrain, comment se comporte ce nouvel ultra grand-angle ? Nous avons eu l’opportunité de le tester en avant-première pendant une semaine, monté sur un hybride Sony A7R IV (doté d’un capteur de 61 Mpx).

Comme à l’accoutumée, n’hésitez pas à cliquer sur chaque image pour les afficher en meilleure qualité.

Ride home – Sony A7R IV, Sony FE 14 mm f/1,8 GM, 14 mm f/14, 1/30s, 800 ISO

À l’issue de cette première prise en main, nous sommes vraiment séduits par les performances de cette optique. La qualité d’image est très bonne, avec une sensation de piqué déjà très élevée au centre de l’image à la pleine ouverture (f/1,8).

Don’t push me ’cause i’m close to the edge – Sony A7R IV, Sony FE 14 mm f/1,8 GM, 14 mm, f/6,3, 1/250s, 100 ISO

Le vignettage semble aussi très maîtrisé. À première vue, nous n’avons pas constaté un assombrissement des bords de l’image.

En photo d’architecture, la largeur du champ permet de capturer des images très créatives.

Downfall – Sony A7R IV, Sony FE 14 mm f/1,8 GM, 14 mm, f/9, 1/50s, 100 ISO

Les distorsions sont assez contenues ; mais d’une manière assez prévisible, les objets situés sur les bords de l’image ont tendance à jouer la tour de Pise. Au moment de notre test, l’objectif n’est pas encore pris en charge par Lightroom : on ne peut donc bénéficier (pour l’instant) de la correction automatique des distorsions.

Distorsions – Sony A7R IV, Sony FE 14 mm f/1,8 GM, 14 mm f/8, 1/160s, 100 ISO

Avec son ouverture à f/1,8, l’objectif permet de jouer aisément avec la profondeur de champ. La transition entre le premier-plan et l’arrière-plan s’avère particulièrement douce ; de même, l’objectif semble produire un bokeh très harmonieux.

Rêverie, bord de Seine – Sony A7R IV, Sony FE 14 mm f/1,8 GM, 14 mm, f/1,8, 1/320s, 100 ISO

Associée à une distance de mise au point minimale de seulement 25 cm (par rapport au plan focal), cette ouverture à f/1,8 offre la possibilité de capturer des images très originales.

Green frenzy – Sony A7R IV, Sony FE 14 mm f/1,8 GM, 14 mm, f/1,8, 1/40s, 100 ISO

Spirale cycliste – Sony A7R IVn Sony FE 14 mm f/1,8 GM, f/1,8, 1/640s, 100 ISO

En fermant le diaphragme, l’objectif se transforme en machine à starburst. À f/14, il est possible d’obtenir de superbes étoiles à 18 branches.

Facetious Starburst – Sony A7R IV, Sony FE 14 mm f/1,8 GM, 14 mm, f/14, 1/30s, 640 ISO

Enfin, la gestion du flare s’avère très bonne – même si d’inévitables artefacts lumineux peuvent faire leur apparition si le soleil est braqué directement vers l’objectif.

Les résultats s’avèrent aussi très prometteurs en astrophotographie. L’objectif permet d’obtenir facilement de très belles images de la voûte céleste, et ce dès la pleine ouverture. L’aberration de coma semble très bien maîtrisée : à f/1,8, les étoiles situées aux bords de l’image ne ressemblent pas à des queues de comète.

To infinity and beyond – Sony A7R IV, Sony FE 14 mm f/1,8 GM, 14 mm, f/1,8, 10s, 3200 ISO

Du côté de l’autofocus, l’objectif offre un niveau de performances remarquable. La mise au point est faite très rapidement – et sans aucun bruit. Même sur des sujets « complexes » (faible niveau de contrastes ou contre-jour, par exemple), l’AF se montre très efficace et ne déçoit pas.

Retrouvez ci-dessous une galerie d’images capturées avec le Sony FE 14 mm f/1,8 GM : 

Prix et disponibilité du Sony FE 14 mm f/1,8 GM

Le nouvel objectif Sony FE 14 mm f/1,8 GM sera disponible à partir du mois de mai 2021 au tarif de 1600 €.

Sony FE 14 mm f/1,8 GM : l’ultra grand-angle ultime de Sony

Au terme de cette première prise en main, ce nouvel objectif ultra grand-angle nous laisse une impression très positive. Sony livre une copie à première vue très réussie, tant en termes de compacité que de qualité d’image. Après les FE 24 mm f/1,4 GM, 35 mm f/1,4 GM et 50 mm f/1,2 GM, Sony signe une nouvelle focale fixe compacte d’excellente facture. 

Très compact, cet ultra grand-angle livre des images très riches en détails, dès la pleine ouverture. Photographes d’architecture, d’immobilier, de paysage, d’astronomie… devraient ainsi trouver pleinement leur compte.

Certes, son tarif de 1600 € la réserve aux photographes et vidéastes professionnels. Cependant, son principal concurrent, le Sigma 14 mm f/1,8 DG HSM Art, est proposé à partir de 1489 € – et il s’avère autrement plus gros et plus lourd.

Pour une solution plus économique, nous vous conseillons de regarder du côté des optiques ouvrant à f/2,8. Certes moins lumineuses de 1 IL, elles s’avèrent elles aussi très légères, à l’instar du Samyang 14 mm f/2,8 AF, disponible en monture Sony FE, Canon EF et RF et Nikon F.