Alors que tout le monde est dans l’attente du prochain boîtier Sony Alpha de la gamme A7S, Sony vient d’annoncer un nouveau zoom ultra-grand à ouverture constante f/2,8. Il s’agit du FE 12-24 mm f/2,8 GM (SEL1224GM), le zoom ultra grand-angle qui vient compléter la série G Master couvrant jusqu’alors la plage de 16 à 200 mm. Sony en profite pour introduire le plus large zoom à ouverture constante f/2,8 pour hybride plein format. Voici ce à quoi s’attendre pour cette optique de très haut vol.

La série G Master s’élargit à 12 mm

Avec ce nouvel objectif FE 12-24 mm f/2,8 GM, Sony élargit sa gamme de zooms G Master qui comprenait jusqu’alors la trinité FE 16-35 mm f/2,8 GM, FE 24-70 mm f/2,8 GM et FE 70-200 mm f/2,8 GM et plusieurs focales fixes.

Gamme G Master – CP+ 2019

Pour rappel, la gamme G Master est ce que Sony sait faire de mieux en termes de résolution et de bokeh. Il s’agit en quelques sortes du fleuron optique du constructeur, avec une série d’objectifs entièrement conçus et produits par Sony, contrairement aux optiques Sony Zeiss – déjà de très haut niveau.

Nous avions eu l’occasion d’échanger avec Yutaka Iwatsuki, Senior Manager, Product Planning & Digital Imaging chez Sony au CP+ 2019 et ce dernier nous avait confirmé que ces objectifs étaient pensés pour le futur de l’imagerie, notamment pour des boîtiers qui n’existent pas encore chez Sony en termes de résolution, même si le dernier A7R IV et ses 61 millions de pixels nécessitent des optiques haute définition pour s’exprimer totalement.

Yutaka Iwatsuki, Sony : « les objectifs G Master sont faits pour le futur de l’imagerie »

« Les objectifs doivent être en avance, car votre objectif sera utilisé même sur les 10 prochaines années. »

Yutaka Iwatsuki, Senior Manager,
Product Planning & Digital Imaging chez Sony

Ce nouveau zoom ultra grand-angle 12-24 mm f/2,8 GM, qui vient compléter le FE 12-24 mm f/4 G déjà existants chez Sony, est en phase avec l’approche du constructeur comme nous allons le voir dans spécifications techniques.

Il se destinera aux photographes de paysage, d’architecture, d’intérieur, d’astrophotographie ou même de sport, pour qui la proximité avec son sujet et des perspectives dynamiques est essentielle.

Objectif compact et léger

L’objectif FE 12-24 mm f/2,8 GM de Sony devait répondre à un cahier des charges précis, celui d’être à la fois compact et léger. Mesurant 137 mm de longueur pour 97,6 mm de diamètre et 847 g, ce zoom ultra grand-angle à ouverture constante f/2,8 fait partie des plus légers dans sa catégorie, notamment comparé aux modèles pour reflex. Il reste cependant un peu plus lourd et encombrant que le Sigma 14-24mm F2.8 DG DN | Art, qui couvre une plage focale plus réduite au grand angle.

Voici un comparatif entre trois zooms ultra-grand-angle en monture Sony E :

De gauche à droite : Sigma 14-24 mm f/2,8 DG DN | Art, Sony 12-24 mm f/2,8 GM et Sony 12-24 mm f/4 G / source : Camerasize

Pour une solution plus légère et compacte, le Sony FE 12-24 mm f/4 G et ses 565 g sera à envisager.

Test du zoom ultra grand-angle Sony FE 12-24 mm f/4 G

Avec une plage focale qui s’étend de 12 à 24 mm et une ouverture f/2,8, Sony coiffe ainsi le Sigma et son excellent zoom 14-24mm F2.8 DG DN | Art disponible en monture Sony E et Monture L pour devenir le zoom ultra grand-angle f/2,8 le plus large pour mirrorless plein format.

L’objectif est résistant à la poussière et à l’humidité grâce à l’usage de plusieurs joints d’étanchéité sur le fût et autour des boutons de contrôle. La lentille frontale dispose d’un traitement au fluor pour faciliter son nettoyage et limiter l’apparition de poussières, de traces de doigt ou encore de résidus gras.

Objectif ultra-grand-angle oblige, sa lentille bombée et son pare-soleil intégré rendent difficile l’usage de porte-filtre. Pour cette raison, Sony utilise un porte-filtre arrière, qui accepte différents filtres gélatines (ND, filtre coloré, etc.). Sony propose d’ailleurs un gabarit si vous souhaitez découper vos propres filtres.

Voici les caractéristiques techniques du Sony FE 12-24 mm f/2.8 GM

  • plage focale : 12-24 mm (équivalent 18-36 mm en APS-C)
  • ouverture maximum : f/2,8
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 17 éléments répartis en 14 groupes dont 3 lentilles XA (extreme aspherical), 2 lentilles Super ED (extra-low dispersion), 1 lentille asphérique et 3 lentilles ED
  • diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • angle de champ : 122° – 84°
  • distance de mise au point minimale : 0,28 m
  • rapport de grossissement maximal : 0,14x
  • autofocus : oui, 4 moteurs linéaires XD
  • diamètre du filtre : NC, porte-filtre arrière
  • tropicalisation : résistance à la poussière et à l’humidité (DMR)
  • poids : 847g
  • stabilisation optique : non
  • dimensions : 97,6 mm x 137 mm (diamètre x longueur)
  • monture compatible : Sony E

Construction optique soignée

Comme toujours avec la G Master, Sony a rempli ce zoom ultra grand-angle des dernières technologies disponibles.

Ainsi, la construction optique du 12-24 mm f/2,8 comprend 17 éléments optiques répartis en 14 groupes. Cet objectif intègre la plus large lentille asphérique XA (extreme aspherical) jamais présente sur un objectif Sony de la gamme G Master. Elle est complétée par deux autres lentilles XA, ce qui permet de réduire les aberrations optiques comme l’astigmatisme, la coma et la courbure de champ pour des performances optiques « brutes » avancées. Une autre lentille asphérique, 3 lentilles Super ED ainsi qu’une lentille ED permettent de réduire au maximum les aberrations chromatiques.

© Sony Europe

À cela s’ajoute le Nano AR Coating II, une nouvelle technologie de traitement de surface qui permet d’éliminer les réflexions, le flare et le ghosting même sur des lentilles très courbées comme c’est le cas sur zoom ultra grand-angle.

© Sony Europe

En termes de qualité d’image, Sony indique que cette optique est pensée pour la haute résolution sur l’ensemble de l’image et un bokeh doux, avec notamment une distance minimale de mise au point de 28 cm sur toute la plage du zoom et un diaphragme composé de 9 lamelles circulaires.

4 moteurs linéaires XD pour un autofocus précis, rapide et silencieux

Sur ce 12-24 mm f/2,8 GM, Sony utilise 4 moteurs linéaires XD – deux moteurs par groupe de mise au point – ce qui permet un autofocus plus rapide et précis ainsi que de meilleures performances en suivi du sujet et en vidéo, notamment pour réduire le focus breathing et offrir un autofocus continu plus silencieux.

Au niveau des performances d’autofocus, Sony a indiqué dans sa présentation que cet objectif est 1,5x plus rapide que le zoom 14-24 mm d’un certain constructeur dont le nom commence par un « S » et permet de tenir la cadence de la rafale 20 i/s du Sony A9 avec suivi AF/AE. Une façon pour Sony de rappeler que ses optiques natives sont plus performantes que la concurrence, même si, nous allons le voir, c’est parfois un peu cher payé

En termes d’ergonomie, le zoom ultra-grand de la G Master dispose d’un commutateur de mise au point AF/MF, une bague manuelle à réponse linéaire, qui permet une mise au point manuelle précise et rapide. Sur le fût de l’objectif, on retrouve également un bouton permettant de verrouiller la mise au point. Ce dernier peut aussi être personnalisé dans l’appareil.

Sélection de photos réalisées au Sony FE 12-24 mm f/2,8 GM

Voici une sélection de photos réalisées avec le Sony FE 12-24 mm :

Prix et disponibilité du Sony FE 12-24 mm f/2,8 GM

L’objectif Sony FE 12-24 mm f/2,8 GM sera disponible à partir d’août 2020 au tarif de 3 299 €.

Notre premier avis sur le Sony FE 12-24 mm f/2,8 G Master

Avec le nouveau FE 12-24 mm f/2,8 GM, Sony semble vouloir nous rappeler qu’il sait faire des objectifs haut de gamme. Maitrisant à la fois le design optique et mécanique, Sony propose un zoom ultra-grand-angle lumineux d’excellente facture, pensé à la fois pour la photographie et la vidéo. Doté de 4 moteurs linéaires XD ainsi que de nombreuses lentilles complexes, les performances optiques et autofocus sont annoncées comme superlatives, le tout dans un format compact et relativement léger. Reste que tout photographe qui souhaite voir très large ne pourra pas s’offrir ce bijou de technologie, proposé à 3 300 €.