Sony étend sa gamme d’objectifs G Master avec une nouvelle focale fixe compacte et lumineuse, le Sony FE 35mm f/1.4 GM (SEL35F14GM). Pensé pour les hybrides plein format de la gamme Sony Alpha, ce nouvel objectif ne veut ni plus ni moins que devenir le meilleur 35 mm pour la monture E.

En amont de sa sortie, nous avons pu prendre en main ce Sony FE 35mm f/1.4 GM. Voici une présentation de ce nouvel objectif compact et léger ainsi que notre prise en main avec quelques photos réalisées avec ce nouveau Sony FE 35mm f/1.4 GM.

Comme un air de Sony FE 24 mm f/1,4 GM

Le Sony FE 35 mm f/1,4 GM est la 12e optique Sony à rejoindre la gamme G Master. Pour rappel, la gamme G Master est ce que Sony sait faire de mieux en termes de résolution et de bokeh. Il s’agit en quelques sortes du fleuron optique du constructeur, avec une série d’objectifs entièrement conçus et produits par Sony, contrairement aux optiques Sony Zeiss – déjà de très haut niveau.

Sony FE 35mm f/1.8 : une focale fixe lumineuse et légère pour les hybrides Sony à monture FE

Cette nouvelle focale fixe 35 mm f/1,4 GM vient ainsi compléter le Sony FE 35 mm f/1,8 sorti en été 2019 et propose une ouverture plus lumineuse, ainsi qu’une conception optique avancée pour une excellente qualité d’image dès la pleine ouverture. Il complète également le Zeiss Distagon T* FE 35 mm f/1,4 ZA sorti en 2015 qui montre aujourd’hui ses limites, notamment sur des capteurs ultra-définis. Cet objectif haut de gamme représentait à l’époque l’objectif le plus lumineux lancé par Sony en monture E.

Le FE 35 mm f/1,4 GM à côté du FE 35 mm f/1,8

Ce nouvel objectif 35 mm f/1,4 GM reprend l’ergonomie du 24 mm f/1,4 GM sorti en 2018 avec notamment une bague d’ouverture manuelle dotée d’un commutateur qui permet d’activer ou désactiver le « click » de la bague, pratique pour un usage silencieux et progressif en vidéo. L’objectif dispose également d’un commutateur AF/MF ainsi que d’un bouton de verrouillage de la mise au point personnalisable. La bague de mise au point dispose également d’un contrôle du point linéaire en manuel, utile en vidéo ou en photo.

Objectif Sony FE 24 mm f/1.4 G Master compatibles avec les hybrides Sony à capteur 24 x 36 mm

Ainsi, le Sony FE 35 mm f/1,4 GM mesure 96 mm de long pour 76 mm de largeur, avec un poids de 524 g. Il est ainsi bien plus compact et plus léger que le ZEISS Distagon T* FE 35 mm f/1,4 ZA qui pèse 630 g pour 112 mm de long.

Voici les caractéristiques techniques du Sony FE 35 mm f/1,4 GM :

  • distance focale 35mm (équivalent 52,5mm en APS-C)
  • ouverture maximum : f/1,4
  • ouverture minimale : f/16
  • construction optique : 14 éléments répartis en 10 groupes dont 1 verre ED et 2 verres XA
  • diaphragme : 11 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 0,23x
  • angle de champ : 63° (en plein format) / 43° (en APS-C)
  • distance de mise au point minimale : 25 cm (MF) et 27 cm (AF)
  • diamètre du filtre : 67 mm
  • tropicalisation : résistant à la poussière et à l’humidité
  • autofocus : oui, double moteur linéaire XD
  • poids : 524 g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : non, stabilisation du boîtier
  • dimensions : 96 x 76 mm (L x D)
  • monture compatible : Sony E

L’objectif est composé de 14 lentilles réparties en 10 groupes, dont 1 verre ED et 2 éléments XA (asphériques extrêmes) pour être pleinement compatible avec les boîtiers à capteur haute résolution comme l’A7R IV qui culmine à 61 Mpx. Ces lentilles asphériques devraient également réduire le reflet lors de la prise de vue de sources lumineuses, le rendant utile pour la photographie de nuit.

Un revêtement Nano AR II sur le verre ED permet également de réduire les apparitions de reflets et d’effets fantômes. La lentille frontale dispose également d’un traitement au fluor pour réduire les traces et facilité son entretien. Sony avance une qualité optique supérieure à la version Zeiss, notamment sur les bordures de l’image et même à pleine ouverture.

Cet objectif, dédié à la fois au reportage, au paysage ainsi qu’au portrait, dispose d’une distance de mise au point minimale de 27 cm en mode autofocus, et permet de faire le point en manuel à seulement 25 cm. Il dispose également d’un diaphragme circulaire à 11 lamelles pour un bokeh très doux, notamment grâce à un contrôle de l’aberration sphérique.

Double moteur linéaire XD

Pour obtenir une mise au point ultra rapide et précise, le Sony FE 35 mm f/1,4 GM utilise un double moteur linéaire XD. Il s’agit de moteurs XD LM, déjà présents sur d’autres objectifs Sony comme le FE 24 mm f/1,4 GM ou encore le FE 400 mm f/2,8 GM.

Cette double motorisation AF permet d’obtenir un autofocus à la fois rapide, précis et silencieux, en usage photo comme en vidéo, notamment lors du suivi d’un sujet en mouvement en rafale et en filmant. Cet autofocus, couplé aux dernières avancées en Real Time Eye AF et Tracking ainsi que de nouveaux algorithmes développés par Sony, devrait offrir des performances supérieures aux précédentes optiques 35 mm Sony FE.

Prix et disponibilité du Sony FE 35 mm f/1,4 GM

L’objectif Sony FE 35 mm f/1,4 GM sera disponible en France à partir de février 2021 pour un prix public de 1700 €. Il est déjà disponible en pré-commande chez Digit-Photo, Camara et les boutiques photo spécialisées.

Prise en main du Sony FE 35 mm f/1,4 GM

Nous avons eu la chance de prendre en main un modèle de pré-série du Sony FE 35 mm f/1,4 GM avant cette annonce. Les clichés postés dans cet article sont donc à prendre avec des pincettes, même si nous pensons que la version finale de cette optique sera assez proche.

Comme expliqué plus haut, cette nouvelle focale fixe 35 mm f/1,4 de Sony ressemble beaucoup au 24 mm f/1,4 GM. Etant un peu plus longue de quelques millimètres et également un peu plus lourde, cette optique offre un excellent équilibre avec un boîtier Sony Alpha. Nous l’avons testé sur un A7R IV pour apprécier sa haute résolution ainsi que la qualité d’image au centre ainsi que sur les bords de l’image.

Le Sony FE 35 mm f/1,4 GM bénéficie d’une excellente construction. L’optique respire la solidité et offre une protection contre la poussière et l’humidité, même si Sony n’annonce pas une résistance à 100% (la fameuse tropicalisation). Il est possible de fixer des filtres de diamètre 67 mm, soit le même diamètre que pour le 24 mm f/1,4 GM.

Cet objectif dispose d’un pare-soleil totalement circulaire et délaisse le format tulipe présent sur la majorité des 35 mm. On notera une bande anti-dérapante sur le pourtour du pare-soleil, une double bonne idée. Celle-ci permet d’absorber un peu plus les chocs, et surtout de pouvoir poser l’objectif sur une surface lisse sans risque de glissade.

L’objectif dispose de deux bagues. Une bague métallique crantée permet de régler l’ouverture, en choisissant la position Auto ou bien l’une des ouvertures de f/1.4 à f/16, par incrémentation de 1/3EV. Cette bague, qui peut devenir totalement silencieuse grâce à un commutateur présent sur le côté de l’objectif, est agréable à utiliser et permet un contrôle précis et rapide de l’ouverture. Elle nous rappelle l’ergonomie des objectifs argentiques, ou bien celle des focales fixes Fujifilm.

L’autre bague en caoutchouc, plus proche de l’extrémité de l’objectif, permet le réglage de la mise au point. Elle n’est ni trop souple ni trop dure et permet la retouche du point (en mode DMF) ou bien la mise au manuelle.

On retrouve également sur le fût un commutateur AF/MF ainsi qu’un bouton personnalisable qui permet de conserver la distance de mise au point réglée. Ce bouton peut également servir pour activer l’Eye AF ou d’autres options.

Comme le 24 mm f/1,4 GM, l’objectif ne dispose pas d’un mécanisme de stabilisation optique et se repose sur la stabilisation capteur des boîtiers Sony Alpha.

Qualité d’image et performances du Sony FE 35 mm f/1,4 GM

Parlons maintenant de la qualité d’image. J’ai pu prendre en main une version de pré-série de ce Sony FE 35 mm f/1,4 GM durant plusieurs jours. N’étant pas une version finalisée, nous ne pourrons juger de la qualité finale de cette optique, mais ces premières images nous donnent déjà une idée, plutôt bonne d’ailleurs !

Voici une sélection de photos prises avec le Sony A7R IV et le Sony FE 35 mm f/1,4 GM. Il s’agit ici de fichiers RAW développés sous Lightroom (exposition, contraste, balance des blancs). Sous chaque photo, vous pouvez retrouver les EXIFs. Vous pouvez également cliquer sur l’image pour la voir en meilleure qualité.

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₄₀₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₄₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₃₂₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₂₅₀₀ s – ƒ / 1,8 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₆₄₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₃₂₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₄₀₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₈₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₄₀₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Comme attendu, on note une très bonne qualité d’image dès la pleine ouverture avec cette optique GM de Sony. Les images fourmillent de détails dès f/1,4 et le flou d’arrière-plan – le fameux bokeh – est très agréable. On apprécie sa progressivité et sa douceur.

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₈₀₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Les images obtenues par cet objectif offrent une excellente homogénéité avec une netteté de bord à bord dès f/1,4, ici encore une excellente nouvelle pour les photographes shootant souvent à pleine ouverture. La seule petite ombre au tableau concerne le vignettage, assez présent aux plus grandes ouvertures, jusqu’à f/1,8. Heureusement, ce dernier s’estompe dès f/2 et disparaît complètement à partir de f/2,8.

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₈₀₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₂₅₀ s – ƒ / 2,5 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₁₂₅₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₅₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

On notera également sur nos premières images une très légère distorsion en coussinet sur cette optique, mais il semblerait que le profil de correction optique n’était pas encore intégré au boîtier (l’info ne remontant pas dans Lightroom). Enfin, les aberrations chromatiques et le flare sont dans l’ensemble très bien gérées par cet objectif.

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₆₄₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

En termes de performances, le Sony FE 35 mm f/1,4 GM offre un autofocus totalement inaudible, et la mise au point se fait de manière précise et rapide, même sur des sujets en mouvement. Malgré l’ouverture f/1,4 qui peut rendre la mise au point précise difficile, notamment pour du portrait, la technologie Eye AF de Sony fait des merveilles pour faire le point sur les yeux comme on peut le voir sur l’exemple suivant.

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₁₆₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Zoom 100%

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₂₅₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Si la rafale à 10 i/s du Sony A7R IV n’a pas fait faillir l’autofocus avec des images toujours nettes, Sony annonce que cet objectif et son double moteur AF linéaire devrait briller avec le Sony A9 II.

En termes de distance minimale de mise au point, on notera que cet objectif permet de faire le point dès 27 cm, et même 25 cm en mode manuel, ce qui est une belle amélioration par rapport aux 30 cm du Distagon et permet de photographier des objets proches avec un magnifique flou d’arrière-plan.

Sony A7R IV – FE 35mm F1.4 GM – 35 mm – ¹⁄₁₀₀₀ s – ƒ / 1,4 – ISO 100

Sony FE 35 mm f/1,4 GM, le 35 mm ultime made by Sony

Avec ce nouveau FE 35 mm f/1,4 GM, Sony signe un objectif 35 mm sans compromis qui devrait ravir les photographes à la recherche de luminosité, sans pour autant perdre en compacité et légèreté. Sony signe ici une troisième focale fixe f/1,4 compacte – après les FE 24 et 85 mm f/1,4 GM – qui, selon nos premiers tests, porte bien son nom de Gold Master, tant les images sont riches en détails en en contraste dès la pleine ouverture.

Seule ombre au tableau : son tarif. À 1700 €, cet objectif semble être réservé aux photographes et vidéastes professionnels équipés d’hybrides Sony Alpha, même si rappelons qu’il est très proche des 1600 € qu’il fallait débourser pour le Distagon T* FE 35 mm f/1,4 ZA de Zeiss.

Pour une solution aussi lumineuse mais plus économique, moins légère et moins compacte, le Sigma 35 mm f/1,4 DG HSM Art reste en embuscade avec un tarif de 775 €.


Sony organise un webinar le jeudi 14 janvier à 18h sur le thème La photographie de portrait et de mariage avec Béatrice De Guigné (The Quirky). Elle viendra partager ses astuces pratiques, conseils créatifs et choix du matériel, avec notamment ce dernier 35 mm f/1,4 GM.

Inscription obligatoire pour assister au webinar