Un nouveau partenariat entre un acteur chinois des smartphones et une marque historique de la photographie. La marque OnePlus vient d’officialiser un partenariat historique avec le suédois Hasselblad pour une durée de 3 ans. À la clé, une amélioration du module photo des prochains smartphones de la marque, à commencer par le OnePlus 9, qui sera dévoilé le 23 mars prochain.

OnePlus et Hasselblad : un nouveau partenariat stratégique

Est-il encore besoin de le préciser ? La photographie est assurément l’un des principaux atouts différenciateurs des smartphones haut de gamme. Ainsi, plusieurs marques se sont associées à de grands noms de la photographie afin de bénéficier de leur savoir-faire… et, par ricochet, du prestige qui leur est accolé.

Aussi, le constructeur chinois OnePlus vient de nouer un partenariat avec le constructeur suédois Hasselblad – qui est d’ailleurs passé sous pavillon chinois depuis son rachat par DJI en 2017. Cette alliance, d’une durée de trois ans, doit permettre « le co-développement [de] la prochaine génération de systèmes d’appareils photo pour smartphone sur les futurs flagships OnePlus », indique la marque dans un récent communiqué.

Ce sont ainsi « plus de 150 millions de dollars » qui doivent être investis par OnePlus pour le développement des modules photo de ses smartphones.  Les premiers modèles à bénéficier des fruits de cette alliance ne sont autres que les prochains OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro, qui doivent être officialisés dès le 23 mars prochain.

Pour mémoire, les appareils Hasselblad avaient été utilisés par la NASA sur la Lune dès 1969 (excusez du peu). C’est d’ailleurs pour cela que le teaser du futur OnePlus 9 fait une référence (pas si) implicite à l’astre lunaire.

Le constructeur de drone chinois DJI rachète le suédois Hasselblad

Après Leica et Huawei, Zeiss et Vivo, voici OnePlus feat Hasselblad

Ce nouveau partenariat s’inscrit dans une longue série d’alliances entre un acteur chinois de la technologie et un acteur « traditionnel » de la photographie. Huawei avait été pionnier du genre, en s’octroyant les services de Leica dès 2016. Leica avait également proposé ses services à d’autres marques de la high-tech chinoises, comme Yuneec ou insta360.

Plus récemment, Vivo et Zeiss s’étaient fait remarquer en signant un partenariat historique, signé en janvier 2021. Les deux marques ont annoncé la création d’un programme commun de R&D, nommé Zeiss Imaging Lab. Enfin, les modèles haut de gamme de Vivo (comme le prochain X60 Pro) bénéficieront d’optiques conçues par Zeiss.

Alliance Vivo et Zeiss : le savoir-faire photo allemand au service de la high-tech chinoise

Visiblement, la stratégie de DJI consiste à démocratiser les technologies de Hasselblad. Le DJI Mavic 2 Pro, avec son bloc optique signé Hasselblad, en était le 1er exemple. Aujourd’hui, l’objectif semble d’ouvrir les technologies de Hasselblad à d’autres acteurs de la high-tech, afin de bénéficier de nouveaux débouchés commerciaux.

Enfin, notons que Vivo et OnePlus sont deux marques du tentaculaire groupe BBK Electronics (qui possèdent aussi des marques comme Oppo ou Realme, entre autres). Ainsi, les deux marques semblent chercher un acteur photo « historique » sur lequel s’adosser. Avec les difficultés que rencontrent Huawei, les différentes marques du groupe BBK – mais aussi Xiaomi – se sentent pousser des ailes, et cherchent par tous les moyens à conquérir des parts de marché supplémentaires, notamment en Europe.

Amélioration des couleurs et mode Hasselblad Pro : les premiers fruits de ce partenariat

D’après les indications fournies par OnePlus, les premiers résultats de cette alliance doivent porter sur le rendu des couleurs et le calibrage des capteurs. Ainsi, les futurs terminaux de la marque doivent intégrer un nouveau mode Hasselblad Pro. Ce dernier doit intégrer une solution nommée « Calibrage naturel des couleurs ». Développée conjointement par Hasselblad et OnePlus, elle vise « à apporter des couleurs plus précises et d’apparence naturelle aux photos ».

Ce mode Hasselblad Pro doit également proposer une interface utilisateur repensée, et qui doit reproduire le look and feel des boîtiers Hasselblad. L’application doit aussi permettre aux photographes de reprendre la main sur les différents paramètres de prise de vue : sensibilité ISO, mise au point manuelle, vitesse, correction d’exposition, balance des blancs, etc. Enfin, les futurs modèles de OnePlus devraient être capable de capturer des images au format RAW 12 bits pour une plus grande profondeur des couleurs.

Co-conçue avec Leica, l’interface de certains smartphones Huawei était censée reprendre les codes esthétiques des boîtiers de la marque allemande

Un plan de 3 ans pour améliorer les capacités photo et vidéo des smartphones de OnePlus

Cette alliance entre Hasselblad et OnePlus prend place dans un vaste programme d’investissement sur trois ans mené par le constructeur chinois pour accroître la qualité de ses modules photo. Ainsi, la marque vise à développer un objectif ultra grand-angle doté d’un angle de champ de 140° (équivalent 10 mm environ en 24 x 36). OnePlus a aussi fait mention de sa technologie T-lens, qui fournira une mise au point ultra-rapide de la caméra frontale – mais aussi une lentille Freeform, qui doit venir éliminer la distorsion sur les bords de l’image pour l’ultra grand-angle.

OnePlus 9 : le prochain terminal haut de gamme se dévoile (un peu)

OnePlus en profite également pour livrer les premiers détails de ses futurs smartphones. Le OnePlus 9 (et son potentiel grand-frère, le OnePlus 9 Pro) seraient ainsi basés sur un capteur principal Sony IMX789 – conçu en partenariat par Sony et Oppo. Pour l’heure, les caractéristiques de ce capteur restent inconnues.

Il devrait cependant reprendre certaines caractéristiques de son prédécesseur, l’IMX689 – que l’on avait déjà croisé sur les OnePlus 8 et 8 Pro, lancé en 2020. De type 1/1,45 pouce (soit 11,2 mm de diagonale), ce capteur compte 48 Mpx. Il fait lui aussi appel au pixel binning afin de regrouper 4 photosites en un seul – format ainsi des pixels de 1,12 µm.

D’après les informations fournies par OnePlus, les OnePlus 9 (et 9 Pro ?) doivent bénéficier du RAW 12 bits. En vidéo, ils devraient être capables de filmer en 8K à 30 i/s (comme le récent Samsung Galaxy S21 Ultra), et disposeraient d’un mode de ralenti à 120 i/s en 4K. Enfin, ils profiteraient d’un enregistrement HDR amélioré.

Les 4 capteurs photo du OnePlus 9 Pro, dévoilés dans une vidéo publiée par le leaker David Lee sur sa chaîne Youtube

Selon les dernières rumeurs, la marque dévoilerait un total de 3 modèles. Ainsi, le OnePlus 9 Pro disposerait d’un écran géant AMOLED de 6,8 pouces, dont les bords seraient incurvés (comme sur le Samsung Galaxy S21 Ultra). Le OnePlus 9 « classique », de son côté, se contenterait d’un écran AMOLED de 6,55 pouces. Enfin, un troisième modèle, le OnePlus 9R, plus abordable, miserait sur un écran de 6,5 pouces. Le reste des caractéristiques restent sujet à de nombreuses spéculations.

La marque chinoise nous donne d’ores et déjà rendez-vous le 23 mars à 15h pour l’officialisation de ses nouveaux smartphones.