En mai 2020, Samyang dévoilait son objectif Samyang AF 85 mm f/1,4 RF. Disponible pour les hybrides plein format Canon et Sony, cette optique promet un savant équilibre entre qualité d’image, ouverture lumineuse et légèreté. Doté de l’autofocus, cet objectif propose un rapport qualité-prix optimal aux photographes de portrait amateurs de bokeh. Elle doit également fournir une alternative bien plus abordable au Canon RF 85 mm f/1,2 L USM, encore plus lumineux, mais dont les tarifs atteignent des sommets.

Représente-t-il donc la solution idéale pour les possesseurs d’hybrides Canon EOS R, RP, R5 ou R6 ? Le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF nous a suivis sur un mariage, et a enduré les rigueurs d’un éclairage rarement idéal, de sujets en constant mouvement. Voici donc notre test complet du Samyang AF 85 mm f/1,4 RF.

Présentation du Samyang AF 85 mm f/1,4 RF

Lors de son lancement en 2018, la monture RF s’est distinguée par des objectifs de qualité, révolutionnaires pour certains d’entre eux, mais un détail était clair aux yeux de tous les observateurs, le ticket d’entrée se voulait proéminent. Deux ans plus tard, si le parc optique s’est agrandi, les choix restent limités et trop souvent à des tarifs inaccessibles au grand public.

Samyang est le premier constructeur tiers à proposer des optiques en monture RF avec un autofocus, d’abord avec un 14 mm ouvrant à f/2,8 lancé en 2019 et plus récemment avec ce 85 mm ouvrant à f/1,4. Cette arrivée de Samyang facilite la transition vers l’hybride plein format Canon, assurant au plus grand nombre quelques options additionnelles de qualité sans casser sa tirelire. 

Ce 85 mm, inspiré de la version Sony FE, se distingue par son ouverture f/1,4, à cheval entre les propositions Canon f/1,2 et f/2. La combinaison d’une ouverture aussi grande et d’un gabarit compact et léger est encore trop rare chez Canon. Malgré ce gabarit contenu, la formule optique de cette optique Samyang reste assez élaborée. Avec 11 éléments répartis en 8 groupes dont 4 lentilles haute réfraction (HR) et une lentille en verre à faible dispersion (ED), ce dernier-né de la marque coréenne joue dans la cour des grands.

Pour réaliser la mise au point, l’objectif dispose de 2 moteurs autofocus assurant une rapidité du déplacement du bloc optique. Des joints d’étanchéité au niveau de la bague de mise au point et à la base de la monture permettent de protéger cet objectif contre l’humidité ou la poussière. Sur le papier, on ne regrettera que l’absence de stabilisation optique, même si les récents EOS R5 et R6 offrent une stabilisation capteur.

Voici les caractéristiques complètes de l’objectif Samyang AF 85 mm f/1,4 RF :

  • Distance focale : 85 mm
  • Ouverture maximum : f/1,4
  • Ouverture minimale : f/16
  • Construction optique : 11 éléments répartis en 8 groupes dont 4 lentilles haute réfraction (HR) et une lentille en verre à faible dispersion (ED)
  • Diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • Rapport de grossissement maximal : 0,11 x
  • Distance de mise au point minimale : 0,90 m
  • Diamètre du filtre : 77 mm
  • Tropicalisation : oui
  • Autofocus : oui, Dual Linear Focus Motor
  • Poids : 584 g
  • Pare-soleil : oui, amovible
  • Stabilisation : non
  • Dimensions : 88 x 97,5 mm
  • Montures compatibles : Canon RF, Canon EF, Sony FE 
  • Accessoires fournis : pare-soleil, bouchon arrière, cache objectif

Samyang propose pour 59 € un dock USB qui permet d’optimiser les réglages de l’objectif et réaliser les mises à jour de celui-ci, notamment pour assurer la compatibilité avec les futurs boitiers Canon ou Sony. Les objectifs commercialisés avant octobre 2020 ne fonctionneront pas sur un EOS R5 ou R6 sans une mise à jour via ce dock.

Prise en main du Samyang AF 85 mm f/1,4 RF

En première impression, l’aspect et la finition noire matte de l’objectif lui donnent un certain charme. Si sa construction plastique ne confère pas la sensation de rigidité qu’offre un objectif Sigma Art, il ne donne pas pour autant l’impression d’avoir affaire à un objectif au rabais.

Une fois monté sur le boitier – un EOS R dans notre cas – nous sommes agréablement surpris par la légèreté de l’ensemble. Avec 583 grammes, il est plus léger que le boîtier sur lequel il est monté et très loin des 1,2 kg du Canon RF 85 mm f/1,2 L USM à qui il ne concède que 0,4 IL. L’objectif est très compact et le look est finalement très similaire à ce que propose Canon – jusqu’au petit liseré rouge. 

La conception du fût est très minimaliste avec uniquement une bague de mise au point et un commutateur AF/MF. Cette bague est très large, facile à attraper à l’aveugle et la résistance est correcte. Le commutateur est lui aussi bien placé, il n’est ni trop rigide ni trop facile à enclencher donc le risque de passage en mise au point manuelle par inadvertance est très limité.

Les habitués de la monture RF noteront l’absence de la bague de contrôle devenue familière sur l’ensemble des objectifs RF de Canon. Il appartiendra à chacun de se faire son opinion sur ce point, mais à ce détail près, le Samyang épouse l’EOS R à la perfection.

Un pare-soleil est fourni à l’achat et se fixe solidement sur l’objectif. Nous sommes ici un ton en dessous au niveau qualitatif tant ce pare-soleil parait cheap et sensible aux rayures. Toutefois, il n’enlève en rien le soin apporté à la conception de l’objectif. 

Qualité d’image du Samyang AF 85 mm f/1,4 RF

Nous avons testé cet objectif sur un Canon EOS R. Pour mémoire, ce boîtier hybride est doté d’un capteur plein format de 30,4 Mpx (avec filtre passe-bas). N’hésitez pas à cliquer sur chaque image pour la voir en meilleure qualité.

Canon EOS R – Samyang AF 85 mm f/1,4 RF – ISO 4000 – f/4 – 1/400s

Canon EOS R – Samyang AF 85 mm f/1,4 RF – ISO 100 – f/5,6 – 1/400s

Le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF est facile à résumer : Bokeh crémeux. Il ne s’agit pas juste de flouter l’arrière-plan, mais de faire ceci avec douceur et délicatesse. Contrairement à ce que l’on peut retrouver sur la gamme Sigma Art, la zone de flou n’est pas distrayante, mais parait souple et sans contraste. Ceci rajoute de la profondeur à l’image sans nuire au piqué de la zone de netteté. C’est un compromis idéal, surtout pour un travail de portrait où l’on souhaite éviter un look trop dur sur le grain de peau ou les rides de nos sujets. 

Canon EOS R – Samyang AF 85 mm f/1,4 RF – ISO 100 – f/1,4 – 1/5000s

Le piqué est bon au centre de l’image dès la pleine ouverture. Il devient encore meilleur à f/2, mais je n’ai aucune hésitation à ouvrir à f/1,4 sur un travail de portrait, car j’arrive à compter les cils de mon modèle. Les coins ne délivrent pas le même niveau de résolution – mais est-ce bien nécessaire à f/1,4 ? Avec une ouverture à f/2,8, l’image est très homogène et fourmille de détails. Je n’ai eu aucune difficulté à redimensionner mes images, tout en conservant leur qualité. C’est l’un des intérêts d’utiliser une focale fixe offrant une très grande qualité d’image sur un mariage ou en photo de rue, quand le photographe n’est pas toujours idéalement placé.

Canon EOS R – Samyang AF 85 mm f/1,4 RF – ISO 400 – f/2,8 – 1/400s

La distorsion est rarement un sujet sur les focales à 85mm et ceci reste vrai ici. Il a été plus surprenant de ne trouver aucune manifestation flagrante d’aberrations chromatiques ou de flare sur mes clichés. Je confesse que les idées reçues ont la peau dure et pour un 85mm ouvrant à f/1.4 ne coûtant que 659 €, je ne m’attendais pas à une telle prestation. De ce point de vue, la photo ci-dessous est particulièrement révélatrice.

Un contre-jour sans voilage ni perte de contraste, sans apparition d’artefacts lumineux, pas de halo violet autour de la robe de la mariée ni sur les lunettes du témoin. Il faut remonter dans la zone de floue pour trouver un contour violet autour du bateau et soyons honnêtes, seul un œil véritablement entrainé l’aurait remarqué.

Si vous réclamez un objectif petit, léger et lumineux, il y a de fortes chances qu’il souffre de vignetage à pleine ouverture. C’est le cas du Canon RF 35mm f/1,8 IS STM Macro et c’est le cas ici également. En dessous de f/2,8, le vignettage est très marqué. Il sera intéressant de noter qu’après l’examen de 2 000 clichés, c’est le seul reproche que je ferai à cet objectif. Il est dommage que le boitier ne propose pas de correction automatique des JPEG, mais la retouche permettra de corriger ce problème facilement.

Un autre détail utile à avoir à l’esprit est que ce Samyang a une teinte plus chaude que les objectifs Canon qui sont généralement plus neutres. Rien de dramatique sur le terrain, mais il faudra régler sa balance des blancs en conséquence si l’on souhaite faire matcher les couleurs de ses clichés avec d’autres objectifs.

Autofocus du Samyang AF 85 mm f/1,4 RF

Canon EOS R – Samyang AF 85 mm f/1,4 RF – ISO 100 – f/4 – 1/1600s

Le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF dispose de deux moteurs autofocus, pratique pour assurer une mise au point rapide. L’objectif se montre discret, sans être totalement silencieux. Il est dans la norme des productions récentes, à peine plus perceptible que les récents moteurs USM de Canon. Il demeure cependant beaucoup plus silencieux que leur équivalent STM.

La détection de l’œil et des visages fonctionne admirablement et l’ouverture à f/1,4 a été un atout pour le fonctionnement de l’algorithme en basse luminosité. Il sera intéressant de noter que même si le sélecteur AF est enclenché, il est possible de faire une retouche du point via la bague si vous maintenez le bouton de déclenchement enfoncé à mi-course. Dans ce scénario, le boitier passera automatiquement en focus peaking et affichera le guide de mise au point.

Canon EOS R – Samyang AF 85 mm f/1,4 RF – ISO 100 – f/5,6 – 1/800s

Au chapitre précision et rapidité, le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF s’avère un poil plus lent que les objectifs made by Canon. Entendons-nous bien : l’optique de Samyang est n’est pas mauvaise, loin de là. Pendant nos shootings, nous ne nous sommes jamais sentis limités par les performances de la mise au point. Mais à côté d’un Canon RF 50mm f/1.2 L USM, la différence est là. Tout en gardant en mémoire que ce dernier coûte la bagatelle de 2299 €.

En définitive, les focales fixes lumineuses ne sont pas des références sportives et celle-ci ne vous laissera pas suivre un guépard lors de votre prochain safari en Afrique. Mais pour suivre la marche de la mariée vers l’autel, le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF fait parfaitement le job.

Canon EOS R – Samyang AF 85 mm f/1,4 RF – ISO 100 – f/4 – 1/2500s

Quelles sont les alternatives au Samyang AF 85 mm f/1,4 RF ?

Certains diront que 85 mm est la focale la plus facile à construire. Une opinion popularisée par le fait qu’il est difficile de trouver un « mauvais » 85 mm. Même le Canon EF 85 mm f/1,8 USM qui a aujourd’hui 28 ans garde une belle cote de popularité. Son bokeh n’est pas le plus doux et les aberrations chromatiques s’invitent régulièrement à pleine ouverture. Mais le papy fait de la résistance avec un piqué convaincant malgré son âge. Pour 399 €, c’est une option facile à recommander.

En monture RF et à l’autre extrémité du spectre, il est difficile de ne pas évoquer le Canon RF 85 mm f/1,2 L USM et sa variante DS. Cet objectif évolue dans une catégorie bien à lui. Il offre un look tellement spécial, un « modelé » qui rappelle ce qu’on peut obtenir en moyen format, une qualité d’image sans compromis. C’est assurément une référence à laquelle aspirent beaucoup de photographes… mais dont très peu ont vraiment besoin.

L’intérêt pratique d’un piqué exceptionnel dans des coins reste questionnable pour un travail au 85 mm et si la capacité à effacer totalement l’arrière-plan est appréciable, celle-ci s’accompagne d’un bokeh tellement excessif qu’il est impossible d’avoir l’œil et le nez dans la zone de netteté, tellement celle-ci est réduite. Cet objectif est le Saint-Graal… malgré un poids de 1,2 kg et un tarif de 3000 €.

Canon propose également le RF 85 mm f/2 IS STM Macro. Seulement 50 € viennent séparer cette optique et celle de Samyang. Mais selon nous, ces deux objectifs optent pour un positionnement différent. La qualité optique de ce 85 mm Canon est irréprochable, au même titre que ce Samyang. Mais un IL de lumière est une concession très importante pour un objectif qui n’est guère plus discret, nullement plus compact ni même plus léger. Sa capacité de séparation des plans sera plus faible – mais il a l’avantage d’offrir un mode macro 0,5x et une stabilisation optique. Pratique pour celles et ceux qui n’ont pas encore sauté le pas vers un EOS R5 ou R6. Le pare-soleil n’est pas fourni et l’objectif n’est pas tropicalisé, vous laissant plus exposé à l’eau et aux grains de sable si vous passez vos journées à photographier des mariages sur la plage.

La comparaison qui parait la plus naturelle serait le Canon EF 85 mm f/1,4 L IS USM en monture reflex et qui est un modèle encore relativement récent, car lancé en 2017. S’il est doté d’une stabilisation optique et d’une qualité de construction plus robuste que le Samyang, il est aussi 2 fois plus lourd et impose l’usage d’une bague d’adaptation.

Enfin, mentionnons le Sigma ART 85 mm f/1.4 DG HSM (en monture Canon EF), qui offre une très belle qualité d’image, mais se montre encore plus imposant. De son côté, Tamron propose le SP 85mm f/1.8 Di VC USD, un objectif 85 mm stabilisé, tropicalisé et très bien fini qu’il sera possible de monter à l’aide d’un adapteur EF-RF.

Outre le Canon RF 85 mm f/1.2 L USM dans un monde bien à lui, l’intégralité des objectifs évoqués ici se distingue davantage pas leurs fonctionnalités de stabilisation, macro ou tropicalisation que par leur qualité d’image proche. Sigma est le mieux construit, Samyang est le plus léger, Canon offre une stabilisation efficace. Le reste se joue dans un mouchoir de poche.

À qui s’adresse le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF ?

À 659 €, le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF offre des prestations professionnelles à un tarif abordable. Les professionnels de l’évènementiel (mariage ou concert) n’auront pas grand-chose à lui reprocher – les photographes de portrait ou de mode non plus. Le photographe de rue qui souhaite passer inaperçu et travailler loin de son sujet sera ravi d’un profil aussi discret et le photographe de voyage sera séduit par sa légèreté. 

Certes, le Canon RF 85 mm f/1,2 L USM offre un piqué encore meilleur et une netteté sans pareil, jusque dans les extrêmes bords de l’image. Mais cette optique se montre à la fois plus lourde et (beaucoup) plus chère. De son côté, le Canon RF 85 mm f/2 Macro IS STM vous permettra de capturer des photos en macro (avec un rapport de grossissement de 0,5x). Mais elle vous fera perdre 1 IL de lumière… ainsi que la protection tout temps. Aussi, cette optique Samyang réussit à nous livrer une copie très équilibrée.

Canon EOS R – Samyang RF 85mm f/1,4 – ISO 250 – f/2,8 – 1/400s

Conclusion

Le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF est assurément un objectif séduisant. Proposé à un tarif très judicieux, il offre un niveau de prestations élevé, qui saura satisfaire les amateurs éclairés comme les professionnels du portrait, du mariage ou de l’événementiel. On apprécie particulièrement son ouverture lumineuse à f/1,4, sa légèreté, sa tropicalisation. Sa gestion du flare et des aberrations est exemplaire, et son piqué est remarquable. Enfin, son autofocus est très correct – tout en demeurant un poil en retrait par rapport aux optiques signées Canon.

On regrettera tout juste une finition plastique un peu légère. De même, les aficionados des optiques Canon en monture RF déploreront peut-être l’absence de la bague de contrôle. Cependant, cette optique offre un rapport qualité-prix optimal, et trouvera tout naturellement sa place dans le sac photo des propriétaires d’un hybride plein format Canon. Au final, cet objectif signé Samyang est tout simplement celui que Canon aurait dû nous offrir. 

Le Samyang AF 85 mm f/1,4 RF est disponible au tarif de 649 € chez Digit-Photo, Miss Numérique et Digixo.

Test Samyang AF 85 mm f/1,4 RF monture RF, une focale fixe de choix
Ouverture à f/1.4Piqué de haute volée Belle finitionTarif attractifLégèretéTropicalisationAutofocus efficace
Absence de stabilisationVignetage à f/1.4Un peu plastique mais je chipote parce qu’il fallait trouver un 3e défautPas de bague de contrôle, oui, il fallait trouver un 4e défaut
8.2Note finale
Fabrication / finitions8
Qualité d'image8.5
Ergonomie générale / praticité8