En juillet 2020, OnePlus a dévoilé un nouveau terminal orienté milieu de gamme, le OnePlus Nord. Son but : proposer le meilleur équilibre entre design, performances et prix. Pour cela, il mise sur un écran géant de 6,44 pouces, un processeur puissant et un quadruple-capteur photo arrière. Le tout au tarif très doux de 399 €.

Quelles performances pouvons-nous attendre de ce modèle en photo ? Pour le savoir, nous l’avons utilisé comme téléphone principal pendant plusieurs semaines – et voici notre test complet du OnePlus Nord.

Présentation du OnePlus Nord

Après avoir goûté aux terminaux haut de gamme avec les OnePlus 8 et 8 Pro, la marque chinoise OnePlus revient à ses premières amours et livre un nouveau terminal de moyenne gamme, nommé OnePlus Nord.

Ce dernier s’inscrit à merveille dans le segment des flagship killers – que OnePlus a contribué à populariser à ses débuts. Le principe est très simple : proposer le même niveau de performances que les appareils les plus haut de gamme du marché, mais à un tarif largement inférieur.

Et de ce point de vue, le OnePlus Nord s’avère très prometteur. Pour 399 € (pour la version la moins onéreuse), le terminal intègre une puce compatible 5G, le Snapdragon 765G – accompagné de 8 Go de mémoire vive et de 128 Go de stockage (ou de 12 Go de RAM et de 256 Go de stockage). Mais au-delà des chiffres, quel niveau de performances pouvons-nous obtenir avec le OnePlus Nord ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Voici les caractéristiques complètes du OnePlus Nord :

  • Écran : AMOLED, 6,44 pouces
  • Résolution : 1080 x 2400 pixels
  • Appareil photo dorsal :
    • Capteur 48 Mpx, optique 26 mm, ouverture f/1,8, Dual Pixel AF, stabilisation optique
    • Capteur 8 Mpx, optique 16 mm ultra grand-angle, ouverture f/2,3, Dual Pixel AF
    • Capteur 2 Mpx, optique macro, ouverture à f/2,4
    • Capteur 5 Mpx, destiné à la mesure de la profondeur de champ
  • Appareil photo frontal :
    • Capteur 32 Mpx, optique grand-angle ouvrant à f/2,5
    • Capteur 8 Mpx, optique ulrta grand-angle ouvrant à f/2,5
  • Vidéo : 4K à 30 i/s, Full HD à 240 i/s
  • OS : Android 10
  • Processeur : Snapdragon 765G
  • Stockage : 128 ou 256 Go
  • Résistance à l’eau : N.C.
  • Dimensions : 158,3 x 73,3 x 8,2 mm
  • Poids : 184 g

Prise en main du OnePlus Nord

Disons-le d’emblée : si vous n’appréciez pas les grands écrans, clairement, ce terminal n’est pas fait pour vous ! Avec ses 7,3 cm de large pour 15,8 cm de haut, le OnePlus Nord n’est pas particulièrement compact.

Cependant, il bénéficie d’un écran dont les bordures sont réduites au maximum. Ainsi, son grand écran de 6,44 pouces ne paraît pas démesuré. Son poids de 184 g est assez élevé ; heureusement, les bords assez arrondis de l’appareil facilitent la prise en main.

L’écran, justement, est de type AMOLED, et offre une belle restitution des couleurs et des contrastes – malgré une petite tendance à tirer vers le bleu, comme bon nombre de terminaux milieu de gamme. En revanche, la définition de 1080 x 2400 pixels est très confortable, et la lisibilité de cet afficheur est excellente.

À noter que la dalle est « poinçonnée« , un petit trou dans le coin supérieur droit faisant son apparition. Il est réservé au double-appareil photo avant – sur lequel nous reviendrons plus loin dans ce test.

Par ailleurs, le OnePlus Nord dispose d’une fréquence d’actualisation de l’écran à 90 Hz – comme bon nombre de terminaux plus haut de gamme. À la clé, un défilement plus fluide des écrans et des transitions. Un mode à 60 Hz est également disponible pour économiser la batterie.

Mentionnons aussi la fonction « Always-On Display« , toujours très pratique, et qui affiche les notifications et l’horloge lorsque l’appareil est en veille. Pour réduire la consommation d’énergie, cette fonction n’est pas activée en permanence, mais uniquement lorsqu’on appuie brièvement sur l’écran – ou à l’arrivée d’une notification.

Sur la tranche droite, on retrouve le bouton Power, ainsi qu’un bouton coulissant pour activer/désactiver la sonnerie, ou passer en mode vibreur. Un point que l’on aimerait retrouver plus souvent. Les touches du volume, quant à elles, sont sur la tranche opposée.

En bas du terminal, le port USB-C est entouré par le tiroir de la carte SIM et par la grille du haut-parleur.

Le dos du terminal est constitué d’un matériau plastique très doux au toucher. Au-delà des logos OnePlus, on retrouve les 4 modules photo, rangés à la verticale sur le côté gauche du terminal. Le double-flash est placé juste à côté.

Soulignons la qualité des finitions de ce OnePlus Nord : le terminal est bien conçu et inspire confiance.

Enfin, un mot sur le déverrouillage sécurisé de l’appareil. En effet, le OnePlus Nord a le bon goût d’être équipé d’un très bon lecteur d’empreinte dissimulé sous l’écran. Particulièrement réactif, il déverrouille l’appareil en un clin d’œil. OnePlus propose aussi un système de reconnaissance faciale, mais ce dernier est nettement moins sécurisé puisque basé sur l’appareil photo frontal (et non sur un faisceau infrarouge, comme pour le FaceID d’Apple).

Au final, le OnePlus Nord est un terminal très plaisant. S’il n’est pas particulièrement compact, il offre une excellente prise en main et une très bonne expérience globale au quotidien.

Qualité photo du OnePlus Nord

Côté photo, le OnePlus Nord met les petits plats dans les grands. Avec ses 4 capteurs photo, il vise à proposer une expérience photo et vidéo complète. Quelle qualité d’image pouvons-nous obtenir sur le terrain ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

Quatre objectifs… mais pas de téléobjectif

Attardons-nous un instant sur la partie matérielle. Le OnePlus Nord embarque en effet pas moins de 4 capteurs photo dorsaux. À la barre, on retrouve un capteur principal Sony de 48 Mpx, l’IMX586. Un capteur présent dans beaucoup de terminaux depuis son lancement en juillet 2018.

Au-delà de sa définition impressionnante, ce capteur se distingue en reposant sur la technologie « stacked CMOS » (CMOS empilé) et le procédé « quad bayer ». En regroupant les photosites du capteur, l’appareil peut capturer davantage d’informations lorsque la lumière vient à manquer. En outre, ce capteur mesure 8 mm de large, bien plus que les capteurs que l’on retrouvait encore récemment au sein des smartphone de moyenne gamme.

Ainsi, le OnePlus Nord inclut :

  • Le capteur principal de 48 Mpx, surmonté par une optique « standard » de 26 mm ouvrant à f/1,8, avec mise au point à détection de phase et stabilisation optique ;
  • Un capteur secondaire de 8 Mpx dédié à un objectif ultra grand-angle avec ouverture à f/2,3 ;
  • Un 3e capteur de 5 Mpx, destiné à la mesure de la profondeur de champ ;
  • Un 4e capteur de 2 Mpx, doté d’une optique macro ouvrant à f/2,4.

Une fiche technique très complète… mais où le téléobjectif brille par son absence. Ainsi, le OnePlus utilise donc un objectif « standard », un ultra grand-angle (décidément très à la mode) et une optique macro – sans oublier une optique dédiée à la mesure de la profondeur de champ.

Le OnePlus Nord sur le terrain

Mais au-delà des chiffres et des données techniques, le OnePlus Nord est-il, oui ou non, un bon photophone ? Heureusement, la réponse est positive. Le terminal est capable de prendre de belles photos, au rendu naturel. Il pourra donc vous accompagner au quotidien sans souci, en complément de votre matériel photo habituel.

L’interface de l’application photo de OnePlus est sobre et agréable à utiliser. Elle propose de nombreux modes de capture et se montre réactive. On notera aussi la présence d’un mode Pro, qui offre la possibilité de reprendre la main sur certains paramètres de prise de vue : format RAW, mise au point, vitesse d’obturation, sensibilité ISO, mode de mesure, balance des blancs.

D’une manière générale, le OnePlus Nord s’en tire avec les honneurs et permet de capturer des photos de belle facture. La restitution des couleurs est très bonne, de même que le niveau de détails des images, avec très peu de lissage. L’autofocus est particulièrement réactif et l’appareil peut être déclenché quasi-instantanément.

Golden Hour – OnePlus Nord, 26 mm, f/1,8, 1/2004s, 100 ISO

Petite Ceinture de Paris, Montsouris – OnePlus Nord, 26 mm, f/1,8, 1/149s, 100 ISO

De même, nous avons apprécié le système UltraShot HDR. Il permet de prendre des clichés à l’aspect plus naturel… et a le bon goût de ne pas offrir un rendu trop artificiel – contrairement à certains de ses concurrents. Dans la pratique, les ombres sont débouchées avec justesse, tout en donnant un aspect très photogénique à nos images, même en cas de ciel gris.

Butte Montmartre, ciel ombragé – OnePlus Nord, 26 mm, f/1,8, 1/1582s, 125 ISO

Malgré tout, dans certaines circonstances (coucher de soleil par exemple), les couleurs peuvent être assez saturées, et tendent à manquer de naturel.

Port de Javel, coucher de soleil – OnePlus Nord , 26 mm, f/1,8, 1/902s, 100 ISO

Les photos générées par l’ultra grand-angle sont également de belle facture – du moins en apparence. Lorsque l’on regarde les photos plus en détails, on constate une nette baisse de qualité. Au-delà du niveau de distorsions assez important, les images présentent une certaine perte de détails, au centre comme aux bords de l’image. Ainsi, les éléments paraissent légèrement brouillés. Malgré tout, l’ultra grand-angle peut être intéressant à utiliser afin de voir très large et de diversifier ses prises de vue.

Rue des Artistes – OnePlus Nord, 16 mm, f/2,2, 1/468s, 100 ISO

Urbain automne – OnePlus Nord, 16 mm, f/2,2, 1/343s, 100 ISO

En revanche, l’absence de zoom est assez pénalisante – et est finalement difficile à justifier. L’interface propose certes un zoom x2, mais dans les faits, l’appareil exploite le zoom numérique. Malgré la définition du capteur principal de 48 Mpx, ce dernier ne peut faire de miracle et la baisse en qualité est assez prononcée.

Pont 9 – OnePlus Nord (zoom numérique x3), 26 mm, f/1,8, 1/2576s, 100 ISO

Police montée – OnePlus Nord (zoom numérique x7), 26 mm, f/1,8, 1/889s, 100 ISO

Mentionnons aussi le mode Portrait. Ce dernier exploite lui aussi le capteur principal de 48 Mpx. Cependant, un zoom x2 est appliqué, de même qu’un « effet de profondeur« . Dans la pratique, nous avons été un tantinet déçus par ce mode. Certes, le niveau de détails est honorable ; malgré tout, les images manquent de peps et sont assez fades. De même, le floutage de l’arrière-plan manque de subtilité.

Julien – OnePlus Nord, 26 mm, f/1,8, 1/100s, 125 ISO

Le mode Portrait peut toutefois être utilisé avec des objets, et est capable de livrer des résultats intéressants, avec un floutage des éléments très progressif.

Rêverie automnale – OnePlus Nord, 26 mm, f/1,8, 1/1008s, 100 ISO

Enfin, le OnePlus Nord s’équipe d’un objectif Macro dédié. D’après le constructeur, la distance minimale de mise au point est d’environ 4 cm. Seulement voilà : la mise au point de cet objectif est fixe. Si vous ou votre sujet venez à bouger, la photo risque donc d’être complètement floue. Au-delà, les images souffrent d’un réel manque de détails. La faute, sans doute, à un capteur beaucoup trop petit. Résultat, les photos peuvent être intéressantes… mais la qualité n’est pas vraiment au rendez-vous. Dommage. Notons aussi la résolution plus basse des images générées par ce capteur (seulement 1600 x 1200 pixels).

Perle cristalline – OnePlus Nord, 5,53 mm, f/2,4, 1/276s, 100 ISO

Peugeot 304 – 5,53 mm, f/2,4, 1/100s, 200 ISO

Last but not least, notons la présence d’un double-module selfie. Au-delà du grand-angle classique, il s’équipe d’un objectif ultra grand-angle en façade : pratique pour effectuer des selfies de groupe plus facilement.

Par défaut, les images sont capturées en JPEG sous forme de fichiers de 12 Mpx. Toutefois, ledit mode Pro permet de capturer en RAW (12 Mpx uniquement), générant ainsi des clichés très neutres, aux couleurs parfois étranges mais aisément corrigibles avec votre logiciel de post-traitement préféré.

Tour Saint-Jacques, rendu argentique involontaire – OnePlus Nord (mode RAW), 26 mm, f/1,8, 1/137s, 100 ISO

Rush hour – OnePlus Nord (mode RAW), 26 mm, f/1,8, 1,6s, 100 ISO

Enfin, le mode Pro offre la possibilité d’exploiter la totalité des pixels du capteur (48 Mpx, JPEG seulement). Les images capturées dans ce mode sont un peu décevantes, car le niveau de détail est en retrait.

Ambiance pâlotte – OnePlus Nord (mode 48 Mpx), 26 mm, f/1,8, 1/115s, 100 ISO

Qualité des photos de nuit

Comme bon nombre de ses concurrents, le OnePlus Nord intègre un mode dédié à la photo de nuit. Baptisé « Nightscape », il est disponible à la fois avec le capteur principal et l’ultra grand-angle. Ce mode repose sur la capture de 9 images simultanément, qui sont ensuite fusionnées pour produire une image plus lumineuse, plus détaillée, avec moins de bruit numérique et de lissage.

Midnight speed – OnePlus Nord, 26 mm, f/1,8, 1/50s, 2000 ISO

Dans la pratique, le OnePlus Nord s’en tire avec les honneurs. Avec le capteur principal, le terminal est capable de produire de très belles images nocturnes, impeccablement exposées et avec un très bon niveau de détails. La capture est extrêmement rapide, mais nécessite une petite seconde pour la fusion des images. Pendent ce court laps de temps, la capture d’une autre image n’est pas possible.

Pont Neuf, début de soirée confinée – OnePlus Nord, 26 mm, f/1,8, 1/13s, 1600 ISO

Avec l’ultra grand-angle, en revanche, les choses sont un peu plus compliquées. Les images sont agréables à l’œil… au premier abord. Néanmoins, on constate une réelle baisse du niveau de détails et un lissage plus important. Par ailleurs, la capture prend beaucoup plus de temps – et le temps de traitement est plus long qu’avec le capteur principal. En cause, un capteur à la fois plus petit et moins performant que le capteur principal de 48 Mpx.

Wide midnight rush – OnePlus Nord, 16 mm, f/2,2, 1/14s, 1250 ISO

Nous avons également obtenu quelques résultats assez étranges, notamment avec l’utilisation du zoom numérique, les images paraissant totalement désaturées. De même, la présence de sources lumineuses dans le champ (réverbères par exemple) génère des taches assez disgracieuses – comme sur beaucoup d’autres smartphones il est vrai.

Louvres, Pyramide – OnePlus Nord, 26 mm, f/1,8, 1/10s, 1250 ISO

Malgré tout, au global, le OnePlus Nord permet de capturer de belles photos de nuit, au rendu plaisant. Les images sont correctement exposées et le rendu final est largement satisfaisant. Il est juste dommage que l’ultra grand-angle soit à ce point à la traîne par rapport au capteur principal.

Vidéo 4K à 60 i/s… mais pas avec le capteur photo principal

Du côté de la vidéo, le OnePlus Nord est un spécimen étrange. Il permet en effet de filmer en 4K à 60 i/s… mais uniquement avec le module selfie ! En effet, l’appareil photo arrière est bridé. Il plafonne à la 4K à 30 i/s, malgré la présence du capteur Sony IMX586 évoqué ci-dessus. OnePlus a sans doute effectué ce choix pour préserver la batterie du smartphone, mais il est vraiment dommage que la caméra arrière ne soit pas capable de monter à 60 i/s en 4K.

Au-delà, l’objectif principal et l’ultra grand-angle sont capables de fournir des vidéos (en 4K à 30 i/s) de bonne facture, avec un bon niveau de détails et une exposition satisfaisante, de jour comme de nuit. Cependant, les vidéos capturées avec l’ultra grand-angle sont beaucoup plus sombres que celles générées par le capteur principal. La faute à un capteur à la fois plus petit, moins lumineux, et dénué du système « quad bayer ». Enfin, notons que l’appareil est capable de filmer en 4K « Ciné », au format 17:9.

Au-delà, le mécanisme de stabilisation est efficace. À ce titre, notons la présence d’un mode « Super stable », disponible en Full HD et en 4K. À l’instar du mode « verrouillé » du Pixel 5, il fige quasi-totalement la scène comme si l’appareil était placé sur un trépied. Malheureusement, la qualité des images dans ce mode est fortement dégradée (voir à partir de 0:29 dans la vidéo ci-dessus).

Le OnePlus Nord permet également de réaliser des vidéos en timelapse, aussi bien avec le grand-angle et l’ultra grand-angle. Les images sont capturées en 4K à 30 i/s. La stabilisation est correcte, mais ne parvient pas à gommer totalement les éventuels mouvements de l’utilisateur.

Enfin, le terminal est capable de filmer en slow motion. Toutefois, un seul mode de ralenti est disponible. Ainsi, il capture les vidéos en Full HD en 240 i/s, mais pas en 120 i/s. Étrange.

Performances et interface

Pour son OnePlus Nord, le constructeur chinois a choisi une puce Snapdragon 765G, accompagné de 8 ou 12 Go de mémoire vive (selon la version). Ce processeur de milieu de gamme est censé offrir un équilibre optimal entre performances et autonomie.

Dans la pratique, le choix de cette puce est très pertinent, et le OnePlus Nord est d’une remarquable fluidité. Fonctionnant sous Android 10 (l’avant-dernière version de l’OS de Google), le terminal est équipé de la surcouche OxygenOS. Très fidèle à l’interface d’origine d’Android, elle présente toutefois des fonctionnalités et des options de personnalisation supplémentaires qui la rendent très agréable à utiliser.

Nous n’avons rencontré aucun ralentissement de l’appareil, même avec les applications les plus gourmandes en ressources. Pour vos sessions gaming, le terminal est également très bien équipé. Nous l’avons utilisé avec plusieurs jeux gourmands (avec les graphismes réglés au maximum) et le terminal s’en est très bien sorti, avec une chauffe à peine perceptible.

Autonomie du OnePlus Nord

Là encore, OnePlus garde le cap. Fidèle à ses bonnes habitudes, le constructeur intègre une batterie très capacitaire de 4115 mAh.

Dans la pratique, l’autonomie du OnePlus Nord est excellente. En usage soutenu, le terminal dépasse largement la journée. Si votre utilisation est plus modérée, l’autonomie peut atteindre 2 jours… voire davantage.

Comme à son habitude, OnePlus intègre sa technologie maison Warp Charge 30T. À la clé, une recharge particulièrement rapide, la batterie pouvant passer de 12 à 100 % en seulement 45 minutes.

D’une manière finalement assez prévisible, le OnePlus Nord fait l’impasse sur la recharge sans fil – sans doute pour réduire le coût du téléphone. Si cette fonctionnalité vous est indispensable, il vous faudra donc vous tourner vers un modèle plus haut de gamme.

À qui se destine le OnePlus Nord ?

La philosophie du OnePlus Nord pourrait être résumé de la façon suivante : en offrir plus, pour moins cher. Vendu à partir de 399 €, ce terminal s’adresse en effet à celles et ceux voulant bénéficier d’un terminal completsans vider leur compte épargne.

Avec son quadruple module dorsal, le OnePlus Nord se destine aussi à celles et ceux voulant disposer d’un terminal capable de produire des photos de bonne qualité. De même, il devrait faire plaisir aux vidéastes, étant capable de livrer des films de bonne facture. Mentionnons aussi son double-module selfie, qui devrait ravir les adeptes d’Instagram, Snapchat et TikTok, étant capable de filmer en 4K à 60 i/s.

Enfin, avec son interface sobre mais très complète et son très bon niveau de performances général, il devrait satisfaire les exigences des fans de nouvelles technologies.

Le OnePlus Nord face à la concurrence

Au vu de son positionnement tarifaire, le OnePlus Nord s’insère sur le créneau très concurrentiel du milieu de gamme.

Il rencontre sur sa route l’excellent Pixel 5 – que nous venons de tester. Certes un peu plus cher que le OnePlus Nord, ce modèle s’avère incontournable puisqu’il offre, à nos yeux, l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché.

Test Google Pixel 5 : le smartphone photo sobre et efficace

Contrairement à bon nombre de modèles, il s’équipe de seulement 2 objectifs : un grand-angle « standard » et un ultra grand-angle. Mais derrière cet apparent minimalisme, le Pixel 5 de Google mise énormément sur ses algorithmes de traitement d’image pour délivrer des clichés impeccablement exposés et riche en détails, de jour comme de nuit.

On aime aussi beaucoup le design de ce smartphone, qui se dote d’un écran 6 pouces occupant la quasi-totalité de l’écran tout en restant compact. Du côté de l’autonomie, l’appareil se dote d’une batterie de 4080 mAh lui permettant d’être opérationnel pendant 1 jour et demi environ.

Enfin, on apprécie son tarif très doux. Le Pixel 5 est ainsi disponible à partir de 629 € (avec 128 Go de stockage).

Côté Apple, mentionnons l’iPhone SE, lancé au printemps 2020. Il bénéficie d’un tarif extrêmement raisonnable (pour Apple), étant disponible à partir de 489 €. Particulièrement compact, il offre une belle qualité d’image… mais fait l’impasse sur l’ultra grand-angle et le téléobjectif. Par ailleurs, son écran est assez petit (4,7 pouces). Malgré tout, cet appareil est extrêmement plaisant à utiliser en toute circonstance. Ainsi, il devrait plaire à celles et ceux cherchant un smartphone à la fois simple, performant et efficace.

Test iPhone SE 2020 : la photo abordable chez Apple

Toujours chez Apple, mentionnons aussi l’iPhone 11. Comme le Pixel 5 mentionné précédémment, il dispose d’un objectif grand-angle et d’un ultra grand-angle, mais fait l’impasse sur le zoom optique. Cependant, il dispose d’une très belle qualité d’image, et se pare d’un design léché, avec un grand écran de 6,1 pouces. Grâce à l’arrivée en septembre 2020, son tarif a largement baissé : là où l’iPhone 12 est affiché à partir de 909 €, l’iPhone 11 est proposé à partir de 689 €. Certes, son tarif est plus élevé que celui du OnePlus Nord, mais il demeure une vraie valeur refuge.

Conclusion

Le OnePlus Nord signe le retour gagnant de la marque chinoise sur le segment du milieu de gamme. OnePlus nous livre un terminal bien conçu, bien fini, offrant un très bon niveau de performances – et qui s’avère très agréable à utiliser au quotidien.

Côté photo et vidéo, le OnePlus Nord est un smartphone équilibré, offrant une belle qualité d’image. On regrettera cependant l’absence de téléobjectif, ainsi que les performances en retrait de l’ultra grand-angle. De même, en vidéo, l’impossibilité de filmer en 4K à 60 i/s avec la caméra arrière (alors que ce mode est disponible avec le module selfie) est difficile à expliquer.

Malgré tout, le OnePlus Nord est un bon compagnon photographique du quotidien, capable de produire des clichés agréables à l’œil en toute circonstance (ou presque). Vendu à partir de 399 €, il offre l’un des meilleurs rapports qualité-prix du moment.

Le OnePlus Nord est disponible en 3 coloris (Gray Ash, Gray Onyx et Blue Marble) au tarif de 399 € (8 Go de RAM, 128 Go de stockage) ou de 499 € (12 Go de RAM, 256 Go de stockage)

Test OnePlus Nord, photophone milieu de gamme réussi
Design et finitions soignésBonne prise en mainÉcran agréableInterface OxygenOS plaisanteQualité des photos avec le capteur principal, de jour comme de nuitQualité des vidéos (avec le capteur principal)Présence d'un mode ProTrès bonne autonomieRecharge très rapideLecteur d'empreinte rapideNiveau de performances très satisfaisantExcellent rapport qualité-prix
Performances de l'ultra grand-angle en retraitQualité des photos avec l'objectif macroPas de téléobjectifPas de 4K à 60 i/s avec le module photo arrière !Pas de ralenti à 120 i/s
8Note finale
Design8
Ergonomie et prise en main8.3
Fonctionnalités8
Qualité d'image7.7