Mise à jour : Canon a dévoilé ce jeudi 9 juillet 2020 l’EOS R6 et l’EOS R5 lors d’un événément live visant à « réinventer l’hybride ».

Canon EOS R5 et R6 : la vidéo RAW 8K et la stabilisation capteur 5 axes relancent la machine

L’arrivée prochaine de l’EOS R5 semble avoir éclipsé celle de son (potentiel) petit frère, le Canon EOS R6. Pourtant, ce boîtier (presque) abordable semble se munir d’une solide fiche technique, d’après les rumeurs les plus récentes.

Canon EOS R6 : le petit frère du R5 et le descendant de l’EOS R

Avec l’EOS R6, annoncé pour cet été, Canon lancerait un boîtier certes moins haut de gamme que l’EOS R5, mais doté de caractéristiques techniques ambitieuses.

Selon CanonRumors, on retrouverait un capteur de 20 Mpx « seulement » – contre 30 Mpx sur l’EOS R. Cependant, ce capteur gagnerait (enfin) la stabilisation sur 5 axes, qui faisait défaut sur le 1er hybride Canon. La rafale serait également en progrès : jusqu’à 12 i/s avec l’obturateur mécanique et 20 i/s avec l’obturateur électronique. De quoi venir rivaliser avec les hybrides de Sony ou de Nikon.

L’EOS R6 profiterait aussi d’un double slot pour cartes SD UHS-II – un autre grand absent de l’EOS R. On notera la présence d’un viseur électronique de 5 millions de points, et qui serait analogue à celui de l’EOS R5.

Enfin, le Canon EOS R6 ferait l’impasse sur l’écran de contrôle – et qui se trouve sur la tranche supérieure des reflex professionnels Canon, ainsi que sur l’EOS R.

Détection automatique du sujet et vidéo 5K suréchantillonnée

En avril dernier, Canon avait confirmé bon nombre de caractéristiques du futur EOS R5. Comme nous vous l’indiquions alors, ce boîtier devrait faire la part belle aux vidéastes grâce à un mode de capture vidéo en 8K à 30 i/s sans recadrage.

Capteur stabilisé et vidéo RAW 8K sans recadrage : le Canon EOS R5 se dévoile un peu plus

Le Canon EOS R6 devrait lui aussi se montrer très ambitieux. Ainsi, il serait capable de capter des vidéos en 5K suréchantillonnées. Dans la pratique, le boîtier utiliserait toute la surface du capteur pour capturer la vidéo (sans recadrage), avant de la redimensionner. À la clé, une meilleure restitution des détails de l’image.

Il serait également capable de capturer des séquences en 4K à 60 i/s et en Full HD à 120 i/s. L’EOS R6 bénéficierait également de l’enregistrement 10 bits avec Canon Log. Sans oublier un mode zébra pour une meilleure exposition des vidéos. Néanmoins, il ferait l’impasse sur la vidéo RAW – qui demeurerait l’apanage de l’EOS R5.

Canon EOS R5 AF animaux

Selon Canon, l’EOS R5 – et son petit frère l’EOS R6 – seraient capables de faire la mise au point automatiquement sur l’œil des chiens, des chats et des oiseaux – © Canon

Enfin, le futur Canon EOS R6 profiterait de nouveaux algorithmes de détection et de suivi du sujet – les mêmes, a priori, que ceux de l’EOS R5. Ainsi, l’autofocus devrait être capable de faire la mise au point automatiquement sur la tête des humains, des chats, des chiens et des oiseaux. Toutefois, Canon n’a pas précisé si cette fonction eye-tracking sera présente en photo comme en vidéo.

Quel tarif pour le Canon EOS R6 ?

Du reste, le Canon EOS R6 se doterait du Bluetooth 4.2 (là où l’EOS R5 passerait au Bluetooth 5). Du côté de la batterie, l’EOS R6 intègrerait un accumulateur LP-E6NH – le même qui équipera l’EOS R5.

© DC Watch

Mais la plus grande inconnue de cet EOS R6 reste certainement son prix. Selon certaines sources, le futur boîtier hybride « accessible » de Canon serait vendu aux alentours de 2500 $. Un tarif assez analogue à celui de l’EOS R au moment de sa sortie… mais aussi à celui du Sony A7 III, qu’il viendra concurrencer frontalement. Il viendrait également rivaliser avec l’excellent Nikon Z 6, que l’on peut aujourd’hui trouver à 1900 € nu.

Enfin, les Canon EOS R5 et R6 seraient officialisés début juillet par la marque japonaise. Il ne nous reste donc plus que quelques jours à attendre avant de connaître (enfin !) les caractéristiques complètes et les tarifs des deux nouveaux hybrides signés Canon.