Pour scanner vos anciens supports argentiques, Picto Scanner est une idée originale : une petite boîte en carton couplée à votre smartphone pour numériser vos pellicules ou vos diapositives. Disponible aux alentours de 40 €, cet accessoire doit fournir une solution simple, rapide et ludique qui ne nécessite aucun matériel coûteux. Peut-il toutefois totalement remplacer les scanners photo traditionnels ? Voici notre test du Picto Scanner.

Une petite boîte pour numériser vos négatifs et vos diapos avec votre smartphone

Numériser vos supports argentiques peut parfois s’avérer long et fastidieux… et nécessiter un matériel d’acquisition (scanner) souvent coûteux. Pour simplifier considérablement cette opération, Picto Scanner fournit une solution particulièrement minimaliste. Conçu par une entreprise danoise, l’ensemble se compose d’un petit coffret en carton de 15,5 cm de long, 11,5 cm de large et 4,5 cm de haut.

Une fois sorti de son étui, il suffit de saisir la partie supérieure, de déplier les ergots servant à son maintien, et d’insérer les petites encoches dans la base. Le montage est très simple et ne prend que quelques secondes. Vous pourrez ensuite déposer votre téléphone en disposant l’objectif principal de votre terminal au-dessus du trou prévu à cet effet. Il n’y a pas de taille maximale de smartphone pour utiliser le Picto Scanner, même si les smartphones très larges et dont les optiques sont situées sur un côté pourraient déstabiliser l’ensemble – ce qui exclut l’usage d’une tablette.

Le Picto Scanner reprend le principe de la table lumineuse, mais le simplifie à l’extrême pour être beaucoup plus compact et plus facile à utiliser avec un smartphone. La base est constituée d’un passe-vue rétroéclairé dans lequel vous venez insérer votre pellicule ou votre diapositive (le rétro-éclairage nécessite 2 piles AA standard fournies) afin de permettre leur numérisation. Au-dessous de la boîte, on retrouve un petit interrupteur permettant d’allumer ou d’éteindre la petite ampoule du Picto Scanner.

Une fois votre support analogique ajusté sur la partie rétroéclairée, il ne vous reste plus qu’à capturer la photo via votre smartphone grâce à l’application Picto Scanner (disponible pour iOS et Android). Nous avons effectué l’opération avec un Huawei Mate 20 Pro et un iPhone X.

L’interface de l’application s’avère claire et facile à utiliser. L’écran d’accueil vous propose de choisir le type de vue que vous souhaitez numériser : négatif couleur, positif couleur ou négatif noir et blanc. L’application vous permet ensuite de prendre en photo votre support analogique et inverse automatiquement les couleurs si nécessaire.  Un curseur permet aussi de régler la balance des blancs.

Dans la pratique, l’appareil effectue rapidement la mise au point. Toutefois, l’application Picto Scanner pour l’iPhone X (sous iOS 13) nous a posé quelques problèmes au niveau de la mesure de l’exposition : habituellement, on touche l’image pour que la mise au point se fasse, mais cela impacte également la mesure de lumière, ce qui donne un résultat aléatoire.

Qualité des images capturées avec le Picto Scanner

Quelle qualité d’image sommes-nous en droit d’attendre du petit Picto Scanner ? Si le mode opératoire de ce mini-scanner s’avère d’une simplicité déconcertante, les images générées vont dépendre à la fois de l’application dédiée mais aussi de l’appareil photo de votre smartphone. Pour juger de la qualité des clichés obtenus avec l’application Picto Scanner, nous les avons comparés avec le scan d’une pellicule que nous avions fait développer dans un laboratoire photographique.

Les images produites avec notre Huawei Mate 20 Pro sont une déception. La colorimétrie est assez étrange, l’application tend à générer des images un peu froides. De même, nous sommes assez surpris par la piètre restitution des détails : l’application semble gommer les images et produit un rendu très (trop) lisse et peu fidèle à l’original. Nous avons aussi été un peu surpris par les bordures blanches très épaisses qui entourent la photo et qui obligent à opérer un recadrage assez prononcé, et donc à perdre en qualité d’image.

Négatif couleur numérisé en labo photo

Négatif couleur issu de l’application Picto Scanner avec un Huawei Mate 20 Pro

Négatif couleur numérisé en labo photo

Négatif couleur issu de l’application Picto Scanner avec l’iPhone X

Sur iOS, le comportement de l’application s’avère encore encore plus problématique. Si les images s’avèrent (un peu) plus détaillées que sous Android, on constate une colorimétrie erronée : sur chaque image, la teinte tire beaucoup trop vers le jaune et le vert. Les résultats diffèrent également d’une photo à l’autre, avec un rendu qui peut parfois tirer davantage vers le bleu…

De même, nous avons constaté un problème au niveau de la gestion du contraste, l’appareil n’étant pas parvenu à déterminer automatiquement le meilleur réglage. Nous sommes donc assez déçus par la version iOS de l’application, qui s’avère finalement moins bien finie que son alter ego sous Android et génère des résultats difficilement exploitables.

Contacté par Phototrend, Picto Scanner préconise de ne pas interférer avec la mesure de l’exposition et des contrastes (en appuyant sur l’écran tactile de l’iPhone). Malgré tout, nous restons dubitatifs quant à cette indication et les images numérisées ne sont pas à la hauteur de nos espérances.

Négatif couleur numérisé en labo photo

Négatif couleur issu de l’application Picto Scanner avec l’iPhone X

Négatif couleur numérisé en labo photo

Négatif couleur issu de l’application Picto Scanner avec l’iPhone X

Une fois l’image numérisée, l’application vous offre différentes options. On retrouve ainsi la possibilité d’appliquer des filtres créatifs à vos photos, afin d’imiter le rendu caractéristique de certaines pellicules vintage. La plupart d’entre eux sont assez dispensables, mais ceux proposant un rendu en noir et blanc peuvent être intéressants. Vous pourrez aussi recadrer votre image, régler l’exposition ou le niveau de contrastes ou encore accroître le niveau de détails de la photo numérisée. Cette option aurait pu être intéressante, mais elle tend rapidement à dégrader la qualité de la photo.

Dans l’ensemble, ces outils de retouche peuvent éventuellement se montrer utiles mais nous leur préférons nos applications de retouche habituelles, comme Lightroom Mobile ou Snapseed. Enfin, l’appli Picto Scanner vous propose de sauvegarder votre photo sur votre smartphone et, si vous le souhaitez, de la partager sur les réseaux sociaux.

À qui se destine le Picto Scanner ?

Mettant la simplicité d’usage au cœur de ses priorités, le Picto Scanner s’adresse à tous ceux désirant scanner facilement et rapidement leurs pellicules et leurs diapositives grâce à leur smartphone. Le slogan du produit « down memory lane », est particulièrement parlant : il vise à vous permettre de numériser vos photos souvenir – sous forme de diapositives ou de négatifs – qui dorment au fond de vos placards.

Il vise également celles et ceux ayant (re)découvert récemment les joies de la photographie argentique – et ils sont de plus en plus nombreux – mais souhaitant visualiser et partager leurs images depuis leur smartphone. À ce titre, la solution conçue par Picto Scanner s’avère particulièrement pertinente. Très compacte et légère, elle doit permettre d’éviter l’achat d’un scanner professionnel, bien plus coûteux. Mais pourtant, comme nous le verrons en conclusion, ce système atteint vite ses limites.

Picto Scanner, la fausse bonne idée

Léger, compact et doté d’un design minimaliste très efficace, le Picto Scanner et sa petite boîte en carton s’avère être une bonne idée. Son installation est simple et ne prend que quelques secondes. Le carton de la boîte et le plastique de la mini-table lumineuse sont de bonne qualité et l’ensemble inspire confiance.

Les choses viennent se gâter sur la partie applicative. En effet, l’application Picto Scanner ne parvient à livrer que des résultats inégaux… et largement en-deçà de nos espérances (et ce, aussi bien avec un iPhone X qu’avec un smartphone Android Huawei Mate 20 Pro, qui ne sont pas des appareils d’entrée de gamme). La restitution des détails est décevante, générant des images perdant beaucoup en netteté par rapport à l’original. De même, la gestion des contrastes et des couleurs est totalement à revoir et les images capturées ne sont pas loin d’être inexploitables, même pour les réseaux sociaux. Cela peut permettre de scanner rapidement une photo pour l’envoyer à quelqu’un, mais la qualité d’image pas au rendez-vous.

Au final, la bonne impression initiale que nous avait laissé cette petite boîte en carton s’efface très rapidement au regard de la piètre qualité des clichés que nous avons obtenus. Disponible sur Amazon pour 39,99 €, le Picto Scanner est donc une franche déception. Pour numériser efficacement vos négatifs, nous vous recommandons chaudement de faire appel à un labo photo, d’acheter un vrai scanner de pellicules ou de diapositives… ou encore d’utiliser un iPhone et un iPad, comme nous l’évoquions dans cette astuce photo.

Test du Picto Scanner, la boite pour numériser vos photos argentiques avec votre smartphone
Boîte en carton très bien conçueMatériaux utilisés de bonne factureApplication intuitive
Colorimétrie fausseMauvaise gestion des contrastesPerte de détailsAu final, des images peu exploitables
5.5Note finale
Design / Qualité7
Fonctionnalités7
Performances4
Qualité d'image4