La famille des optiques Panasonic Lumix S Pro s’agrandit. Panasonic vient d’annoncer les très attendus Lumix S Pro 70-200 mm f/2.8 O.I.S et Lumix S Pro 16-35 mm f/4, deux nouvelles optiques à monture L destinées à sa gamme d’appareils hybrides plein format. Ils viennent se ranger aux côtés de l’objectif transstandard Lumix S Pro 24-70 mm f/2.8, lancé en août dernier. Retour sur leurs principales caractéristiques techniques.

Panasonic Lumix S Pro 70-200 mm f/2.8 O.I.S : paré pour la photographie animalière et sportive

Lors du lancement de ses deux premiers hybrides plein format, en février 2019, Panasonic avait lancé trois optiques dotées de la monture L : un 50 mm ouvrant à f/1.4, un zoom polyvalent 24-105 mm f/4 stabilisé… et un téléobjectif 70-200 mm f/4, lui aussi doté de la stabilisation optique.

Lumix S Pro 50mm f/1.4, 70-200mm f/4 O.I.S et 24-105mm f/4 Macro O.I.S, les trois premiers objectifs en monture L de Panasonic

Aujourd’hui, Panasonic propose une version plus lumineuse de son téléobjectif et enrichit le parc optique de la monture L. Proposant une ouverture constante à f/2.8, ce nouvel objectif professionnel Panasonic mise sur une nouvelle formule optique en 22 éléments répartis en 17 groupes (dont une lentille asphérique, 2 lentilles UED à dispersion ultra faible et trois lentille ED à dispersion faible).

Conçue en partenariat avec Leica, cette optique résolument haut de gamme est le fruit des travaux de la L-Mount Alliance, lancée par Leica, Panasonic et Sigma en septembre 2018.

Voici les caractéristiques détaillées du nouveau téléobjectif Lumix S Pro 70-200 mm f/2.8 O.I.S :

  • Plage focale : 70-200 mm
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 22 lentilles réparties en 17 groupes (dont 1 lentille asphérique, 2 lentilles UED et 3 lentilles ED)
  • Diaphragme : circulaire à 11 lamelles
  • Rapport de grossissement maximal : 0,21x
  • Angle de champ : 34° (grand angle) – 12° (téléobjectif)
  • Système de mise au point : interne
  • Distance minimale de mise au point : 0,95 m
  • Diamètre du filtre : 82 mm
  • Pare-soleil : oui, amovible
  • Stabilisation : oui, gain de 7 stops maximum avec la stabilisation du capteur des Lumix S1/S1R/S1H
  • Autofocus : oui
  • Poids : 1570 g
  • Dimensions : 208,6 x 94,4 mm
  • Monture compatible : Monture L

À l’instar des autres zooms de la gamme Lumix S Pro, ce nouveau téléobjectif 70-200 mm f/2.8 intègre un mécanisme de stabilisation sur 2 axes. Il pourra fonctionner de concert avec la stabilisation IS du capteur : selon Panasonic, le tandem permettrait ainsi de gagner jusqu’à 7 stops. Pour étendre la longueur focale de l’objectif, il sera possible de l’utiliser avec les deux multiplicateurs de focale proposés par Panasonic, permettant ainsi de shooter à 280 mm (multiplicateur 1,4x) voire à 400 mm (multiplicateur 2x).

Dotée d’un diaphragme circulaire à 11 lamelles, cette optique promet, d’après son constructeur, une transition très douce entre le sujet et l’arrière-plan.

Lumix S Pro 70-200 mm f/2,8 O.I.S.

Inclus dans la boîte du Lumix S Pro 70-200 mm f/2.8 O.I.S , le collier de pied de Panasonic est compatible avec Arca Swiss

Panasonic met également en avant le système de double focus interne (combinant un moteur linéaire et un moteur pas à pas) : d’après la marque japonaise, l’optique serait capable d’effectuer jusqu’à 480 calculs par seconde. En vidéo, le Lumix S Pro 70-200 mm f/2.8 bénéficie d’un système de réduction du focus breathing.

Enfin, il mise sur une construction résistante aux éclaboussures d’eau et à la poussière et devrait pouvoir fonctionner dans des environnements extrêmes (de -10°C à 40°C). Il devrait toutefois se montrer particulièrement lourd : comptez environ 1,5 kg sur la balance ! Couplé à un Lumix S1, l’ensemble dépasse les 2,5 kg…

Le Lumix S Pro 70-200 mm f/2.8 (S-E70200E) sera disponible début janvier 2020 au tarif de 2799 €.

Panasonic Lumix S Pro 16-35 mm f/4 : l’objectif des aficionados d’architecture et de paysages

En parallèle, Panasonic vient de dévoiler un second zoom, doté d’une longueur focale allant de 16 à 35 mm et d’une ouverture constante à f/4. Résolument dédiée à la photographie d’architecture ou de paysages, cette optique très polyvalente vient compléter le trio de base des optiques Lumix S Pro, avec une plage focale s’étendant de 16 à 200 mm, même si ce dernier se limite à une ouverture f/4.

Très compact, ce nouvel objectif Lumix S Pro 16-35 mm f/4 mesure seulement 9,9 cm de long pour 8,5 cm de diamètre. Il mise sur une construction en 12 éléments répartis en 9 groupes, incluant 3 lentilles asphériques, une lentille ED et une lentille UHR. On notera aussi le diaphragme circulaire à 9 lamelles, qui devrait assurer une transition assez progressive entre les différents plans de vos images.

Toutefois, ce nouvel objectif fait l’impasse sur la stabilisation optique – et se repose donc entièrement sur la stabilisation 5 axes du capteur des hybrides plein format Panasonic.

Également conçue en partenariat avec Leica dans le cadre de la L-Mount Alliance, cette optique est tropicalisée et pourra, elle aussi, affronter des températures extrêmes (-10°C – 40°C). À noter que son poids s’avère relativement contenu : comptez 500 grammes sur la balance.

Voici les caractéristiques détaillées du nouveau téléobjectif Lumix S Pro 70-200 mm f/2,8 :

  • Plage focale : 16-35 mm
  • Ouverture maximale : f/4
  • Ouverture minimale : f/22
  • Construction optique : 12 lentilles réparties en 9 groupes (dont 3 lentilles asphériques, 1 lentilles ED et 1 lentille UHR)
  • Diaphragme : circulaire à 9 lamelles
  • Rapport de grossissement maximal : 0,23x
  • Angle de champ : 107° (grand angle) – 63° (téléobjectif)
  • Système de mise au point : interne
  • Distance minimale de mise au point : 0,25 m
  • Diamètre du filtre : 77 mm
  • Pare-soleil : oui, amovible
  • Stabilisation : non
  • Autofocus : oui
  • Poids : 500 g
  • Dimensions : 99,6 x 85 mm
  • Monture compatible : Monture L

Le Lumix S Pro 16-35 mm f/4 (S-R1635E) sera disponible début janvier 2020 au tarif de 1599 €.

Notre premier avis sur les Lumix S Pro 70-200 mm f/2.8 O.I.S et 16-35 mm f/4

Avec ces deux nouvelles optiques, Panasonic continue d’enrichir le catalogue d’optiques de la L-Mount Alliance – qui, pour mémoire, regroupe Panasonic, Leica et Sigma.

Ce sont ainsi 6 objectifs Lumix S Pro qui sont seront proposées par l’opticien japonais : un ultra grand-angle 16-35 mm doté d’une ouverture à f/4, deux téléobjectifs 70-200 mm (l’un ouvrant à f/2.8, l’autre à f/4), un télézoom polyvalent 24-105 ouvrant à f/4, un zoom trans-standard 24-70 mm avec ouverture à f/2.8 et… une seule focale fixe, le Lumix S Pro 50 mm f/1.4.

Selon la roadmap annoncée par Panasonic en février 2019, quatre nouvelles optiques devraient voir le jour en 2020 : deux nouveaux objectifs à focale fixe, un objectif macro ainsi qu’un téléobjectif à très longue focale. À l’heure où nous écrivons ces lignes, aucun détail n’a été fourni par le constructeur japonais.

Le nouveau téléobjectif Lumix S Pro 70-200 f/2.8 stabilisé cible avant tout les professionnels de l’image. Résolument haut de gamme, elle vise à séduire les photographes exigeants. Avec un prix d’appel à 2799 €, cet objectif est loin d’être à la portée de toutes les bourses. Il reste malgré tout en-deçà du Canon RF 70-200 mm f/2,8 L IS USM, dévoilé en octobre dernier.

On notera également un poids particulièrement élevé : plus de 1,5 kg sur la balance sans accessoires, contre 980 grammes « seulement » pour la version munie d’une ouverture à f/4.

De son côté, le nouvel objectif Lumix S Pro 16-35 mm f/4 vient compléter le trio des optiques essentielles de Panasonic et devrait faire la joie des photographes férus de grand angle. Particulièrement compact, il est toutefois (un peu) plus long que le Nikon Z 14-30 mm f/4 S – qui se paye le luxe de proposer 2 mm supplémentaires en largeur tout en demeurant moins onéreux !

Enfin, ces deux nouvelles optiques viennent également servir de vitrine au savoir-faire de l’opticien japonais… et à faire du pied aux photographes hésitant encore à passer aux hybrides plein format de Panasonic.