Panasonic vient de dévoiler le très attendu Lumix S Pro 24-70 mm f/2,8, un nouvel objectif à monture L destiné à sa gamme d’appareils hybrides full frame. En parallèle, le constructeur japonais a également dévoilé une seconde optique, cette fois dotée de la monture Micro 4/3 : le Leica DG Summilux 25 mm f/1,4 II APSH. Retour sur leurs principales caractéristiques techniques.

Panasonic Lumix S Pro 24-70 mm f/2,8 : l’objectif transstandard par excellence

Lors du lancement de ses deux premiers hybrides en février 2019, Panasonic avait lancé trois optiques dédiées à la monture L : un objectif 50 mm avec ouverture à f/1,4, un télézoom 70-200 mm f/4 stabilisé et un zoom polyvalent 24-105 mm avec ouverture à f/4, lui aussi doté de la stabilisation optique.

Lumix S Pro 50mm f/1.4, 70-200mm f/4 O.I.S et 24-105mm f/4 Macro O.I.S, les trois premiers objectifs en monture L de Panasonic

Aujourd’hui, Panasonic vient enrichir son parc optique et propose (enfin !) un zoom transstandard 24-70 mm – une focale particulièrement prisée par de nombreux photographes de par sa polyvalence et la variété de sujets photo pouvant être photographiés. Conçue en partenariat avec Leica, cette optique résolument haut de gamme est le fruit des travaux de la L-Mount Alliance, lancée par Leica, Panasonic et Sigma en septembre 2018.

Cette nouvelle optique repose sur une construction en 18 éléments répartis en 16 groupes, dont 4 lentilles ED (permettant d’éviter la dispersion ou la séparation de la lumière), 3 lentilles asphériques et une lentille UHR (avec indice de réfraction ultra-élevé).

Point notable, cette optique est également le premier zoom pour appareil plein format Lumix à être doté d’une ouverture constante à f/2,8. À ce titre, il se dote d’un diaphragme circulaire composé de 11 lamelles : d’après son constructeur, cette configuration devrait permettre d’obtenir un bokeh très progressif et d’une grande fluidité.

La distance minimale de mise au point est située à 37 centimètres ; par ailleurs, le grossissement maximal est de 0,25x.

D’une construction particulièrement soignée, cet objectif se montre tropicalisé et peut résister aux éclaboussures, à la poussière et au froid, pouvant être utilisé entre -10°C et 40°C. La bague de mise au point peut également être débrayée pour un focus totalement silencieux : un point qui séduira particulièrement les vidéastes. Enfin, mentionnons l’élément de mise au point dont le fonctionnement est assuré par plusieurs moteurs à une fréquence de 480 ips.

Mesurant environ 140 mm de long, il possède un diamètre maximal de 90,9 mm. Le diamètre des filtres, quant à lui, est de 82 mm. Enfin, son poids n’est pas exactement des plus légers : comptez 935 grammes sur la balance.

Toutefois, ce nouvel objectif transstandard est dépourvu d’un mécanisme de stabilisation optique (à la différence des récents objectifs 70-200 mm f/4 et 24-105 mm f/4 de Panasonic). Cela étant, cette caractéristique se retrouve également sur ses principaux concurrents tels le Sony 24-70 mm f/2,8 GM, ou encore sur le Canon 24-70 mm f/2,8 L II USM.

Prix et disponibilité du Panasonic Lumix S Pro 24-70 mm f/2,8

Le nouvel objectif Panasonic Lumix S Pro 24-70 mm f/2,8 sera disponible au mois d’octobre 2019 au tarif conseillé de 2499 €.

Leica DG Summilux 25 mm f/1,4 II ASPH

Avec le lancement de sa gamme de boîtiers hybrides FF, certains photographes ont pu craindre que Panasonic ne délaisse peu à peu la monture « historique » micro 4/3. Avec le lancement de cet objectif – qui fait suite au Leica DG Vario-Summilux 10-25mm f/1.7 ASPH dévoilé en mai dernier – Panasonic réaffirme sa volonté de poursuivre le développement de nouvelles optiques pour ce format. Il s’agit en fait d’une mise à jour du premier Leica DG Summilux 25 mm f/1,4 ASPH.

De par sa longueur focale de 25 mm (équivalent 50 mm en 24×36), cette nouvelle optique s’avère particulièrement polyvalente et pourra convenir à de nombreuses situations, de la photo de rue aux portraits. Elle pourra également s’avérer particulièrement intéressante pour les photographes voulant bénéficier d’un excellent couple boîtier-objectif pour un poids contenu.

Cette optique s’avère particulièrement lumineuse : elle se dote en effet d’une ouverture à f/1,4, offrant ainsi la possibilité de jouer avec la profondeur de champ – un point qui sera particulièrement apprécié des portraitistes. Cette grande ouverture maximale permettra aussi de photographier plus facilement à main levée quand la lumière vient à baisser.

Cette nouvelle optique bénéficie d’une construction particulièrement soignée – Leica oblige – et repose sur une formule optique composée de 9 lentilles réparties en 7 groupes (2 lentilles asphériques et une lentille UHR, avec un indice de réfraction ultra-élevé). L’ensemble bénéficie d’un traitement à base de nanoparticules pour lutter contre l’apparition de reflets et d’aberrations.

Le diaphragme est composé de 7 lamelles, devant offrir un bokeh plus doux et plus progressif… même si nous aurions peut-être préféré un diaphragme (un peu) plus circulaire. La distance de mise au point, quant à elle, est située à 30 cm. L’ouverture maximale est de f/16 ; enfin, le diamètre des filtres est de 46 mm. Mesurant 54,5 mm de long, son diamètre maximal est de 63 mm. Sur la balance, ce nouvel objectif affiche un poids d’environ 205 grammes.

Enfin, notons que cette optique est tropicalisée, et se montre résistante aux éclaboussures et à la poussière. C’est le seul point qui semble la différencier de la première version de ce 25mm f/1.4.

Prix et disponibilité du Leica DG Summilux 25 mm f/1,4 II ASPH

Ce nouvel objectif Leica DG Summilux 25 mm f/1,4 II ASPH destiné aux appareils à capteur micro-4/3 sera disponible à partir du mois de novembre 2019 pour un tarif de 649 €.

L’avis de la rédaction de Phototrend

Le lancement de ces optiques intervient en marge du lancement du Panasonic S1H, le nouvel hybride plein format résolument dédié à la vidéo. Avec le Lumix S Pro 24-70 mm f/2,8, la marque japonaise accroît son parc d’optique full frame (qui reste pour l’instant en retrait face à Canon et Nikon, mais surtout face à Sony). Ce nouvel objectif vient compléter harmonieusement la gamme Lumix S Pro, qui avait également vu l’apparition de deux nouveaux téléconvertisseurs en mai dernier.

Cette nouvelle optique transstandard est sans doute destinée à former la pierre angulaire de l’écosystème Lumix S, offrant une très grande polyvalence, une construction exemplaire et des performances optiques haut de gamme.

Panasonic continue ainsi de se concentrer sur les objectifs standards… et incontournables. Cette nouvelle optique est également la 4e optique de la roadmap dévoilée par Panasonic en février dernier. Selon les informations dévoilées, deux autres objectifs dotés de la monture L devraient voir le jour en 2019 : un 2e objectif 70-200 mm, cette fois doté d’une ouverture constante à f/2,8, ainsi qu’un ultra grand-angle 16-35 mm avec ouverture à f/4.

Enfin, n’oublions pas le « petit » Leica DG Summilux 25 mm f/1,4 II ASPH, qui montre la poursuite des efforts de Panasonic pour la monture micro-4/3 – particulièrement appréciée de nombreux photographes pour les performances et la légèreté des boîtiers et des optiques dédiées – même s’il ne s’agit que d’une mise à jour mineure de la première version.

Doté d’une construction exemplaire, cet objectif conçu par Leica devrait répondre à de nombreuses utilisations photographiques. Il se place dans la continuité de son prédécesseur, le Leica DG Summilux 25 mm f/1,4 ASPH, et partage un grand nombre de caractéristiques communes : même ouverture, même nombre de lamelles du diaphragme de l’ouverture, des dimensions très semblables… mais aussi la même absence de stabilisation optique.

Cela étant, ces deux nouvelles optiques, certes différentes, sont toutes deux destinées à séduire les photographes à la recherche d’optiques affichant une construction et des performances optiques de très haut niveau.