Canon, qui vient de lever le voile sur son futur reflex professionnel, le Canon EOS-1D X Mark III, officialise deux nouveaux objectifs pour hybrides plein format, les RF 70-200 mm f/2,8 L IS USM et RF 85 mm f/1,2 L USM DS. Retour sur les caractéristiques des 9e et 10 optiques Canon à monture RF.

Canon RF 70-200 mm f/2,8 L IS USM : un nouveau télézoom aux dimensions réduites

Prévu de longue date sur la roadmap des optiques à monture RF, le téléobjectif RF 70-200 mm f/2,8 L IS USM vient compléter le traditionnel trio des optiques incontournables et se range aux côtés des RF 15-35 mm f/2,8 L IS USM et RF 24-70 mm f/2,8 L IS USM. De par sa grande longueur focale, il s’avère indispensable pour tous les photographes de sport, d’animaux, de mariage, et bien plus.

Elle mise sur des dimensions plus compactes que son alter ego à monture EF : selon Canon, cette nouvelle optique est 28% plus légère et 27% plus courte. Ainsi, elle mesure 146 mm de long (contre 199 mm pour son équivalent en monture EF) et pèse seulement 1070 grammes (1200 g avec le collier de pied) quand son aînée atteint les 1480 grammes (1600 grammes avec collier).

Attention toutefois : cette compacité n’est valable qu’à 70 mm, c’est-à-dire replié. En effet, ce nouvel objectif n’est pas doté d’un mécanisme de zoom interne… et vient considérablement s’allonger en actionnant la bague de zoom. Canon n’a pas jugé bon de communiquer la longueur totale de l’objectif à fond de zoom, qui se rapproche sûrement de la longueur de la version EF à encombrement constant.

Ce nouvel objectif tire parti des caractéristiques de la nouvelle monture RF et profite d’un tirage mécanique beaucoup plus court (20 mm contre 33 mm sur les reflex de la famille EF), permettant de rapprocher la lentille arrière du capteur pour de meilleures performances optiques.

Retrouvez ci-dessous les caractéristiques complètes de l’objectif Canon RF 70-200 mm f/2,8 L IS USM :

  • distance focale : 70-200 mm
  • ouverture maximum : f/2,8
  • ouverture minimale : f/32
  • construction optique : 17 éléments répartis en 12 groupes dont des lentilles asphériques et des verres UD
  • diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 0,23 x
  • angle de champ : 29°-10°
  • distance de mise au point minimale : 0,70 m
  • diamètre du filtre : 77 mm
  • tropicalisation : oui
  • autofocus : oui, double moteur Nano USM
  • poids : 1070 g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : oui, gain de 5 vitesses
  • dimensions : 89,9 x 146 mm
  • monture compatible : Canon RF

Ouverture constante à f/2,8 et stabilisation optique

Grâce à son ouverture constante à f/2,8, le nouveau Canon RF 70-200 mm f/2,8 L IS USM s’avère particulièrement lumineux. Il bénéficie d’un diaphragme composé de 9 lamelles, et s’appuie sur une construction en 17 éléments répartis en 13 groupes. On notera la présence de quatre lentilles UD et une lentille Super UD pour une meilleure gestion des aberrations optiques.

Mentionnons également la distance de mise au point à seulement 70 cm – contre 1,20 mètre avec son aînée en monture EF. Un point qui devrait faire plaisir aux amateurs de proxi-photographie et qui, selon Canon, est rendu possible grâce au contrôle de mise au point électronique flottant – et qui avait été inauguré par Sony, suivi de près par les optiques Nikon de la série Z.

La mise au point est assurée par un double moteur Nano USM, que l’on retrouve également sur l’optique RF 24-105 mm f/4 L IS USM (que nous avions pu tester avec l’hybride EOS RP),. Elle devrait permettre une mise au point extrêmement fluide et rapide en toute circonstance. Cette motorisation s’avère totalement silencieuse : un point qui s’avère particulièrement appréciable en vidéo.

L’un des atouts de cette optique réside également dans son mécanisme de stabilisation IS qui, d’après Canon, devrait permettre de gagner 5 stops. À titre de comparaison, l’équivalent de cette nouvelle optique en monture EF affiche un gain de « seulement » 3,5 stops. Ce système vient se coupler au système de double-détection des hybrides EOS R et RP… en attendant le capteur stabilisé dont la marque a confirmé le développement, et qui devrait arriver sur un prochain hybride RF.

© Canon

Au-delà des habituelles bagues de zoom et de mise au point, on notera une troisième bague de contrôle, qui doit permettre de régler facilement les réglages de l’appareil (ouverture, vitesse, sensibilité ISO…) et dont le comportement est paramétrable depuis les menus de l’appareil.

Canon RF 85 mm f/1,2 L USM DS : l’objectif idéal pour les portraitistes ?

Également dévoilé par Canon en marge de la conférence CP+ 2019, cet objectif reprend la quasi-totalité du RF 85 mm f/1,2 L USM, un objectif particulièrement lumineux et résolument destiné aux portraits – qui avait été lancé en mai dernier.

Canon RF 85 mm f/1.2 L USM, l’objectif portraitiste pro pour hybrides plein format Canon

Toutefois, cette nouvelle optique a pour particularité de disposer d’une fonction d’adoucissement de l’image, baptisée Defocus Smoothing (d’où l’abréviation DS). Dans la pratique, cet objectif bénéficie d’un traitement spécial sur les deux faces de l’une des lentilles, qui résulte en un « haut pouvoir de transmission au centre de l’optique et un faible pouvoir de transmission pour sa périphérie ». Le but : obtenir un flou « très diffus et très doux », indique Canon.

La sensation de bokeh, très apprécié des portraitistes, devrait donc se montrer encore plus douce que sur la version « classique » de l’objectif. De même, la transition entre le sujet et son arrière-plan serait encore plus progressive, permettant d’obtenir un rendu final très travaillé. D’après la marque japonaise, ce point serait à la fois idéal pour les portraits mais aussi pour obtenir un « rendu cinéma ».

Voici un comparatif avec la version RF classique, qui permet de bien comprendre la différence de rendu du bokeh :

Du reste, cet objectif haut de gamme reprend les caractéristiques de son frère jumeau : on retrouve une ouverture maximale à f/1,2 avec diaphragme circulaire à 9 lamelles, une mise au point minimale à 85 cm et une construction optique basée sur 13 éléments répartis en 9 groupes. Il bénéficie également des dernières avancées technologiques de Canon : on retrouve la technologie « BR Optic », qui doit corriger les aberrations chromatiques longitudinales pour une plus grande précision des images en haute résolution.

Par ailleurs, il bénéficie d’une motorisation USM devant assurer une mise au point rapide et précise, améliorée par un nouveau microprocesseur – qui doit améliorer la réactivité globale de l’objectif.

Enfin, cet objectif profite lui aussi d’une construction résistante et étanche pour être utilisé dans des conditions météorologiques difficiles.

Retrouvez ci-dessous les caractéristiques complètes de l’objectif Canon RF 85 mm f/1.2 L USM :

  • distance focale : 85 mm
  • ouverture maximum : f/1.2
  • ouverture minimale : f/16
  • construction optique : 13 éléments répartis en 9 groupes dont des lentilles asphériques et des verres UD
  • diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 0,12 x
  • angle de champ : 30°
  • distance de mise au point minimale : 0,85 m
  • diamètre du filtre : 82 mm
  • tropicalisation : oui
  • autofocus : oui, moteur USM
  • poids : 1195 g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : non
  • dimensions : 103,2 x 117,3 mm
  • monture compatible : Canon RF

Prix et disponibilité du Canon RF 70-200 mm f/2,8 L IS USM et du Canon RF 85 mm f/1,2 L USM DS

Le nouveau télézoom 70-200 mm f/2,8 L IS USM de Canon à monture RF sera disponible début décembre 2019 au tarif conseillé de 2849,99 € – un tarif plus élevé que son alter ego à monture EF, actuellement proposé aux alentours de 2100 €.

De son côté, le Canon RF 85 mm f/1,2 L USM DS sera également commercialisé début décembre 2019 au tarif de 3449,99 € soit 500 € de plus que la version « classique » de cet objectif.

Notre premier avis sur les deux nouveaux objectifs à monture RF

Avec ces deux nouvelles optiques, Canon étend sa gamme d’objectifs compatibles avec ses hybrides plein format EOS R et EOS RP. Elles visent à montrer tout le savoir-faire de la marque japonaise, mais viennent aussi servir de vitrine aux possibilités offertes par la nouvelle monture RF.

Particulièrement attendu par les possesseurs des hybrides Canon, le RF 70-200 f/2,8 L IS USM devrait devenir l’une des optiques incontournables de la famille des optiques RF, aux côtés du RF 24-70 mm f/2,8 L IS USM et du RF 15-35 mm f/2,8 L IS USM, dévoilés en août dernier. Ce faisant, Canon complète le trio de base des optiques RF, avec une plage focale s’étendant de 15 à 200 mm.

À noter que ces trois optiques affichent des caractéristiques communes : ouverture à f/2,8, stabilisation optique et moteur AF Nano USM. Toutefois, cette nouvelle optique 70-200 mm mise également sur un encombrement beaucoup plus réduit que ses précédentes optiques équivalentes – un gain de place qui se fait au prix du mécanisme de zoom interne, l’objectif s’allongeant au fil du zoom.

Le Canon RF 85 mm f/1,2 L USM DS, quant à lui, vise à offrir un bokeh encore plus doux et progressif, grâce à son traitement spécial nommé « Defocus Smoothing ». Particulièrement lumineuse grâce à son ouverture à f/1,2, elle devrait être particulièrement appréciée par les portraitistes et les vidéastes à la recherche d’un bokeh doux et soyeux.

En dépit de caractéristiques très haut de gamme, ces deux nouvelles optiques demeurent en effet particulièrement onéreuses… et ne seront sans doute pas à la portée de toutes les bourses.