En parallèle de l’annonce de l’EOS 90D et de l’EOS M6 Mark II, Canon a annoncé la sortie de deux nouvelles optiques pour le système EOS R, et pas des moindre. Il s’agit de deux zooms à ouverture constante f/2.8, le zoom grand angle RF 15-35mm F2.8 L IS USM et le zoom transstandard RF 24-70mm F2.8 L IS USM, deux pièces maitresses dans la gamme de zooms professionnels.

2 sur 3 pour le trio de zooms f/2.8

Les professionnels le savent bien, pour un parc optique complet et polyvalent, il existe ce que l’on appelle le « trio », les objectifs allant du grand angle 15mm au téléobjectif 200mm, souvent découpés en 16-35mm, 24-70mm et 70-200mm. Canon lance ainsi deux éléments de ce trio de base avec le zoom grand angle et le zoom transstandard. Le RF 70-200mm F2.8 L IS USM, aperçu au CP+ et d’une compacité étonnante, sera annoncé plus tard dans l’année selon la roadmap du constructeur.

Ces trois objectifs ont des caractéristiques communes, comme l’ouverture constante à f/2.8, la stabilisation optique ainsi que le moteur autofocus Nano USM, rapide, fluide et silencieux, idéal pour la vidéo. Cette technologie autofocus a été introduite par Canon en 2016 sur le zoom EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 IS USM très apprécié des vidéastes. Par rapport aux optiques EF en série L, la stabilisation optique est un véritable plus très attendu, jusqu’alors réservé aux optiques à ouverture f/4.

© Canon

Pour offrir une stabilisation performante, Canon utilise une double sensibilité de stabilisation grâce à des informations enregistrées par le capteur gyroscopique de l’objectif mais aussi par le capteur qui détecte les vibrations de faibles fréquences. Ainsi, la stabilisation optique est capable de corriger plus efficacement les mouvements. En vidéo, Canon combine la stabilisation optique par une stabilisation électronique sur 5 axes du boîtier, au prix d’un crop plus ou moins important selon l’importance de la stabilisation.

RF 24-70mm F2.8 L IS USM, le zoom transstandard en monture RF

Canon dévoile sa pièce maitresse, le RF 24-70mm F2.8 L IS USM, et montre ici tout son savoir-faire en termes d’optique de qualité avec un zoom standard polyvalent.

Ce zoom est ainsi présenté comme offrant une netteté de bord à bord sur toute la plage focale, permet des images nettes grâce à sa stabilisation optique, offre un grossissement maximum plus important (0,30x) et une distance minimale plus réduite par rapport à la monture EF (21 cm contre 38 cm) et est pleinement compatible pour la vidéo.

Voici les caractéristiques techniques du RF 24-70mm F2.8 L IS USM :

  • plage focale : 24-70mm
  • ouverture maximum : f/2.8
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 21 éléments répartis en 15 groupes (dont 3 lentilles asphériques en verre moulé et 3 lentilles en verre UD Ultra-low Dispersion)
  • diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 0,30x (à 32 mm)
  • angle de champ : 84° – 34° (diagonale)
  • distance de mise au point minimale : 21 cm à 24 mm et 38 cm à 70 mm
  • diamètre du filtre : 82 mm
  • tropicalisation : oui
  • autofocus : oui, moteur Nano USM
  • poids : 900 g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : stabilisation optique, gain de 5 IL
  • dimensions : 88,5 mm x 125,7 mm (D x L)
  • monture compatible : Canon RF

En tirant parti de son nouveau système EOS R et notamment de la monture à large diamètre et tirage réduit, Canon propose une optique compacte et avec une qualité d’image supérieure, sur l’ensemble de l’image. C’est notamment possible grâce à la disposition d’une grande lentille près du plan focal, qui permet une plus faible réfraction du faisceau lumineux et des aberrations réduites.

La lentille interne de mise au point dispose également d’un traitement ASC qui permet de réduire la réfraction grâce à un film contenant du dioxyde de silicium et de l’air. Les reflets sont ainsi réduits, tout comme l’effet de voile et l’apparition d’images fantômes.

Cette optique RF dispose, en plus de la bague de mise au point et de zoom, d’une bague de commande à l’extrémité de l’objectif, à laquelle il est possible d’assigner une fonction comme le réglage de la sensibilité ISO, de l’ouverture, de la vitesse ou bien encore de la compensation d’exposition. Cette bague peut être rendue silencieuse par un passage (hélas payant) au SAV Canon, une fonction utile notamment pour la vidéo, mais il est dommage que Canon n’ai pas trouvé un moyen de changer cela sans passer par la case SAV.

En vidéo, le RF 24-70mm F2.8 L IS USM, tout comme c’était le cas sur le le RF 24-70mm F2.8 L IS USM, bénéficie d’un système de réduction du focus breathing.

Grâce à la monture RF, ce 24-70mm f/2.8 stabilisé conserve le même diamètre pour un encombrement légèrement supérieur (environ 4cm de long) que la version EF non stabilisée. Voici un comparatif de taille entre un EOS R avec cette nouvelle optique, un 5D Mark IV avec l’EF 24-70mm f/2.8 L II USM et un EOS R avec cette même optique montée grâce à un adaptateur.

© Canon

On notera tout de même que ce zoom est plus lourd de 95g (900g) que la version non stabilisée pour reflex. Le gain en poids est ainsi limité entre un système EOS 5D Mark IV et un EOS R.

RF 15-35mm F2.8 L IS USM, zoom grand angle très polyvalent

Du côté du grand angle, Canon lance le RF 15-35mm F2.8 L IS USM, son zoom au champ le plus large en monture RF. Cet objectif reprend les caractéristiques communes des zooms du trio RF comme la stabilisation, l’ouverture constante f/2.8, l’autofocus Nano USM et se destine avant tout aux photographes de paysage ou d’architecture, sans oublier le reportage ou documentaire.

On remarque que sa plage focale s’étend non pas de 16mm à 35mm mais débute à 15mm, un gain appréciable au grand angle et qui permet de couvrir des situations très différentes. A 35mm, on obtient ainsi un angle de champ naturel avec peu de déformations et un effet de flou présent.

Voici les caractéristiques techniques du RF 15-35mm F2.8 L IS USM :

  • plage focale : 15-35mm
  • ouverture maximum : f/2.8
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 16 éléments répartis en 12 groupes (dont 3 lentilles asphériques en verre moulé et 2 lentilles en verre UD Ultra-low Dispersion)
  • diaphragme : 9 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 0,21x (à 35 mm)
  • angle de champ : 110° 30’ – 63° (diagonale)
  • distance de mise au point minimale : 28 cm
  • diamètre du filtre : 82 mm
  • tropicalisation : oui
  • autofocus : oui, moteur Nano USM
  • poids : 840 g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : stabilisation optique, gain de 5 IL
  • dimensions : 88,5 mm x 126,8 mm (D x L)
  • monture compatible : Canon RF

Ici, le zoom grand angle stabilisé et débutant à 15mm offre une compacité intéressante avec une taille plus courte repliée que la version EF non stabilisée. Par contre, il pèse un peu plus lourd (50g de plus, pour un poids de 840g) que la version EF et le gain d’encombrement est plus appréciable comme on peut le voir sur ce comparatif :

© Canon

Prix et disponibilités des RF 15-35mm F2.8L IS USM et RF 24-70mm F2.8L IS USM

Canon n’a pas encore dévoilé les dates de sortie précises pour ces deux objectifs mais ce sera vraisemblablement courant septembre 2019. Par contre, nous connaissons déjà le tarif de ces zooms lumineux, et accrochez vous bien : il faudra débourser 2499€ pour le RF 15-35mm F2.8L IS USM et 2499€ pour le RF 24-70mm F2.8L IS USM, un tarif élevé mais cohérent avec les autres zooms professionnels pour hybride plein format.

Notre premier avis sur ces deux nouvelles optiques Canon RF

Ces deux annonces ne sont pas une surprise puisque Canon avait déjà annoncé les objectifs prévus pour 2019 en monture RF. Malgré tout, cette annonce devrait satisfaire les utilisateurs de boitiers EOS R qui étaient en attente de solutions natives proposées par Canon et qui vont peut-être pouvoir mettre de côté leur adaptateur et version non stabilisée f/2.8 pour le zoom grand angle RF 15-35mm F2.8L IS USM ou le zoom transstandard RF 24-70mm F2.8L IS USM.

En combinant la stabilisation optique, le moteur Nano USM et l’ouverture f/2.8, ces deux optiques du trio f/2.8 sont vouées à un bel avenir et devraient redéfinir la qualité d’image attendue par un zoom professionnel Canon.