Canon vient de dévoiler deux nouveaux appareils photo compacts expert, les Canon G5X Mark II et G7X Mark III, successeurs attendus des Powershot G5X et G7X Mark II. Tous deux dotés d’un grand capteur 1 pouce et d’un grand écran tactile orientable, ils misent également sur les dimensions réduites et la vidéo 4K sans recadrage pour séduire photographes en voyage et vloggeurs. Retour sur leurs principales caractéristiques techniques.

Canon G5X Mark II et G7X Mark III : deux appareils très compacts

Les deux nouveaux représentants de la gamme Powershot adoptent un form factor particulièrement compact… et se ressemblent beaucoup. Oubliez le look de mini-hybride caractéristique du G5X : la nouvelle itération adopte un design rectangulaire très similaire au nouveau G7X Mark III.

Les deux appareils affichent des dimensions très réduites : 110,9 x 60,9 x 46 mm pour le Canon G5X Mark II et 105,5 x 60,9 x 41,4 mm pour le G7X Mark III. Sur la balance les nouveaux appareils de Canon pèsent respectivement 340 g (G5X Mark II) et 304 g (G7X Mark III). On constate donc que le G7X Mark III est donc légèrement plus compact que le G5X Mark II.

Dans la pratique, le nouveau G5X Mark II (à droite ci-dessous) abandonne l’importante protubérance que l’on trouvait sur son prédécesseur – mais également sur le G1X Mark III – et qui hébergeait le flash et le viseur électronique.

Le design du G5X Mark II se rapproche donc très fortement de celui du G7X Mark III – qui s’avère très proche du G7X Mark II. Toutefois, le G5X Mark II se différencie de son frère jumeau en se dotant d’un viseur électronique rétractable, intégrant un écran OLED de 2,36 millions de pixels et offrant une couverture de 100%.

Les deux nouveaux modèles sont tous deux équipés d’un grand écran tactile inclinable à 180° vers le haut (comme l’EOS M100) : nous aurions sans doute préféré un écran orientable, monté sur rotule, mais cet écran inclinable permettra malgré tout de shooter facilement au ras du sol, ou encore de faire du vlogging.

Les deux nouveaux compacts bénéficient d’une nouvelle interface utilisateur, qui découle de celle équipant les derniers reflex et hybrides de la marque et dont nous avions apprécié l’intuitivité sur les récents EOS R et EOS RP.

Test Canon EOS RP, l’hybride plein format le plus abordable de Canon

Retrouvez ci-dessous les caractéristiques techniques des nouveaux Canon Powershot G5X Mark II et G7X Mark III :

 Canon Powershot G5X Mark IICanon Powershot G7X Mark III
CapteurStacked CMOS, 1 pouces, 20,1 MpxStacked CMOS, 1 pouces, 20,1 Mpx
ProcesseurDigic 8Digic 8
Longueur focale24-120 mm24-100 mm
Zoom optiquex5x4,2
Zoom numériquex4x4
Ouverturef/1,8-2,8f/1,8-2,8
Construction optique13 éléments répartis en 11 groupes11 éléments répartis en 9 groupes
Stabilisation photoDécentrement de lentillesDécentrement de lentilles
Stabilisation vidéoIntelligent IS, 5 axesIntelligent IS, 5 axes
AutofocusMesure de contrasteMesure de contraste
Distance minimale de mise au point5 cm en grand angle, 20 cm en téléobjectif5 cm en grand angle, 40 cm en téléobjectif
Sensibilité125 - 12800 ISO, extensible à 25 600 ISO125 - 12800 ISO, extensible à 25 600 ISO
Vitesse d'oburation1s - 1/2000 s, extensible à 1/25600 s (obturateur électronique)1s - 1/2000 s, extensible à 1/25600 s (obturateur électronique)
Vidéo4K jusqu'à 30 fps, Full HD jusqu'à 120 fps4K jusqu'à 30 fps, Full HD jusqu'à 120 fps
Viseur électroniqueViseur OLED, 2,36 Mpx, couverture 100%Non
ÉcranLCD, 3,2 pouces, 1 million de pointsLCD, 3,2 pouces, 1 million de points
ConnectivitéWifi, Bluetooth, sortie HDMI, prise USB-CWifi, Bluetooth, sortie HDMI, prise USB-C
Dimensions110,9 x 60,9 x 46 mm105,5 x 60,9 x 41,4 mm
Poids340 g304 g

L’arrière des deux nouveaux compacts est d’une grande sobriété : à côté du très grand écran, on retrouve seulement l’habituelle roue crantée entourant les commandes principales ainsi que quatre boutons dédiés à la mémorisation de l’exposition, au déclenchement vidéo, à la lecture des images et au menu. Cette simplicité témoigne de l’orientation grand public des G5X Mark II et G7X Mark III, Canon ne souhaitant pas effrayer les utilisateurs novices avec un trop grand nombre de boutons.

Canon G5X Mark II

L’arrière du G5X Mark II est d’une grande sobriété. L’aspect rectangulaire de l’appareil est rompu par la présence du viseur électronique rétractable, qui est l’apanage de ce modèle.

Les deux appareils sont dotés d’un léger grip placé sur la droite du boîtier, et qui assurera une meilleure prise en main. Sur la partie supérieure, au-delà des habituels boutons dédiés à l’allumage, au déclencheur et à la commande du zoom, on notera la double roue crantée.

La roue du dessus permet de sélectionner les différents modes de prise de vue (Auto, Auto hybride, Scènes, vidéo,les modes PASM et un mode C personnalisable). La seconde, quant à elle, est dédiée au réglage de l’exposition de l’image de -3 à +3 IL.

À ce titre, notons que les deux modèles intègrent un mécanisme (logiciel) de filtres ND, permettant de diminuer la luminosité de 3 IL. En revanche, la petite molette verticale, placée à l’avant sur le G5X, a elle aussi disparu sur le G5X Mark II.

Capteur 1 pouce stacked CMOS de 20,1 Mpx et processeur Digic 8

Les nouveaux Canon G5X Mark II et G7X Mark III profitent tous les deux du même capteur 1 pouce de 20,1 millions de pixels de type CMOS empilé. Ce capteur est couplé au nouveau processeur Digic 8, que nous avions déjà rencontré sur l’EOS RP.

D’après Canon, cette puce offre 40 fois plus de puissance de calcul que le Digic 7, et devrait offrir aux deux nouveaux membres de la gamme Powershot une grande plage dynamique et d’obtenir une grande quantité de détails au niveau des ombres. La plage ISO s’étend de 125 à 12 800 ISO, mais peut être étendue manuellement à 25 600 ISO.

Les deux nouveaux compacts de Canon sont capables d’enregistrer en RAW 14 bits, mais peuvent également capturer les images au format Compact RAW, qui réduit d’environ 30% le poids des fichiers bruts sur la carte mémoire. Dans la pratique, les deux nouveaux compacts utiliseront la nouvelle extension de fichier CR3 et pourront être exploités grâce au logiciel Canon Digital Photo Professional. La définition maximale des fichiers est de 5472 x 3648 pixels au format 3:2.

Capture du logiciel Canon Digital Photo Professionnal

La vitesse d’obturation, quant à elle, peut aller de 1 à 1/2000 s (par défaut), mais peut être étendue de 30s à 1/25 600 s en utilisant l’obturateur électronique. On notera également la présence d’un mode BULB permettant de réaliser des poses longues, mais ce dernier est limité à 256 secondes (environ 4 minutes et 26 secondes).

Le G5X Mark II et le G7X Mark III bénéficiant du même mécanisme d’obturation, ils sont tous les deux capables d’enregistrer jusqu’à 20 images par secondes en One Shot. Le buffer est capable d’enregistrer jusqu’à 89 images en C-RAW, 55 images en RAW et jusqu’à 118 images en JPEG. En mode AF Servo, la fréquence de capture passe à 8 images par secondes (320 images maximum par rafale).

Un mode rafale RAW est également disponible, permettant de capturer 30 images par seconde, le buffer pouvant stocker jusqu’à 70 images.

Canon G7X Mark III

Canon G7X Mark III

Autofocus à mesure de contraste (TTL)

Les deux nouveaux compacts de Canon sont tous les deux munis d’un mécanisme d’autofocus TTL à mesure de contraste, basé sur 31 points AF. Hélas, point de Dual Pixel AF, pourtant si efficace sur les derniers appareils du constructeur japonais.

Les G5X Mark II et G7X Mark III disposent de quatre modes d’autofocus : AF simple, AF continu, ainsi qu’un mode de suivi du sujet (objet ou personne). Ainsi, les deux appareils disposent d’un mode priorité visage + suivi, dans lequel l’appareil fait la mise au point sur le visage puis le suit.

Enfin, on notera la présence d’un mode supplémentaire, nommé Touch AF : déjà présent sur les appareils récents de Canon, il permet de sélectionner une zone spécifique via l’écran tactile. Une option permet également de déclencher immédiatement l’obturation en appuyant sur l’écran.

Un mode de mise au point manuelle est également disponible, exploitant la bague supplémentaire montée autour de l’objectif. À la manière des objectifs USM du constructeur, la retouche du point est disponible. On notera aussi la présence d’un mode de focus peaking, qui pourra notamment se montrer utile avec le mode macro dont disposent les deux appareils.

Zoom optique : le jeu des 7 différences

Si les Canon G5X Mark II et G7X Mark III partagent beaucoup de caractéristiques communes, leur bloc optique est légèrement différent.

Canon Powershot G5X Mark II

Le G5X Mark II bénéficie d’un objectif équivalent 24-120 mm (zoom x5), qui permettra aux photographes d’être à l’aise dans de nombreuses situations. Il est prolongé par un zoom numérique x4, à l’image du Canon G1X Mark III. L’objectif est construit autour de 13 éléments répartis en 11 groupes.

Cette optique s’avère assez lumineuse, offrant une ouverture maximale variable comprise entre f/1,8 et f/2,8. Nous aurions sans doute préféré une ouverture constante à f/1,8, mais le G5X Mark II se permet de faire mieux que son grand frère le G1X Mark III, dont l’optique offre une ouverture comprise entre f/2,8 et f/5,6…

Test Canon G1 X Mark III, le plus expert des compacts Canon

On notera également la double stabilisation du G5X Mark II : il est en effet muni d’une optique stabilisée sur 5 axes (par décentrement de lentilles, qui devrait lui permettre de récupérer jusqu’à 4 stops selon Canon. L’appareil est également muni d’un mécanisme de stabilisation numérique sur 5 axes, nommé « Intelligent IS », qui sera sans doute utilisé lors de la capture vidéo.

La distance minimale de mise au point est de 5 cm en grand angle et de 20 cm en utilisant le télézoom.

Canon Powershot G7X Mark III

Comme son prédécesseur, le G7X Mark III est muni d’un objectif équivalent 24-100 mm (zoom x4,2), avec une ouverture variable à f/1,8-2,8. Cette optique est constituée de 11 éléments répartis en 9 groupes. Comme sur le G5X Mark II, le zoom optique est prolongé par un zoom numérique x4.

On retrouve également le même mécanisme de stabilisation optique à décentrement de lentilles – permettant de gagner jusqu’à 4 stops, mais également la stabilisation électronique « Intelligent IS » sur 5 axes.

La distance minimale de mise au point, quant à elle, est de 5 cm en grand angle… mais passe à 40 cm à fond de zoom.

Canon G7X Mark III

Vidéo 4K sans rognage… mais limitée à 10 minutes d’enregistrement

Les nouveaux compacts de Canon sont tous deux capables de shooter en Full HD (1920 x 1080 pixels) et en 4K (3840 x 2160 pixels). Contrairement à certains autres modèles récents de la marque – comme l’EOS RP – la capture en 4K est disponible sans rognage de l’image : en effet, l’appareil a recours à la stabilisation numérique sur 5 axes « Intelligent IS » pour stabiliser l’image, et non à la stabilisation optique par décentrement de lentille.

En 4K, l’appareil est capable de capturer en 25 ou en 30 fps. En Full HD, il permet de shooter en 25, 30, 50, 60, 100 et 120 fps. Un point qui sera particulièrement apprécié des vidéastes souhaitant réaliser des ralentis d’une grande fluidité.

Canon G7X Mark III

Le Canon G7X Mark III et son écran tactile inclinable de 3,2 pouces, qui sera apprécié notamment par les vloggeurs

Enfin, notons que les deux appareils sont limités à 10 minutes d’enregistrement en 4K, sans doute pour éviter la surchauffe du capteur – leur boîtier compact n’aidant pas à la dissipation de la chaleur. En Full HD, la capture est limitée à « seulement » 30 minutes. Les fichiers sont enregistrés en MP4 (codec H.264).

Mentionnons également la présence d’un mode vidéo spécialement conçu pour les réseaux sociaux, permettant de réaliser de courtes séquences à la verticale.

Connectivité : Bluetooth, Wifi et diffusion en direct sur les réseaux sociaux

Les nouveaux Canon G5X Mark II et G7X Mark III présentent tous les deux une connectivité très complète. Ils intègrent un module Bluetooth et Wifi, qui leur permettront d’être utilisés avec l’application Canon Camera Connect (disponible pour iOS et Android). Cette dernière permettra de visualiser les photos et de déclencher l’appareil distance, mais également à appliquer les coordonnées GPS aux photos.

Toutefois, le G7X Mark III se distingue en offrant la possibilité de diffuser en direct sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) les images capturées avec l’appareil : une première pour Canon. Ce modèle intègre également une entrée micro 3,5 mm, permettant un enregistrement du son de meilleure qualité en utilisant un micro externe. En revanche, point de prise casque à l’horizon.

Le G7X Mark III et le G5X Mark II sont tous les deux munis d’un emplacement pour cartes SD, et peuvent accueillir des cartes SDHC et SDXC ; toutefois, ils ne seront compatibles qu’avec les cartes UHS-I.

Notons également la présence d’une prise micro-HDMI, qui permet d’exporter directement le flux vidéo de l’appareil sans compression vers une source externe. Un point qui s’avère légèrement surprenant au vu du positionnement grand public de ces deux appareils…

Enfin, notons l’apparition d’une prise USB type C, qui vient remplacer l’habituel connecteur micro-USB qui était encore présent sur le G5X et le G7X Mark II. À l’instar de l’EOS R, ce port USB-C permet – enfin ! – de recharger l’appareil en USB, via une batterie externe par exemple.

Autonomie : jusqu’à 320 photos… en mode économie d’énergie

Les nouveaux Canon G5X Mark II et G7X Mark III se dotent de la même batterie NB-13L que leurs prédécesseurs. Selon les données fournies par Canon, cette batterie devrait permettre de capturer environ 265 photos avec le G7X Mark III et jusqu’à 320 clichés en mode éco (en optant pour un rafraîchissement du viseur électronique à 30 fps).

De son côté, le G5X Mark II affiche une autonomie d’environ 230 photos seulement… et de 320 images en mode éco. Sur ce point, les deux nouveaux compact Canon font jeu égal avec la concurrence de chez Sony.

Prix et disponibilité des Canon G5X Mark II et G7X Mark III

Les deux nouveaux compacts du constructeur japonais seront disponibles courant juillet 2019. Comptez 779 € pour le Canon Powershot G7X Mark III et 929 € pour le G5X Mark II. Des tarifs élevés, mais en alignement parfait avec le RX100 VA (remplaçant du RX100 Mark V), commercialisé aux alentours de 850 €.

Précommander le Canon G5X Mark II sur Digit-Photo
Précommander le Canon G7X Mark III sur la boutique Canon France / sur Digit-Photo

Notez que le Canon G7X Mark II sera disponible en deux coloris : une version entièrement noire et une autre aux accents argentés.

Notre premier avis sur les Canon G5X Mark II et G7X Mark III

En dévoilant les successeurs – très attendus – des Powershot G5X et G7X Mark II, Canon livre deux copies très équilibrées, et qui séduiront certainement les photographes souhaitant voyager léger sans sacrifier la qualité de leurs images.

Avec leur capteur 1 pouce et leur processeur Digic 8, sans oublier leur optique stabilisée avec ouverture à f/1,8-2,8, ces deux compacts seront à l’aise dans de nombreux scénarios photographiques, du portrait à la photo de rue. Les amateurs de vidéo apprécieront aussi la possibilité de shooter en 4K sans recadrage à 30 fps et en Full HD (1080p) jusqu’à 120 fps.

Toutefois, leur positionnement stratégique est légèrement différent : de par la présence du viseur électronique rétractable et de l’optique équivalent 24-120 mm, le G5X Mark II est davantage destiné aux photographes ; à l’inverse, le G7X Mark III déploie quelques arguments supplémentaires à destination des vidéastes, étant équipé d’une entrée micro et pouvant être utilisé pour effectuer des lives sur les réseaux sociaux. Toutefois, les différences entre ces deux modèles n’est guère flagrante… sauf au niveau du prix !

De par leurs caractéristiques techniques, les G5X Mark II et G7X Mark III corrigent certains défauts du G1X Mark III, qui ne proposait ni 4K ni capture à 120 fps ; cependant, celui-ci est doté d’un capteur APS-C, beaucoup plus grand.

Seront-ils capables, toutefois, de rivaliser avec leurs grands rivaux de Sony, et particulièrement avec le RX100 VA, qui affiche des caractéristiques et un positionnement tarifaire très similaire ? C’est ce que nous ne manquerons pas de vérifier lors d’un prochain test photo !