Il y a plusieurs mois, le compact expert Sony RX100 VA a remplacé le Sony RX100 V en reprenant le processeur BIONZ X du RX100 VI, optimisant ainsi la qualité d’image et la réactivité du boitier, le tout sans évolution de prix. Nous avons interrogé Sony pour comprendre ce choix.

Le RX100 VA est donc un RX100 V intégrant le processeur du RX100 VI. Certaines caractéristiques distinguent encore le RX100 VI du nouveau RX100 VA, tels que son zoom plus puissant 24-200 mm, son écran tactile et l’intégration du Bluetooth, mais nous nous sommes interrogés sur la stratégie marketing du fabricant.

En effet, c’est la première fois que Sony opère de la sorte, via une simple mise à jour, qui laisse présager le retrait définitif du Sony RX100 V du catalogue. Nous avons profité du CP+ 2019 pour poser nos questions à Aurélie Chantrel, Cheffe de produit photo chez Sony France

« Le lancement du RX100 VA avec le nouveau processeur BIONZ X correspond à une adaptation, notamment par rapport au marché. »

Aurélie Chantrel, Cheffe produit photo Sony France

Pourquoi est-ce que Sony a décidé de mettre à jour le RX100V avec le processeur BionZ X du RX100 VI et créer une nouvelle version au même tarif que le Sony RX100 V ?

Aurélie Chantrel : Le lancement du RX100 VA avec le nouveau processeur BIONZ X correspond à une adaptation, notamment par rapport au marché.

Qu’est-ce que le BionZ X apporte au RX100 VA par rapport au RX100 V ?

Aurélie Chantrel : Le processeur a été remplacé par le tout dernier BIONZ X. Ceci a permis d’améliorer plusieurs paramètres de l’appareil. Ainsi en mode rafale, on passe de 150 photos (RX100 V) à 233 photos (RX100 VA).

La qualité de l’image au niveau de la reproduction des détails et des textures ainsi que dans les prises de vue en haute sensibilité a également été améliorée. Le suivi autofocus sur l’oeil est beaucoup plus précis et rapide.

Le menu personnalisé “My Menu” qui permet d’enregistrer jusqu’à 30 paramètres a été intégré. Au niveau du design, seule l’icône “Photo créative” a disparu au niveau de la molette de contrôle. L’appareil n’est également plus compatible avec l’application PlayMemories Camera.

Est-ce que cela veut dire que le RX100 VI est trop cher et que le RX100 V correspond au tarif idéal pour ce type de compact expert ? Est-on arrivé à un pallier en termes de tarif sur les RX100 ?

Aurélie Chantrel : Le RX100 VI bénéficie de nombreuses spécificités supplémentaires par rapport au RX100 VA qui expliquent la montée en gamme, notamment une plage focale élargie (24-200mm) ou la mise au point tactile sur l’écran. Son usage peut donc s’orienter vers des photographes ayant besoin de plus de rapidité et de zoom (photo animalière ou de sport par ex).

Ce type de renouvellement est assez rare pour être souligné. Est-ce que c’est un choix lié au fait que la gamme RX100 s’étale toujours du Mark I au Mark VI sans n’avoir jamais arrêté un modèle en particulier ?

Aurélie Chantrel : Le fait de garder une montée en gamme du Mark I au Mark VI permet à chaque consommateur de trouver le compact expert Sony qui lui correspondra que ce soit en termes de tarif mais surtout en termes de besoins liés à sa pratique de la photo.

Un débutant pourra ainsi commencer à utiliser son premier RX100 I ou II pour apprivoiser le capteur 1 pouce, les touches paramétrables, le format RAW et la bague de réglages. Un photographe ou vidéaste plus expert choisira un Mark III ou IV, des modèles à l’optique ultra lumineuse intégrant le viseur OLED et pouvant filmer en 4K ou en ultra ralenti (pour le RX100 IV). Les photographes semi pro ou pro s’orienteront peut- être plus sur les RX100 VA ou VI, des appareils ultra rapides en rafale, en suivi des sujets notamment.

Nous remercions Aurélie Chantrel d’avoir répondu à nos questions.

Pour rappel, vous pouvez consulter notre dossier comparatif Sony RX100, afin de sélectionner le modèle le plus adapté à votre pratique photographique.

Comparatif Sony RX100 : quel modèle choisir pour ce compact expert ?