Panasonic vient de lever le voile sur sa prochaine caméra vidéo. Le constructeur japonais, serait en train de développer le Lumix S1H, troisième modèle de la série Lumix S à capteur plein format. Ce nouveau boîtier serait le premier appareil Panasonic à proposer l’enregistrement en 6K/24p (format 3:2) et 5,9K/90p (format 16:9).

Un nouveau boîtier aux côtés des Lumix S1 et S1R

En février dernier, Panasonic avait dévoilé ses deux hybrides plein format S1 et S1R, qui marquaient un tournant pour la marque japonaise. Inaugurant la nouvelle monture L (développée en partenariat avec Leica et Sigma dans le cadre de la L-Mount Alliance), ces deux modèles visent à concurrencer frontalement les appareils de Sony ou de Nikon grâce à leur capteur plein format sans filtre passe-bas de 24,2 (pour le Lumix S1) ou de 47,3 millions de pixels (pour le Lumix S1R).

Lumix S1 et S1R : l’artillerie lourde de Panasonic en hybride plein format

Les Lumix S1 et S1R misaient également sur un mécanisme de double stabilisation, combinant à la fois la stabilisation mécanique du capteur sur 5 axes et la stabilisation optique sur 2 axes (pour les objectifs dotés de cette caractéristique), autorisant un gain – théorique – de 6 IL. Certes, Panasonic n’a pas (ou pas encore) communiqué sur ce point, mais est fort probable que le S1H soit lui aussi doté de ce mécanisme…

Le premier boîtier Panasonic capable de filmer en 6K

Mais là où les S1 et S1R étaient davantage orientés photo, le S1H est résolument orienté vidéo, et met particulièrement l’accent sur les très hautes définitions d’écran : un point qui séduira particulièrement les vidéastes professionnels.

Lumix S1H

Lumix S1H

Ainsi, le Lumix S1H sera le premier boitier Panasonic capable d’enregistrer des séquences vidéo en 6K/24p (au format 3:2) ou 5,9K/30p (format 16:9). Il proposera également l’enregistrement vidéo à 10 bits en C4K et 4K. À noter que le S1H pourra également capturer des séquences au format 4:3.

Si le nombre de pixels du capteur n’a pas été dévoilé, on peut supposer que ce dernier sera inférieur à celui du S1R (qui, pour mémoire, intègre un capteur de 47,3 millions de pixels).

Contrairement à ses grands frères, les Lumix S1 et S1R, le futur Lumix S1H disposera également d’un mode d’enregistrement V-Log/V-Gamut, offrant une plage dynamique particulièrement large : Panasonic avance ainsi le chiffre de 14 stops, promettant un excellent rendu des zones très contrastées. Par ailleurs, le format d’enregistrement du S1H sera compatible avec le format V-Log L proposé sur les Lumix GH5 et GH5S (tous deux équipés d’un capteur micro-4/3).

Enfin, Panasonic annonce que le Lumix S1H pourra enregistrer des séquences vidéo « en illimité », contrairement aux S1 et S1R. Pour ce faire, ce nouveau modèle offrirait une bien meilleure dispersion de la chaleur : un point crucial pour l’enregistrement de longues séquences vidéo en 4K ou en 6K qui tendent à (beaucoup) faire chauffer le capteur et le processeur des appareils photo et des caméras. Le traitement de signal aurait également été revu pour permettre au S1H de mieux gérer l’important flux de données généré en vidéo en haute résolution.

Les technologies made by Panasonic

À l’instar des Lumix S1 et S1R, le S1H devrait – logiquement – intégrer le même mécanisme d’autofocus hybride (technologie DFD) à détection de phase et de contrastes, que nous avions déjà rencontré sur de nombreux boîtiers de la marque. On devrait également retrouver le nouveau processeur Venus Engine, qui offre une mise au point de seulement 0,08 secondes en photo.

Comme sur les deux autres modèles plein format de Panasonic, le S1H mettra l’accent sur la détection des visages et la reconaissance des objets, s’appuyant sur un nouveau mécanisme d’intelligence artificielle maison. Déjà rencontré sur les Lumix S1 et S1R, ce dernier analyse, étudie et identifie les mouvements du sujets. Comme sur les Sony A7 III, A7R III et A9, le Lumix S1H devrait proposer un mode autofocus dédié à la reconnaissance de l’œil et le suivi en temps réel, qui sont de plus en plus plébiscités par les professionnels de l’image.

En toute logique, ce nouveau boîtier devrait reprendre le form factor de ses aînés. Ces derniers se distinguent par une construction particulièrement robuste, avec un châssis entièrement moulé en alliage de magnésium et une tropicalisation intégrale. Mais les S1 et S1R se distinguaient également par leurs dimensions imposantes (148.9 x 110.0 x 96.7 mm et 1020 grammes sur la balance pour le S1R) : le futur S1H devrait s’inscrire dans cette tendance.

Lumix S1R

La gamme Lumix S1 : les trois mousquetaires

Ce nouveau modèle viendrait compléter harmonieusement la gamme des appareils plein format de Panasonic. Chaque appareil visant une cible différente, ils ont donc leurs spécificités :

Panasonic Lumix S1 : le plus polyvalent

  • capteur CMOS sans filtre passe-bas de 24,2 Mpx
  • plage ISO native de 100-51200 (extensible de 50 à 204 800 ISO)
  • mode haute définition de 96 Mpx

Panasonic Lumix S1R : pour des photos en très haute résolution

  • capteur CMOS sans filtre passe-bas 47,3 Mpx
  • plage ISO native de 100-25600 (extensible de 50 à 51 200 ISO)
  • mode haute définition de 187 Mpx

Panasonic S1H : l’expert de la vidéo

  • capteur CMOS (résolution non connue)
  • enregistrement vidéo en 6K
  • V-Log/V-Gamut et plage dynamique de 14 + stops

Un point qui n’est pas sans rappeler la stratégie de Sony avec sa gamme A7 : l’entrée de gamme est incarné par le Sony A7 III, doté d’un capteur full frame de 24,2 millions de pixels. À ses côtés, on retrouve le Sony A7R III, spécialisé dans les photographes en haute résolution grâce à son capteur de 42,4 millions de pixels sans filtre passe-bas. Enfin, l’Alpha 7S II, à l’instar du Lumix S1, mise davantage sur une sensibilité particulièrement étendue, permettant d’atteindre les 409 600 ISO.

La trilogie Lumix S

L’avis de la rédaction de Phototrend

Ce nouveau boîtier s’avère donc l’appareil idéal pour de nombreux vidéastes, et vise sans nul doute à damer le pion à Sony – dont les appareils hybrides bénéficient d’un mode vidéo très abouti. Toutefois, ce futur Lumix S1H se distinguera par sa capacité à filmer des séquences en très haute résolution : ainsi, plus besoin de recourir à une caméra vidéo dédiée (et particulièrement onéreuse) pour pouvoir filmer en 6K.

Nous sommes donc impatients de connaître les caractéristiques complètes de ce nouveau boîtier résolument orienté vidéo – à ce titre, la marque indique qu’un prototype du Lumix S1H sera exposé au salon Cine Gear Expo 2019, qui se tiendra à Los Angeles du 30 mai au 2 juin prochain au sein des studios de la Paramount.

Enfin, la disponibilité du nouveau S1H est annoncée à l’automne 2019, ne laissant plus que quelques mois avant l’annonce officielle de ce nouvel hybride plein format Panasonic, ainsi que son tarif.

En parallèle de cette annonce, Panasonic a enfin levé le voile sur la mise à jour axée vidéo du Lumix S1 que nous détaillons dans cet article.