En septembre dernier, Apple a annoncé ses nouveaux iPhone 8 et 8 Plus ainsi que le nouvel iPhone X à venir. Ecran de 5,5 pouces, nouveaux capteurs photo 12 Mpx f/1.8 (grand angle) et f/2.8 (zoom) à l’arrière et un nouveau mode Éclairage de Portrait font de cet iPhone 8 Plus un modèle attendu par les amateurs de photographie.

Lors de notre test, nous nous sommes concentrés sur les capacités photographiques du smartphone. Ce test n’est donc pas un test de performances brutes du smartphone, même s’il est important de noter que l’iPhone 8 Plus est très réactif et que sa puce offre une puissance équivalente à celle d’un MacBook Pro dernière génération, le tout dans un format mini.

Nous avons testé le smartphone pendant 1 mois afin de pouvoir vraiment l’apprécier, notamment pour ses capacités photo et vidéo. Voici notre test de l’iPhone 8 Plus.

Les caractéristiques de l’iPhone 8 Plus

L’iPhone 8 Plus est le modèle grand format chez Apple. Sorti en septembre 2017, ce smartphone est le photophone par excellence d’Apple grâce à son double objectif photo. L’iPhone 8 Plus dispose de deux appareils photo alors que l’iPhone 8 n’en possède qu’un seul (hors caméra frontale de l’appareil).

L’iPhone 8 dispose ainsi d’un objectif grand angle f/1.8 stabilisé équivalent à une focale 28mm. L’iPhone 8 Plus dispose du même objectif grand angle mais un second appareil photo téléobjectif (équivalent 56mm) à f/2.8 vient l’épauler. Le téléobjectif n’est par contre pas stabilisé sur l’iPhone 8 Plus, caractéristique réservée à l’iPhone X à venir.

Caractéristiques techniques de l’iPhone 8 Plus :

  • Ecran : Retina HD 5,5 pouces de 1920 x 1080 px (401 ppp) avec affichage True Tone
  • Processeur : puce A11 Bionic 64 bits avec système neuronal et coprocesseur mouvement M11
  • Appareil photo arrière : double appareil photo de 12 Mpx (grand angle et téléobjectif) avec overture à f/1.8 pour le grand angle, f/2.8 pour le téléobjectif
  • Caméra frontale de 7 Mpx
  • Mode portrait et éclairage de portrait (en bêta)
  • Taille : 158,4 x 78,1 x 7,5mm
  • Poids : 202 g

Design, ergonomie et prise en main

Ergonomie et prise en main

La taille d’écran de l’iPhone 8 Plus ne change pas par rapport à celle de l’iPhone 7 Plus. On se retrouve avec un écran d’une diagonale de 5,5 pouces dont la résolution est de 1920 x 1080 px, soit de la Full HD. Apple la nomme Retina HD pour insister sur la densité de pixels de 401 points par pouce.

L’iPhone 8 Plus par rapport à l’iPhone 6s

Avec ce format, l’iPhone 8 Plus offre un écran large et très comfortable. On s’y habitue très vite. Par contre, pour tenir correctement le smartphone, il faut avoir de très grandes mains ou le tenir à deux mains, notamment pour consulter un contenu sur une longue durée.

Bonne nouvelle, l’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus disposent désormais d’un dos en verre, supporté par un pourtour en métal. Ce dos remplace avantageusement l’arrière en aluminium introduit depuis l’iPhone 5 qui, sur les derniers iPhone depuis le 6, rendait l’ensemble glissant comme une savonnette. Résultat : le smartphone glisse nettement moins dans les mains, le verre offrant une adhérence bien meilleure au contact des doigts.

Le dos en verre permet également d’introduire une nouveauté : la recharge sans fil par induction avec la norme Qi. Ces nouveaux modèles peuvent ainsi être rechargé sans brancher de câble sur une station Qi mais également dans les lieux publics équipés (hôtels, voitures, lieux publics, etc.)

La prise en main de l’iPhone 8 Plus est donc très bonne, bien que le smartphone reste un peu grand pour une poche de pantalon. Mais c’est le prix à payer (pour l’instant) chez Apple pour bénéficier d’une telle taille d’écran (jusqu’à la sortie de l’iPhone X dont l’écran est plus grand pour un encombrement plus faible) et surtout du double capteur photo.

En parlant de l’écran, j’insiste vraiment sur son format très confortable : à la fois pour consulter du contenu, regarder ou éditer ses photos, mais aussi pour utiliser le clavier. L’écran large offre un confort de saisie inégalable sur un smartphone Apple. A la fin de ce test, je suis revenu sur un iPhone 6s et j’ai senti que je m’étais vraiment habitué au large clavier de l’iPhone 8 Plus (entre autres).

Design et finitions

Que dire du design des iPhone ? Chaque année, les modèles se suivent et se ressemblent. L’iPhone 8 Plus ressemble ainsi beaucoup à l’iPhone 7 Plus, à la seule différence de la matière utilisée pour l’arrière du smartphone, désormais en verre.

Trois couleurs sont disponibles pour les iPhone 8/8 Plus : Space Gray (disons noir), Silver et Gold.

L’iPhone 8 Plus dispose d’un design sobre et épuré : les bords sont arrondis pour que le doigt ne sente pas là où l’écran s’arrête et puisse glisser de l’extérieur vers l’intérieur pour opérer certains gestes comme le retour en arrière dans une application. Pour nous, ce design est vraiment réussi et on pourrait dire que l’iPhone 8/8 Plus a atteint le point de la perfection. Pour vraiment sentir cette perfection du design, il faut prendre en main cet iPhone : le dos en verre est doux, en plus d’offrir la préhension parfaite.

L’iPhone 8 Plus (comme l’iPhone 8 et l’iPhone X) dispose d’un écran True Tone. Cette technologie, introduite en premier sur les iPad, permet de changer automatiquement la température de couleur de l’écran en fonction de la lumière ambiante. C’est une fonction qui soulage les yeux, notamment en fin de journée ou lorsque vous êtes en intérieur avec un éclairage différent. En mettant côte à côte un iPhone 7 Plus et un iPhone 8 Plus, on remarque des couleurs plus chaudes et plus agréables. Attention par contre, si vous retouchez vos photos sur l’iPhone ou une tablette, pensez à désactiver True Tone dans le centre de contrôle pour éviter de biaiser votre perception des couleurs.

En bas, le bouton Home abrite également le capteur d’empreintes digitales Touch ID qui permet de débloquer le smartphone très rapidement et de valider des achats et transactions dans l’App Store ou avec Apple Pay. Depuis l’iPhone 7, ce bouton n’est plus physique mais tactile, avec un retour haptique pour donner l’impression d’enfoncer un bouton.

Sur les tranches de l’appareil, on retrouve un emplacement pour carte nano SIM, le bouton d’allumage (qui ressort davantage que sur l’iPhone 7 Plus). De l’autre côté, les boutons de volume et le commutateur pour passer le smartphone en vibreur sont bien connus des utilisateurs d’iPhone.

A l’arrière, le double capteur de l’iPhone trône, dépassant toujours de la surface. Deux lentilles et un flash True Tone quadri-LED avec synchro lente sont alignés. Les deux objectifs, un grand angle de 28mm et un téléobjectif de 56mm sont placés sous une plaque de verre résistante et qui a été conçue pour éviter les rayures.

Tout comme l’iPhone 7 Plus, ce smartphones est certifié IP67. Il est ainsi étanche à la poussière et à l’eau jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes. Il est également dépourvu d’une prise casque mais dispose d’un adaptateur mini-jack pour y brancher des écouteurs et casques classiques. J’ai personnellement choisi les AirPods depuis quelque temps pour une plus grande liberté de mouvement et la possibilité de les utiliser en simultané sur plusieurs appareils.

Fonctionnalités photo de l’iPhone 8 Plus

L’iPhone 8 Plus mise, comme la majorité des smartphones haut de gamme, sur la qualité d’image pour ses photos et vidéos. Avant d’aborder les fonctionnalités photo de l’iPhone 8 Plus, il est important de savoir que chez Apple, une distinction a toujours été faite entre les modèles classiques (iPhone 6, 6s, 7, 8) et les modèles à écran 5,5’’ (iPhone 6, 6s Plus, 7 Plus et 8 Plus). Le premier est un smartphone simple, avec capteur photo grand angle, là où la version Plus offre depuis toujours davantage de possibilités aux photographes. Sur les versions 6 Plus et 6s Plus, l’iPhone disposait d’un seul capteur photo grand angle et celui-ci était stabilisé.

Sur les versions 7 Plus et 8 Plus, l’iPhone gagne un second appareil photo, au format téléobjectif. Ce second objectif n’est pas stabilisé et dispose d’une ouverture f/2.8, mais permet tout de même de réaliser deux choses :

  • Photographier à une focale équivalente à 56mm, soit un zoom optique x2 et un objectif dédié au portrait.
  • Réaliser des photographies avec le mode Portrait pour simuler une faible profondeur de champ et du bokeh dans l’image.

L’iPhone 8 Plus permet également de réaliser des Live Photos (photos avec animation vidéo), des Panorama (à l’horizontale et aussi à la verticale) et des vidéos accélérées.

Exemple de panorama à l’iPhone 8 Plus

Exemple de panorama (un peu plus resserré) à l’iPhone 8 Plus

L’autre nouveauté est l’ajout du flash à synchronisation lente, qui permet d’éclairer convenablement le sujet et l’arrière plan. Dans nos tests, nous n’avons que très peu utilisés ce mode mais pour du portrait, on réduit drastiquement les photos où la peau est surexposée en raison du flash.

Malgré ces nouveautés de l’iPhone 8 Plus, on déplore qu’Apple soit un peu trop timide dans les possibilités offertes aux photographes. Contrairement à Huawei et aux autres constructeurs Android, les options avancées de l’appareil photo ne sont pas présentes dans l’application de base (pas de mode Pro disponible) et il faut passer par une application tierce, souvent payante (quelques euros). L’iPhone 8 Plus est également en retrait quant aux fonctionnalités logicielles de Huawei, comme la création de poses longues en pleine journée, de photos de nuit, etc. Apple devrait sur ce point apprendre de Huawei ou Honor qui mènent la barque dans le logiciel photo sur smartphone et permettent de réaliser des images dignes d’un reflex.

Mode portrait et iPhone 8 Plus

En utilisant le mode Portrait dans l’application Appareil Photo, l’iPhone 8 Plus permet de simuler le rendu d’un objectif très lumineux, type 50mm f/1.8 ou f/1.4, avec une faible profondeur de champ et un bokeh très présent. Ce rendu est possible grâce à la combinaison des deux appareils photo de l’iPhone. Ces derniers vont permettre de cartographier la scène en 3D et discerner ainsi les éléments présents au premier plan et à l’arrière plan.

Pour réussir cet effet, il faut que le sujet ne se situe ni trop loin, ni trop près de l’appareil (entre 1 et 2,5 mètres du smartphone) et qu’il ne bouge pas trop, car l’appareil réalise une rafale rapide de photos pour obtenir le résultat final.

Ce mode portrait peut être utilisé pour des photographies portrait mais pas uniquement. Il peut aussi servir à isoler n’importe quel sujet de son arrière-plan. Par contre, si photographier un visage fonctionne relativement bien (à l’exception des contours parfois encore hasardeux dans certains cas), photographier un autre sujet devient plus compliqué, surtout si celui-ci n’est pas un élément opaque, plein et avec une forme relativement simple. En photographiant des fleurs éparpillées, le rendu est moins bon car l’appareil oublie d’appliquer du flou à certains endroits.

iPhone 8 Plus – mode portrait – ISO 20 – téléobjectif 6,6mm f/2.8 – 1/126

iPhone 8 Plus – mode portrait – ISO 20 – téléobjectif 6,6mm f/2.8 – 1/217

iPhone 8 Plus – mode portrait – ISO 20 – téléobjectif 6,6mm f/2.8 – 1/168

Voici quelques photos où le mode Portrait est un peu bancale. Rappelons cependant que le mode Portrait, si bien nommé, fonctionne mieux avec des sujets humains.

Nous regrettons l’impossibilité de retoucher la zone de netteté après la prise de vue, comme c’est possible sur les smartphones Huawei ou Honor, ou d’étendre la zone de netteté pour simuler une profondeur de champ d’un objectif f/0.92 à f/22. On aimerait aussi pouvoir retoucher manuellement les contours d’un sujet pour améliorer le rendu, un peu comme si nous étions dans Photoshop.

Malgré ces limites, le mode Portrait est réussi et permet d’obtenir de très beaux portraits dont le rendu pourrait faire pâlir certains appareils professionnels. On est bien loin des premières versions du mode Portrait introduites en beta avec l’iPhone 7. D’ailleurs, Apple a retiré l’étiquette beta du mode Portrait, le réservant à la nouvelle fonctionnalité : Éclairage de portrait. Avec le mode Portrait de l’iPhone, Apple a parcouru un long chemin dans la démocratisation de la photographie, débutée avec l’iPhone 4.

Eclairage de portrait, pour simuler des éclairages sophistiqués

L’iPhone 8 Plus introduit une nouvelle fonction (en beta) appelée Éclairage de Portrait. Ce mode utilise la technologie 3D utile au mode Portrait pour simuler différents éclairages :

  • éclairage naturel (il s’agit de l’éclairage de base du mode Portrait)
  • éclairage de studio : le visage est plus lumineux et éclairé de manière uniforme
  • éclairage des contours : les traits du visage sont accentués
  • éclairage de scène : l’arrière-plan de la photographie est plongé dans le noir et le visage dispose d’un éclairage des contours
  • éclairage de scène mono : c’est le même effet mais en noir et blanc (monochrome).

Cet effet est rendu possible grâce au double capteur photo et au nouveau processeur A11 Bionic doté d’un processeur dédié au traitement d’images (ISP). Ce mode est pour le moment uniquement réservé à l’iPhone 8 Plus et à l’iPhone X et reste en version beta.

Mode portrait Eclairage scène mono réussi

La qualité des effets est relativement aléatoire : l’éclairage de studio ou des contours fonctionne bien, avec un visage rempli de détails et bien exposé. Le mode « éclairage des contours » est mon préféré : il ajoute du contraste, de la texture et de la profondeur aux portraits. Par contre, les modes éclairage de scène découpent trop mal le contour du sujet pour appeler cela une réussite, surtout si le contraste n’est pas assez fort entre le sujet et son arrière-plan. L’autre point concerne l’effet en lui-même : si les éclairages pour améliorer l’exposition du visage sont bienvenus, l’effet fond noir est un peu trop recherché pour nous. On aurait préféré un mode permettant d’atténuer encore plus l’arrière plan, quitte à ce qu’il soit quasiment noir, plutôt que ce rendu un peu surréaliste. Les photos avec le mode éclairage de scène manquent ainsi de profondeur.

C’est sûrement pour cela qu’Apple insiste sur le fait que le mode Éclairage de Portrait est une beta. Malgré tout, on voit où Apple veut en venir et on a hâte de voir la suite des développements de ce mode Eclairage de Portrait : offrir un rendu professionnel, que ce soit autant en termes de matériel de prise de vue que d’éclairage, le tout simulé par le smartphone.

Quelle différence en photo entre l’iPhone 8 Plus et l’iPhone X ?

En photo, l’iPhone 8 Plus et l’iPhone X ont autant de choses en commun qu’ils ont de différences.

Le téléobjectif de l’iPhone 8 Plus est moins lumineux (f/2.8 contre f/2.4 pour l’iPhone X) et il n’est pas stabilisé. Mis à part cela, les deux modèles ont les mêmes composants intérieurs, le nouveau processeur d’image, le processeur A11, etc. Pour la caméra frontale, l’iPhone X est bien entendu meilleur car l’appareil photo avant du prochain smartphone intègre une caméra TrueDepth capable de réaliser des photos en mode Portrait mais aussi de s’identifier avec Face ID. Sans oublier la nouvelle fonction d’Animoji.

Pour le reste, les deux smartphones sont identiques : l’iPhone 8 Plus est donc tout à fait capable du meilleur de la photographie pour le moment, surtout si le capteur avant vous intéresse peu. Et l’iPhone 8 Plus est bien moins cher que l’iPhone X – on parle de 250€ moins cher.

Vidéo 4K à 60 fps et super slow motion à 240 fps en Full HD 1080p

L’iPhone 8 Plus, tout comme l’iPhone 8, permet de filmer en 4K jusqu’à 60 images par seconde. Si l’on descend en Full HD (1080p) il est possible d’utiliser le mode ralenti du smartphone jusqu’à 240 fps. Ce mode n’est possible qu’en activant le nouveau format HEIF (capture « haute efficacité » dans les réglages de l’appareil photo).

Voici un exemple de vidéos réalisées avec l’iPhone en 4K et en slow motion 240fps :

L’excellente qualité de la vidéo sur iPhone, avec la stabilisation au grand angle, me fait dire qu’aujourd’hui, cet appareil peut suffire pour réaliser des films de grande qualité, par exemple en vacances, sans avoir à emporter avec soi un autre équipement vidéo, comme une GoPro. D’autant plus que l’iPhone 8 Plus est étanche jusqu’à 1 m de profondeur.

Un mot sur le format HEIF/HEVC introduit par iOS 11

Le format HEIF/HEVC est un concurrent aux formats JPEG/H.264. Il s’agit d’un nouveau format de fichier photo/vidéo introduit par Apple avec iOS 11 et High Sierra et dont les avantages sont un gain de place pour une qualité identique et la possibilité d’encapsuler plusieurs sous-fichiers dans un seul fichier. Par exemple, une rafale peut être sauvegardée dans un seul fichier, des fichiers annexes (comme les XMP) attachées au sein d’un fichier HEIF, etc.

Désormais, Apple capture et enregistre ses photos et vidéos dans ce format sur ses derniers smartphones, mais lors de l’envoi vers des applications tierces ou autres, on retombe vite sur les formats plus répandus que sont le JPEG en photo et le H.264 en vidéo, pour des raisons de compatibilités avec les autres plate-formes. On attend donc de voir si ce format se répand, mais avec Apple et sa flotte d’appareils photo (iPhone et iPad) ainsi que les promesses de légèreté, il est possible que nous arrivions à détrôner le Jpeg, du moins a la prise de vue.

A noter que la qualité d’image d’un fichier HEIC n’est pas fixée. Comme le JPEG, elle dépend de la compression appliquée à l’image. Il est ainsi tout à fait possible d’obtenir un fichier HEIC plus lourd qu’un fichier JPEG pour la même image si le taux de compression est réduit au minimum sur l’HEIC et au maximum sur le JPEG.

Performances et qualité d’image de l’iPhone 8 Plus

L’iPhone 8 Plus est doté de la dernière puce A11 Bionic d’Apple. Sans rentrer dans les détails techniques, ce processeur est très puissant et capable d’exécuter de nombreuses tâches en parallèle. Comparé à l’iPhone 7 Plus qui disposait du processeur A10, la différence de performances au quotidien est peu perceptible, sauf dans certaines tâches très gourmandes en ressources, comme notamment les jeux en réalité augmenté (AR) désormais disponibles sur iPhone grâce à l’AR Kit.

Dans l’ensemble, l’iPhone 8 Plus est ultra-réactif et est devenu un monstre de puissance. Ce modèle dispose de 6 coeurs, dont 2 coeurs puissants et 4 coeurs économiques et de 3 Go de RAM contre 2 Go pour l’iPhone 8.

iPhone 8 Plus – ISO 40 – grand angle 3,99mm f/1.8 – 1/33

Pour la photographie, cela implique une interface rapide et disponible pour lancer l’appareil photo très rapidement depuis l’écran verrouillé en swipant vers la gauche. Ce processeur, ainsi que l’ISP dédié, permettent également un traitement rapide et fin des images ainsi que des capacités de traitement et de retouche avancées à l’aide d’applications comme Lightroom CC. L’iPhone 8 Plus, par sa taille d’écran, est en fait un véritable ordinateur de poche capable d’être utilisé en format paysage dans certaines applications (Mail, Calendrier, Lightroom CC, etc.)

Qualité d’image

Passons désormais à la qualité d’image, le point le plus attendu de ce test photo. Apple a présenté ses nouveaux iPhone 8/8 Plus comme bien meilleurs en photographie. Ils disposent de nouveaux capteurs plus sensibles avec un filtre de couleurs qui est censé donner des images avec des couleurs plus vives.

iPhone 8 Plus – ISO 20 – grand angle 3,99mm f/1.8 – 1/727

Par défaut sur l’iPhone 8 Plus, le mode HDR auto est activé et l’appareil passe en mode HDR lorsqu’il détecte de trop grandes différences entre les zones sombres et claires de l’image. Le bouton HDR n’apparait plus en haut de l’écran pour désactiver l’option mais il faut aller dans les réglages. Dans la pratique, le mode HDR s’active à bon escient, lorsque le risque de surexposition (ou sousexposition) de certaines zones est trop fort. Il reste tout de même la possibilité de le désactiver dans les réglages et de conserver le fichier d’origine.

Voici quelques photos avec et sans HDR :

Comparé à l’iPhone 7 Plus, l’appareil photo de l’iPhone 8 Plus offre un résultat très proche, quoi qu’un peu plus lumineux et surtout avec plus de détails et de chaleur dans les couleurs. Mais la différence est peu visible, comme on peut le voir sur ce comparatif ci-dessous :

Dans l’ensemble, l’iPhone 8 Plus est un très bon appareil photo, avec une très bonne qualité d’image en extérieur et même en intérieur grâce à son objectif grand angle stabilisé. Le zoom, moins lumineux, permet de réaliser des portraits en extérieur ou utiliser un zoom optique 2x sans se déplacer et surtout sans dégrader l’image.

iPhone 8 Plus – ISO 20 – grand angle 3,99mm f/1.8 – 1/950

iPhone 8 Plus – ISO 20 – grand angle 3,99mm f/1.8 – 1/440

iPhone 8 Plus – ISO 20 – grand angle 3,99mm f/1.8 – 1/950

Attention toutefois avec le zoom optique de l’iPhone 8 Plus. Comme c’était le cas avec l’iPhone 7 Plus, Apple se réserve parfois la possibilité de repasser sur l’objectif grand angle et d’appliquer un zoom numérique à l’image au lieu d’utiliser le zoom optique x2 du téléobjectif.

Cela arrive dans plusieurs cas :

  • Lorsque le sujet à photographier est trop proche : pour la photo macro, Apple privilégie l’objectif grand angle.
  • Lorsqu’il y a trop de mouvements : le téléobjectif n’étant pas stabilisé, le grand angle avec stabilisation est préférée lorsque vous êtes en mouvement, quitte à perdre en qualité en raison d’un zoom numérique.
  • Lorsque la lumière est trop faible : le téléobjectif ouvre à f/2.8 contre f/1.8 pour le grand angle. A cela s’ajoute un capteur un peu plus petit. En condition de faible luminosité, Apple privilégie ainsi le couple capteur et objectif plus performant, et il s’agit du grand angle.

iPhone 8 Plus – ISO 64 – grand angle 3,99mm f/1.8 – 1/100

Pour se rendre compte de cela, il suffit de placer son doigt devant le téléobjectif. Si rien ne se passe, c’est que le grand angle est utilisé. C’est un choix déplorable, surtout que rien n’indique que nous sommes en train d’utiliser un zoom numérique. Heureusement, si vous utilisez une application tierce (comme Lightroom CC, Manuel, Camera+, ProCam, etc.) qui a également l’avantage de photographier en RAW, vous pouvez forcer l’objectif à utiliser.

Sur l’iPhone X à venir, ce cas pourrait ne pas être aussi présent car les deux objectifs sont stabilisés.

En mode normal, la plage dynamique de l’appareil photo n’est pas exceptionnelle (il faut se rappeler de la taille du capteur photo d’un smartphone) mais le mode HDR a été bien amélioré par rapport aux précédentes versions, offrant davantage de latitude dans les basses et hautes lumières.

iPhone 8 Plus – ISO 20 – téléobjectif 6,6mm f/2.8 – 1/607

En termes de sensibilité ISO, ne comptez pas sur l’iPhone 8 Plus – ou tout autre smartphone doté d’un petit capteur photo – pour vous épater. Si le fichier image est propre à faible sensibilité (ISO 20 par exemple), la qualité se déteriore rapidement à partir de 640 ISO et l’image devient très bruitée à 2000 ISO, le maximum offert par l’iPhone 8 Plus.

Voici des photos prises à des valeurs ISO différentes à l’aide de l’application Lightroom CC. Il s’agit de fichiers JPEG tirés du format RAW. Heureusement, en pleine journée voire en intérieur avec de la lumière, l’iPhone 8 Plus essaie de rester à la sensibilité ISO la plus basse.

iPhone 8 Plus – ISO 400 – téléobjectif 6,6mm f/2.8 – 1/50

iPhone 8 Plus – ISO 320 – grand angle 3,99mm f/1.8 – 1/27

iPhone 8 Plus – ISO 250 – téléobjectif 6,6mm f/2.8 – 1/800

Voici une autre sélection de photos réalisées avec l’iPhone 8 Plus. Cliquez sur les images pour les voir en grand.

Autonomie de l’iPhone 8 Plus

L’iPhone 8 Plus dispose d’une batterie de 2691 mAh. Elle est 46% plus importante que la version 1821 mAh de l’iPhone 8) Par contre, c’est moins que les 2900 mAh de l’iPhone 7 Plus. A l’usage, comparé à un iPhone 6s dont la batterie a une capacité de 1715 mAh, c’est un réel confort.

La batterie de l’iPhone 8 Plus permet de tenir facilement 24h en utilisant le smartphone de manière régulière tout au long de la journée : navigation web, photos, téléphone, vidéo, etc. Nous n’avons pas réalisé de test labo, d’ailleurs de nombreux tests se condredisent selon la méthodologie appliquée, mais l’autonomie de l’iPhone 8 Plus est très confortable, même si vous l’utilisez pour une longue session photo au smartphone. Il faut par contre bien penser à réduire la luminosité de l’écran et à couper le Wifi lorsque vous ne les utilisez pas pour augmenter l’autonomie du smartphone.

A noter qu’Apple propose la charge rapide sur ce smartphone en utilisant le chargeur USB-C du MacBook (USB-C 29 W, 61 W ou 87 W d’Apple) avec un câble USB-C vers Lightning. Le téléphone se recharge ainsi à 50% en 30 minutes et une charge complète se fait en 1h48 environ (contre 3h en charge simple). L’iPhone 8 Plus est également compatible avec la recharge sans fil Qi.

A qui se destine l’iPhone 8 Plus ?

Avec la sortie de l’iPhone 8 et de l’iPhone 8 Plus puis la sortie prochaine de l’iPhone X, beaucoup d’utilisateurs d’iPhone se demandent quel smartphone choisir.

L’iPhone 8 Plus est un smartphone appréciable sur deux points : son grand écran et son double capteur photo, offrant le mode Portrait et le nouvel Eclairage de Portrait.

A 918€ en version 64 Go, l’iPhone 8 Plus est 109€ plus cher que l’iPhone 8 et 249€ moins cher que l’iPhone X de base. Pour nous, si vous recherchez un grand écran et un appareil photo complet, l’iPhone 8 Plus est le modèle qu’il vous faut. Son processeur A11 Bionic en fait un modèle ultra-performant et à un rapport qualité/prix acceptable par rapport à l’iPhone X dont les différences photo sont minimes.

Si vous cherchez un iPhone compact et que l’objectif grand angle stabilisé vous suffit, l’iPhone 8 est le modèle qu’il vous faut.

Enfin, si pour vous le nouvel écran OLED bord à bord de l’iPhone X ainsi que les fonctions photo de l’iPhone 8 Plus dans un corps plus petit – sans oublier le module d’identification Face ID et la caméra faciale évoluée – sont un critère d’achat, l’iPhone X qui sort le 3 novembre sera peut-être à considérer.

Conclusion

Avec l’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus, on assiste à une mise à jour du design (dos en verre) et des performances (processeur A11 Bionic avec ISP et AR). Disposant des mêmes composants intérieurs, seuls la taille d’écran et le double capteur photo différencient ces deux modèles, avec un avantage pour l’iPhone 8 Plus en termes de performances photo et de confort d’utilisation.

L’iPhone 8 Plus est un smartphone confortable à l’usage couplé à un appareil photo complet et polyvalent grâce à son zoom optique. Il reste très proche de l’appareil photo de l’iPhone 7 Plus. Seul le capteur photo avant a été mis à jour, avec 2 Mpx supplémentaires (7 Mpx au total). Malgré tout, l’appareil photo offre légèrement plus de détails que l’iPhone 7 Plus et des couleurs plus riches.

Faut-il pour autant changer d’iPhone ? Si vous avez l’iPhone 7 Plus, clairement non. Par contre, si vous avez un iPhone plus ancien (iPhone 6, 6s simple ou Plus), les différences en photographie et les performances générales de l’iPhone 8 Plus valent le coup. Enfin, si vous cherchez à acheter l’iPhone le plus performant en photo et le mieux doté pour durer dans le temps, l’iPhone 8 Plus est la solution à choisir les yeux fermés. Il est disponible en trois couleur et au tarif de 918€ pour la version 64 Go et 1089€ pour la version 256 Go.

Test de l’iPhone 8 Plus, la référence photo chez Apple
autonomiegrand écrandouble capteur photo et mode portraitmeilleure préhension avec le dos en verre
zoom numérique parfois utilisé à la place du zoom optiquepeu de différences en photo par rapport à l’iPhone 7 Plusmode Éclairage de portrait perfectiblela charge rapide nécessite un chargeur supplémentaire
8.4Note finale
Design8.5
Ergonomie et prise en main8.5
Fonctionnalités8
Qualité d’image8.5