Le musée Nicéphore Niépce à Chalon-sur-Saône (71) redécouvre la photographie de mode en France dans l’exposition Le Chic Français. Plus de 300 œuvres issues des collections du musée sont exposées jusqu’au 20 mai 2018.

Dans cette exposition, la mode est redécouverte du début du XXème siècle à nos jours. L’histoire de ces photographies est étroitement liée à l’évolution de la place de la femme dans la société : rigide au début du siècle dernier, émancipatrice dans l’entre-deux-guerres puis libératrice pendant la période d’après-guerre, elle est aujourd’hui remise en question par les nombreux « diktats » de la mode.

Le Chic Français

Marie Claire nº 160 22 mars 1940 © Musée Nicéphore Niépce

Bien que la photographie de mode trouve ses origines en même temps que l’invention de la photographie, c’est-à-dire vers le milieu du XIXe siècle, elle commence seulement à trouver sa place au début du XXe siècle dans les magazines.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène. Tout d’abord, l’illustration tient encore une place importante dans ce milieu. De plus, le tirage coûtait cher et ne pouvait pas couvrir toutes les demandes au même titre que les dessins.

Le Chic Français

Germaine Krull Mode années 1930 © Musée Nicéphore Niépce

Les toutes premières photographies de mode devaient également s’adapter aux premiers appareils photo. Ainsi, les portraits de femme étaient souvent sans vie à cause de l’immobilité des modèles contraints par le temps de pose du matériel.

Le Chic Français

Studio Reutlinger La Mode illustrée nº 25 18 juin 1911 © Musée Nicéphore Niépce

Les photographies s’imposent réellement dans le monde de la mode dans les années 1920-1930 avec des photographes comme Jean Moral, Maurice Tabard ou encore André Steiner. Deux styles émergent alors, la photographie de mode en studio et de rue.

Le Chic Français

Jean Moral pour Harper’s Bazaar, Marjorie Dunton 1938 © Brigitte Planté-Moral / Musée Nicéphore Niépce

Les revues françaises Femina et La Mode sont des précurseurs en France dans la photographie de mode. Mais l’illustration ne laisse réellement sa place à la photographie que dans les années 1930. La première couverture photographique en couleur n’apparait sur Vogue qu’en juillet 1932.

Le Chic Français

Modes d’hiver
Femina, Octobre 1936 © Musée Nicéphore Niépce

Les grands couturiers émergent dans les années d’après-guerre et ont besoin de visibilité. Beaucoup de grands photographes sont passés par le milieu de la mode qui a même permis de lancer quelques carrières : Brassaï avec Christian Dior, Henri Cartier-Bresson avec la mannequin Bettina, Louise Dahl-Wolfe pour le magazine Harper’s Bazaar, Diane Arbus avec son compagnon pour Vogue et Glamour, Richard Avedon pour Harper’s Bazaar, Vogue, Life…

Le Chic Français

Agence Rol
portrait au champ de courses 1930 © Musée Nicéphore Niépce

C’est dans les années 1960 que les magazines de mode connaissent un véritable essor et avec eux la photographie de mode. Les stars de cinéma, les musiciens, les couturiers se volent la vedette, voulant apparaitre dans des journaux à succès comme Vogue, Cosmopolitan ou encore Vanity Fair.

L’exposition Le Chic Français revient sur ces photographes et ces magazines qui ont permis à la mode d’évoluer et à la femme de s’émanciper. Beaucoup de chemins restent encore à parcourir, en particulier au niveau de l’image de la femme, souvent montrer à moitié nue et en taille 34.

Le Chic Français

Maurice Tabard, jeune femme au parapluie, années 1930-1940 © Musée Nicéphore Niépce

Pour plus d’information, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du musée de Nicéphore Niépce. Pour en savoir plus sur la photographie de mode, vous pouvez également lire notre interview de Pauline Darley.

Informations pratiques
Le Chic Français au musée Nicéphore Niépce
Du 10 février au 20 mai 2018
Au 28 quai des Messageries
71 100 Chalon-sur-Saône
Ouvert tous les jours sauf le mardi et les jours fériés
De 9h30 à 11h45 puis de 14h à 17h45
Entrée libre