Après le travail de Jose G. Cano sur la photographie de danse sous-marine, nous vous parlons aujourd’hui de Julien Benhamou, photographe portraitiste de danseurs.

Si Julien Benhamou est un photographe français de spectacles et plus particulièrement de danse, il est d’abord un portraitiste. Photographe notamment des Etoiles de l’Opéra de Paris ou de la Compagnie de danse Inkörpe, il photographie, dans sa série « Portraits » des artistes et plus particulièrement des danseurs.

Roberto Bolle, danseur © Julien Benhamou

Julien Benhamou s’intéresse à la photographie depuis toujours. À douze ans, il reçoit son premier appareil photo et apprend immédiatement la technique. Déjà passionné par des photographes portraitistes tel que Herb Ritts, Jean-Baptiste Mondineau, Peter Lindbergh et surtout Annie Leibovitz, c’est ensuite à l’aspect humain de la photographie qu’il s’intéresse. Il devient photographe de façon assez naturelle.

Ce ne sont pas de simples portraits en studio sur toile de fond que capture le photographe, puisque ses modèles sont souvent intégrés dans un décor. Grâce à ces décors, et aux couleurs des costumes qu’il leur juxtapose, le photographe recrée un univers particulier autour des artistes qui vient s’intégrer à leur portrait.

Tout en mouvement et en relief, les portraits de Julien Benhamou sont pleins de légèreté, de style, et d’élégance. On retrouve un univers épuré témoin de performances artistiques pointues. Le but du photographe est de créer des photographies poétiques.

Ludmila Pagliero, danseuse Etoile de l’Opera de Paris © Julien Benhamou

« Ce que j’aime dans la photographie c’est altérer la réalité. 
Le réel m’intéresse moins. »

François Alu © Julien Benhamou

Si la lumière et les décors – tantôt chics, tantôt dans des lieux désaffectés – tiennent une grande place dans le style du photographe, c’est qu’il a une idée précise de la lumière pour chaque photographie. La photographie c’est vraiment écrire avec la lumière – et c’est un des aspects principaux sur lequel est basé le travail de Julien Benhamou. La mise en place d’un éclairage est pour lui très instinctive et fait partie intégrante de l’image. Sur fond de murs très bruts, pour faire ressortir les personnes et les costumes, il fait virevolter les tissus et les corps. Figures aériennes, relief dans l’image, sa photographie est tout en mouvement et volupté.

Pour ses modèles, le photographe choisit instinctivement les personnes qui lui inspirent une idée de mise en scène, il travaille principalement avec les danseurs Michael Lafon et Francois Alu, qu’on retrouve dans plusieurs de ses photographies. Son but est de révéler la beauté du modèle et de créer une image esthétisante à travers les mises en scènes qu’il imagine et met en place. Le modèle est impliqué dans le processus créatif et a toujours un mot à dire sur la mise en scène du photographe ou sur les tenues confectionnées par le styliste. Pour Julien Benhamou, un shooting photo est un échange humain entre le modèle et le photographe.

« C’est toujours très émouvant d’avoir une image qui plaise au modèle et qui me raconte plus qu’un portrait. Je recherche une image positive, enjolivée, esthétisante du monde, des gens. »

Leonore Baulac et François Alu, danseurs © Julien Benhamou

Mathilde Froustey, danseuse © Julien Benhamou

Julien Benhamou souhaite remercier tous les modèles qui ont accepté de collaborer avec lui. Il travaille en ce moment sur des photographies de Nu dont une série est déjà sur son site où vous pouvez observer ses autres photographies. Vous pouvez également le suivre sur Instagram.