Depuis 2015, Peak Design a redynamisé le marché du sac photo en sortant des produits de qualité, originaux et fonctionnels, cherchant à répondre aux besoins de tous les jours des photographes. Nous avions déjà testé le sac Everyday Messenger et le Everyday Backpack 20L et 30L. Parmi la gamme de 4 sacs photo (Sling, Messenger, Tote, Backpack), le Everyday Tote se démarque par son design unique, bien différent des 3 autres types (qui sont soit des sac à dos, soit des sac en bandoulière).

Avec ce sac, la marque américaine a repris le style classique du Tote, ce fameux sac de toile à la mode, avec de grandes anses et qui se porte à l’épaule, afin de le réimaginer et d’en créer un sac pratique, solide, et utilisable pour du matériel photo. Mais le Everyday Tote, d’une contenance de 18 à 20L, va plus loin et tient plus lieu d’un sac « tout-en-un », autant pour la photo, le travail, le quotidien, etc.

Après l’avoir testé plusieurs semaines, nous vous présentons notre compte-rendu.

PeakDesign EverydayTote 13

Présentation de Peak Design

Créée en 2011, la société Peak Design s’est d’abord faite connaître pour son produit CapturePro, un clip de fixation permettant d’accrocher votre appareil photo à n’importe quelle lanière de sac ou ceinture de manière sécurisée.

La marque se tourne vers les sacs photo au moment où elle collabore avec le photographe pro Trey Ratcliff, cherchant à répondre aux attentes quotidiennes du photographe. En 2015, elle lance sa campagne Kickstarter afin de financer la production de quatre types de sacs photo. Récoltant plus de 6,5 millions de dollars, la gamme Everyday voit le jour, donnant naissance à des sacs polyvalents, solides et pratiques.

Caractéristiques du sac Everyday Tote

Le Everyday Tote reprend bien évidemment le design d’un Tote bag. Pour la petite histoire, le Tote bag, viendrait d’un ancien mot anglais du 17ème siècle, « to tote », proche de « to carry » (porter, trimballer), mais il pourrait aussi faire écho au mot allemand « Tüte » (sac dans les supermarchés). Son nom faisait donc plus référence à sa fonction qu’à la forme du sac. C’est seulement vers les années 1940 que le Tote bag, dans sa forme simple, commence à se populariser sous le nom de « Bean’s Ice Carrier », manufacturé par la marque L.L. Bean Boat and Tote comme un sac de toile pour transporter des blocs de glace d’un freezer à un camion.

Mais tout en reprenant cette forme, Peak Design modernise son sac, le rendant plus solide et plus pratique. Le Everyday Tote est conçu pour être porté à l’épaule (même si il peut s’adapter à d’autres types de portage, mais j’y reviendrai dans le paragraphe de prise en main), présentant une forme un peu plus élégante qu’un sac à dos ou sac en bandoulière ordinaire.

Il est donc idéal pour les petits gabarits, hommes ou femmes, qui recherchent des sacs un peu plus compacts, esthétiques et faciles à transporter. Il est cependant plus grand qu’un sac Tote classique (il mesure 40cm x 34cm x 20cm), pouvant contenir entre 18 et 20L de matériel, lui-même compartimenté avec le système de rangement FlexFold propre à la marque. A vide, le sac pèse 1,1 kg.

Everyday Backpack 30L VS Everyday Tote : le Tote a donc une taille raisonnable, mais il reste assez large, et peut contenir jusqu’à 20L.

Bretelles réglables sur un côté du sac, là où est placé le passant à valise.

Le Tote reste quand même assez large, lorsqu’il inclut les séparateurs permettant d’y ranger un boitier reflex.

En lieu d’une simple toile, il est construit avec du coton molletonné bien plus épais, recouvert à l’extérieur d’un tissu Kodra qui a la particularité d’être déperlant. Le marron clair du cuir nubuck recouvrant finitions, fermetures et lanières s’harmonise bien avec la couleur « gris cendre » (dit « Ash ») de la toile de notre version du sac. Le Everyday Tote existe également en « gris charbon » (dit « charcoal »). De légères coutures bleues sont visibles sur les lanières noires et en cuir.

Tissu Kodra déperlant pour garder vos affaires au sec

L’espace de rangement : le système Peak Design

Comme pour toute sa gamme de sacs, Peak Design a repris le même système de rangement avec ses séparateurs FlexFold, adaptables et amovibles qui permettent de façonner facilement et à l’infini l’intérieur du sac. Ce sont des séparateurs fins, à la fois cartonnés et suffisamment souples pour se plier facilement. Ils peuvent non seulement séparer le matériel verticalement mais aussi en demi-section horizontale, permettant de superposer un objectif au-dessus d’un boitier ou d’un autre objectif.

Le Everyday Tote compte 2 séparateurs principaux, ce qui permet de créer 3 compartiments principaux et d’y ajouter 4 demi-sections (2 dans les compartiments des côtés). Il est possible d’acheter des séparateurs supplémentaires sur le site de Peak Design.

Le sac se compose aussi de 3 poches internes : l’une, plus petite et élastique, permet de ranger objets personnels (carnet, passeport, etc) ou matériel peu encombrant ; les deux autres poches qui prennent toute la longueur du sac peuvent contenir une tablette et/ou un ordinateur portable de 13 pouces, de type Mac, plutôt fin (il est possible que certains PC de 13 pouces soient un peu trop épais). Enfin le sac inclut aussi 4 petites poches idéales pour contenir cartes SD, batteries et autre petit équipement, qui sont décorées d’une couture noire ou rouge pour distinguer cartes/batteries pleines ou vides par exemple.

Poche interne élastique

Deux poches internes faisant la longueur du sac pour ranger tablettes et ordinateurs portables (13 pouces pour Mac)

Petites poches à batteries, cartes SD et autres petits objets

Le Everyday Tote ne compte cependant qu’une seule poche externe, frontale, et c’est un peu dommage. Surtout que cette poche, divisée en deux, ne peut pas se fermer, donc mieux vaut éviter d’y ranger des objets trop importants et/ou de trop grande valeur. A l’intérieur de cette poche, on y trouve un Anchor Link auquel on peut attacher de petits objets comme des clés (ce peut être d’une grande valeur, finalement !). Du côté opposé se trouve un passant qui peut se glisser au travers d’une anse de valise pour voyager plus aisément.

L’ouverture principale du Tote est bien sûr celle du-dessus, qui se ferme à l’aide de bandes magnétiques glissées sous le tissu. Pour plus de sécurité, il est possible de fermer complètement le sac avec un crochet que l’on serre en tirant sur la languette vers le bas.

Si vous n’utilisez pas le crochet de fermeture, il peut se placer juste en dessous.

Mais le petit plus du Tote c’est qu’il offre deux autres ouvertures bien pratiques pour tout photographe : placées sur les deux côtés, elles s’ouvrent et se ferment avec une glissière à anse et une bande aimantée. Il est alors très simple d’avoir accès au matériel rangé sur les bords latéraux tout en laissant le sac sur l’épaule.

Ouverture latérale du Everyday Tote

Confort et prise en main : à l’épaule, en bandoulière, en sac à dos

Le Everyday Tote n’est confortable à porter qu’à partir du moment où il n’est pas trop chargé avec plusieurs boitiers et objectifs. C’est un sac « de tous les jours » qui demande du matériel simple et plutôt léger, puisqu’on ne le porte que sur une épaule (même s’il est possible d’équilibrer le poids en le transférant d’une épaule à l’autre pour moins se fatiguer bien sûr).

Le Tote porté en sac à dos : les bretelles sont un peu fines.

Les anses du sac, en tissu souple, sont assez fines, mais la partie en cuir nubuck protège bien l’épaule. L’une des deux bretelles est réglable facilement, donnant la possibilité de porter le sac différemment ou également de glisser des équipements comme un petit trépied de voyage, posé à l’horizontal, immobilisé entre les lanières et le dos du sac.

Les anses sont facilement réglables.

En mode sac à dos

Il est possible d’y placer un trépied, petit et léger.

Ainsi, la particularité du Everyday Tote, c’est qu’il a d’abord été conçu pour être porté sur une épaule, mais qu’il est possible de l’adapter pour 2 autres types de portage, en bandoulière et en sac à dos.

  • À l’épaule : tout simplement, comme l’on porte n’importe quel sac à deux anses ;
  • En bandoulière : il suffit de rallonger l’une des anses pour en faire une lanière plus longue que l’on peut passer au-dessus de la tête pour laisser pendre le sac sur le côté. Cependant le sac est trop large et épais pour ce type de portage qui n’est finalement pas très pratique ;
  • En sac à dos : là aussi il faut rallonger un peu l’une des anses, puis faire glisser les deux lanières en même temps jusqu’à en faire deux bretelles de même longueur que vous pouvez glisser sur vos épaules dans votre dos. C’est un portage bien pratique si vous devez beaucoup marcher et n’avez pas besoin d’accéder régulièrement au sac. Cependant le Tote n’a pas été conçu pour être porté comme un sac à dos et les bretelles, trop fines pour cela, ne sont pas confortables.

Porté en bandoulière

Porté en sac à dos

Porté en sac à dos

Le Everyday Tote reste un sac pratique porté à l’épaule, dont les accès au matériel sont pratiques et rapides. En utilisant les ouvertures latérales, il est possible de laisser le sac sur l’épaule tout en retirant le matériel du sac assez rapidement. Les glissières fonctionnent bien. L’ouverture principale, sur le dessus, est aussi très facile d’accès quand le sac est porté sur le côté. C’est donc un sac très utile à emporter avec soi quand l’on a besoin d’être efficace et alerte. Et de plus, par son design atypique, il ne ressemble pas du tout à un sac photo, donc sa discrétion est un plus !

Que prendre avec soi ? Le Tote, plus qu’un sac photo

En tant que sac photo, le Everyday Tote reste flexible et vous permet d’emmener des boitiers reflex type Nikon D800 avec deux objectifs par exemple, si vous enlevez l’un des séparateurs pour plus de place ou si vous disposez le boitier au milieu des deux séparateurs. Mais il n’est pas vraiment adapté à ce type de gros matériel, et comme il se porte sur une épaule, il vaut mieux éviter d’en faire un poids lourd qui risque de fatiguer les muscles et les vertèbres.

Il est parfait pour un petit reflex APS-C (dans l’exemple, il s’agit Nikon D5000 monté d’un objectif 17-50mm Sigma), avec deux objectifs à emporter, et pourquoi pas un petit boitier hybride, compact ou argentique. Vous pouvez y disposer aussi d’autres accessoires photo peu lourds (flashs, télécommande, batterie, etc).

Par ailleurs, il peut aussi servir à d’autres usages, puisque les séparateurs FlexFold se retirent facilement. Assez spacieux, il peut contenir vos affaires de travail (ordinateur, carnet, et documents A4) ou quelques affaires de voyage. Il respecte d’ailleurs les dimensions des sacs de cabine pour les avions et peut ainsi vous suivre partout dans vos déplacements. C’est donc un sac « caméléon » qui peut répondre à plusieurs de vos besoins. Mais pour éviter que sa taille et surtout son poids ne dépassent le raisonnable, il vaut mieux éviter de le surcharger ce qui le rendrait vraiment inconfortable !

Le Everyday Tote peut vous suivre partout et emporter vos affaires du quotidien !

A qui s’adresse le Everyday Tote ?

Le Everyday Tote s’adresse à celles et ceux qui souhaitent quelque chose de différent, de plus élégant et/ou qui paraît moins encombrant qu’un sac à dos. Avec sa capacité de 18 à 20L le sac peut contenir presque autant que la version 20L du Backpack de Peak Design, mais sa taille reste raisonnable. Il peut plaire autant aux photographes débutants que professionnels qui n’ont pas de gros matériel à transporter.

Parce qu’il est surtout conçu pour être porté à l’épaule, comme un véritable Tote, il fait plus urbain que sac de rando ou d’expédition. Ainsi, il peut porter votre matériel photo, plutôt léger (les gros reflex et la multitude d’objectifs sont quand même à éviter), tout autant que vos affaires de travail, de voyage ou autres. Flexible et polyvalent, il joue très bien le rôle du sac de tous les jours qui vous suit dans vos activités quotidiennes.

Le sac Everyday Tote, celui qui allie design et flexibilité pour devenir plus qu’un sac photo

Avec son design urbain, élégant et pratique, le Tote de Peak Design se démarque des autres sacs surtout par sa flexibilité. Bien que son ergonomie soit avant tout pensée pour les photographes, il s’adapte très facilement à d’autres situations (et à d’autres portages), et répond à tous vos besoins quotidiens. De par son espace de rangement, raisonnable et malléable, il convient bien au matériel photo et aux affaires du quotidien, pour ceux et celles qui ne veulent/peuvent pas trop s’encombrer.

Faisant partie de la gamme de Peak Design, le Tote en garde la même qualité et solidité. Bien qu’il soit bien plus accessible que les Everyday Backpack de la marque, puisqu’il oscille entre 199 et 229 euros, il peut rester cher pour de nombreux utilisateurs. Mais si l’on considère que ce sac photo n’est justement pas un simple sac photo et qu’il peut s’utiliser de plusieurs façons, son prix vaut peut-être bien le coup !

Vous pouvez retrouver le Tote de Peak Design dans les magasins partenaires de la marque, ou sur Amazon, MissNumérique, Digit-Photo en coloris charbon (charcoal) ou cendre (ash).

Test du sac photo Peak Design Everyday Tote
Design pratique et élégantErgonomie pensée pour le photographe mais le sac s’adapte à d’autres situations (sac de travail, de tous les jours, pour bébé)Différents types de portage (épaule, bandoulière, sac à dos)Qualité de fabrication et soliditéContenance et système de rangement ajustableAccès rapide au matérielGarantie à vie
Prix élevé (bien que moins élevé que le reste de la gamme)Pas assez de poches externes (et l’unique poche ne se ferme pas)Système aimanté de fermeture qui pourrait ne pas trop durer dans le tempsAutres systèmes de portages moins confortables, le sac est surtout conçu pour être porté à l'épaule
8.3Note finale
Fabrication / Finitions9
Confort7
Ergonomie / Praticité9