Si nos appareils photo sont de plus en plus « lookés », il est difficile de dire la même chose de nos sacs photo, malgré les évolutions récentes vers plus de discrétion, comme c’est par exemple le cas du Traveller 900 d’Inzago.

En considérant que votre sac photo ne doit pas seulement être un accessoire de transport mais aussi un élément de style, peu de sacs répondront à vos attentes et le nylon, bien que résistant, manque un peu de personnalité.

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_12

Nous avons ainsi décidé de tester le sac photo type Messenger The Bowery de la marque américaine Ona, spécialisée dans les sacs et accessoires photo haut de gamme et dotés d’un style raffiné.

Quelques mots sur Ona Bag

Ona Bag est une marque de maroquinerie lancée en 2010 par Tracy Foster, une new-yorkaise amoureuse de photographie qui ne trouvait pas de sac photo à la hauteur de ses attentes en terme de style. Avant de lancer Ona, il n’était pas rare pour elle de transporter son appareil photo dans un sac classique en l’isolant à l’aide d’un foulard ou autres tissus, en espérant pouvoir le protéger. Mais comme toujours avec cette solution, cela fonctionne jusqu’au jour où vous vous rendez compte que votre appareil a pris un mauvais coup.

Tracy Foster a donc lancé Ona avec une vision simple : offrir aux photographes soucieux de leur style des sacs et accessoires qui leurs permettent d’exercer leur métier ou passion avec style.

A qui s’adresse le sac photo The Bowery de Ona ?

Voici une question que nous nous posons à chaque fois en présence d’un sac photo : à qui ce dernier va-t-il s’adresser ? Dans le cas du Bowery, ses petites mensurations ne le destinent pas à devenir le sac photo de référence pour les boulimiques de matériel photo, faute d’espace disponible.

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_6

Ce sac séduira plutôt les photographes urbains à la recherche d’une solution élégante et de qualité pour transporter un appareil photo type hybride + une ou deux optiques, ou bien un reflex numérique pas trop gros + une optique complémentaire. Nous reviendrons sur ce point dans la suite du test.

D’ailleurs, ce sac photo pourrait se faire passer pour un sac messenger classique, car aucun signe extérieur n’indique que vous transportez du matériel photo à l’intérieur.

Caractéristiques

Le sac The Bowery que nous avons testé est la version cuir antique cognac (Cognac Leather). En découvrant ce sac, on comprend mieux pourquoi Ona indique utiliser des matériaux nobles. Pour ce sac, la marque utilise un cuir italien tanné très résistant ainsi que du laiton pour toutes les attaches. Le sac est fabriqué en République Dominicaine.

Le sac est un petit format, avec des dimensions extérieures de 267 x 178 x 101 mm et un compartiment photo de 254 x 152 x 100 mm pour un poids de 1,04 kg.

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_14

Prise en main

A la première prise en main, on ressent la grande qualité du cuir au touché ainsi que par son odeur, un peu forte. Au bout de quelques sorties, le sac se patine très vite et marque beaucoup — un simple coup d’ongle pouvant laisser une griffe sur l’extérieur du sac — lui donnant ainsi un cachet unique, même si cela peut étonner certaines personnes pensant acheter un sac en cuir qui ne bougera pas. Ici, le cuir se patine mais est suffisamment résistant pour durer, nous l’espérons, de longues années.

Le sac dispose d’une sangle de transport réglable en cuir. Son épaisseur et les finitions ne laissent planer aucun doute quant à sa durabilité. L’accroche de la sangle est en laiton, ce qui permet de ne pas dénoter avec le cuir marron du sac.

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_1

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_2

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_3

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_10

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_9

Les 1,04kg de cuir et de laiton sont ici synonymes de qualité et donnent même de la présence à ce sac, qui ne servira de toute façon pas à transporter du matériel trop lourd du fait de sa contenance limitée.

A l’extérieur, le sac dispose de 5 poches :

  • 2 poches frontales permettant de ranger des documents, des filtres, des cartes mémoires, son smartphone
  • 1 poche arrière pour y glisser des papiers ou des documents. Cette poche peut contenir une tablette telle qu’un iPad Mini ou un iPad Air mais une partie de l’appareil sera visible et pourra frotter lors du transport, ce qui nous incite à ne pas trop l’utiliser de cette manière
  • 2 petites poches latérales sous les anses de la sangle. Ces poches sont tellement petites et peu accessibles qu’il ne faudra pas y stocker quelque chose dont vous souhaitez pouvoir avoir accès rapidement.
Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_7

Un iPad mini se glisse facilement dans la poche arrière, mais reste apparent

Ces 5 poches sont vraiment très étroites alors ne pensez pas y mettre quelque chose de plus de 3-4 centimètres d’épaisseur.

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_16

Pour accéder à l’espace principal ainsi qu’aux deux poches frontales, le sac dispose d’un fermoir en laiton comme simple ouverture. L’accès au matériel est rapide et le sac est dépourvu de fermeture éclair souvent bruyante. Heureusement le compartiment central – et votre matériel photo – est protégé par des volets sur les côtés du sac. Cela permettra d’éviter que la pluie ou la poussière ne rentre dans le sac, même si ce dernier n’est clairement pas taillé pour être utilisé dans des conditions météo extrêmes. Le sac est donc résistant à l’eau mais pas imperméable.

Quel matériel transporter avec ce sac ?

A l’intérieur du sac, on trouve un compartiment protégé par une couche de mousse cousue directement sur la surface intérieure du sac en cuir. La mousse n’est pas très épaisse mais combinée à la peau du cuir offre une protection suffisante.

Copyright © Phototrend.fr

Un séparateur en mousse permet de compartimenter comme on le souhaite l’intérieur du sac. Dommage que la marque n’ait pas pensé à proposer un second séparateur afin de compartimenter davantage l’intérieur pour y faire tenir plusieurs petites optiques ou accessoires. Dans ce cas, vous pouvez facilement transporter un appareil photo hybride avec une ou deux optiques. Il est même possible d’y glisser un boîtier reflex compact : nous avons réussi à insérer un Nikon D750 + 50 mm f/1.8 de justesse, comme vous pouvez le voir sur cette photo. L’ensemble force cependant un peu à la fermeture.

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_15

Nikon D800 + 50 mm f/1.8 un peu à l’étroit…

De manière générale, ce sac n’est pas destiné à transporter beaucoup de matériel ou des poids lourds comme le Nikon D800 (qui ne rentre pas dedans), mais servira à ceux qui veulent toujours avoir dans leur sac un appareil photo prêt à être utilisé, type Fuji X100T ou même un Sony A7 + optique.

Aucun filet intérieur en plus des poches extérieures ne permet de ranger d’accessoires et il faudra donc se contenter de ces dernières pour glisser tous vos accessoires comme les cartes mémoires ou des batteries supplémentaires. On aurait vraiment aimé la possibilité d’avoir une poche intérieure sur le fond du sac afin d’y mettre cette petite tablette qui rentre dans la poche extérieure arrière mais n’est pas protégée.

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_14

Ona indique qu’il est également possible d’utiliser le sac comme insert, en enlevant la sangle. Ainsi, vous pouvez mettre le sac dans un autre sac plus grand ou une valise tout en protégeant votre matériel. A vrai dire, pourquoi pas, mais nous ne pensons pas que ce sac soit dédié à cet usage, car la transformation en insert n’ote quasiment aucun poids ou encombrement à l’ensemble.

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_8

Sac Ona Bag

Test-Phototrend-Ona-Bag-Bowery_13

The Bowery de Ona, un sac messenger photo qui a du style

Le sac messenger The Bowery de la marque Ona est sûrement l’un des premiers sacs photo avec lequel nous aurions envie d’être vu. Avec son cuir de grande qualité, il permet d’allier qualité, résistance et style pour transporter votre matériel photo avec vous.

Mais cette qualité et son placement haut de gamme ont un prix et ce sac, en version cuir, est disponible chez Miss Numérique, Digixo ou bien sur la boutique Ona Bag à partir de 289,90€.

Si le format vous plait mais que le cuir n’est pas indispensable, Ona propose également The Bowery en version toile premium (différentes couleurs) à 138,90€ (chez Miss Numérique, Digixo ou bien sur la boutique Ona Bag).

Test du sac photo The Bowery cuir d’Ona Bag
Un style unique grâce au cuirQualité de fabrication et cousu mainTransport confortableTaille idéale pour transporter un petit appareil et quelques affaires la journée
Poches extérieures trop petites et étroitesPas de rangements à l’intérieur du sacUn seul séparateur intérieur (un second aurait été utile)Poids un peu élevé en raison du cuirPrix élevé
8Note finale
Avis des lecteurs 1 Avis
8.0