Color, la startup qui voulait révolutionner le monde du partage de la photo sur mobile, semble tirer sa révérence. Après un lancement de produit raté malgré 41 millions en banque, un service qui n’a jamais décollé, et une défection de son fondateur Bill Nguyen, tout ne serait cependant pas perdu pour Color.

Il semblerait, selon un article du site TheNextWeb, que Color est sur le point d’être racheté par Apple. Le montant de la transaction ainsi que la raison du rachat ne sont cependant pas encore clairs, même si le deal semble déjà conclu. Pour certains, Color serait propriétaire de plusieurs brevets sur la manière de mettre en relation des personnes à proximiter et de leur permettre de partager des documents qui pourraient intéresser Apple pour iOS, et plus précisément l’application Photo Stream. Celle-ci permet, depuis iOS 6, de partager directement des photos depuis sa galerie sur un iPad ou un iPhone.

Selon Liz Gannes et John Paczkowski de AllThingsD, ce rachat aurait davantage la forme d’une acquisition de talents, avec 20 employés de Color qui viendraient grossir les rangs d’Apple pour travailler sur les prochains produits cloud d’Apple. Selon eux, le montant du rachat serait situé entre 2 et 5 millions de dollars, bien en-deçà des 41 millions de dollars investis dans Color. Malgré tout, Color aurait encore pas mal de cash en banque (25 millions de dollars) et devrait donc pouvoir rembourser une partie de ses investisseurs.

Pour rappel, Color a commencé comme une application photo sociale permettant de partager ses photos de manière locale tout en découvrant de nouvelles personnes. Par la suite, Color a pivoté pour proposer une application vidéo muette connectée étroitement à Facebook.

Dans tous les cas, si Apple réutilise les travaux de Color dans le partage local de documents, cette fois-ci il y a de fortes chances pour qu’un produit similaire puisse décoller, la société ayant déjà, grâce aux millions d’appareils iOS en circulation, la puissance de frappe nécessaire pour ce type d’application nécessitant de nombreux utilisateurs simultanés.