Logo color« Attention : ne pas utiliser Color seul » : voilà la première phrase que l’on voit lorsque l’on essaye de télécharger Color, la nouvelle application de partage de photo qui vient de sortir aujourd’hui (et qui a levé 41M$, rien que ça)

Cette nouvelle application, créée par la société du même nom (et qui a acheté son nom de domaine Color.com une petite fortune) permet de prendre des photos et des vidéos avec les personnes autour de vous et de les partager avec ces derniers, qui pourront également les commenter, les liker. Color crée un groupe public qui regroupe toutes les photos prises dans un rayon de 45 mètres.

L’application est extrêmement simple : il n’est pas nécessaire de créer de compte utilisateur pour l’utiliser, votre prénom suffit.

Pour commencer à exploiter le potentiel de l’application, il suffit de créer un groupe. L’application détectera toutes les personnes présentes aux alentours et les ajoutera à ce groupe.

Vos photos visibles par tout utilisateur à proximité

Sur Color, vous ne partagez pas vos photos seulement avec vos amis ou contacts dans l’application mais vos photos sont visibles par tous les utilisateurs de l’application à portée lors de la création du groupe, amis ou non. Cela peut paraître dérangeant au premier abord, car au final vous partagez vos photos avec n’importe quel étranger à proximité, mais c’est bien le pari que fait l’équipe de Color pour son application.

Color a donc une utilité toute trouvée : lors de soirée, d’événements, de repas, vous pouvez partager toutes les photos de l’événement avec vos convives, de manière instantanée et automatique dans un album photo. Cet album pourra ensuite être partagé sur Twitter et Facebook auprès de ses amis.

Une interface utilisateur un peu déroutante et une utilité à découvrir

Au premier lancement de l’application, on obtient un écran un peu trop vide à mon goût : il manque quelques conseils pour nous aider à prendre en main l’application. Le conseil énoncé en début d’article est donc très vrai : il vaut mieux lancer cette application lorsque l’on est plusieurs pour l’utiliser directement, car seule, elle n’a pas beaucoup d’utilité.

Découvrez l’application avec cette vidéo :

Après Lala, Bill Nguyen lance Color

A l’origine de cette application, Bill Nguyen, entrepreneur qui a vendu Lala, son service d’écoute de musique en streaming à Apple. Bill Nguyen a été employé chez Apple pendant 1 an avant de quitte l’entreprise pour fonder sa startup. Etant donné le passé de Bill Nguyen, on peut se dire que Color va être le prochain réseau social de photo sur mobile.

Color se place sur le marché des applications en temps réel et massivement sociales et on se demande vraiment pourquoi l’application n’a pas été dévoilée et lancée au SXSW il y a une semaine, où elle aurait pu être utilisée par une grande partie des participants, adeptes des smartphones, de Foursquare et des nouvelles applications de messagerie groupée.

Color, une application réservée aux geeks ?

Ces derniers mois, de nombreuses applications mobiles photo sont sorties (Instagram, PicPlz, Path, …), laissant certaines parler de bulle technologique. En effet, la question pourrait se poser : si je regroupe l’ensemble de mes amis, tout le monde ne possède pas d’iPhone ou d’Android, et même si cela tend à se généraliser, ces derniers ne vont pas forcément adhérer à cette application.

Il suffit pour cela de voir comment réagissent vos contacts lorsque vous leur présentez Foursquare : à part quelques passionnés early adopters de high-tech mordus qui téléchargent l’application dans la seconde, la majeure partie de vos amis n’y verront aucune utilité. Mais on ne sait jamais, Twitter a bien réussi à se faire connaître malgré un démarrage très limité.

Pour télécharger l’application suivez ces liens : sur iPhone / sur Android.