Si je vous parle de revue photographique, la première chose que vous vous dites c’est : encore un magazine papier de plus dans les kiosques.

Et bien non, car Cinq26 n’est pas une revue comme les autres. Ce nouveau trimestriel indépendant est vendu sous format audiovisuel, sur support DVD. Le premier numéro est sorti fin mai, et le prochain est prévu pour le mois de septembre. Quand nous avons entendu parlé d’une revue photo sur DVD, nous nous sommes vraiment posé la question suivante : pourquoi ?

Avant d’y répondre, voici rapidement ce que contient ce premier numéro. Divisé en cinq reportages/documentaires, Cinq26 souhaite combler le vide qu’il y a sur nos écrans au sujet de la photographie. Le DVD contient les reportages suivants :

  • Profession encadreur : Patrick Bouteloup et Didier Le Tumelin du CIRCAD nous montrent les coulisses du métier d’encadreur. Car la photographie c’est bien beau, mais une fois tirée, il faut l’encadrer avant de l’exposer, et c’est tout un métier. Les cadres peuvent même aller jusqu’à 1000 euros si vous souhaitez les dernières technologies. Dans ce reportage, on découvre le sens du détail d’un métier qui reste très artisanal.
  • Le chimigramme : au croisement de la peinture et de la photographie, Odile Bernard Schroder nous présente cet étrange procédé.
  • Week-end à Varsovie : le magazine est allé à la découverte de la photographe en Pologne, un pays où il reste encore beaucoup de chose à découvrir.
  • Visite du laboratoire d’essais photo de la FNAC : Francois Cana nous explique comment est testé le matériel photo pour les magasins FNAC. De nombreuses étapes qui nécessitent un travail précis permettent ainsi de comparer les nouveaux modèles, avec notamment les fameuses mires, mais aussi une machine permettant de calculer le flou de bougé plus ou moins atténué par la stabilisation des derniers modèles. On apprend également que certains produits sont sous embargo mais la FNAC a le privilège de les tester pour pouvoir publier un avis dès la sortie du matériel dans les rayons photo.
  • Et puis s’en va : Rencontre avec le photographe politique Eric Franceschi qui publie le livre « Et puis s’en vont … photographies politiques ». Eric nous explique le pari osé de publier un livre sur un tel sujet qui ne captive pas les foules. On apprend comment le choix du noir et blanc pour l’ensemble des photos du livre à été fait, même pour les plus récentes capturées en numérique. Le photographe pose également la question de l’objectivité : est-ce que les pensées du photographe politique influencent le résultat ? Bref, Eric revient sur ce travail de longue haleine qui lui a pris plusieurs années.

Au total, le DVD dure 130 minutes.

Notre avis sur ce premier numéro

Le contenu et la qualité des reportages est assez homogène : parmi les 5 reportages, je n’ai accroché que sur 3 : l’encadreur, le labo FNAC et la photographie politique. Les autres manquaient un peu de punch et de dynamisme, mais c’est aussi ça les projets indépendants. On n’est pas obligé de se plier aux sujets les plus vendeurs.

Pourquoi sortir une revue sur DVD à l’heure d’Internet ?

C’est la question que nous nous posions au début de cet article. Étant moi-même très peu utilisateur de CDs ou DVDs tellement ce format est dépassé à l’heure d’Internet et du mobile (applications), nous avons souhaité comprendre les motivations liées au choix de ce support.

L’équipe de Cinq26 nous a répondu : leur projet étant pour l’instant autofinancé (pas de pub, pas de subvention), le format DVD est le plus simple et le moins onéreux à mettre en place rapidement. Néanmoins, ils s’emploient à diversifier les modes de diffusion et de proposer des alternatives, à la fois au DVD et à la vente en ligne, en développant notamment les points de vente physiques.

Différentes solutions de téléchargement payant sont également étudiées, l’objectif serait de proposer une offre de qualité et techniquement fiable pour le deuxième opus, dont la sortie est prévue en septembre. D’ici là, l’équipe s’efforce de faire connaître la revue et de toucher son public, qui pourrait également apprécier le fait d’avoir un objet entre les mains …

On attend donc de découvrir le prochain numéro et les modes de diffusion proposées.

En attendant, si vous souhaitez soutenir ce projet décalé, je vous invite à retrouver la revue Cinq26 sur leur site internet Cinq26.com. Elle est vendu au prix de 16 euros (fdp compris). On sait déjà que dans le prochain numéro il y aura un reportage sur Leica.

Et si vous vous demandez pourquoi la revue s’appelle Cinq26, c’est tout simplement parce que l’appareil photo utilisé pour filmer les documentaires présents sur ce DVD ne peut enregistrer que 5 minutes et 26 secondes d’affilée.

Bon vent à ce projet.