Celestial Clockwork-1

Voici un article pour vous permettre de découvrir comment réaliser des photos d’étoiles ou de la lune (donc quand il fait nuit bien sûr).

Prendre en photo des étoiles

Si vous avez déjà essayé de prendre des étoiles en photo, vous avez du vous heurter à un problème capital : le manque de lumière. Je vous rassure, c’est le même problème pour tout le monde, et c’est pour cette raison que nous n’allons pas vous expliquer comment prendre en photo une étoile fixe, mais plutôt un ciel étoilé qui bouge.

Quel matériel utiliser ?

Pour ce type de photographie, vous pouvez utiliser n’importe quel matériel, pour peu qu’il possède une option de pose longue. Pour faciliter la prise de vue, nous vous conseillons quand même le matériel suivant :

  • un objectif à grande ouverture pour capturer de la lumière dans ces conditions difficiles
  • un trépied ou une position stable (coincé ou calé) pour votre appareil. C’est très important car le moindre mouvement aura des conséquences très importantes sur le résultat de votre photo étant donné que nous sommes en pose longue.
  • une télécommande (ou savoir manier le retardateur) pour ne pas faire bouger l’appareil (c’est toujours les mêmes conseils dans les photos de nuit, la stabilité à tout prix !)

Quels réglages adopter ?

En terme de réglages, vous pouvez utiliser le mode que vous souhaitez (manuel, priorité ouverture, priorité vitesse…) mais le plus simple est encore la priorité vitesse, qui permet de contrôler le temps de pose que l’on souhaite avoir. Nous y reviendrons plus tard.

Il faut effectuer la mise au point sur l’infini, car les étoiles étant « à l’infini » par rapport à nous, c’est la seule option à adopter. Aussi, sur certains appareils reflex, il y a une option qui permet de relever le miroir avant de prendre la photo. Cela permet de réduire les vibrations et pourrait être utile à activer si vous bénéficier de cette option.

En terme d’ISO, contrairement aux poses longues habituelles, il faut privilégier des valeurs élevées comme 1600 ou 3200 ISO (selon la capacité de votre boîtier à gérer le bruit) afin de capter toute la lumière des étoiles.

Combien de temps ?

Pour les photos d’étoile, il ne faut pas être pressé du tout. En fait, cela dépend de l’effet que vous souhaitez obtenir. Si vous voulez seulement des points qui brillent dans le ciel, 15 secondes suffiront sûrement. Mais si vous souhaitez obtenir un rendu avec des étoiles « filantes », il faut laisser l’appareil en pose longue au moins une heure. Choisissez donc bien l’endroit où vous posez votre appareil, et occupez-vous pendant ce temps là. Le mieux est d’utiliser le mode Pose B (Bulb) de votre appareil, si vous en avez un (pour revoir cette notion, rendez-vous dans le MP sur la vitesse d’obturation)

N’oubliez donc pas de bien charger votre batterie avant de partir à l’aventure, car la pose B consomme énormément.

Pensez aux conditions extérieures

Ces quelques conseils peuvent paraître simples, mais on vous les donne quand même 😉

  • fuyez les villes : les étoiles se voient mieux en pleine campagne, quand il n’y a pas la lumière de la ville qui pollue le ciel et empêche de voir les étoiles
  • regardez la situation de la Lune : entre la période de pleine lune et le premier quartier, la luminosité du ciel varie énormément. Vous obtiendrez deux photos très différentes, à vous de savoir ce que vous recherchez.

Quel résultat ?

En superposant différentes poses longues obtenues lors de votre prise de vue grâce à un logiciel de retouche, vous pourrez obtenir des cercles d’étoiles, car l’image capture en fait le mouvement de la Terre (imperceptible à l’oeil nu).

Incline to Wander

Prendre en photo la Lune

Maintenant que nous avons vu comment prendre en photo un paysage stellaire, attaquons-nous à la Lune.

moon-1

En apparence, c’est la même chose que pour les étoiles, donc les conseils donnés ci-dessus sont toujours bons. Cependant, la Lune a quelques particularités qui font que nous allons changer quelques éléments :

  • utilisez de préférence un téléobjectif afin de pouvoir cadrer au mieux la Lune, et surtout obtenir tous les petits détails de ce satellite.
  • la profondeur de champ doit être grande (f/ élevé), pour pouvoir obtenir une Lune bien nette même avec un temps de pose réduit.
  • la mesure d’exposition doit être réglée sur « spot » pour bien exposer la Lune.
  • en ce qui concerne le temps de pose, cette fois-ci il faut se limiter, car si vous restez trop longtemps, la Lune va bouger. Nous vous conseiller de ne pas dépasser les 1/115 secondes pour garder une Lune nette. Pour cela, vous devrez choisir une valeur ISO élevée.
  • utilisez un autofocus manuel, car avec la Lune, la mise au point automatique est parfois capricieuse.

En fonction de l’heure, la Lune ne se positionne pas au même niveau dans le ciel. Pourquoi ne pas essayer de réaliser une séquence photo en assemblant plusieurs photos de la Lune prises à des moments différents.

moon