Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo

Leica M11-P : un appareil pionnier dans la lutte pour la protection des images

Comme à son habitude, Leica décline une nouvelle fois son appareil télémétrique plein format phare avec le M11-P. Ce nouveau modèle offre un look plus minimaliste et voit son stockage interne augmenté à 256 Go. Surtout, le M11-P devient le premier boîtier à intégrer la norme Content Authenticity Initiative assurant la traçabilité des images et empêchant toute falsification.

Leica M11-P

Leica dispose d’une gamme d’appareils photo assez restreinte, mais, le constructeur germanique aime décliner ses modèles. Fidèle à ses habitudes, Leica revient avec le M11-P, troisième version en moins de deux ans du boîtier télémétrique 24×36 M11.

Le premier appareil à intégrer la norme Content Authenticity Initiative

La principale nouveauté du Leica M11-P n’est pas matérielle et ne repose pas sur un saut technologique. Le vrai changement concerne la norme Content Authenticity Initiative (CAI), que le M11-P devient le premier appareil photo à intégrer.

La CAI prend forme autour d’une association entre Adobe, The New York Times et Twitter en 2019. Le but est de garantir une certaine traçabilité des images et éviter ainsi la falsification et l‘accumulation de fake news. Ce collectif, rejoint depuis 2019 par 2000 membres comprenant de nombreux médias et constructeurs photo (Nikon, Sony ou encore Leica), a développé des méthodes de protections numériques des photos et des outils pour analyser lesdites images.

Leica M11-P

Ainsi, pour chaque cliché capturé, le M11-P stocke des métadonnées inviolables afin de protéger l’authenticité des photos. Même éditées, recadrées puis exportées, ces photos conserveront une trace du cliché original. Une fois glissée sur la plateforme idoine, on pourra ainsi observer la photo initiale, connaître les différentes opérations de retouches réalisées (couleurs, cadre, exposition etc.) ainsi que le logiciel de traitement utilisé.

Leica M11-P

Cette plus grande transparence permet de lutter plus aisément contre les manipulations et sanctuarise le travail du photographe. Chaque image capturée par le Leica M11-P reçoit une signature numérique soutenue par un certificat conforme au CAI. Le M11-P intègre même une puce spéciale pour le stockage des certificats numériques de l’imprimerie fédérale allemande, petite spécificité teutonne.

Leica M11-P

Pour obtenir des clichés certifiés sur le M11-P, il faudra cependant activer l’option « Leica Content Credentials » depuis le menu de l’appareil, un logo apparaîtra alors sur l’écran garantissant le bon fonctionnement du tout.

Un clone du Leica M11 « classique »

Outre la certification CAI, les différences sont ténues par rapport au Leica M11 classique. Après l’itération monochrome, cette nouvelle mouture gagne la lettre « P » (pour « professionnel » ?) ce qui est synonyme, comme pour les M9-P et M10-P en leur temps, d’un certain dépouillement raffiné.

Le principal changement esthétique est alors minime : le badge rouge Leica sur la face avant a été volontairement retiré, et… c’est tout. Hormis cela et la gravure sur le dessus de l’appareil, le M11-P est indiscernable du M11.

Leica M11-P

Sous le capot, la capacité de stockage interne passe de 64 à 256 Go (comme pour le M11 Monochrom). Le transfert des fichiers se faisant sans fil ou via la prise USB-C installée sous la bête.

Contrairement au M10-P qui avait vu son obturateur retravaillé pour un déclenchement toujours plus souple et silencieux, il n’est pas mentionné que le M11-P ait bénéficié de la même attention. Cela étant dit, l’obturateur du M11 étant déjà tellement discret, le seul moyen d’atténuer encore le bruit serait de n’utiliser que l’obturation électronique.

Leica M11-P

On dispose sinon d’un appareil rigoureusement identique au Leica M11. Ainsi, le M11-P est toujours doté d’un capteur plein format BSI CMOS de 60 Mpx avec une fonction pixel binning pour obtenir des définitions différentes (36 et 18 Mpx). Cela permet, en théorie, d’élargir la plage dynamique et d’obtenir aussi de meilleurs résultats par basse lumière. Rappelons au passage que le boîtier est uniquement un appareil photo et ne capture donc pas de vidéos.

Le M11-P est un appareil à visée télémétrique ne possédant pas d’autofocus. La mise au point sera réussie pour qui maîtrise le télémètre ou « triche » en utilisant la visée écran et le focus peaking. Le boîtier est disponible dans deux revêtements : aluminium pour le modèle noir et laiton pour la version argentée.

Prix et disponibilité du Leica M11-P

Le Leica M11-P est commercialisé dès le 26 octobre 2023 au tarif de 8950 €. Cela constitue une hausse de 600 € par rapport au M11, mais reste davantage « accessible » que les 9450 € du M11 Monochrom. Deux versions sont proposées : noir et chromé argent.

Vous pouvez le retrouver chez Miss Numérique, IPLN et à la Fnac, ainsi qu’en boutique Leica bien entendu.

Notre premier avis sur le Leica M11-P

Le lancement du M11-P n’est guère une surprise tant Leica aime reproduire certains schémas. L’appareil semble très haut de gamme et proposera à n’en pas douter une qualité d’image au sommet, notamment couplé aux optiques Leica. De plus, les adeptes du viseur télémétrique étant encore nombreux, il ne fait nul doute que le boîtier trouvera aisément son (fortuné) public.

Par ailleurs, l’intégration de la norme Content Authenticity Initiative fait de Leica un pionnier dans la protection des images et dans la lutte contre les falsifications. C’est une démarche qui va dans le bon sens et on attend à présent les autres constructeurs photo sur ce domaine. Nikon pourrait être le suivant avec une mise à jour firmware de son Z 9, qui était annoncé dès octobre 2022 comme un boîtier qui serait compatible.