Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo

Pentax K-3 Mark III Monochrome : pour l’amour du noir et blanc

Le groupe Ricoh-Pentax crée la surprise et dévoile une version monochrome du reflex Pentax K-3 Mark III. Ce dernier conserve la quasi-totalité des caractéristiques de la version « classique », mais se destine aux fans de la photographie en noir et blanc. En parallèle, la marque officialise le lancement de la version « Diary Edition » du Ricoh GR III.

Pentax K-3 Mark III Monochrome : nouvelle version de niche

Décidément, Pentax aime à ne pas faire comme tout le monde. Dernière marque à avoir dévoilé un reflex – et un boîtier argentique, elle jette un mini-pavé dans la mare en dévoilant une variante dédiée à la photographie noir et blanc de son K-3 Mark III. Hasard du calendrier, ce dernier est annoncé le même jour qu’un certain… Leica M11 Monochrom.

Ce nouveau Pentax K-3 Mark III Monochrome reprend tous les ingrédients de la version « classique » – à commencer par son capteur APS-C de 25,73 Mpx stabilisé sur 5 axes, sans filtre passe-bas.

Cependant, il se débarrasse du filtre de sélection de couleur et produit ainsi des clichés en noir et blanc plus détaillés, avec plus de richesse dans contrastes et les différentes nuances de gris – aucune information lumineuse n’étant « perdue » par un quelconque filtre. La plage de sensibilité ISO s’étend de 200 à 1 600 000 ISO (contre 100-1 600 000 ISO sur la version couleur).

Pentax en profite pour ajouter trois modes de personnalisation d’image, conçus spécifiquement pour le noir et blanc. Outre un mode Standard, un mode Renforcé vient renforcer les contrastes. À l’inverse, un mode Doux permet de choisir un rendu high key, aux contrastes réduits. De plus, chaque mode peut être personnalisé au niveau de la tonalité, des contrastes et de la netteté.

Côté design, le Pentax K-3 Mark III est (presque) entièrement identique à la version « classique ». Une mention « Monochrome » fait cependant son apparition sur la face arrière, à gauche du viseur, tandis que le badge SR (réduction des vibrations) reçoit une finition argent. Par ailleurs, les boutons du boîtier adoptent une nuance de gris plus sobre. Enfin, les menus optent pour un rendu monochrome minimaliste.

Ricoh GR III Diary Edition : une nouvelle finition métallique ocre

En parallèle, Ricoh officialise le lancement du GR III Diary Edition en version seule. Pour mémoire, cette nouvelle variante (la 5e depuis l’arrivée du GR III en 2019) opte pour une nouvelle finition exclusive, dont la peinture métallisée adopte un rendu plus chaud, proche de l’ocre. De même, la poignée a un revêtement en caoutchouc brun. Enfin, l’anneau autour de l’objectif opte dispose d’une finition argent. Jusqu’ici disponible uniquement dans un pack en édition limitée (voir ci-dessous), l’appareil est désormais proposé seul, sans accessoires.

Prix et disponibilité du Pentax K-3 Mark III Monochrome et du Ricoh GR III Diary Edition

Le Pentax K-3 Mark III Monochrome est disponible sur commande au tarif de 2499 €.

Il est compatible avec tous les objectifs et accessoires de la version « normale ». Le fabricant indique que le boîtier est produit « en petites quantités successives », et que les délais de livraisons peuvent être plus longs que la normale.

Le boîtier est disponible chez Digit-Photo, IPLN, Photo-Univers ainsi que dans les magasins photo spécialisés.

De son côté, le Ricoh GR III Diary Edition est proposé au tarif de 1099 € chez Photo-Univers, IPLN et Digit-Photo.

Notre premier avis sur le Pentax K-3 Mark III Monochrome

Cette nouvelle édition monochrome du Pentax K-3 Mark III est assurément intrigante. Résolument conçu pour les amoureux du noir et blanc (et de Pentax), elle séduira sans doute celles et ceux appréciant une pratique différente de la photographie.

Plus largement, ce nouveau modèle vient illustrer le changement de cap annoncé en février 2022 par Pentax, qui adopte une fabrication plus « artisanale ». À la manière d’un Leica, qui perpétue la tradition de la visée télémétrique, Pentax semble ainsi vouloir préserver l’héritage du reflex. Un choix audacieux… et qui ne manquera pas d’étonner.