Pixel 6a et Pixel 7/7 Pro : les prochains smartphones de Google se dévoilent

Au cours de sa conférence Google I/O, destinée aux développeurs, le géant californien a officialisé son Pixel 6a, un smartphone milieu de gamme très prometteur. Et, surprise, a également levé le voile sur les futurs Pixel 7 et 7 Pro, prévus pour l’automne prochain. Voici les premières informations disponibles.

Meet the new Google Pixel 6a

Pixel 6a : futur maître de la photographie mobile ?

Chez Google, le modèle muni de la lettre « a » incarne une sorte de version « best of » de ses smartphones phares. Ainsi, le Pixel 4a était une version épurée et allégée du Pixel 4, et le Pixel 5a gommait les rares défauts du Pixel 5 – mais était hélas réservé aux États-Unis et au Japon. 

Ce Pixel 6a vient donc reprendre les principaux ingrédients des Pixel 6 et Pixel 6 Pro, dévoilés il y a tout juste 7 mois. On retrouve notamment la fameuse barre noire au dos du terminal, qui sert à abriter les capteurs photo. À l’avant, Google a opté pour une dalle OLED de 6,1 pouces (1080 x 2400 pixels) au ratio 20:9, avec de fines bordures en haut et en bas. Côté batterie, on dispose d’un accumulateur de 4306 mAh. Espérons que l’autonomie sera à la hauteur.  

Sous le capot, la puce Tensor est de la partie. Principal argument de vente des Pixel 6, cette puce est entièrement conçue par Google, et se veut être l’épicentre des systèmes de Machine Learning développés par le géant californien. Ainsi, toutes les tâches liées à l’IA sont exécutées en local, même hors connexion. Le smartphone californien mise sur 6 Go de RAM et un stockage unique de 128 Go.

Cette puce est justement mise à profit par la partie photo du Pixel 6a. Certes, ce modèle ne reprend pas le module de 50 Mpx des 2 modèles plus haut de gamme. À la place, on retrouve :

  • le capteur IMX 363 de Sony de 12,2 Mpx, que nous avions déjà croisé sur le Pixel 5a… et sur le Pixel 5
  • le capteur IMX 386, comptant 12 Mpx, dédié à l’ultra grand-angle – et qui avait fait ses preuves sur le Pixel 6

En revanche, point de téléobjectif, ce dernier demeurant l’apanage du Pixel 6 Pro. À la place, Google continue de proposer son zoom « algorithmique », qui continue d’être plus performant que certains optiques de modèles parfois beaucoup plus onéreux. 

Quoiqu’il en soit, ces deux objectifs (grand-angle et ultra grand-angle) seront aidés par la profusion d’algorithmes de la marque californienne. Mode Night Sight, mode Mouvement, Gomme Magique… devraient ainsi être de la partie. Enfin, en vidéo, le smartphone livre des séquences en 4K à 60 fps, avec deux modes de ralenti (120 et 240 fps) en Full HD. 

Une fiche technique solide et équilibrée, et qui pourrait bien permettre à ce Pixel 6a de devenir l’un des meilleurs photophones de son segment

Pixel 7 et Pixel 7 Pro : place à l’aluminium

Alors que personne ne l’attendait sur ce créneau, Google nous prend de court et lève le voile sur ses futurs porte-étendards. Cette première annonce se concentre sur le design des Pixel 7 et Pixel 7 Pro

Ces derniers reprennent les éléments de langage stylistique de la génération actuelle. Après plusieurs années d’errement, Google semble donc (enfin !) avoir trouvé sa signature visuelle ! Seul véritable changement : la bande noire de la face arrière passe du verre à l’aluminium (recyclé) pour un rendu plus premium. Une manière pour Google d’adresser un message très clair à la concurrence. 

On notera aussi que les objectifs prennent place au sein d’une « capsule » horizontale, pour un aspect futuriste assez original. Sans surprise, Google nous promet « le prochain standard de la photographie », avec de nouveaux traitements algorithmiques pour la photo et la vidéo. De quoi nous faire saliver…

Sans surprise, le géant californien n’a pas dévoilé de détails techniques au sujet de ses nouveaux terminaux. Ces derniers devraient intégrer une puce Tensor de 2e générationa priori plus puissante, et offrant de nouvelles fonctionnalités en lien avec son écosystème logiciel. 

Pour l’heure, Google entretient savamment le suspense… et pourrait (peut-être ?) nous en dire plus à travers une série de tweets, comme il l’avait fait l’an passé.

Prix et disponibilité des Pixels 6a, Pixel 7 et Pixel 7 Pro

Le Pixel 6a sera disponible sous nos contrées à partir du 21 juillet. Côté tarif, Google opte pour un prix très agressif de 459 €. Trois coloris seront proposés : sauge, galet ou charbon.

De leur côté, les Pixel 7 et Pixel 7 Pro seront annoncés à l’automne prochain. Pour mémoire, leurs prédécesseurs, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro, sont toujours disponibles au tarif de 579 € et 849 €

Notre premier avis sur les Pixels 6a, Pixel 7 et Pixel 7 Pro

Avec ces nouveaux smartphones, Google montre à nouveau ses ambitions. Finis les hésitations et les atermoiements des années passées : le géant californien compte bien s’imposer auprès du grand public

Et ce Pixel 6a a de bonnes chances pour devenir un best-seller : un positionnement tarifaire judicieux, une fiche technique équilibrée, un design séduisant… et une qualité photo et vidéo a priori honorable.

De leur côté, les Pixel 7 et Pixel 7 Pro semblent prometteurs. Mais la stratégie de Google est un poil étrange : puisque personne n’attendait ces terminaux aussi tôt dans l’année, pourquoi prendre le risque de diluer le suspense ? Mais peut-être est-ce là une manière d’envoyer un signal fort à la concurrence : Google est dans la place – et n’a pas l’intention de se laisser voler la vedette.