Livre : Bête is, recueil photographique et poétique de Dorothée Machabert

Repérée dans le cadre du Festival Emoi Photographique d’Angoulême 2018, nous vous présentions alors la série poétique Bête is de la photographe Dorothée Machabert. En 2022, Bête is devient un livre photo, imprimé par Escourbiac et actuellement en financement participatif sur Ulule jusqu’au 7 mai prochain.

Ce livre, qui vient concrétiser un travail photographique de plus de 6 ans, se présente pour la photographe comme un « récit initiatique, autobiographique et un brin cathartique ». Il s’agit du premier projet d’édition pour la photographe autrice, qui fait ici le pari de l’autoédition.

Sur ses images, la photographe met en scène des « petites bêtes ». Un escargot sur le nez d’un enfant, en oiseau sur le visage d’un homme, des petites grenouilles dans la chevelure d’une femme ou un papillon sur la bouche. Ces clichés nous plongent ainsi dans un univers irréel, proches de rêves où l’univers sombre et étrange nous met un peu mal à l’aise, malgré la douceur et l’aspect candides de ces photographies.

A travers ces images, la photographe symbolise les étapes d’une vie, parfois semées d’embuches et de moments durs, qui ont du mal à disparaître, quitte à nous marquer à jamais.

Le livre, au format 20 x 20 cm, comprend 96 photographies imprimées en trichromie sur papier Symbol Tatami de 135 g. Une toile vert sombre vient recouvrir la couverture rigide, avec marquage à chaud du titre du livre et du nom de l’auteur. Ce projet a été pensé avec l’imprimerie Escourbiac et imprimé en France.

Le livre « Bête is » est disponible au tarif de 38 € durant la campagne Ulule (prix public 42 €). D’autres contreparties sont possibles (tote bag, cartes postales, tirages d’art). Des éditions du livre en édition limitée et numéroté sont également proposés, à partir de 65 €.

Les contreparties pourront être expédiées gratuitement en France ou récupérées lors du festival Emoi photographique d’Angoulême de cette année.

Advertisement