En octobre dernier, Samyang annonçait une version dédiée aux hybrides Fujifilm de sa focale fixe 12 mm f/2. Cet objectif à autofocus, qui existait déjà sur APS-C Sony, vient enrichir une monture X qui ne propose guère de solution équivalente. Elle mise notamment sur une ouverture à f/2 lumineuse, sur un encombrement (très) réduit et un tarif contenu. Que vaut ce caillou made in Korea ? Ses 212 grammes ont pu nous suivre sur nos péripéties européennes pour nous laisser évaluer ses qualités. Voici notre test complet du Samyang AF 12 mm f/2 X.

Samyang AF 12 mm f/2

Avant-propos

Jusqu’à présent, la recherche d’un ultra grand angle en monture X pouvait être assez ardue. D’une part, Fujifilm propose un 8-16 mm ouvrant à f/2.8 incroyablement encombrant, lourd et vendu plus de 1800 €. D’autre part, le XF 10-24 mm f/4 R OIS WR, renouvelé en 2020, est toujours basé sur une formule optique vieillissante (2013) et conserve un tarif de 999€ que beaucoup jugent inadapté pour une ouverture de « seulement » f/4.

À côté de ces 2 zooms, le XF 14 mm f/2.8 R est devenu un favori des professionnels de l’événementiel. Mais ici aussi, le tarif (849€) n’en fait pas vraiment une solution très populaire. Et la focale 14 mm (équivalent 21 mm en plein format) n’est pas beaucoup plus large qu’un zoom transstandard dans bien des scenarii.

Inutile de dire que nous sommes nombreux à nous réjouir de voir arriver une optique aussi large que 12 mm, aussi lumineuse que f/2 et ceci en restant très petite et très légère.

Samyang AF 12 mm f/2

Samyang proposait déjà une version 100% manuelle du 12mm f/2 qui avait réussi à se faire une bonne réputation, en partie pour la qualité offerte mais surtout en raison de l’absence de solutions raisonnablement tarifées et optiquement solides dans l’univers Fujifilm. Malheureusement, la mise au point manuelle ne séduit toujours pas les foules et cet objectif souffrait d’une énorme sensibilité au flare. Samyang annonce avoir résolu ces défauts avec cette version enrichie d’un autofocus… sans pénaliser ses dimensions très attractives.

Samyang AF 12 mm f/2

Le Samyang AF 12mm f/2 X partage avec le XF 18mm f/1.4 R LM un diamètre de filtre de 62mm mais est beaucoup plus compact

Caractéristiques du Samyang AF 12 mm f/2 X

Ce Samyang AF 12mm f/2 X affiche seulement 212 grammes sur la balance pour une longueur de 59,2 mm. Ces dimensions en font un objectif rêvé pour les minimalistes ou tout ceux à la recherche d’un kit facile à emmener partout. Sa motorisation STM en fait le premier objectif APS-C Samyang doté de l’autofocus en monture X.

L’ouverture à f/2 et la construction tropicalisée le présentent comme un excellent compagnon à la série d’optiques f/2 R WR de Fujifilm. Cet objectif reprend la formule optique de la précédente version 100% manuelle, à savoir 12 lentilles réparties en 10 groupes, avec 5 éléments spéciaux (1 lentille H-ASP, 1 ASP et 3 lentilles ED). À cela s’ajoute un revêtement Ultra Multi Coating, ce qui devrait améliorer le traitement du flare et des aberrations chromatiques sur toute la surface de l’image, même à pleine ouverture f/2.

Samyang AF 12 mm f/2

Voici les caractéristiques complètes du Samyang AF 12 mm f/2 X :

  • focale : 12 mm (18 mm en équivalent Plein Format)
  • objectif pour capteur APS-C
  • ouverture max : f/2
  • ouverture min : f/22
  • angle de champ : 99,1°
  • construction optique : 12 éléments répartis en 10 groupes dont 1 verre H-ASP, 1 verre ASP et 3 lentilles ED
  • diaphragme : circulaire à 7 lamelles
  • distance minimale de mise au point : 20 cm
  • stabilisation d’image : non
  • tropicalisation : construction résistante à l’humidité et à la poussière
  • grossissement max : 0,09x
  • mise au point : autofocus, moteur linéaire STM
  • diamètre du filtre : 62 mm
  • dimensions : 70 mm x 59,2 mm (D x L)
  • poids : 212 g
  • accessoires fournis : pare-soleil, bouchon d’objectif avant et arrière
  • monture compatible : Fuji X, Sony E

Samyang AF 12 mm f/2

Prise en main du Samyang AF 12 mm f/2 X

Deux détails frappent immédiatement à la prise en main. Le premier, positif. La fabrication plastique un peu jouet qu’on pouvait associer aux optiques Samyang n’est décidément plus d’actualité. Nous sommes désormais sur des plastiques rigides façon Canon, jusqu’au liseré rouge caché à l’avant.

La monture à la base du fût est métallique et on y trouve un mini joint en caoutchouc, probablement le joint le plus étroit que l’on ait vu passer à la rédaction mais il est bien là pour renforcer l’étanchéité.

Samyang AF 12 mm f/2

Le second détail fera peut-être hurler les puristes Fujifilm : il n’y a pas de bague d’ouverture. Il faudra se contenter de la molette avant du boitier pour contrôler le diaphragme. C’est un bon point pour ceux qui sont agacés par les bagues Fuji qui ne tiennent jamais en place, c’est un mauvais point pour les irréductibles de l’expérience « manuelle », proche de l’argentique.

Samyang AF 12 mm f/2

Le fût est véritablement minimaliste, seule une bague de mise au point est présente. Il n’offre même pas un commutateur AF/MF mais c’est aussi le cas des focales fixes Fujifilm : il faudra donc utiliser la molette M/C/S du boitier.

Notre seule critique sur la conception physique concernera le pare-soleil. Il est trop étroit pour se monter à l’envers et gagner quelques centimètres lors du rangement. Certes, il se fixe solidement et est de taille suffisamment petite pour que ce ne soit pas un gros handicap, mais c’est un détail un peu énervant pour ceux qui ont l’habitude de ranger leur pare-soleil de la sorte.

Samyang AF 12 mm f/2

Dans l’ensemble, Le Samyang AF 12mm f/2 est de belle construction, très agréable à manipuler (au pare-soleil près), très facile à emmener avec soi. Cet ultra grand-angle signé Samyang s’avère séduisant.

Qualité d’image

Nous avons testé cet objectif sur un Fujifilm X-T3 de 26,2 Mpx. Vous pouvez cliquer sur chaque image pour la voir en meilleure résolution.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 160 – f/9 – 1/20s

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 1000 – f/2 – 1/80s

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 160 – f/8 – 1/800

À f/2, la résolution délivrée dans le centre est déjà très bonne. Nous avons longuement utilisé cet objectif de nuit avec des résultats très satisfaisants dans le centre et sur les bords. L’extrême coin ne fait pas rêver, on se réjouirait presque de voir le vignettage le masquer un peu.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 800 – f/2 – 1/800s 

Légère amélioration à f/2.8 mais les coins ne sont pas encore satisfaisants – Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 160 – f/2.8 – 1/125s

À partir de f/4, l’image gagne en résolution et offre un excellent niveau de détails de bord à bord. Comme pour beaucoup d’objectifs, le pic est atteint à f/5.6 et se maintient jusqu’à f/11.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 640 – f/4 – 1/125s  

Paysage à f/9 et piqué irréprochable, attention au flare – Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 160 – f/9 – 1/450s

Au moment où nous écrivons ces lignes, cet objectif n’a pas encore de profil dans Lightroom et le boîtier ne propose pas de corrections automatiques. Toutefois, on peut se réjouir du faible niveau de correction requis.

La distorsion en barillet est très faible, nous n’avons utilisé qu’un ajustement de +8 (dans Lightroom Classic) pour avoir des lignes parfaitement horizontales. Dans bien des cas, la distorsion ne se remarque même pas.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 160 – f/8 – 1/160s

Le vignettage est lui aussi très faible pour un objectif aussi lumineux. À la pleine ouverture, il a fallu un +60 pour l’éliminer et à partir de f/2.8, il est moins présent. L’introduction de bruit dans les coins est minimale.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 2500 – f/2 – 1/400s

Si nous importons le profil de l’ancien Samyang 12mm f/2 NCS CS 100% manuel, nous nous retrouvons avec une distorsion en coussinet et des coins blanchâtres. Force est de constater que même si la formule optique est restée inchangée, Samyang a réussi à en améliorer les performances.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 80 – f/11 – 1/3s

Les deux véritables défauts vont être le flare et les aberrations chromatiques. Ces dernières sont très discrètes, uniquement visibles pour qui examine les images à 200%. Elles sont cependant présentes, quelle que soit l’ouverture, mais en très faible quantité et de moins en moins en fermant le diaphragme.

Le flare est clairement un sujet. Si des artefacts s’invitent régulièrement dans l’image en cas de soleil, ils peuvent être petits et discrets si l’on fait attention à sa composition. Ce nouveau revêtement est plus efficace que précédemment mais pas encore au niveau des références. Précisons qu’indépendamment de la marque, UGA ou pas, les focales fixes à large ouverture sont toujours plus sensibles au flare que les zooms couvrant la même plage (et à l’ouverture plus modeste).

 

Le bokeh n’est généralement pas la caractéristique principale d’un objectif UGA mais en se rapprochant de son sujet et en utilisant la distance minimale de MAP de 20 cm, on peut avoir une séparation des plans sympathique. Compte tenue de la focale, ce n’est pas l’usage auquel on le destine le plus, mais ceux qui aiment ce type de proxi-photographie se réjouiront de savoir que le piqué est également bon à cette distance.

Quelques teintes vertes sur les contours des sources lumineuses – Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 160 – f/2 – 1/160s

Autofocus

La grande nouveauté de Samyang AF 12mm f/2 X, c’est l’arrivée d’une motorisation AF STM linéaire. Bonne nouvelle : cette dernière s’avère rapide et silencieuse.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 160 – f/5.6 – 1/350s

Il n’y a, à l’usage, aucune différence de ressenti entre cet objectif et les moteurs linéaires LM de Fujifilm. Compte tenu de la focale, la profondeur de champ n’est pas la plus difficile à gérer. Nous avons déjà mentionné par le passé que Fujifilm n’était pas au niveau de Canon ou Sony en matière d’acquisition ou de tracking. Sur le terrain, le Samyang se montre aussi efficace que les autres objectifs récents de la marque Fuji, même lors de nos sorties nocturnes.

Alternatives au Samyang AF 12 mm f/2 X

Comme évoqué au début de ce test, Fujifilm offre 3 solutions UGA. Le XF 14 mm f/2.8 R n’est pas tropicalisé, n’est ni véritablement un UGA, ni excessivement lumineux. Il est meilleur optiquement que ce Samyang (surtout quand il s’agit des coins et du flare) mais pas suffisamment pour justifier un tarif deux fois plus élevé, étant vendu à 849 €.

L’alternative la plus naturelle pour nous est le XF 10-24 mm f/4 R OIS WR (lire notre test) car plus large que la focale fixe précédente. Mais il s’agit ici d’une comparaison difficile à faire.

Nous allons préfacer cette section en précisant que cet objectif souffre de variations importantes entre échantillons et nous avons utilisé 3 exemplaires différents avec une certaine hétérogénéité de résultats. Nos commentaires se baseront sur le meilleur des 3.

D’un côté, l’objectif de Fujifilm offre une stabilisation optique et est plus polyvalent car sa plage focale va de 10 à 24 mm. D’un autre coté, la formule optique du Fujifilm est assez ancienne, les coins ne sont jamais excellents et la diffraction arrive assez vite dès que l’on passe f/8. Dans l’ensemble, nous avons trouvé les performances de Samyang presque équivalentes à celle du Fujifilm en matière de piqué dans la zone f/5.6-f/8 …

…mais sensiblement moins bonnes en matière de flare.

Pour celui qui ne souhaite qu’un seul objectif à tout faire, le Fujifilm XF 10-24 mm f/4 R OIS WR est plus pertinent. Pour celui qui utilise principalement un zoom transtandard, le Samyang est selon nous un meilleur complément car nous avons davantage été limités par l’ouverture à f/4 que par la différence de 2 mm au grand angle. Le XF 10-24 mm f/4 R OIS WR est un très bon objectif (pour peu d’avoir une bonne copie), nous pensons juste qu’il justifie difficilement un ticket à 999 €.

Test du zoom ultra grand-angle Fujifilm Fujinon XF 10-24mm f/4 R OIS

Le haut de gamme en matière de grand-angle chez Fujifilm reste le XF 8-18 mm f/2.8 R WR que nous avons précédemment testé. C’est indéniablement le meilleur élève optiquement parlant, mais ses dimensions et son tarif impressionnants en font une solution de niche. Ses 815 grammes sont un frein à la portabilité et au confort de prise en main. De plus, le recours à un système de filtres tout aussi encombrant n’aide pas à sa popularité. Mais si la qualité d’image est votre priorité absolue, il n’a pas de concurrence sur cette monture. Il est disponible au tarif de 1879 €.

Test Fujinon XF 8-16 mm f/2,8 R LM WR : le zoom ultra-grand-angle pro APS-C de Fujifilm

À qui s’adresse le Samyang AF 12mm f/2 X ?

Ce 12 mm plaira à beaucoup de monde. Les photographes de paysages et architecture sont généralement la première cible des objectifs ultra grand-angle.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 250 – f/2 – 1/15s

Ce Samyang sera aussi bien accueilli par le photographe de rue du fait de son poids, sa discrétion et sa luminosité.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 1000 – f/2 – 1/80s

Les randonneurs et voyageurs soucieux du poids de leur sac seront aussi ravis d’avoir une solution très qualitative, facile à emmener partout.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 160 – f/2 – 1/2700s

De même, le photographe événementiel qui ne contrôle pas toujours son éclairage et a besoin de plans larges gagnera à enrichir son kit de ce nouveau venu.

Samyang AF 12mm f/2 X – ISO 1600 – f/2 – 1/125s

Enfin, rappelons aussi que cet objectif dans sa version manuelle était l’un des plus populaires pour photographier la voie lactée sur capteur APS-C.

Conclusion

Le Samyang AF 12 mm f/2 X est un objectif qui sera sans doute très bien accueilli par la communauté Fujifilm, tant il coche les bonnes cases. Ce n’est pas le premier de la classe dans la gestion du flare ou des aberrations chromatiques mais une fois ces points évoqués, il ne reste pas grand-chose à lui reprocher. Il s’en tire ainsi admirablement et délivre des clichés de bonne qualité.

L’ouverture de la monture X et l’arrivée de solutions concurrentes comme ce Samyang AF 12 mm f/2 X est une bonne nouvelle car plus de choix sont offerts aux photographes. Et dans ce cas précis, la solution de Samyang s’avère extrêmement séduisante.

Le Samyang AF 12mm f/2 X est disponible au tarif de 478,90 € chez Miss Numérique, Digit-Photo, Digixo, Photo-Univers, Camara et à la Fnac.

Test Samyang AF 12 mm f/2 X : ultra grand-angle séduisant pour Fuji
Le piqué est bon dans le centre dès f/2Bon rapport qualité-prixTrès léger et compactCompatible avec les filtres standard
Les coins ne font pas rêver en dessous de f/4Flare assez présentIl subsiste une pointe d'aberrations chromatiques
8.1Note finale
Fabrication / finitions8.2
Qualité d'image8.2
Ergonomie générale / praticité7.9