Depuis trois ans, le prix HiP du livre de photographie francophone récompense les auteurs de livres photos et monographies francophones, qu’ils soient autoédités ou soutenus par une maison d’édition. Plus d’une centaine de livres s’intéressant à tous les aspects et domaines de la photographie ont été étudiés par le jury pour en retenir 12, reflet de la diversité du livre francophone. HiP a révélé pour sa troisième édition les lauréats de ses 12 prix.  

Livre de l’Année – Elliott Verdier pour Reaching for Dawn

Elliott Verdier a touché le jury avec Reaching for Dawn, témoignage sur la résilience et la reconstruction des populations après des années de guerre civile au Libéria. Proposé aux éditions Dunes, la monographie révèle toute sa beauté grâce à ses tirages alternant couleur et monochromes intenses.

Reaching for Dawn d’Elliott Verdier, tourner la page du traumatisme de guerre au Libéria

Prix Nature & Environnement – Téo Becher pour Charbon Blanc

Devant l’urgence écologique il parait plus nécessaire que jamais de distinguer le travail des photographes mettant à l’honneur la beauté et la fragilité de la nature et de notre environnement. Avec Charbon Blanc, le photographe Téo Becher offre une monographie documentaire mêlant photographie de montagne et histoire industrielle alors qu’il arpentait les pentes de la vallée de la Maurienne.

Prix Animalier – Jean-François Spricigo pour Oraison Sauvage

Le photographe Jean-François Spricigo remporte ce prix pour Oraison Sauvage, un ouvrage qui ne rentre dans aucune case, dans lequel il offre ses images noires et blanc mais aussi d’inédits clichés couleurs. Textes de créations théâtrales de l’auteur et entretien avec un ami écrivain s’unissent à ses images d’une grande sensibilité.

Prix Reportage & Histoire – Maryam Ashrafi pour S’élever au Milieu des Ruines, Danser Entre les Balles

Publié aux éditions Hemeria, S’élever au Milieu des Ruines, Danser Entre les Balles s’est distingué pour son traitement inédit du reportage de guerre. Maryam Ashrafi raconte dans ce livre photo l’avant, l’attente du combat, et l’après, les ruines et la nécessaire reconstruction des êtres et des choses. La guerre, celle secouant le Kurdistan, se devine quant à elle bien aisément…

Prix Cultures & Voyage – Side Walk de Frank Horvat

C’est un incontesté maitre de la photographie qui est célébré dans l’ouvrage lauréat : Side Walk, livre rassemblant des photographies couleurs signées de Frank Horvat. Son travail de photographe de mode laisse ici place à ses pérégrinations américaines urbaines, toujours d’une étonnante contemporanéité.

Zoom photographe : Frank Horvat

Prix Sujet de Société – Les Crimes Passionnels n’existent Pas d’Arianna Sanesi

Le féminicide fut le point de départ de la photographe Arianna Sanesi. Au fil des pages de Les Crimes Passionnels n’existent pas, on découvre un nécessaire éclairage sur ce phénomène encore trop courant comme sur les violences domestiques.

Prix de la Monographie Artistique – Yves Trémorin pour Monica

Figure bien connue de la scène photographique française d’aujourd’hui, Yves Trémorin, s’est distingué avec Monica. La monographie rassemble plus de 40 années de portraits que l’artiste a réalisé de sa compagne Monique. Un bel hommage à la relation amoureuse entre témoignage et fiction.

Prix du Livre Jeunesse – Jules et Pierre-Jacques Ober pour Jacqueline

Jules et Pierre-Jacques Ober remportent ce prix du livre jeunesse pour Jacqueline, l’histoire de la seconde guerre mondiale vue au travers du regard d’une enfant de sept ans. Avec originalité, l’histoire vraie de cette petite fille devient roman-photo grâce aux photographie prise par Jules Ober de petits soldats de plomb. Les figurines sont les personnage de cette création originale et touchante d’humanisme sans qu’aucun être de chair et de sang n’y apparaisse.

Prix Histoire de la Photographie – Une Histoire Mondiale des Femmes Photographes de Luce Lebart et Marie Robert

Difficile d’imaginer ouvrage plus exhaustif que Une Histoire Mondiale des Femmes Photographes pour mettre à l’honneur l’histoire des femmes photographes. Conjuguée au féminin, l’image évolue des balbutiements de la photographie à aujourd’hui portée par l’éclairage de 160 autrices ayant rejoint Luce Lebart et Marie Robert dans cet ambitieux et très réussi projet.

Prix du Premier Livre – Serge Najjar pour Beirut

Peut-être connaissez-vous déjà les images graphiques que Serge Najjar partage de Beirut, notamment sur les réseaux sociaux. Ses élégants jeux d’ombres et de lumière ont été mis à l’honneur, récompensant la sortie de Beirut du prix HIP du premier livre photo.

Prix du Livre Autoédité – Ano Meria d’Antoine Lecharny

Avec Ano Meria, Antoine Lecharny nous invite à le suivre sur l’île grecque de Folégandros. Sa parenthèse poétique a su séduire le jury. Cadrage au cordeau et flous artistiques s’y déploient au fil des pages comme une bienvenue respiration.

Prix Éditeur de l’Année – Éditons Revelatoer

Les éditions Revelatoer, représentées par Charlotte Vannier et Didier Bizet (qui nous avait précédemment proposé un voyage inoubliable en Corée du Nord avec Le Grand Mensonge) ont été récompensées pour leur engagement en faveur de la création photographique. La maison d’édition présentait pour cette troisième édition du prix HiP 3 ouvrages.

Le Grand Mensonge par Didier Bizet : fable photographique en Corée du Nord

Les livres récompensés ainsi que l’ensemble des livres finalistes sont à découvrir sur le site du Prix HiP. Proposés en librairie et auprès de leurs éditeurs respectifs, ces livres photo peuvent aussi être acheté sur le site Les Libraires.