En vacances comme au quotidien, qui n’a jamais souhaité récupérer et exploiter les photos de son boîtier, sans attendre d’être face à un ordinateur ? Envoyer les images de son appareil photo directement vers son smartphone présente de nombreux avantages, notamment un gain en temps et en efficacité sur le terrain. Que vous soyez photographe amateur ou professionnel, cette pratique s’avère d’une grande pertinence.

Pour cela, chaque constructeur a sa méthode – et son application mobile. Comment transférer ses photos vers son smartphone ? Dans quel but ? Quels avantages et quels inconvénients à cette pratique photo ? Est-il possible d’utiliser son smartphone pour capturer des photos à distance ? C’est ce que nous allons étudier dans ce Mercredi Pratique.

Transférer les photos de son appareil photo vers son smartphone : pour quoi faire ?

« Le meilleur appareil photo, c’est celui que l’on a sur soi », dit le proverbe. À l’heure où la qualité photo des smartphones fait des progrès spectaculaires, il n’a jamais été aussi facile de produire des images de bonne facture.

Seulement voilà : la qualité des clichés de nos smartphones reste encore assez loin de celle d’un reflex ou d’un hybride. Trop souvent le HDR des smartphones offre un rendu artificiel. De même, la restitution des détails reste assez brouillonne, surtout lorsque la lumière diminue.

Et surtout, n’importe quel boîtier photo (compact, bridge, reflex ou hybride) permet de multiplier les longueurs focales, et donc les possibilités de cadrage. Une liberté que n’offrent pas les smartphones, cantonnés aux longueurs focales prévues par le constructeur (sous peine d’utiliser le zoom numérique, particulièrement destructeur).

Pour exploiter immédiatement les superbes images capturées avec votre boîtier photo, il suffit de les envoyer directement vers votre smartphone. Vous pourrez également les retoucher avec votre application préférée, avant de les partager sur les réseaux sociaux avec vos proches – sans attendre d’être face à votre ordinateur.

De même, cette solution est très pratique pour réaliser une première sauvegarde de vos photos. Vous pouvez ainsi les envoyer sur une solution Cloud. Et, le cas échéant, les partager sans attendre à vos proches ou clients. Autant de perspectives intéressantes pour les photographes amateurs et professionnels.

De l’appareil au smartphone, comment ça marche ?

Pour récupérer les photos de votre appareil sur votre smartphone, il y a un pré-requis indispensable : avoir un boîtier photo qui dispose a minima du Wi-Fi. Depuis quelques années, tous les nouveaux appareils photo (ou presque) embarquent le Wi-Fi. En revanche, si votre boîtier est un peu plus ancien, nous vous conseillons de faire un tour dans les menus de votre appareil (ou de faire une petite recherche sur Internet) pour vérifier si votre boîtier dispose d’un puce Wifi ou non.

Ensuite, il vous faudra télécharger l’application conçue par le constructeur de votre boîtier photo. Nous listons les différentes applis dans la partie suivante. Vous pourrez ensuite appairer votre boîtier à votre smartphone en suivant les instructions à l’écran, afin que l’un et l’autre puissent communiquer.

Envoyer photo boîtier vers smartphone fonction Wifi Bluetooth

Sur les boîtiers récents, les réglages Wifi et Bluetooth sont regroupés dans une catégorie dédiée. Sur des boîtiers plus récents, ils peuvent se trouver dans les réglages généraux.

À noter que certains modèles disposent d’une connexion Bluetooth pour maintenir le lien avec votre smartphone tout en consommant moins d’énergie. À ce titre, n’hésitez pas à couper la connexion Wifi de votre boîtier (mode avion) si vous ne l’utilisez pas, car elle peut être assez gourmande en énergie.

Retoucher ses photos sur mobile : un jeu d’enfant

Une fois vos photos récupérées sur votre smartphone, vous pourrez évidemment les retoucher avant de les partager autour de vous.

De (très) nombreuses applications existent, que nous détaillons dans notre guide d’achat des meilleurs smartphones, applications et accessoires.

Parmi elles, mentionnons Snapseed, qui est proposée par Google et dispose d’une interface facile à prendre en main. Elle offre de nombreux préréglages pour embellir rapidement vos photos, mais intègre aussi des outils de retouche très pointus. De plus, elle est capable de traiter les fichiers RAW et dispose d’un outil pinceau permettant d’effectuer des retouches locales. Entièrement gratuite, elle est disponible pour iOS et Android.

Et, bien sûr, impossible de ne pas mentionner Adobe Lightroom, dont l’application pour iOS et Android permet à la fois de capturer des photos, d’organiser sa bibliothèque et de retoucher très finement ses photos. Elle agit également comme passerelle entre les photos de votre téléphone et votre ordinateur (et inversement). Vous pouvez ainsi commencer à retoucher une photo sur votre smartphone, et finir de la traiter de retour à la maison.

Pour en bénéficier, il vous faudra cependant souscrire à un abonnement à Creative Cloud pour la photo, disponible à 11,99 € – et qui inclut également Lightroom, Lightroom Classic et Photoshop pour ordinateur.

Guides d’achat photo 2021 : les meilleurs smartphones photo, applications et accessoires

Un mot sur la retouche en mobilité : si vous modifiez vos photos sur smartphone, rappelez-vous que la qualité des écrans ainsi que leur taille ne permet pas forcément d’obtenir la post-production la plus qualitative. C’est bien pour modifier rapidement une photo et la partager sur les réseaux, mais cela ne  peut pas (encore) remplacer la retouche sur un véritable écran, surtout si le fichier est dédié à une impression.

Transférer vos photos vers votre smartphone, mais aussi piloter votre boîtier à distance

L’autre atout de ces applications, c’est de vous permettre de contrôler votre boîtier à distance, depuis votre smartphone, grâce à la connexion Wifi et/ou Bluetooth.

Très pratique, cette fonctionnalité vous permet d’utiliser votre smartphone pour cadrer et déclencher à distance. Utile pour prendre une photo de groupe en plaçant votre boîtier sur un trépied, par exemple, ou pour de la photo de studio ou de packshot.

La quasi-totalité des applications vous permettent de modifier les réglages de prise de vue sans toucher au boîtier (sensibilité ISO, ouverture, vitesse d’obturation, balance des blancs, mesure de l’exposition, etc.). Ceci peut être ultra-pratique pour l’astrophotographie par exemple, mais aussi pour la photo animalière.

Vous pourrez même automatiser la capture de photos pour un timelapse en utilisant une application comme Auto Clicker (disponible pour Android). Vous l’aurez compris, en associant les capacités de votre smartphone à la qualité d’image de votre boîtier, les possibilités sont franchement vastes.

Enfin, vous pourrez utiliser l’application pour rajouter des informations de géolocalisation à vos photos. Pratique pour retrouver sur une carte toutes les photos que vous avez capturées au même endroit.

Lightroom Module Cartes

Le module Cartes de Lightroom, idéal pour retrouver le lieu de prise de vue d’une photo… à condition que le fichier comporte les informations de géolocalisation !

Quelles limites à ce système ?

D’une manière assez prévisible, ce procédé rencontre quelques limites. Par exemple, les applications de certains constructeurs sont incapables de « voir » les fichiers RAW présents sur la carte SD de votre boîtier.

À l’inverse, certaines applis détectent bien les images RAW, mais n’autorisent pas leur transfert vers votre smartphone. Elles se contentent donc d’envoyer une version JPEG – ce qui est déjà suffisant pour les réseaux sociaux, cela dit.

En effet, les smartphones ont longtemps manqué de puissance de calcul (et d’espace de stockage) pour être capables de traiter les fichiers RAW. De même, les images RAW étant très lourdes, leur transfert en Wifi peut prendre beaucoup de temps, ce qui peut nuire à l’expérience utilisateur. Tout ceci explique pourquoi cette possibilité n’est pas proposée par certains constructeurs.

Pour contourner ces difficultés, il vous faudra donc shooter en RAW+ JPEG. Une autre solution peut être d’utiliser un adaptateur permettant de brancher une carte SD à votre smartphone ou à votre tablette. Cela a l’avantage de contourner la limite du Wifi sur des boîtiers plus anciens.

Apple envoyer photo boîtier vers smartphone en USB

Depuis iOS 13, il est possible de transférer les images de votre boîtier en le branchant en USB.

Avec un iPhone, vous devrez acquérir un adaptateur Lightning vers carte SD, disponible à partir de 32,99 €. Avec un iPad ou un smartphone Android, vous pourrez acheter un adaptateur USB-C vers carte SD, ou bien un adaptateur multifonction avec lecteur de carte SD.

Dans la gestion des appareils photo en filaire, Apple conserve une longueur d’avance, iOS étant capable de détecter votre boîtier photo lorsque vous le connectez à votre iPhone ou à votre iPad depuis iOS 13. L’USB-C simplifie ici énormément les choses.

Sur Android, les choses sont un peu plus compliquées. Certains smartphones sont capables de reconnaître sans problème votre carte SD connectée via un adaptateur (comme le Samsung Galaxy S21 Ultra). À l’inverse, le Google Pixel 5 n’a jamais voulu la détecter.

Test Samsung Galaxy S21 Ultra : le quatuor photo qui ne déçoit pas

Les applications des différents constructeurs

A l’heure actuelle, chaque constructeur propose son application mobile, sur iOS et Android. Malheureusement, toutes ne se valent pas en termes de fonctionnalités, de performances ou d’ergonomie. Passons en revue les applications mobiles qui permettent de transférer vos photos vers un smartphone, leurs points forts et leurs points faibles.

Canon Camera Connect

La marque rouge et noire propose son application Canon Camera Connect, disponible pour iOS et Android. L’appairage entre le boîtier et le smartphone est assez simple, et l’application fournit toutes les explications nécessaires. En revanche, la version pour Android n’est pas capable d’importer les fichiers RAW, et ne transfère qu’une version JPEG de vos images. Si vous utilisez un iPhone ou un iPad, pas de souci… à condition de faire un petit détour dans les réglages de l’application.

Nikon SnapBridge

À ce petit jeu, Nikon est un excellent élève. Grâce à la fonctionnalité SnapBridge, il est possible de transférer ses photos, en JPEG comme en RAW (!) vers un smartphone ou une tablette – y compris lorsque l’appareil est éteint. SnapBridge permet d’ailleurs de mettre à jour le firmware du boîtier, sans nécessiter un ordinateur. Pratique et très complète, l’application SnapBridge est disponible pour iOS et Android.

À noter que Nikon propose une 2e application, nommée Wireless Mobile Utility. Elle permet elle aussi de contrôler son boîtier à distance et de récupérer les photos présentes sur la carte SD. Cependant, elle est réservée aux boîtier un peu moins récents (Nikon D610, D750, D5300, D5500, D7200, Coolpix P900). Elle aussi est proposée tant pour iOS que pour Android.

Sony Imaging Edge Mobile

Pionnier en matière de connectivité, Sony propose son application Imaging Edge Mobile (compatible iOS et Android) qui succède à PlayMemories Mobile depuis 2019. L’application est plutôt intuitive… mais pourrait parfois l’être davantage. En ce qui concerne les fichiers RAW, Sony souffle le chaud et le froid. Ainsi, il est possible d’envoyer des photos prises en RAW vers son smartphone avec certains boîtiers… mais pas d’autres. Une situation assez étrange.

Fujifilm Camera Remote

De son côté, Fujifilm propose son application Camera Remote, qui exploite la connexion Wifi et Bluetooth des récents boîtiers de la marque. Pour transférer des images en JPEG, pas de souci. En revanche, pas moyen de transférer les fichiers RAW, l’application convertissant automatiquement l’image en JPEG. Elle est disponible gratuitement pour iOS et Android.

Panasonic Image App et Lumix Sync

Comme ses concurrents, Panasonic offre la possibilité de transférer photos et vidéos sur un smartphone, grâce à l’application Lumix Sync (pour les boîtiers des séries S et G). Très complète, elle offre une interface moderne et intuitive. Cerise sur le gâteau, elle est capable d’envoyer les fichiers RAW vers son smartphone, permettant de les retoucher avec votre logiciel préféré sur votre smartphone ou votre tablette. Elle est proposée pour iOS et Android.

La marque propose également son application Panasonic Image App (iOS et Android) pour ses boîtiers compacts et bridges. Par contre, le transfert de vidéos en 4K et de fichiers RAW ne sont, hélas, pas proposés.

Olympus Image Share

Olympus propose son application Olympus Image Share pour partager facilement les images de votre appareil photo vers votre smartphone. Disponible pour iOS et Android, elle autorise le transfert des fichiers RAW.

Leica Fotos

Last but not least, Leica propose son application Leica Fotos pour transférer vos photos en Wifi vers votre téléphone intelligent. L’application est compatible avec iOS (iPhone comme iPad) et Android. Elle permet d’envoyer vos photos, en JPEG comme en RAW vers votre smartphone. Depuis novembre 2020, l’application est entièrement gratuite (ce qui n’était pas le cas auparavant).

Cascable : le nouveau meilleur ami de votre boîtier et de votre iPhone/iPad ?

Les applications des constructeurs ne sont pas les seules à pouvoir faire office de passerelle entre votre boîtier et votre appareil mobile. Ainsi, mentionnons l’appli Cascable.

Proposée pour les iPhone et iPad, elle est capable de prendre en charge les boîtiers de nombreux constructeurs. Canon, Nikon, Fujifilm, Olympus, Panasonic, Phase One, Sony… Ce sont près de 200 boîtiers qui doivent être gérés par l’application. L’appli dispose même d’un mode « Tethered », permettant de contrôler votre boîtier en USB.

Proposant une interface épurée et intuitive, elle vous permet de contrôler à distance votre boîtier. Et, bien sûr, elle vous permettra de visualiser les photos présents sur votre carte mémoire et de les rapatrier sur votre iPhone ou votre iPad. L’appli est aussi capable de gérer les fichiers RAW, d’ajouter les informations de géolocalisation à vos images et dispose d’outils avancés d’automatisation de la capture de photos.

L’application est disponible gratuitement sur l’App Store. Certaines options – comme le transfert des fichiers RAW – nécessitent cependant de débloquer la version « Pro » de Cascable, proposée pour 29,99 $ par an (ou 4,99 $ par mois).

Transférer les photos de votre appareil photo vers votre smartphone : une solution en voyage comme au quotidien

Profiter de toutes vos images sur votre smartphone, sans devoir attendre d’être face à votre ordinateur : un véritable atout pour tout photographe en déplacement.

Grâce à la connexion Wifi/Bluetooth de votre boîtier et aux applications mentionnées ci-dessus, vous pourrez exploiter toutes vos images, les retoucher, les sauvegarder, les poster sur vos réseaux sociaux ou les envoyer à vos clients facilement – et sans attendre d’être de retour à votre domicile ou à votre hôtel.

Et n’hésitez pas à partager avec nous vos plus belles photos en employant le tag @phototrendfr sur Instagram !