Mini-coup de tonnerre dans le petit monde des smartphones. Google vient de lever le voile sur la plupart des caractéristiques de ses nouveaux smartphones, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro – pourtant prévus pour cet automne. Au menu, un design entièrement renouvelé, un nouveau processeur maison et un module photo repensé.

La communication de Google a de quoi surprendre. En plein cœur de l’été, le géant californien sort du bois. Dans un récent thread sur Twitter, le compte Made by Google dévoile un certain nombre d’éléments à propos de ses 2 nouveaux smartphones, dont l’annonce « officielle » est seulement prévue à l’automne. Il faut dire que les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes.

Avec cette annonce, Google peut reprendre le dessus sur sa communication, et livre suffisamment d’informations pour nous faire saliver… tout en réservant les détails techniques pour la « vraie » annonce, qui devrait intervenir début octobre 2021. Dans tous les cas, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro sont intrigants, et semblent marquer une certaine rupture avec leurs prédécesseurs.

Google Pixel 6 et Pixel 6 Pro : un design entièrement repensé

Sobre et efficace. Voilà comment nous avions qualifié le Pixel 5 au moment de sa sortie, à la fin de l’année 2020. Pour ses nouveaux modèles made in 2021, Google change son fusil d’épaule… sans pour autant tomber dans le clinquant.

En premier lieu, Google rétablit une certaine clarté dans la dénomination de ses smartphones. Exit les mentions « XL » et variantes Pixel 5, Pixel 4a, Pixel 4a 5G… Les deux nouveaux smartphones de Google se nomment Pixel 6 et Pixel 6 Pro – ce qui rappelle évidemment les modèles d’une certaine marque à la pomme croquée.

Les deux modèles reposent sur une base technique commune – ce qui est évidemment une bonne nouvelle pour le consommateur. Toutefois, plusieurs points viennent les différencier. Ainsi, le Pixel 6 se dote d’un écran plat de 6,4 pouces, tandis que le Pixel 6 Pro s’équipe d’un écran de 6,7 pouces dont les bords sont incurvés.

De même, seule la version « Pro » possède un écran au taux de rafraîchissement maximal de 120 Hz et une définition QHD+, là où la version « classique » se contente d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz et d’une définition FHD+.

Dans tous les cas, on notera le design tout en hauteur (ce qui peut faire penser au récent Sony Xperia 1 III). La caméra selfie, quant à elle, prend place dans un petit poinçon logé au centre de la partie supérieure de l’écran.

Au dos, impossible de passer à côté de l’épaisse barre noire, véritable emblème de ces nouveaux Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Elle vient abriter les différents capteurs photo, et dépasser légèrement de la surface du dos de l’appareil.

La partie arrière des Pixel 6 et Pixel 6 Pro devrait a priori être en verre, et adopter une finition matte très élégante. À noter que le Pixel 6 introduit une petite touche de couleur supplémentaire sur la partie située au-dessus de la barre noire.

Côté photo : le grand retour du téléobjectif (sur le Pixel 6 Pro uniquement)

Grâce à sa profusion d’algorithmes de prise de vue, les smartphones de Google figurent depuis plusieurs années parmi les meilleurs photophones du marché – en dépit de caractéristiques matérielles en retrait par rapport à la concurrence.

Avec ses 2 nouveaux modèles, Google entend bien accentuer sa suprématie sur la photo et la vidéo. Pour l’heure, les détails des différents capteurs n’ont pas été dévoilés par Google, mais les grandes lignes commencent à se dessiner.

Le Pixel 6 « classique » reprendrait certaines des caractéristiques de l’excellent module photo du Pixel 5, basé sur un grand-angle équivalent 27 mm et un ultra grand-angle équivalent 16 mm – les deux capteurs étant capables de travailler de concert pour produire des images plus détaillées. Point de téléobjectif, Google employant son zoom « algorithmique », nommé Pro Res Zoom. Un choix technique finalement assez logique : Google considère que sa technologie de zooming est suffisamment aboutie, tandis que l’ultra grand-angle ne peut pas être « imité » avec un algorithme.

Du côté du Pixel 6 Pro, on notera évidemment le grand retour d’un téléobjectif « classique » (absent depuis le Pixel 4 XL). Offrant un zoom x4  (équivalent 105 mm, a priori), il devrait offrir de meilleures images qu’avec le zoom « algorithmique ». Il est vrai que ce dernier devenait moins performant à partir d’un zoom x3 ou x4.

Du côté de la vidéo, Google n’a pas donné beaucoup d’indices quant aux capacités de ses Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Ils devraient a minima filmer en 4K à 60 i/s. En toute logique, on devrait également retrouver les modes de stabilisation numérique (extrêmement efficaces) du Pixel 5.

Cependant, les deux Pixel 6 seraient capable d’appliquer un traitement HDR – via son algorithme HDRNet – à chaque image d’une vidéo. Résultat : des séquences beaucoup plus naturelles, notamment lorsque la dynamique des contrastes est particulièrement forte (lors d’un coucher de soleil, par exemple). Une manière pour Google de montrer les possibilités offertes par sa nouvelle puce maison.

Test Google Pixel 5 : le smartphone photo sobre et efficace

Nouvelle puce Google Tensor

Au-delà, la véritable nouveauté des Pixel 6 et Pixel 6 Pro réside dans cette nouvelle puce Tensor, entièrement développée par Google. Le géant californien emboîte donc le pas à Apple, dont la maîtrise matérielle et logicielle présente des atouts indéniables.

Au cœur de ce nouveau processeur : l’intelligence artificielle. La nouvelle puce Google Tensor doit ainsi être l’épicentre du mécanisme de Machine Learning développé par le géant californien. Toutes les tâches liées à l’IA peuvent ainsi être traitées en local, même hors connexion, sans avoir besoin d’échanger des données avec un serveur distant.

À la clé, de meilleures performances en photo comme en vidéo – notamment de nuit ou avec des sujets se déplaçant très rapidement dans le champ. La nouvelle puce de Google devrait également offrir des résultats supérieurs en termes de recherche visuelle, de transcription de texte (comme pour le sous-titrage et la traduction d’une vidéo en temps réel, par exemple), et bien plus encore.

Cette nouvelle puce doit également intégrer une nouvelle version du module de sécurité Titan M, offrant un niveau de sécurité plus élevé qu’avec n’importe quel smartphone, d’après Google.

Enfin, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro inaugureront une nouvelle interface, baptisée « Material You », où tous les éléments doivent être en harmonie avec les couleurs de votre fond d’écran, pour une expérience visuelle plus fluide et visuellement plus agréable.

Prix et disponibilité des Google Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Les deux nouveaux smartphones de Google doivent être officialisés au mois d’octobre 2021, et devraient être disponibles dans la foulée.

Côté tarifs, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro devraient rompre avec le côté « abordable » du Pixel 5. Visant à concurrencer les modèles les plus premium, ils risquent d’atteindre la barre symbolique des 1000 €.

Notre premier avis sur les deux nouveaux smartphones made by Google

Avec ces deux nouveaux smartphones, Google revient sur le devant de la scène, bien décidé à montrer toute la puissance de ses algorithmes et de sa nouvelle puce maison Google Tensor.

Côté photo et vidéo, nous sommes impatients de pouvoir juger du gain de performances par rapport aux précédentes itération et aux meilleurs appareils de la concurrence.

Reste la question du prix. Par le passé, Google réussissait à séduire avec un prix d’appel largement inférieur à celui d’Apple ou de Samsung. Certes, ces Pixel 6 et Pixel 6 Pro semblent particulièrement prometteurs. Espérons cependant que le géant californien saura faire preuve d’une certaine sobriété tarifaire.