Alors que les J.O. de Tokyo se rapprochent à grands pas, Nikon vient de confirmer le développement de son hybride plein format Nikon Z 9. Résolument conçu pour les professionnels de la photographie sportive, il adopte un design monobloc et sera équipé d’un capteur CMOS plein format empilé, pour des performances de pointe.

Nikon Z 9

Nikon Z 9 : le futur hybride de tous les superlatifs

Pour l’heure, peu de détails ont été révélés par la marque japonaise à propos de son futur hybride plein format professionnel. Toutefois, les grandes lignes de ce Nikon Z 9 commencent déjà à se dessiner. Il serait la réponse directe de Nikon au récent Sony A1 – et aussi au Canon EOS R1, dont l’existence n’a pas été confirmée par Canon.

Selon les informations fournies par la marque, le Z 9 s’équiperait d’un capteur CMOS plein format empilé, une technologie permettant notamment d’intégrer directement de la mémoire pour un traitement des données brutes plus rapide. Sa résolution reste inconnue ; toutefois, certaines sources indiquent que Nikon aurait testé des capteur de 45, 50 voire de 60 Mpx pour son futur boîtier. Le Nikon Z 7 II ayant déjà un capteur de 45 Mpx, il est peu probable que le Z 9 adopte cette résolution.

Par ailleurs, certaines rumeurs indiquent que le Nikon Z 9 pourrait hériter d’une version optimisée du capteur du Sony A1, comptant 50 Mpx. Un tel scénario n’aurait rien d’étonnant, certains boîtiers Nikon possédant déjà des capteurs fournis par Sony.

Dans tous les cas, Nikon précise que son Z 9 sera capable de filmer en 8K – comme les Canon EOS R5 et Sony A1. Ainsi, il se dotera d’un nouveau processeur, capable de fournir la puissance de calcul nécessaire.

Selon les rumeurs les plus récentes, le Z 9 serait capable de capturer des images à 20 i/s en rafale (comme le Sony A1), et disposerait d’un AF ultra-performant, avec un mécanisme de détection et de suivi du sujet de haute volée.

Sony A1 : capteur 50 Mpx, vidéo 8K, rafale 30 i/s, l’hybride plein format professionnel de tous les superlatifs

Un design monobloc hérité du Nikon D6

D’après l’unique visuel communiqué par la marque, le Nikon Z 9 adopterait un design monobloc, le grip étant intégré au boîtier. De fait, il hériterait des codes stylistiques du reflex Nikon D6, lancé en février 2020. Il pourrait toutefois profiter d’une interface repensée. Il ferait aussi l’impasse sur le petit écran LCD placé à l’arrière du boîtier.

Nikon D6 : tout savoir sur la nouvelle référence Nikon pour la photo sportive

Le Nikon Z 9 deviendrait le premier hybride full frame à adopter ce format, hérité des reflex professionnels (comme le Canon 1D-X Mark III). À l’heure actuelle, le seul hybride monobloc est l’Olympus OM-D E-M1X, doté d’un capteur Micro 4/3.

Selon les quelques rumeurs disséminées sur la toile, le Nikon Z 9 s’équiperait de deux slots pour cartes mémoires XQD/CF Express Type B. Côté viseur électronique, le Z 9 serait doté d’un écran OLED de 5,76 millions de points – voire de 9 millions de points, comme le Sony A1.

Prix et disponibilité du Nikon Z 9

D’après les informations communiquées par Nikon, la sortie du Z 9 « est prévue en 2021 » – vraisemblablement à l’été ou à l’automne. Cependant, il est possible que Nikon fournisse le Z 9 aux photojournalistes lors des Jeux olympiques de Tokyo, qui doivent démarrer le 23 juillet prochain.

Enfin, le tarif du Nikon Z 9 serait équivalent à celui du Nikon D6 (ou du Sony A1), soit aux alentours de 7300 € nu.

En attendant d’en savoir plus, la boutique en ligne Digit-Photo permet de vous inscrire pour être informé de l’ouverture des précommandes.