Après avoir lancé un 50 mm f/1,2 GM, Sony annonce aujourd’hui la sortie de trois nouvelles focales fixes à destination des hybrides plein format et APS-C à monture E. Il s’agit des Sony FE 24 mm f/2,8 G, FE 40mm f/2,5 G et FE 50 mm f/2,5 G. Avec une construction compacte et légère, ces trois focales fixes visent à apporter une solution moins encombrante aux photographes et vidéastes, tout en offrant une haute qualité d’image. Retour sur ces trois nouvelles focales fixes séduisantes.

Monture E : en pleine expansion

Avec cette nouvelle annonce, Sony continue de développer son parc optique en monture E, avec désormais plus de 40 objectifs compatibles avec les hybrides plein format Sony Alpha. Il faut dire que le constructeur, depuis le passage à l’hybride, n’investi vraiment plus que sur une seule monture – la monture A semble condamnée – là où d’autres constructeurs doivent encore jongler entre reflex et hybride, multipliant les développements.

Après avoir développé des objectifs en partenariat avec Zeiss, aujourd’hui Sony dispose de deux gammes en développement sur monture E :

  • les objectifs G Master très haut de gamme, qui représente la quintessence de l’expertise optique du constructeur, avec des focales fixes et zooms très lumineux et sans compromis,
  • les objectifs de la série G, qui visent un meilleur compromis en termes de qualité d’image et d’ergonomie. On retrouve notamment dans cette série les différents zooms f/2,8 ou f/4 et quelques focales fixes comme un 90 mm Macro f/2,8 et un 20 mm f/1,8. Celle-ci vient se situer juste en dessous de la G Master en termes de qualité, mais aussi de prix.

Avec ces trois nouvelles focales fixes compactes, Sony semble prêt à étoffer son offre de focales fixes compactes et légères, allant du grand-angle à la focale standard.

Les points communs

Avant d’aborder les spécificités de chaque objectif, voyons leurs points communs. Les trois objectifs disposent du même gabarit compact et léger : compter 68 mm de diamètre maximum pour 45 mm de longueur. En termes de poids, seuls quelques dizaines de grammes les sépare : 162 g pour le 24 mm, 174 g pour le 40 mm et 173 g pour le 50 mm, en raison d’une construction optique différente pour des focales différentes. Cependant, les trois focales fixes disposent d’un diamètre de filtre identique de 49 mm.

Cette proximité en termes de poids et d’encombrement est notamment utile en vidéo pour les utilisateurs de gimbal : en changeant d’optique, le réglage pour avoir son système à l’équilibre ne devraient être qu’infimes.

Cette trinité n’est pas sans rappeler les trois objectifs de Tamron en monture E, les 20 mm F/2,8 Di III OSD M1:2, 24 mm F/2,8 Di III OSD M1:2 et 35 mm F/2,8 Di III OSD M1:2, lancés il y a un peu plus d’un an.

Tamron dévoile trois focales fixes pour Sony FE : 20 mm, 24 mm et 35 mm f/2.8 Di III OSD M1:2

Chacun de ces objectifs possède d’un fût en aluminium, pour offrir robustesse tout en conservant une certaine légèreté. Sony indique qu’ils disposent également d’une construction résistante à la poussière et à l’humidité.

Enfin, les trois objectifs disposent d’une ergonomie similaire, avec une bague de diaphragme manuelle crantée permettant de régler l’ouverture, avec une position Auto pour être réglée par le boîtier. Cette bague, à l’instar des autres focales fixes récemment lancées par Sony, peut être décrantée grâce à un commutateur de clic pour un usage fluide en vidéo. La bague de mise au point se trouve à l’extrémité de l’optique et dispose d’une réponse linéaire. On notera que les deux bagues sont assez proches. Nous verrons dans les faits si cela gêne son utilisation.

Pour offrir un autofocus silencieux et rapide, Sony mise sur deux moteurs linéaires XD qui permettront également un suivi fiable en photo et en vidéo. Un bouton personnalisable permet également de verrouiller la mise au point.

Enfin, chaque objectif utilise deux ou trois lentilles asphériques pour offrir une qualité d’image et un piqué sur l’ensemble de l’image.

Sony FE 24 mm f/2,8 G, le grand angle

Le Sony FE 24 mm f/2,8 G est l’objectif le plus grand angle de ce trio. Pensé pour la photographie de paysage, il dispose d’un champ de vision permettant des plans larges à la fois en photo et en vidéo.

Doté d’une ouverture f/2,8, cet objectif lumineux permet de photographier en faible luminosité tout en créant un beau flou d’arrière-plan en photo rapprochée.

En effet, le Sony FE 24 mm f/2,8 G dispose d’une distance de mise au point minimale de 24 cm en autofocus et peut descendre à 18 cm en mise au point manuelle, permettant ainsi de capturer des scènes rapprochées.

Cet objectif dispose de 8 lentilles réparties en 7 groupes, dont 3 lentilles asphériques et 1 lentille ED (dispersion extra-faible). Cette construction permet de réduire les aberrations chromatiques et offrir une résolution optimale sur l’ensemble de l’image.

Voici les caractéristiques techniques complètes du Sony FE 24 mm f/2,8 G :

  • distance focale : 24 mm (36 mm en APS-C)
  • ouverture maximale : f/2,8
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 8 lentilles réparties en 7 groupes dont 3 lentilles asphériques et 1 lentille ED
  • diaphragme : circulaire, 7 lamelles
  • rapport de grossissement maximal : 0,13 x en AF, 0,19 x en MF
  • angle de champ : 84° (plein format) – 61° (APS-C)
  • distance de mise au point minimale : 0,24 m en AF, 0,18 m en MF
  • diamètre du filtre : 49 mm
  • tropicalisation : résistant à la poussière et aux éclaboussures
  • autofocus : oui, 2 moteurs linéaires XD
  • poids : 162 g
  • stabilisation : non, intégrée au boîtier
  • dimensions : 68 mm x 45 mm (D x L)
  • monture compatible : Sony FE
  • accessoire fourni : pare-soleil et bouchons d’objectif

Voici également deux photos réalisées avec le Sony FE 24 mm f/2,8 G :

© Bertrand Bernager

© Terry Donnelly

Sony FE 40mm f/2,5 G, l’optique polyvalente

Le Sony FE 40 mm f/2,5 G est l’objectif le plus polyvalent de ce trio. Avec une focale de 40 mm et une ouverture un peu plus grande que le 24 mm à f/2,5, il permet d’offrir une perspective naturelle et devrait être apprécié des photographes de rue ou des voyageurs qui recherchent une focale fixe compacte à visser sur leur boîtier Sony Alpha.

Cet objectif dispose d’une mise au point minimale de 28 cm, et jusqu’à 25 cm en mise au point manuelle, offrant un rapport de grossissement 0,23x intérssant.

Cet objectif est doté d’une construction optique composée de 9 lentilles réparties en 9 groupes, dont 3 lentilles asphériques.

Voici les caractéristiques techniques complètes du Sony FE 40mm f/2,5 G :

  • distance focale : 40 mm (60 mm en APS-C)
  • ouverture maximale : f/2,5
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 9 lentilles réparties en 9 groupes dont 3 lentilles asphériques
  • diaphragme : circulaire, 7 lamelles
  • rapport de grossissement maximal : 0,2 x en AF, 0,23 x en MF
  • angle de champ : 57° (plein format) – 39° (APS-C)
  • distance de mise au point minimale : 0,28 m en AF, 0,25 en MF
  • diamètre du filtre : 49 mm
  • tropicalisation : résistant à la poussière et aux éclaboussures
  • autofocus : oui, 2 moteurs linéaires XD
  • poids : 173 g
  • stabilisation : non, intégrée au boîtier
  • dimensions : 68 mm x 45 mm (D x L)
  • monture compatible : Sony FE

Voici deux photos réalisées avec le Sony FE 40 mm f/2,5 G :

© Terry Donnelly

© Bertrand Bernager

Sony FE 50 mm f/2,5 G, l’objectif à portrait

Enfin, le dernier objectif annoncé est le Sony FE 40 mm f/2,5 G, une focale fixe plutôt dédiée au portrait avec sa distance focale de 50 mm. Disposant aussi d’une ouverture f/2,5, cet objectif devrait être celui qui offre le plus de bokeh dans ce trio.

Il dispose d’une distance de mise au point minimale de 35 cm en autofocus et jusqu’à 31 cm en mise au point manuelle, soit 9 cm de moins que le dernier 50 mm f/1,2 GM que nous avons pu tester. A la clé, des images avec un beau flou d’arrière-plan et un bokeh qui devrait être plaisant si l’on en croit le constructeur, grâce à un diaphragme circulaire à 7 lamelles.

Voici les caractéristiques techniques complètes du Sony FE 50 mm f/2,5 G :

  • distance focale : 50 mm (75 mm en APS-C)
  • ouverture maximale : f/2,5
  • ouverture minimale : f/22
  • construction optique : 9 lentilles réparties en 9 groupes dont 2 lentilles asphériques et 1 lentille ED
  • diaphragme : circulaire, 7 lamelles
  • rapport de grossissement maximal : 0,18 x en AF, 0,21 x en MF
  • angle de champ : 47° (plein format) – 32° (APS-C)
  • distance de mise au point minimale : 0,35 m en AF, 0,31 en MF
  • diamètre du filtre : 49 mm
  • tropicalisation : résistant à la poussière et aux éclaboussures
  • autofocus : oui, 2 moteurs linéaires XD
  • poids : 174 g
  • stabilisation : non, intégrée au boîtier
  • dimensions : 68 mm x 45 mm (D x L)
  • monture compatible : Sony FE

Voici également deux photos réalisées avec le Sony FE 50 mm f/2,5 G :

© Bertrand Bernager

© Terry Donnelly

Prix et disponibilité des Sony FE 24, 40 et 50 mm G

Les trois objectifs Sony FE 24 mm f/2,8 G, FE 40mm f/2,5 G et FE 50 mm f/2,5 G seront disponibles à partir du mois d’avril 2021.

Le tarif est identique : compter 700 € pour chaque objectif.

A l’occasion de ce lancement, Sony organise un webinar le jeudi 25 mars à 18h avec le photographe ambassadeur Bertrand Bernager pour présenter ces photos et partager ses premiers ressentis « street ». Inscription obligatoire en suivant ce lien.

Notre premier avis sur les focales fixes Sony FE 24, 40 et 50 mm G

Enfin des focales fixes compactes Sony pour hybrides plein format. Cette annonce devrait ravir les photographes et vidéastes souhaitant s’équiper d’objectifs compacts, sans pour autant perdre en qualité d’image, selon Sony. Le poids de ces focales est notamment très intéressant, permettant de transporter 2 ou 3 objectifs dans son sac sans les sentir. Et on apprécie l’ouverture à f/2,5, là où certains se contentent de f/2,8.

Aux côtés de Tamron, Sigma et Samyang, ces trois focales fixes Sony permettent un large choix d’objectifs compacts et légers pour hybrides plein format Sony.

Nous avons toutefois quelques réserves vis-à-vis de la disposition des bagues, très proches l’une de l’autre, notamment pour qui souhaite bénéficier des plus courtes distances de mise au point en manuel. Sur ce point, Tamron fait d’ailleurs mieux sur son trio de focales fixes 20, 24 et 35 mm f/2,8 avec un rapport de grossissement maximal de 1:2.

Tamron dévoile trois focales fixes pour Sony FE : 20 mm, 24 mm et 35 mm f/2.8 Di III OSD M1:2

Nous espérons pouvoir tester prochainement ces objectifs pour vous faire un premier retour. Dans tous les cas, Sony poursuit le développement de son parc optique avec des objectifs plus compacts et (légèrement) plus abordable, ce qui est une très bonne chose.