Nikon vient de publier une nouvelle mise à jour pour ses reflex D5, D850 et D500. À la clé, la compatibilité avec le format CFexpress. Une évolution attendue de longue date par les propriétaires des derniers boîtiers Nikon.

Le format XQD tire lentement sa révérence. Conçu à l’origine pour remplacer le standard CompactFlash, ce format avait été annoncé en 2010 et visait à offrir des débits élevés en écriture, permettant l’enregistrement de fichiers très volumineux –pour la vidéo 4K par exemple. Le XQD était notamment supporté par Nikon, qui l’a intégré dans nombre de ses boîtiers haut de gamme : Nikon D4/D4S, D5, D850, ainsi que les hybrides plein format Z 6 et Z 7.

Lexar XQD

Une carte XQD Lexar de 64 Go

Cependant, le format XQD est aujourd’hui supplanté par le CFexpress. Si les cartes partagent le même format physique, le CFexpress offre des débits en écriture beaucoup plus élevés (jusqu’à 1 To par seconde), ainsi que des capacités de stockage beaucoup plus importantes (jusqu’à 1 To).

Une carte ProGrade CFexpress, offrant des débits théories à plus de 1 Go par seconde

En décembre 2019, le constructeur japonais avait lancé la mise à jour 2.20 du firmware des Z 6 et Z 7, offrant la compatibilité tant attendue avec le format CFexpress. En revanche, les possesseurs d’un boîtier reflex en étaient pour leurs frais – jusqu’à aujourd’hui.

Grâce à cette nouvelle mise à jour des Nikon D500, D850 et D5, les propriétaires d’un reflex et d’un hybride Nikon pourront ainsi uniformiser leur stock de cartes mémoires – et se dispenser d’investir dans de coûteuses cartes XQD. Cependant, l’ajout de la compatibilité avec les cartes CFexpress n’entraînera pas une hausse des performances. En effet, l’électronique interne des reflex Nikon n’a pas été conçue pour supporter les débits des cartes CFexpress.

Nikon D850 : le boîtier plein format haute résolution à 45,7 Mpx qui filme en 4K

Cette vague de mise à jour permet également à Nikon de corriger quelques bugs présents sur ses boîtiers. Ces derniers bénéficient également de quelques améliorations intéressantes, comme la possibilité de choisir la bande de fréquence (2,4 ou 5 Ghz) pour la connexion Wifi du Nikon D5. De même, un bug affectant les Nikon D850 munis d’une optique sans microprocesseur a été corrigé.

Les nouveaux firmware des Nikon D5, D850 et D500 sont à télécharger dès maintenant sur le site Internet de la marque japonaise.