Aperçu pour la première fois en janvier 2019 lors du lancement de l’E-M1X, teasé par les ingénieurs Olympus pour démontrer son zoom puissant, le zoom téléobjectif M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO d’Olympus est désormais officialisé.

Intégrant un convertisseur 1,25x pour une couverture équivalente à un 300-1000 mm en 24×36, une stabilisation optique + boîtier sur 5 axes offrant un gain jusqu’à 8 stops en double stabilisation, ce super télézoom professionnel en monture Micro 4/3 semble parfaitement taillé pour la photographie animalière, de nature ou de sport extérieur. Retour sur les principales caractéristiques de cette optique unique en son genre.

Olympus, la marque de photo animalière ?

Alors qu’Olympus a récemment été rachetée par un fonds d’investissement japonais, le constructeur cherche plus que jamais à assoir son positionnement dans un marché de la photographie complexe. Avec son M.ZUIKO Digital ED 100‑400 mm f/5,0‑6,3 IS, son 300mm f/4 IS PRO et ce nouveau super télézoom stabilisé 150-400 mm, Olympus se présente comme un constructeur compagnon de la photographie animalière, d’autant plus que l’attrait de son système se fait sur la compacité et la légereté là où les longs zooms restent encombrants et lourds.

Avec son système Micro 4/3 (capteur 4/3 plus petit), Olympus marque sa différence et insiste notamment sur le trio compacité/légereté, stabilisation et qualité optique que l’on retrouve sur ce nouveau M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO.

M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO, le super télézoom jusqu’à 2000 mm

Le M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO (quel doux petit nom) est le zoom les plus puissant proposé par Olympus. Pour offrir le plus de polyvalence, Olympus a ainsi intégré à ce nouveau super télézoom un téléconvertisseur 1,25x qu’il est possible d’activer en un instant. Ainsi, le zoom 150-400 mm devient un 187,5-500 mm (équivalent 375-1000 mm en 24×36 avec le coefficient multiplicateur de 2x du Micro 4/3). Ainsi, Olympus réussit en une seule optique à remplacer plusieurs zooms chez la concurrence, sans pour autant alourdir la balance.

Et le fabriquant ne s’arrête pas, puisque ce 150-400 mm est compatible avec les convertisseurs 1,4x MC-14 et 2x MC-20, ce qui permet d’atteindre une focale maximale de 1000 mm (soit 2000 mm en équivalent 24×36). Bien sûr, cela implique une ouverture maximale de f/11,25 avec le convertisseur MC-20, il faudra donc shooter dans de bonnes conditions lumineuses.

Stabilisation Sync IS 5 axes pour gagner jusqu’à 8 EV

Pour stabiliser la prise de vue au maximum, Olympus a intégré une stabilisation optique 2 axes compatible avec la stabilisation capteur 3 axes des boîtiers Olympus. Compatible Sync IS, il offre une stabilisation 5 axes qui, selon Olympus, permet de gagner jusqu’à 8 EV, « le système de synchronisation sur 5 axes le plus performant au monde » dixit Olympus.

De quoi photographier à main levée à des vitesses très basses, un bonheur pour les photographes animaliers, d’autant plus que la stabilisation reste active avec un téléconvertisseur. Léo Gayola, ambassadeur Olympus, a ainsi pu photographier un sujet statique net à une vitesse de 1/8 sec à 560 mm.

D’autant plus que cet objectif, qui ne pèse « que » 1,875 kg (sans pare-soleil), peut facilement être utilisé sans trépied. Ce poids plume est obtenu par un fût en alliage de magnésium combiné à un pare-soleil en fibre de carbone, matériau ultra-léger ainsi qu’à une construction optique légère, notamment pour les lentilles de mise au point. Avec des mensurations de 11,58 cm de diamètre pour 31,43 cm de longueur (sans pare-soleil) avec un filtre de diamètre 95 mm, Olympus signe une copie parfaite, compacte et légère – pour ce type de télézoom – qui pourra facilement rentré dans un sac à dos photo. A noter que ce zoom est à encombrement constant.

Et cet objectif pourra être utilisé dans toutes les conditions (pluie, neige, sable, froid jusqu’à -10°C, grâce à une tropicalisation renforcée avec de nombreux joints d’étanchéité. Durant sa présentation, Olympus nous a d’ailleurs confirmé que la livrée blanche du fût permettait de refléter les rayons infrarouges du soleil pour réduire la chaleur à l’intérieur de l’objectif, stratégie utilisée depuis longtemps par Canon et Sony.

En termes de construction optique, l’Olympus M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO dispose de 28 éléments optiques répartis en 18 groupes, dont une nouvelle lentille asphérique ED et 4 lentilles Super ED afin de réduire le flare et les aberrations chromatiques tout en offrant une haute résolution sur toute la surface de l’image. L’objectif dispose du traitement Z Coating Nano et la lentille frontale dispose d’un revêtement au fluor pour un entretien facilité.

Malgré sa longue focale, la distance minimale de mise au point est de 1,3 m sur toute l’amplitude du zoom, ce qui offre un facteur de grossissement maximal de 0,57x (et 0,71x avec le convertisseur 1,25x intégré). Ainsi, il devient possible de photographier des sujets lointains tout comme des sujets très proches en proxyphotographie. Pour optimiser la profondeur de champ, cet objectif est d’ailleurs compatible avec les fonctions de focus stacking des appareils Olympus.

Ce 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO est doté d’un moteur autofocus MSC (Movie and Still Compatible) pour une mise au point rapide et silencieuse en photo et en vidéo. Il sera d’ailleurs compatible avec le nouveau firmware 2.0 du OM-D E-M1X qui apporte la détection des oiseaux.

Côté ergonomie, ce zoom dispose de nombreux boutons (limiteur de mise au point, AF/MF, IS ON/OFF, Fonction, bip sonore activé/désactivé) ainsi que 4 touches L-FN à l’extrémité du fût utilisables à la fois en mode vertical ou horizontal. Un bouton permet de sauvegarder une fonction de mise au point. Olympus annonce également avoir travaillé sur le caoutchouc des bagues de zoom et de mise au point pour un usage confortable.

Voici les caractéristiques techniques de l’Olympus M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO :

  • Plage focale : 150-400 mm (187,5-500 mm avec convertisseur 1,25x) soit un équivalent 300-800 mm en plein format
  • Angle de champ : 8.2 – 3.1°
  • Ouverture max : f/4,5 (f/5,6 avec convertisseur 1,25x activé)
  • Ouverture min : f/22 (f/29 avec convertisseur 1,25x activé)
  • Formule optique : 28 éléments répartis en 18 groupes (dont une nouvelle lentille asphérique ED et 4 lentilles Super ED)
  • Nombre de lamelles : 9, diaphragme circulaire
  • Distance minimale de mise au point : 1,3 m
  • Stabilisation d’image : oui, 2 axes (compatible Sync IS)
  • Tropicalisation : construction résistante à l’humidité, à la poussière et au gel
  • Grossissement max : 0,57x
  • Monture compatible : Micro 4/3
  • Mise au point : autofocus, Moteur MSC
  • Diamètre du filtre : 95 mm
  • Dimensions : 115,8 mm x 314,3 mm
  • Poids : 1,875 kg

Photos réalisées avec Olympus M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO

Voici quelques photos réalisées par les ambassadeurs Olympus à l’aide de ce nouvel objectif :

Prix et disponibilité de l’Olympus M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO

Le méga zoom Olympus M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO sera disponible à partir de fin janvier 2021 au tarif de 7999 €.

L’objectif est vendu avec pare-soleil, sangle d’objectif, bouchon d’objectif et une sacoche pour sa protection et le stockage. Un filtre de protection ZERO Coating qiu permet de protéger la lentille frontale sans ajouter de flare ou d’images fantômes grâce à son traitement en fluor et des bordures intérieures noires est proposé au tarif de 299 €.

Notre premier avis sur l’Olympus M.Zuiko Digital ED 150-400 mm f/4,5 TC 1,25x IS PRO

Cela fait longtemps qu’on l’attendait. Après avoir été dévoilé en 2019, puis disparaître un peu des radards, ce méga zoom professionnel à ouverture constante de chez Olympus vient montrer que le constructeur pense sérieusement à la photographie animalière et sportive professionnelle, un virage déjà entrepris avec le lancement de l’E-M1X et plus récemment de l’E-M1 Mark III.

Sur le papier, cet objectif à la fois compact et léger – pour sa gamme – devrait offrir une polyvalence et une qualité d’image très attendue pour les photographes utilisateurs de longues focales. Son convertisseur 1,25x intégré, sa stabilisation Sync IS 5 axes ainsi que sa facilité d’usage grâce à un poids contenu de moins de 2 kg marquera sûrement des points pour les photographes équipés en Olympus. Et son prix de 7999 € reste très intéressant par rapport à la concurrence en plein format reflex, deux fois plus cher.