La 32e édition du festival Visa Pour l’Image se tient actuellement à Perpignan jusqu’au 27 septembre. Le célèbre évènement visant à mettre en lumière les photojournalistes internationaux vient de dévoiler les six lauréats de ses fameux Visa d’Or.

Visa Pour L’Image, 32e festival international du photojournalisme, plus engagé que jamais

Visa d’Or News

Ce prix récompense de 8 000 euros, offerts par le département des Pyrénées-Orientales, le photoreportage réalisé sur un thème considéré comme le plus important de l’année. C’est le photographe italien Fabio Bucciarelli, devant Peter Turnley et Nicolas Asfouri, qui reçoit ce Visa d’Or catégorie News pour sa série Bergamo, COVID 19 en Italie produite pour le New York Times. Ses images émouvantes mettent en valeur l’engagement des équipes médicales, de bénévoles, mais aussi le regard de malades au cœur de la pandémie.

© Fabio Bucciarelli pour The New York Times

Visa d’Or Magazine

Bryan Denton remporte le Visa d’Or Magazine pour ses images intitulées Sécheresse et déluge en Inde publiées dans le New York Times. Le travail du photographe américain documente l’impact du réchauffement climatique sur l’environnement et les populations locales en Inde. Sa série est un véritable appel à l’action face à l’urgence climatique et au dérèglement des écosystèmes. Les nommés à ce prix, récompensé de 8 000 euros par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, étaient Ryan Christopher Jones et Hector Retamal qui ont documenté la pandémie du COVID 19.

Affiche 32e édition de Visa pour l’Image – Perpignan 2020 © Bryan Denton pour The New York Times

Visa d’Or de la Presse Quotidienne

Rosem Morton est la lauréate de ce Visa d’Or récompensant les photographes et les médias nous informant chaque jour. Le jury a souhaité récompenser sa courageuse prise de parole en faveur des femmes victimes de viols. Sa série d’autoportraits emplie de pudeur et d’émotion « J’ai été violée et brisée. Alors j’ai pris mon appareil photo » parue sur CNN.com lui vaut cette récompense obtenue en compétition face à 22 autres participants internationaux et 8 000 euros de la part de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole.

© Rosem Morton / CNN.com

Visa d’Or de l’Information numérique franceinfo

Ce cinquième Visa d’Or de l’Information numérique franceinfo récompense la mise en perspective de l’information face au flux de contenus permanents. Parmi les cinq projets retenus c’est le reportage Féminicides, mécanique d’un crime annoncé, une enquête réalisée durant un an par onze journalistes du Monde et mise en image par Camille Charbi qui a été élu à l’unanimité par le jury. Le prix de 8 000 euros sera remis à La Maison des Femmes de Saint Denis qui vient en aide aux femmes victimes de violences.

Féminicides – Mécanique d’un crime annoncé, enquête réalisée par le journal Le Monde, accompagnée des photographies de Camille Gharbi

Preuves d’amour : les objets des violences conjugales photographiés par Camille Gharbi

Visa d’Or Humanitaire du Comité International de la Croix Rouge (CICR)

Ce prix créé en 2011 récompense les photojournalistes documentant la situation sociale et humanitaire des villes dans un contexte de violence ou conflit. Cette année, c’est Alfredo Bosco, collaborant avec l’agence milanaise Luz, qui est primé pour son enquête réalisée dans l’état mexicain du Guerrero, une région rongée par la corruption et la lutte entre milices civiles et cartels de drogues. Le CICR a remis 8 000 euros au photojournaliste italien pour son photoreportage documentant la vie quotidienne d’une population subissant meurtres, disparitions, enlèvements et extorsion et soumise à une réalité humanitaire aux conséquences similaires à celles d’un conflit armé.

© Alfredo Bosco / Luz avec le soutien du Figaro Magazine

Visa d’Or d’Honneur du Figaro Magazine

Cette récompense met en lumière l’ensemble de la carrière d’un photojournaliste célébré pour son engagement de longue haleine. C’est le français Jean-Pierre Laffont qui se voit remettre ce prix prestigieux et 8 000 euros de la part du Figaro Magazine récompensant plus de 50 années de carrière. Son témoignage documentaire, aujourd’hui devenu iconique, documente l’Amérique et sa perpétuelle évolution depuis les années 60. Le photographe installé à New York est un habitué des magazines d’actualité et membre fondateur des agences Gamma USA et Sygma Photo News.

© Jean-Pierre Laffont

Prix et lauréats des bourses Canon et Google ont également accompagné la révélation de ces Visa d’Or. Les photographies récompensées par les Visa d’Or et les photoreportages sélectionnés peuvent être découverts jusqu’au 27 septembre à Perpignan dans le cadre du festival Visa Pour L’Image comme sur le site du festival.