Topaz Labs vient de dévoiler une nouvelle version de son outil Sharpen AI, qui recourt massivement à l’intelligence artificielle pour accroître la netteté globale de vos photos. Cette mise à jour ne change pas en profondeur le logiciel ; toutefois, elle présente quelques nouveautés intéressantes, à l’image du traitement par lots et un nouvel outil masque.

Topaz Labs vient d’annoncer une importante mise à  jour de Sharpen AI, le logiciel dédié à l’accentuation des détails de vos images. Cet outil fait partie d’un vaste ensemble de programmes visant à améliorer le rendu de vos photos ou vos vidéos grâce à l’intervention de nombreux algorithmes.

Ainsi, on retrouve notamment le logiciel Gigapixel AI – qui permet d’agrandir vos images sans pertes – mais aussi Video Enhance AI – qui vise à ré-échantillonner vos vidéos. Sans oublier DeNoise AI, capable de réduire efficacement le bruit numérique de vos images, et qui a reçu une V2 en février dernier.

Topaz DeNoise AI V2 : l’IA pour supprimer le bruit numérique de vos photos

En 2019, nous avions testé la 1e version de Sharpen AI et avions apprécié le gain de détails obtenu sur nos images et la maîtrise du bruit numérique. De même, la possibilité d’utiliser Sharpen AI comme plugin Lightroom ou Photoshop s’avère très pratique – et est toujours présente avec cette V2.

À l’époque, nous avions noté l’impossibilité de traiter des fichiers RAW – ainsi que l’absence de traitement par lot. Selon l’éditeur texan, ces deux points ont été corrigés par cette mise à jour.

Sur le terrain, on constate en effet la possibilité d’ouvrir plusieurs images à l’intérieur du logiciel. De même, on notera l’apparition d’un bouton « Start Batch Processing » en bas à gauche de la fenêtre. Les images ouvertes apparaissent sous forme de liste dans la partie inférieure de la fenêtre. Très pratique, des cases à cocher permettent de (dé)sélectionner rapidement un ou plusieurs fichiers que l’on souhaite laisser de côté.

Topaz Sharpen AI V2

L’autre nouveauté de cette seconde version de Sharpen AI est l’apparition d’un outil masque – dont le fonctionnement est extrêmement similaire à celui de Photoshop. Il vous suffit d’ouvrir une photo, d’activer l’outil masque et un pinceau vous permet de peindre en rouge les zones dont vous voulez accentuer les détails. Bien évidemment, il est possible d’affiner sa sélection en jouant sur la taille du pinceau – ou de gommer certaines zones du masque.

Topaz Labs annonce également l’intégration de nouveaux algorithmes d’accentuation des détails plus performants. Sur le terrain, le fonctionnement de Sharpen AI est inchangé. On dispose toujours de 3 modes de retouche, nommés « Sharpen », « Stabilize » et « Focus ».

Comme leur nom l’indique, ils permettent de corriger une perte de détails, un flou de bouger ou un léger souci de mise au point. Un mode automatique est disponible, mais il est également possible d’activer un mode manuel ajoutant 3 curseurs : ils donnent la possibilité de jouer sur la quantité de détails ajoutée à l’image, la réduction du bruit numérique et l’ajout de grain à l’image.

Topaz Sharpen AI V2

Au cours de notre rapide prise en main, nous avons été assez convaincus par les résultats obtenus avec Sharpen AI. Ainsi, le flou de bouger et le léger décalage de la mise au point sur la tête du chat ont été corrigés efficacement par le logiciel (voir images ci-dessous).

Cela étant, l’outil le logiciel génère parfois des résultats trop accentués – ce qui leur donne un aspect un peu artificiel. Un point (relativement) facile à corriger grâce au curseur prévu à cet effet.

 

Néanmoins, on constate toujours une certaine lenteur dans l’exécution des différentes opérations. Ainsi, le logiciel régénère l’aperçu au moindre déplacement de la zone de prévisualisation – ou lorsqu’on touche à l’un des curseurs – ce qui prend entre 5 et 10 secondes à chaque fois. À la longue, ceci peut devenir un peu lassant.

De même, l’exportation de l’image finale prend beaucoup de temps. Avec un MacBook Pro de 2017 équipé d’un processeur i7 quadricœur cadencé à 3,1 Ghz (couplé à 16 Go de mémoire vive), Sharpen AI a pris environ 40 secondes pour chaque fichier JPEG… et près de 2 minutes 45 pour les fichiers RAW ! Sans parler des ventilateurs de la machine, qui se sont manifestés bruyamment.

Au vu des résultats obtenus, nous sommes prêts à nous montrer patients. Mais il serait sans doute bon que Topaz Labs puisse encore optimiser les performances brutes de Sharpen AI afin de diminuer le temps de traitement.

Prix et disponibilité de Topaz Sharpen AI

Cette nouvelle version de Sharpen AI, qui vient également corriger quelque bugs, est disponible dès à présent sur le site de Topaz Labs.

Pour profiter de cette mise à jour, vous devrez désinstaller l’ancienne version (1.4.5 ou antérieur) de votre ordinateur avant de procéder à l’installation de la V2 de Sharpen AI.

Vous devrez également vous acquitter de la somme de 49,99 $ pour bénéficier des mises à jour de Sharpen AI pendant un an, Topaz Labs ayant récemment annoncé la fin des mises à jour gratuites.

Promo : jusqu’au 7 août, Topaz Labs propose une réduction de 20 $ pour l’achat d’une nouvelle licence de Sharpen AI, qui passe de 79,99 $ à 59,99 $ (environ 55 €).

Une version d’essai complète de 30 jours vous est également proposée. Enfin, un pack regroupant Topaz Sharpen AI, DeNoise AI, Gigapixel AI et JPEGtoRAW AI est aussi disponible au tarif de 195,99 $ (environ 180 €).

Plus d’informations sur le site de Topaz Labs.