En ce début d’automne 2019, Canon renouvelle une partie de son catalogue d’appareils à capteur APS-C. Peu de temps après le reflex EOS 90D et l’hybride EOS M6 Mark II, le constructeur japonais dévoile le Canon EOS M200, un boîtier hybride à monture EF-M d’entrée de gamme. Capteur de 24,1 Mpx, autofocus Dual Pixel avec détection de l’œil, vidéo 4K… retour sur les principales caractéristiques de ce petit hybride grand public.

Canon EOS M200 : l’hybride accessible

En 2017, Canon avait dévoilé l’EOS M100, un petit hybride d’entrée de gamme, destiné avant tout aux utilisateurs voulant passer de leur smartphone à un véritable appareil photo, qui leur permettrait d’accroître la qualité de leurs images.

Ce nouvel EOS M200 reprend cette philosophie – ainsi qu’un certain nombre de caractéristiques de son aîné. Toujours aussi compact (108,2 × 67,1 × 35,1 mm) et léger (299 grammes seul, 429g avec 15-45mm), il intègre le même capteur APS-C de 24,1 Mpx, associé cette fois au processeur maison Digic 8 – que l’on retrouve également dans les récents EOS 90D et EOS M6 Mark II.

Canon EOS 90D et EOS M6 Mark II : le reflex et l’hybride expert APS-C renouvelés

Ce tandem permet au dernier-né de Canon de bénéficier d’un autofocus Dual Pixel amélioré basé sur 143 points, offrant une couverture horizontale à 88 % et verticale à 100 %. Point notable, : le mode AI Servo de l’EOS M200 est maintenant capable d’identifier et de suivre le visage et l’œil du sujet – même lorsque ce dernier est en mouvement.

Image réalisée avec l’EOS M200, fournie par Canon

La plage ISO, quant à elle, s’étend de 100 à 25 600 ISO (extensible jusqu’à 51 200 ISO). Mentionnons également l’apparition d’un mode photo silencieux, s’appuyant sur l’obturateur électronique de l’appareil. Vous pourrez ainsi déclencher à la vitesse maximale de 1/4000 s sans aucun bruit, lors d’une représentation théâtrale ou d’un concert par exemple.

Par ailleurs, Canon propose un ensemble de guides visuels (qui avaient fait leur apparition sur l’EOS 100D), permettant aux utilisateurs novices de prendre en main plus rapidement les différentes fonctionnalités du boîtier.

Extérieurement, le boîtier change très peu par rapport à son aîné : on retrouve un écran sur charnière pouvant pivoter à 180 degrés (un point qui plaira certainement aux vloggers) ainsi que la monture EF-M. Cette dernière est aujourd’hui composée de 8 optiques dédiées, mais offre également une compatibilité avec les optiques EF et EF-S grâce à une bague d’adaptation.

C’est également du côté de la vidéo que le Canon EOS M200 vient se démarquer de son prédécesseur. En effet, ce nouveau modèle est désormais capable de capturer des séquences en 4K/UHD à 25/24p mais avec un autofocus à détection de contraste, donc moins véloce. Le Dual Pixel AF et la détection des yeux fonctionnent en Full HD 60p. On notera aussi l’apparition d’un mode permettant de filmer à la verticale – un point que l’on retrouve également sur le compact expert Canon G7X Mark III, dévoilé au début de cet été.

Canon G5X Mark II et G7X Mark III : deux nouveaux compacts expert à capteur 1 pouce

À l’instar de son prédécesseur, l’EOS M200 bénéficie d’une connexion Wifi et Bluetooth, qui permet d’utiliser l’appareil à distance et d’en extraire les images grâce à l’application Canon Camera Connect, également en arrière-plan lors de la prise de vue.

Prix et disponibilité de l’EOS M200

Comme son prédécesseur, le Canon EOS M200 sera disponible en noir et en blanc à partir du 10 octobre 2019.

Le boîtier est proposé en kit avec l’objectif EF-M 15-45mm f/3.5-6.3 IS STM à partir de 599 €.

Un second pack incluant également le télézoom EF-M 55- 200mm f/4.5-6.3 IS STM est commercialisé au tarif de 829 €.

Un ensemble de housses protectrices colorées seront disponibles, avec un nouveau coloris rose. Toutefois, il sera également possible de réutiliser les protections dédiées au Canon EOS M100, les dimensions des deux boîtiers restant les mêmes.

Et vous, que pensez-vous de ce nouvel hybride APS-C abordable de Canon ? Dites-le nous dans les commentaires !